Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manolo1970 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Souffle des Highlands, Tome 1 : La Disparue des Highlands Le Souffle des Highlands, Tome 1 : La Disparue des Highlands
Natacha J. Collins   
https://followthereader2016.wordpress.com/2018/08/31/la-disparue-des-highlands-natacha-j-collins/

Kenna McDonnell est promise a un Fraser. Elle est horrifiée de devoir se marier avec un barbare, ennemi juré de son clan. Lorsqu’elle doit rencontrer son fiancé, elle s’attend à un homme sale, répugnant et violent mais elle est bien loin de la vérité ! Liam Fraser est un parfait gentleman, charmant, élégant et poli. Kenna se méfie énormément de son futur beau-père, qui paraît fourbe et manipulateur, mais pas Liam : elle apprécie vraiment sa compagnie et se trouve très chanceuse. Il n’a rien à voir avec son cousin Murtagh Fraser qui l’accompagne, qui lui ressemble plus aux hommes bourrus et mal éduqués auxquels elle pensait lorsqu’on lui parlait des Fraser … vraiment ?

Cependant, des attitudes, regards en coin ou certains mots nous font douter. Est-il celui qu’il prétend être ? Rien n’est moins sur ! Les apparences sont parfois trompeuses et Kenna va l’apprendre à ses dépends. Je ne vous révèlerai rien de plus pour ne pas spoiler l’histoire qui est vraiment à découvrir. Nous sommes plongés au cœur des Highlands, avec leurs histoires de clans, de rivalité, de loyauté mais aussi de mariages arrangés et d’amours interdits.

Kenna est une jeune femme forte malgré tout ce qui va lui arriver, une héroïne de romance historique comme je les aime. Elle n’est pas « cucul », elle n’attend pas qu’un destin qui ne lui plait pas se passe, elle va se battre pour ce qu’elle croit juste sans jamais se résoudre à faire ce qu’on lui dit de faire si cela va au travers de ses convictions. Elle porte un amour inconditionné à sa famille, à ses frères. Fraser est également le héros que l’on adore, viril, loyal et passionné, qui ferait tout pour l’élue de son cœur.

Une romance entraînante qui nous plonge avec plaisir dans l’Ecosse du XIIIe siècle. Action, suspens, émotions : rien n’est laissé au hasard, tout s’enchaîne avec fluidité. La plume de l’auteure est agréable à lire et elle a su créer des personnages attachants et forts. Une histoire à découvrir sans tarder !
L'Horizon à l'envers L'Horizon à l'envers
Marc Levy   
J'ai lu beaucoup de commentaires négatifs quand au côté trop scientifique de ce roman. Et bien moi en tant que scientifique j'ai a-do-ré !
Je lis tous les romans de Marc Levy car c'est un auteur que j'aime beaucoup depuis "et si c'était vrai". Mais tous ses romans ne se valent pas et certains sont même décevants.
Mais ce dernier roman est pour moi une vraie pépite. L'imagination (pour une fois), l'émotion, l'intrigue, l'amour de la science et le grand amour..
J'ai même pleuré à la fin, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé...

Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui aiment un tantinet la science fiction et beaucoup les grandes histoires d'amour !

par Chasamsun
Clash, Tome 1 : Passion brûlante Clash, Tome 1 : Passion brûlante
Jay Crownover   
https://aliceneverland.com/2017/05/30/clash-tome-1-passion-brulante-jay-crownover/

Vous le savez, je suis une fan absolue de Jay Crownover. Sa série Marked Men fut un délice à chaque tome, et je me suis régalée à découvrir tous ces hommes et femmes marqués par la vie. Alors, quand j’ai entendu parler de ce spin-off, je mourrai d’envie de le découvrir et de retrouver l’ambiance fantastique de Denver.

Clash fait directement suite au dernier tome de la série. On y retrouve Zeb et Sayer, deux personnages rencontrés notamment dans le cinquième tome consacré à Rowdy. Sayer venait de débarquer à Denver, à la recherche de son demi-frère dont elle n’avait appris l’existence que quelques mois auparavant, à la mort de son détestable père. En retrouvant Rowdy, elle va également intégrer le cercle très fermé des Marked Men et de leurs amis et compagnes, dont Zebulon, à qui on doit le chantier de rénovation du second magasin de tatouage de Nash & Cie.

J’avais adoré la découverte de Sayer et Zeb dans Rowdy, et leur alchimie était telle que leur couple paraissait couler de source. J’étais donc plus que ravie de découvrir que le premier tome de ce spin off leur était consacré. Et pourtant…

Je n’ai pas du tout été transportée comme cela avait pu être le cas avec la série originelle. Plus les pages défilaient, plus j’avais l’impression qu’il ne se passait rien. Certes, le duo Sayer / Zeb coule toujours de source. Et si Zeb m’a totalement séduite, tant par sa force de caractère que par son désir d’avance dans la vie malgré son passé, ce fut l’encéphalogramme plat avec Sayer.

