Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Manon-1-2-3-4 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nuits Blanches, Tome 1 : L'Homme de Minuit Nuits Blanches, Tome 1 : L'Homme de Minuit
Lisa Marie Rice   
J'ai passé un agréable moment, certes ce n'est pas le livre du siècle, mais pour un passion intense c'est un bon livre. Evidement tous les stéréotypes sont réunis, mais une fois que l'on sait à quoi s'attendre on en perd pas une miette!!!
je préciserai également que c'est chaud voir très chaud, et le héros est... snif pas à ma maison!!!

par anne7777
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 12 : Quand tombent les masques Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 12 : Quand tombent les masques
Elizabeth Hoyt   
12è... et dernier tome d'une très belle série. Je suis triste de quitter cet univers, et regrette que l'auteur n'ait pas intégré ses anciens personnages dans ce tome ultime. J'ai aimé cette dernière aventure, avec un thème sombre et difficile, celui du viol des enfants, à travers la lutte de Raphael contre les Seigneurs du Chaos. Tout est dit avec pudeur, sans excès, sans tomber dans le glauque, et ça ne fait que renforcer le lien qui unit Iris et son étrange mari. Leur rencontre, lors de ce bal du tome 11, avait immédiatement attiré mon attention, l'ombre et la lumière. J'attends à présent une prochaine série d'Elizabeth Hoyt, car de la légende des 4 soldats à la trilogie Les 3 princes, je n'ai jamais été déçue.
Le Royaume des Carpates, Tome 1 : Le Prince de l'ombre Le Royaume des Carpates, Tome 1 : Le Prince de l'ombre
Christine Feehan   
Une superbe histoire d'amour. La manière dont l'auteur a modifié l'idée des vampires est absolument géniale et fascinante. une fois que l'on a commencé à lire ce livre, on ne peut plus s'arrêter.
Le Royaume des Carpates, Tome 2 : Sombres désirs Le Royaume des Carpates, Tome 2 : Sombres désirs
Christine Feehan   
Et voici enfin le second tome de cette série, à peine commencé que je n'ai pu le lâcher. Dès la première scène nous plongeons dans le monde sombre et sanglant créé par Christine Feehan, en l'espace d'un chapitre elle nous présente d'une façon remarquable les deux héros avec une scène violente par son atmosphère et par les tortures physiques que supporte Jacques très vieux vampire emprisonné dans un cercueil après avoir été torturé avec cruauté. Ce qui le rattache à la sa vie d'immortel alors que son esprit basculé dans la folie ? La liaison télépathique qu'il a réussi à créer avec notre héroïne Shea O'Halloran.

C'est une chirurgienne de grand talent qui ressent la douleur de Jacques, mais ne sait pas qui il est ni pourquoi elle la ressent. Depuis son enfance elle sait qu'elle n'est pas comme les autres mais n'ayant pas connu son père elle croit qu'elle à une maladie génétique, sa mère ne lui ayant rien dit: ses pouvoirs elle s'en sert pour guérir, c’est une solitaire. Elle a des capacités incroyables mais n'a aucune idée de sa vraie nature, son seul but c'est trouver un remède à ce qu'elle croit une maladie orpheline, elle est fragile et forte à la fois. Lasse d'être traqué par des chasseurs sans en connaître la vraie raison elle part dans les Carpates terre de naissance de son père inconnu et poussée par la volonté de Jacques qui veut l'amener à lui.
Le rythme est haletant, le parti pris de l'auteure de les faire parler à tour de rôle et de nous dévoiler leurs pensées haineuses pour lui angoissantes pour elle donne un ton est très prenant au récit. Ne pas savoir pourquoi Jacques à été emprisonné ni pourquoi Shea est pourchassée est stressant, l’énigme est totale et je me suis complètement laissé entrainée. Cette ignorance de Shea sur sa réelle condition va lui être dévoilée brutalement et elle va devoir non seulement se remettre en question mais aussi changer radicalement sa vie. Leur rencontre est violente et sanglante.
Jacques devenu quasiment fou par ses longues années d'isolement et de souffrance est aux limites de la vraie folie, il est devenu une bête, ce qu'il était avant d'être attrapé s'est estompé et seule sa haine et sa vengeance comptent il va se reconstruire doucement. Au fur et à mesure du récit ils vont apprendre à se connaître, à s'aimer: il va lui faire comprendre progressivement ce qu'elle est réellement et elle va lui faire retrouver son " humanité".

L'histoire est extrêmement bien construite, l’intrigue est prenante, leurs poursuivants pourtant humains sont d'une cruauté inouïe et la description sans concession de Christine Feehan nous oblige presque à se retourner contre eux. Les personnages surtout les deux héros sont décrits en profondeur: la souffrance de Jacques et la compassion de Shea sont mises en valeur, la traque qu'ils subissent et les dangers qu'ils doivent surmonter s'enchaînent à une vitesse folle entrecoupées de scènes sensuelles d'une rare violence non pas physique mais mentale car l'esprit de notre vampire à été tellement endommagé que redevenir l'homme qu'il était des années auparavant est une lutte journalière.

