Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manii : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Ère des Miracles, Tome 2 : La Couronne de l’Élue L'Ère des Miracles, Tome 2 : La Couronne de l’Élue
Richelle Mead   
J'ai beaucoup apprécié le monde construit par l'auteur, avec ses références à la république romaine : de petits clins d'œil historiques sans être trop pesants. Dans ce tome, on peut comparer la RUNA à l'Arcadie : deux sociétés très différentes, et même opposées car la RUNA proclame que les dieux n'existent pas, tandis que l'Arcadie est une théocratie. Au final, les deux civilisations ont leurs défauts, même si elles ne pratiquent pas la même intolérance : surveillance policière extrême, manipulation médiatique pour l'une ; esclavage des femmes, exploitation des fidèles dans l'autre. L'auteur ne propose pas un modèle, il n'y a pas les bons et les méchants.
De même pour les dieux : nous en apprenons plus dans ce tome sur Odin, Freya ou Osiris. Chacun d'eux a des pouvoirs, peut aider les héros, mais ils sont plus manipulateurs que bienveillants. Méfiance, donc.
J'adore vraiment le héros, Justin, justement parce que c'est plus un anti-héros : indécis ou courageux selon les moments, menteur, égoïste, protecteur pour sa famille, et très rusé. Et les corbeaux qui lui parlent sont plein de sarcasmes ! On a envie de le plaindre car la malchance (ou la volonté d'Odin?) semble s'acharner sur lui, puis il lâche une remarque perfide qui fait qu'on le déteste, puis il se rachète en se montrant tendre avec Mae, bref, c'est un personnage qui surprend à chaque chapitre.
Mae est moins surprenante, il me semble qu'elle absorbe l'inattendu sans trop se poser de questions, plus concentrée sur les aspects pratiques. Mais ses disputes avec Justin font des étincelles.
Tessa, comme je l'ai lu dans d'autres commentaires, est pour l'instant un personnage décevant, sans grande consistance et sans intérêt pour l'intrigue, mais je suppose que l'auteur la prépare pour un rôle plus actif dans les prochains tomes.
Et la fin... Ah ! la fin ! pour le coup, j'ai été totalement bluffée, je ne l'avais pas du tout vue venir. C'est vraiment sadique de la part de l'auteur de nous balancer une révélation pareille en nous laissant attendre des mois pour la suite !

par IsaR
Hemlock, Tome 3 Hemlock, Tome 3
Kathleen Peacock   
J aimerais enfin pouvoir lire la fin,en francais.

par Llit
Frozen, Tome 3 : La Tour Grise Frozen, Tome 3 : La Tour Grise
Michael Johnston    Melissa De La Cruz   
Waouh! C'est le meilleur des trois, j'adore le type de fin, [spoiler]ça fini bien, mais pas trop, personnellement, je ne leur aurais pas fait retrouver la mémoire, je les aurais laissés comme ça... Mais bon...[/spoiler] Il est superbe, on apprends bien plus sur le passé, sur les identités, les liens... Bref, superbe, j'ai adoré ! Bonne Lecture !

par azilishr
Cité 19, Tome 1 : Ville noire Cité 19, Tome 1 : Ville noire
Stéphane Michaka   
J'ai été très déçue par ce livre. La couverture, l'histoire et l'âge de l’héroïne (elle arrive sur ses 18 ans) m'ont fait penser que c'était un YA, un livre que je pourrais lire facilement du haut de mes 24ans sans me sentir trop âgée encore. Et bien j'ai failli arrêter au bout de 40 pages. Je trouvais le début très abrupt, sans aucune finesse de raisonnement de la part de Faustine, où les sentiments exacerbés sonnaient faux, et les événements étaient complètement illogiques (sans que cela ne gêne personne).
Je suis venue lire les commentaires sur la page booknode qui parlaient tous d'un sacré retournement de situation. Je me suis donc forcée à continuer pour voir si ça allait mieux ensuite, et si j'allais aussi me faire avoir.
Certes l'histoire prend un autre tournant dans la seconde partie que j'ai largement préféré. Même si je m'en doutais j'ai trouvé que c'était plus intéressant. Néanmoins je n'ai pas accroché à l'héroine, tête brûlée, limite inconsciente et qui ne se pose quasiment aucune question (Cool je suis au XIXème siècle c'est trop génial ! ...) Certes comme c'est expliqué Faustine était mal dans sa peau au XXI et se libère au XIXème mais tout de même, moi je serais un petit peu plus effrayée qu'elle... D'autant qu'elle oublie tout de sa quête de départ (retrouver son père) pour se concentrer sur son enquête (qui elle-même ne semble pas très intéressante au final...)