En fait, elle m’a énervée à autant tergiverser pour rien. Elle est raide dingue de Zebulon et le reconnais à chaque page. Mais c’est pour mieux nous dire, à la page suivante, qu’il n’est pas pour elle. Euh, allo, le mec est un véritable chevalier servant : il vient chez toi te faire à manger, il accourt dès que tu appelles, te fais grimper aux rideaux trois fois par nuit, mais non, il n’est pas pour toi ? Une fois, ça va, deux fois, c’est trop, mais alors dix fois, faut pas pousser non plus.

En somme, Sayer m’a royalement agacée, à un tel point que je me suis complètement lassée de cette histoire. Même si la demoiselle a ses raisons et un passé assez triste et tortueux, j’ai eu du mal à la voir avancer d’un pas puis reculer de deux à chaque chapitre. Résultat : l’histoire, qui était toute mignonne pourtant, m’a ennuyée et je n’ai strictement rien ressenti avec cette lecture. Je croise les doigts pour que le second tome soit différent, surtout que le duo Avett / Quaid fait déjà des étincelles dans ce premier tome…

par Kesciana
Le Cercle de pierre, Tome 4 : La Neige et la Cendre / Les Canons de la liberté Le Cercle de pierre, Tome 4 : La Neige et la Cendre / Les Canons de la liberté
Diana Gabaldon   
En 1772, à l’aube de la révolution américaine, le brûlot de la rébellion flambe déjà : à Boston, des cadavres gisent dans les rues, et de nouveaux foyers de sédition ne cessent de s’allumer ici et là à travers les colonies d’Amérique. En Caroline du Nord, non loin de Fraser’s Ridge où vivent Jamie et sa famille, la situation est alarmante. Le gouverneur a d’ailleurs demandé à Jamie, personnalité charismatique, de tenter d’apaiser les tensions entre Indiens et colons. Claire peine à faire taire son inquiétude. Venue du futur, elle sait que l’histoire est en marche. Un pays indépendant, symbole d’espoir, verra le jour, mais dans un sillon de sang et de larmes. Et surtout, elle sait que dans quatre ans paraîtra dans la gazette locale un article annonçant la destruction de Fraser’s Ridge et le décès de ses occupants…

par mantrisse
Ne me quitte pas - Tome 2 Ne m'oublie pas Ne me quitte pas - Tome 2 Ne m'oublie pas
Mia Djey   
Je m'attendais à une histoire sur une romance où il est question de l'armée, mais elle n'est que nommée. Genre le héro est juste pilote de chasse, et Mia reste une héroine qui est trop centrée sur ses sentiments. Il ne s est pas encore eloigné que dejà elle psychote. Pas de blessure au combat sur le vif du sujet, ni de drame assez croustillant pour ajouter du piment dans l'histoire. L'auteur n'explique mëme pas le champ de bataille. Il s'agit simplement d'une romance a l'eau de rose, sans surprise. Un héro torturé par les sentiments qu'il ressent alors que rien ne prête à autant de drame. On ne voit meme pas beaucoup ses conquêtes. Juste une jalousie de la part de Mia qui n'est pas très crédible. Je n'ai pas aimé du tout le tome 2. Le 1 à la rigueur agréable a lire pour l attrait d une romance neuve du point de vue des personnages, mais un ennui profond pour le 2. Je n ai meme pas eté jusqu a la fin.
Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues
Richelle Mead   
Premier constat après la lecture de ce premier tome, c'est que l'action ne prédomine vraiment pas. Une succube n'est vraiment pas au dessus de la chaine alimentaire des immortelles et Richelle Mead ne nous détrompera à aucun moment. Pour quelqu'un comme moi qui aime les histoires mouvementées, j'avoue que ce n'était pas gagné d'avance et pourtant, j'ai véritablement savouré ce livre. Il faut dire que je suis littéralement tombé sous le charme de Georgina. Rarement une héroïne n'a été aussi touchante que cette succube millénaire. Sacrifiant son âme délibérément pour une seule erreur, arpentant les siècles en volant l'énergie vitale des hommes "bon" (plus ils sont corrompus et moins ils ont d'énergie vitale à transmettre), elle ne trouve le bonheur qu'avec des relations éphémères avec d'autres immortels. On comprend donc parfaitement le blues qui l'anime et son choix à ne plus vouloir voler l'avenir d'hommes honnêtes.

Richelle Mead décrit parfaitement bien des sentiments purement humain d'une personne qui n'était pas préparée à traverser les siècles et à semer le mal. Comment ne pas être touché face à un amour impossible? Non car elle est une Capulet et lui un Montaigu mais tout simplement car la moindre affection causerait la perte de celui qu'elle aime. On a vraiment envi de pleurer avec elle quand elle pose son regard sur des enfants qu'elle ne pourra jamais avoir ou quand elle éconduit celui-qu'elle aime sans que celui-ci n'en comprenne la raison.