Ce récit est la plupart du temps oppressant, sombre, entremêlé de passages plus lumineux lorsque l'amour inexorable qu'ils ressentent petit à petit apparaît. J'ai beaucoup aimé ce livre ,très noir et inhabituel pour ma part de la Bit Lit que j'apprécie habituellement, car l'humour souvent présent dans les séries actuelles est pratiquement absent ici.


par samba
Le Royaume des Carpates, Tome 3 : Désirs dorés Le Royaume des Carpates, Tome 3 : Désirs dorés
Christine Feehan   
Nous quittons les Carpates plus d'une vingtaine d'années plus tard pour San Francisco où Aidan a élu domicile afin de chasser et anéantir les siens qui ont basculé dans la violence, vendu leur âme pour acquérir plus de pouvoir, s'en prenant aux humains! Voilà six siècles que ce Carpatien ne ressent plus d'émotions et lutte chaque jour pour ne pas se laisser engloutir par le ténèbres qui menacent ceux de sa race lorsqu'ils n'ont pas rencontré la compagne de leur vie! Avec son frère Julian, il est le seul blond aux yeux dorés, il a perfectionné ses techniques de chasse et de médecine auprès du meilleur d'entre eux, le ténébreux Gregori! Dans son manoir il est aidé par un couple d'humain Marie et Stéphan comme leurs parents avant eux...

Alexandria s'occupe seule de Joshua son jeune frère de 6 ans depuis la mort de leurs parents! Elle a besoin de décrocher un emploi pour leur offrir une vie meilleure et c'est ainsi qu'elle rencontre Thomas Ivan, concepteur célèbre de jeux vidéos, qui dès qu'il la rencontre veut autant la femme que la dessinatrice! Mais Alex est une femme rare très convoitée des vampires car elle a des pouvoirs parapsychiques et peut donc supporter la transformation et enfanter! Or elle a été repérée par Paul Yohenstria, qui n'hésite pas à laisser derrière lui des cadavres sanglants et à se servir de Joshua pour attirer la jeune femme dans ses filets! Lorsqu'Aidan les sauve tous les deux des griffes du vampire, la jeune femme a déjà été mordue!

Le cœur du chasseur ne fait qu'un tour, Alex est celle qui lui est destinée, il se doit de la protéger et tente de l'aider à accepter sa nouvelle condition. Mais la belle est coriace elle lui reproche ce qu'elle devient, à en être franchement agaçante! Elle l'a vu combattre mais ne veut retenir que la violence, le côté létal voir bestial d'Aidan alors qu'avec elle il n'est que douceur et tendresse, une poigne de fer dans un gant de velours. Attentionné il ne cesse de combattre le désir furieux qu'il a de la faire sienne pour ne pas la choquer! Il se découvre tout sourire heureux de connaître enfin la chaleur d'une complicité familiale qu'il n'a jamais pu apprécier jusqu'alors! Coquin et taquin il s'est mis le petit Joshua dans la poche et lentement essaie d'apprivoiser la sœur!

Mais ne vous y trompez pas, il est un véritable seigneur des Carpates, possessif il se découvre extrêmement jaloux de ce fichu Thomas Ivan, que l'on sent louche sur les bords, avec qui Alex n'hésite pas à flirter sous de faux prétextes quelque peu vengeurs envers celui qu'elle considère comme un être moyenâgeux, et je dois avouer qu'elle m'a agacée tant dans ses réactions puériles que dans ses reparties de gamine capricieuse! Je l'ai trouvée bien moins intéressante que les deux héroïnes des tomes précédents et n'ai ressenti aucune empathie à son égard! Je sais que j'ai toujours pas mal de réticences vis à vis des personnages féminins, pourtant Raven et Shea étaient plus intelligentes, sensibles, profondes voire complexes qu'Alexandria qui m'a parue assez superficielle! Son besoin de liberté peut se comprendre et pourtant ses réactions m'ont semblé assez incohérentes dans leur lenteur comme dans leurs revirements soudain

L'intrigue de ce troisième opus est simple, surtout centrée sur l'adaptation des protagonistes à leur nouvelle vie, leurs nouveaux émois, le chemin à parcourir pour vivre dans la lumière, tout en apprivoisant les élans des corps qui ne cessent de se chercher. Mais dans l'ombre des vampires ne cessent de se mettre en travers de leur route, et face aux épreuves, la reddition s'opère naturellement.
J'ai eu peur au départ de ne pas reconnaître le ton de cette série que j'affectionne particulièrement, mais dès que le côté fantastique prend le pas sur le contemporain, la magie poétique des mots m'a de nouveau transportée dans cet univers fascinant que j'ai trouvé moins sombre, sans doute à cause du décor moins mystérieux que le brouillard qui couvre souvent les terres de Roumanie, mais aussi par le côté facétieux et moins torturé du héros!