Bref un tome qui ne m'a pas du tout accroché, car je n'ai pas apprécié les personnages, l'histoire finit par partir de plusieurs côtés ce qui nous perd ([spoiler]au début : retrouver le père de Faustine, puis retrouver le meurtrier, mais on sait en parallèle que le meurtrier ne doit pas être retrouvé sinon CITE 19 serait finie, donc le meurtrier doit être quelqu'un d'extérieur... Finalement l'histoire se concentrera donc sur Faustine et son rôle dans CITE 19 je pense ?[/spoiler])
Bref trop de choses, assez peu de développement, des personnages qui sont trop lisses... Je n'ai pas apprécié désolée. Je pense que je suis trop exigeante dans ce genre et que j'en attendais plus.
The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception
Mary E. Pearson   
C’est un livre magnifique rempli de rebondissements, d’intrigues (pas policières) et un peu d’amour. Bien qu’au début j’avais du mal à suivre les différentes cultures, j’ai quand même beaucoup (énormément) apprécié cette histoire. On rentre facilement dans les aventures que vit Lia, et on en ressort qu’à la fin. Bref, c’est mon coup de cœur du moment et je le recommande à tous ceux aiment les thèmes mentionnés plus haut.

par Jo1o
Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark
Jocelyn Davies   
J'ai été totalement déçue par ce roman. Cela faisait longtemps que j'attendais de pouvoir le lire, la déception n'en a été que plus grande lorsque je l'ai eu dans les mains.
L'héroïne fait étrangement penser à Nora de la saga Hush Hush. Elle se fait séduire par deux anges descendus sur Terre, chacun censé l'attirer dans son "clan". Au départ, les choses sont claires, elle est clairement attirée par l'un d'entre eux et ne voit qu'un ami dans l'autre. Mais au fil des pages, la situation devient un trio amoureux, comme si l'auteur venait de se rendre compte qu'elle avait oublié de faire démarrer le trio dès le début.
Je trouve ça dommage. En plus, les personnages ne sont pas recherchés, ils n'ont que peu de relief et l'histoire n'est absolument pas originale.
Je ne pense pas continuer cette série, j'ai été trop déçue.

par Kwetche
Plus encore que la vie Plus encore que la vie
Amy Plum   
MON AVIS :

Quelle belle découverte ! Quel beau petit chef-d'œuvre ! Die For Me est un très bon roman, contenant une histoire d'amour magnifique et une intrigue très bien menée. Avis à vous, lecteurs/lectrices français(es), dès que ce roman sera publié chez nous, n'hésitez pas à l'acheter !
_____Tout commence avec l'histoire de Kate et de sa sœur, Georgia, qui ont perdu leurs parents. Au départ, on suit une Kate pleine de tristesse et de chagrin, qui tente de se reconstruire suite au tragique décès des êtres qui comptaient le plus pour elle. C'est une adolescente de seize ans très cultivée. Elle se passionne pour la littérature et l'art. Contrairement à sa grande sœur, elle aime être seule pour prendre du recul, lire ou penser.
_____Nos deux jeunes femmes viennent juste d'emménager à Paris chez leurs grands-parents. D'ailleurs, quitter New-York pour la capitale française a quelque peu bouleversé leurs habitudes... J'ai beaucoup souri en lisant ce que pensait Kate sur notre coutume de faire la bise aux personnes que l'on salue. Le roman est plein de petites allusions à ce que font les français, ce qui renforce la facilité à imaginer les lieux dans lesquels nous sommes.
_____Par contre, il n'y a pas beaucoup de mots dans notre langue, juste les plus connus. Mais ceci n'est pas grave, je n'ai pas lu en anglais pour retrouver ma langue native dans le roman ! L'auteure, Amy Plum, vit en France ( à Tours ) et bien qu'elle soit originaire d'Amérique, on ne peine pas une seconde à visualiser Paris. Ses descriptions de la ville sont très belles, très vraies et surtout très romantiques. J'ai adoré me perdre dans son monde et dans les lieux à la fois surprenants et sublimes qu'elle m'offrait.
_____Pour en revenir à l'histoire en elle-même, elle est fabuleuse. Un beau jour, la grand-mère de Kate va proposer à celle-ci de prendre l'air, de vivre à nouveau et de visiter la ville. C'est ainsi qu'elle va se retrouver dans un café. Jusque là, tout va bien. Sauf que c'est ici qu'elle va croiser le regard de Vincent. Vincent, beau et mystérieux, drôle et intelligent, va étrangement se mettre à croiser Kate partout où elle ira. Qui est-il ? Que cache-t-il ? Pourquoi semble-t-il constamment sur ses gardes ? Pour les réponses, il va falloir lire le roman !
_____Afin d'éviter les spoilers, je vais vous parler de mes sentiments face à ce livre. J'ai été très touché par l'écriture de l'auteure. Son style est à la fois poétique et passionnant. Comme le roman, d'ailleurs ! A la fois attachant et saisissant, je suis sûr qu'il va séduire beaucoup de gens. Une fois qu'on le démarre, on ne peut plus lâcher. L'idée d'écrire sur ce genre de créatures ( j'évite de vous dire de quel genre de "monstres" je parle mais le titre de la trilogie en dit déjà beaucoup ), est très intéressante.
_____Sincèrement, je conseille Die For Me à tous les fans de romances émouvantes et d'histoires surnaturelles captivantes. Ce livre contient un univers exaltant, qui nous tient sans cesse en haleine ! Les personnages sont attendrissants et ont tous leur propre personnalité. Ils sont profonds et on ne peine pas à s'identifier à ces derniers. Que dire d'autre, si ce n'est que dès que vous le pouvez, il faut que vous vous offriez ce roman ?