Quand aux autres personnages qui arpente le livre, nous avons ses amis immortels ne m'auront guère laissé une grosse impression. Ce ne sera toutefois pas le cas de l'ange Carter qui, malgré son apparence froide, me touchera à plusieurs reprise (j'ai littéralement fondu en larme à la fin du livre ou il est en compagnie de Georgina). Quand aux amants "potentiel" (car bien sur, nous en avons), Roman ne m'a guère laissé une grande impression. Il m'a tellement fait penser au petit ami parfait "typique" que je n'ai à aucun moment senti mon cœur se serrer dans leurs relations. Je ne peux pas en dire autant de l'écrivain Seth qui, sous des couverts maladroits et timides cache une profondeur et des sentiments qui ne peuvent que toucher le lecteur.

Et l'intrigue dans tout ça? Et bien, si elle est présente, elle ne sera pas vraiment la prédominance du récit. Quelques événements ci et là qui permettra de la relancer et une Georgina qui fera fi des ordres de son supérieur pour trouver la nature de l'être qui tue les immortels. Dommage que l'identité du mystérieux meurtrier devient assez vite évidente et manque un peu d'originalité.

Certaines personnes qui ont lu la série m'ont certifié que la série perdait un peu de charme et finissait par tourner en rond par la suite. Il m'est encore impossible de dire si c'est vrai mais dans tout les cas, ce tome 1 m'a profondément ému de par son personnage principal. Rarement une héroïne de Bit-Lit n'a su m'atteindre à ce point et à me mettre la larme à l'œil chaque fois qu'elle même partait en sanglot. Pour ça, un grand bravo à Richelle Mead.

Et dernière chose, un grand merci à Milady qui au final est revenu sur son choix premier de couverture (peu attrayante) au profit de la magnifique couverture du Grand Format.

par Caly
Broken Dreams, Tome 3 : Un Amour en Si Mineur Broken Dreams, Tome 3 : Un Amour en Si Mineur
Elodie Nowodazkij   
Après avoir lue '' un été pas comme les autres '' et '' une seconde chance '' que j'avais trouver bien et où l'on avait eu un aperçue de Jen ( que j'avais moyennement apprécier) qui est en vedette dans ce tome-ci dans '' un amour en si mineur''. Je me suis bien sûr lancer dans la lecture de ce roman. Et je suis contente de l'avoir fait puisque j'ai bien aimer Jen au final. L'histoire entre elle et Lucas est agréable et on s'en bien l'alchimie et la complicité entre eux. Encore une fois ce n'est pas de la grande littérature mais l'histoire est belle et intéressante en plus d'être bien écrit. J'ai bien aimer où l'auteur nous amène avec ce roman et le petit twist vers la fin était très bien. Belle histoire, beaux personnages, belle romance. Une lecture simple et agréable.

par Marieno89
R.Eve, tome 2 R.Eve, tome 2
Noémie Loréna   
Quand j'ai démarré le tome 2 je me suis dit que j'allais tranquillement suivre les aventures de Eve et Clément.. J'avais un petit avantage car dans ce tome j'ai retrouvé les chouchou de @soniaeska "Lynn et Joshua" série #LondonThrills pour une virée à Londres qui m'a fait revivre plein de souvenirs... ?
Bon donc tt démarre très bien.. Et après on repard dans des émotions complètement dingues...
Dans ce tome Eve prends confiance en elle essaie de vivre normalement et se mets beaucoup de pression résultats au bout d'un moment ça explose... Clément lui doit géré l'amour de sa vie, le rugby et le coach "qui est aussi le père de Eve" ... Et la tt se complique...
Les pages se tournent à une allure folle et quand viens la fin c'est un clifflanger... ? Et la c'est le drame je me suis mise à pleurer ? en me disant pourquoi ?

Pour résumé j'ai adoré ce tome pour le moment c'est même celui que je préfère c'est une pépite à mes yeux... ????
Merci @noemielorena de nous faire vivre cette histoire avec autant d'émotions.. Je me suis plongée dans le tome 3 aussitôt le 2 terminé j'ai très envie de savoir comment cette histoire va se terminée.
Heartless, Tome 2 : Despair Heartless, Tome 2 : Despair
Ker Dukey   
Heartless est une histoire intrigante qui a retenu mon attention dès le début. Il y a quelque chose dans cette série de différent, de tordu. Je m’attendais à une suite plus sombre que son prédécesseur. Mais ce ne fut pas le cas. Mais cela ne m’a pas empêché de me plonger totalement dans ma lecture et de me prendre dans les méandres de l’intrigue. Plus les pages défilaient, plus j’avais des craintes sur la tournure qu'allait prendre le récit. Ryan est un psychopathe ; il sait comment...
http://www.sariahlit.com/2017/06/heartless-2-despair.html

par sariahlit
L'emprise du passé L'emprise du passé
Charlotte Link   
Haletant! Une fois plongée dans l'histoire, j'ai eu du mal à lâcher le livre.
Charlotte Link est fidèle au genre: un policier bien structuré, bien écrit avec un rebondissement qui n'intervient qu'à la fin.
Les personnages sont touchants voir même attachants, ce qui rend l'intrigue encore plus addictive.

par Couet13