J'ai aimé l'apparition fugace de Gregori, même si ces retrouvailles augurent une histoire complexe, grave, sombre et douloureuse qui nous sera livrée dans le prochain tome, si la maison d'édition cesse d'en reporter la sortie!

par Seregan
Le Royaume des Carpates, Tome 4 : Désirs magiques Le Royaume des Carpates, Tome 4 : Désirs magiques
Christine Feehan   
Avec Michaïl, Gregori est le plus vieux Carpatien mais aussi le plus redoutable! Jusqu'alors il intervenait surtout pour exercer ses compétences de guérisseur alors que personne d'autre que lui n'était en mesure d'empêcher l'inacceptable, sauvant ainsi la vie de Raven enceinte de l'être porteur d'espoir de tout un peuple. Cette petit fille dont il avait manipulé l'essence afin qu'un jour elle devienne sa compagne, devait l'empêcher de devenir l'être le plus sanguinaire que la terre ait porté! Et pourtant dans le tome précédent, Gregori se sentait plus que jamais sur le fil du rasoir, demandant à Aidan Savage de ne pas lui faire de cadeau si un tel drame devait survenir.

Son salut est un petit bout de femme qui, le jour de ses 18 ans, alors qu'il était venu la revendiquer comme étant sienne, lui a demandé de lui accorder du temps tant elle le craignait. Savannah a pris la fuite pensant que mettre des océans entre eux la sauverait de ses griffes, de cette union dont elle ne voulait pas, de ce destin imposé aux femmes de son peuple, préférant une vie indépendante loin des siens. C'est ainsi qu'avec une petite troupe, elle parcourt les villes pour des shows de magie dont elle est l'étoile éclipsant tous les plus grands illusionnistes, sans se douter que le danger rôde et frappe cruellement.

Gregori l'attend à San Francisco, pour ne pas basculer dans les Ténèbres il doit achever le rituel d'union mais Savannah a plus que jamais peur de lui et de sa puissance, à juste titre. Et c'est sa compassion qui va l'aider à surmonter ses craintes, son humour qui les aidera à s'apprivoiser l'un et l'autre! C'est un guérisseur aux pouvoirs incommensurables et dévoué à son peuple que nous découvrons ici, un chasseur implacable, inébranlable capable d'être une machine de guerre programmée pour exterminer tous ceux qui doivent l'être, froidement sans aucun remords ni soupçon de pitié, presque en douceur. Mais c'est aussi un mâle protecteur qui, maintenant qu'il a lâché avec délice la bête tapie au fond de lui, se nourrit de sentiments profonds, violents, mais souffre d'être un monstre irrécupérable que sa compagne ne pourra jamais aimer. Car il a manipulé la chimie permettant à leurs corps, leurs esprits et leurs âmes de fusionner, spoliant sans doute cette compagne tant désirée à un autre.

Gregori n'estimant pas avoir le droit de mettre des mots sur ses sentiments, les livre avec son corps, dans le moindre de ses gestes, lui apportant chaleur et réconfort, à l'affut du moindre détails qui puisse la combler. S'il ne peut avoir son coeur, il s'assurera de sa sécurité et massacrera tous ceux qui toucheront de près ou de loin à sa femme, qu'ils soient vampires en quête de compagnes ou humains de cette Société qui depuis une trentaine d'années tentent d'éradiquer leur peuple et agissent plus pernicieusement. Mais c'est sans compter sur la personnalité de Savannah, qui malgré son esprit indépendant sera bien plus que sa Lumière, développant ses pouvoirs innés, tous deux vont combattre main dans la main les nouvelles menaces qui pèsent sur les leurs.

C'est encore une magnifique et poignante histoire d'amour que Christine Feehan nous livre ici, toujours dans le même ton, avec beaucoup de sensualité et de poésie, mais bien plus de péripéties ainsi que de magie, les deux héros en étant pétris! Ceux qui n'ont pas apprécié l'arrogance et le côté dominateur de Michaïl risquent de grincer des dents car Gregori l'est plus encore, et pourtant, au contact de sa belle il apprend l'humour et la chaleur humaine, conférant à cet être solitaire une aura bien plus séductrice et attendrissante. La relation qui se tisse entre eux a un goût d'absolu dans la profondeur des sentiments, de brise légère dans l'incandescence de leur amour, nul doute que tout coeur tendre ait envie d'être chéri par un Carpatien!