par Jordan
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Passionnément, tome 2 : Infiniment Passionnément, tome 2 : Infiniment
Allison Riley   
Mon avis global pour les deux tomes.

Au départ je dois avouer que j'ai trouvé le style de l'auteur un peu trop leger. Je n'ai pas était conquise par son style d'ecriture mais je dois avouer que l'histoire m'a captivé et cela donne vraiment envie de continuer et je ne suis absolument pas deçu d'avoir continué.

Par contre certains aspect m'ont un peu "dérangé". J'ai pas compris pourquoi l'auteure à voulue faire évoluer son histoire aux etats unis. On sent clairement que c'est une française avec les réferences etc. Comme le fait de citer des livres français sur Watpad. J'ai trouvé cela dommage du coup cela enleve une certaine credibilité. Comme le coté flic/rock star c'est quand meme pas commun mdr.

L'histoire est vraiment prenante, par moment énervante. Lorsque les héros ne voit pas des choses qui sont juste inratable lol on a envie de les secouer. Mais j'aime les histoires qui me font réagir donc cela m'a plu.

Les personnages sont attachants et l'histoire vraiment sympa donc je conseille sans probleme

par Shera1
Vampire Kisses, Tome 1 : Vampire Kisses Vampire Kisses, Tome 1 : Vampire Kisses
Ellen Schreiber   
Il y a longtemps que le sujet des vampires a été usé jusqu'à la corde en la littérature YA, mais ce bouquin-là en a probablement grignoté les derniers fils... Pas une once d'originalité ici-bas ! Ça n'est qu'une succession de clichés éculés, de banalités mièvres et naïves, le tout regroupé pêle-mêle dans un récit plat, linéaire et sans saveur.

Raven a 16 ans, semble avoir commencé sa crise d'adolescence dès ses 5 ans, possède la maturité d'une gamine de 8 ans et a globalement l'intellect d'une huître. Elle passe son temps à se plaindre comment elle se sent mais grave trop incomprise et différente des autres parce qu'elle aime se peindre les lèvres en noir et qu'elle fait sa fangirl dès qu'il s'agit de vampires. Rebelle attitude de bac à sable. Son ennemi juré le sportif-décérébré-gosse-de-riche la harcèle parce qu'il est secrètement (haheum) amoureux d'elle, et elle n'a que sa meilleure amie faire-valoir/esclave pour la soutenir dans la vie. Heureusement qu'une nouvelle famille trop mystérieuse vient d'arriver en ville, qu'ils ont un fils beau gosse rêveur qui passe sa nuit dans le cimetière et devient en quelques lignes l'amour de la vie de Raven. Mais serait-ce un vampire ?! Oh lalalala, le suspens est à son comble...

La seule qualité de ce livre est de se lire rapidement et aisément, et j'avoue qu'une ou deux répliques a failli m'arracher un sourire (sincère). De sa simplicité et de sa naïveté extrême, je trouve que cet ouvrage devrait être plus dédié à des enfants entre 8 et 12 ans qu'à des adolescents.

par Miney