par Seregan
Le Royaume des Carpates, Tome 5 : Désirs suprêmes Le Royaume des Carpates, Tome 5 : Désirs suprêmes
Christine Feehan   
Une impression de déjà-vu pour ce 5eme tome, mais toujours avec un puissant goût de reviens-y. À l'instar de Savannah, compagne de Gregori, Desari est chanteuse, et aime passionnément cette activité qu'elle exerce depuis des siècles, entourée de son frère Darius et de ceux qu'elle considère comme sa famille. Un groupe de Carpatiens qui, enfant, a échappé au massacre des turcs grâce au courage et à la force de caractère de leur ainé. Gregori voulait croire en la survie des siens et Julian les cherchait, pour l'espoir de ce peuple en voix d'extinction depuis que leurs femmes n'enfantent que des garçons.

Julian est un Ancien, un être torturé qui ne manque cependant pas d'humour même s'il frise le sarcasme. C'est un prédateur rusé, létal, un chasseur de vampires renégats à leur peuple et il leur voue une haine féroce. Enfant, il a été abusé par l'un d'eux dont le sang empoisonné coule encore dans ses veines. Par peur de la partie sombre de son âme il vit en paria loin des siens mais surtout de son jumeau Aidan afin de le protéger du démon qui le poursuit toujours. Et pour ne pas céder aux ténèbres qui l'engloutissent chaque jour un peu plus, il a décidé d'affronter les rayons du soleil, mais il doit accomplir une dernière mission pour le Guérisseur: protéger Desari. Un vieux vampire en a après elle, elle qu'il reconnait comme sa compagne et revendique d'emblée en lui portant secours. Julian va devoir composer avec ses instincts de mâle territorial et solitaire et la volonté farouche de Desari à rester auprès des siens et poursuivre ses tournées.

Desari est une ancêtre aux puissants pouvoirs, pleine de compassion elle a cependant du mal à se soumettre à l'autorité de Darius son frère ainé qui, depuis des siècles veille à la sécurité de ce petit groupe de miraculés. Déracinée, elle ignore tout des traditions et des tracas des carpatiens et va avoir du mal à comprendre le lien puissant qui la soude à son compagnon, à accepter le destin des femelles unies ainsi que la dépendance à l'autre que cela implique. Beaucoup d'angoisses exacerbées à gérer surtout lorsque Julian va faire face à son mentor, mais qui n'en paierait pas le prix juste pour connaitre l'explosion sensuelle de deux êtres qui fusionnent pour n'être qu'un à jamais!

Il est vrai que l'intrigue de chaque tome de cette saga est toujours très simple et relativement identique malgré les quelques subtilités qui divergent selon l'histoire personnelle des protagonistes. Mais Christine Feehan n'a pas son pareil pour réussir à nous faire baver devant des hommes autoritaires, arrogants, suffisants, condescendants même, mais comment ne pas craquer pour leur côté protecteur, sensuel, passionné, et exclusif... J'ai un gros faible pour cette plume si poétique, cette magie distillée dans chacun de ses mots lorsqu'il s'agit d'évoquer l'âme de ces Carpatiens avides de baigner dans la lumière que leur prodigue leur compagne. Cette façon qu'elle a de faire vibrer les cordes érotiques tapies au fond d'un idéal qui tend vers l'absolu, nous entrainant pour des danses lascives, langoureuses, sulfureuses, comme jouées par des musiciens inspirés, pleins de délicatesse et de respect pour chacune des partitions.

par Seregan
Minuit, Tome 12 : Le Désir ténébreux Minuit, Tome 12 : Le Désir ténébreux
Lara Adrian   
Excellent
J'ai dévoré ce tome. Il y a moins d'action mais la romance est belle.
Et surtout, l'auteur met en place l'intrigue principale qui se déroulera dans les prochains tomes:
La lignée vs Atlante.
Une belle perspective à venir.

par Adèle
Minuit, Tome 13 : Le Lien de minuit Minuit, Tome 13 : Le Lien de minuit
Lara Adrian   
Bien même si ce n'est pas le meilleur tome de la saga.
Je m'attendais à mieux dans la relation Rune/Carys.
Du fait, que les deux héros soit déjà en couple, il m'a manqué ce côté "découverte" entre les personnages.
Sinon l'histoire est bien menée, on retrouve tous les personnages des 12 premiers tomes ( et oui, ça en fait beaucoup, de quoi se mélanger les pinceaux).
Et on aperçoit Zael et Brynne qui seront le couple du prochain tome et c’est très prometteur.

par Adèle
Minuit, Tome 14 : Aube rebelle Minuit, Tome 14 : Aube rebelle
Lara Adrian   
J'ai bien aimé ce tome avec Brynne et Zael qui sont des personnages intéressants.
Seul bémol, j'ai trouvé qu'il manquait cruellement d'action, de combats.

par Adèle