Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manon01 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Congo Requiem Congo Requiem
Jean-Christophe Grangé   
Ouh là, quelle suite et fin terrible nous sort là Jean Christophe GRANGE ! Une suite des aventures de la Famille MORVAN, absolument cataclysmique au premier opus qu'était LONTANO. Des personnages profonds, et à fleur de peau. Des épisodes particulièrement oppressants, un Homme-clou insaisissable. Le lecteur que je suis, est resté totalement "scotché" à son siège. Et aussi une description particulièrement "brutale" pour ne pas dire plus de l'Afrique (Congo, Burundi, Rwanda) ; mais encore, un aperçu des magouilles des politiques en tout genre. Une superbe suite et fin de cette aventure en deux tomes... Sans trahir l histoire, et le dénouement, le lecteur n'est pas le seul à ne pas en sortir indemne. Géant.....

Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane
Le manuscrit proscrit de Nur Jahan Le manuscrit proscrit de Nur Jahan
Cécilia Correia   
Bon j'adore l'écriture de Cécilia donc je me doutais que là encore je ne serais pas déçue. Et c'est peu dire!!!!!! Tout dans ce roman est un délice, l'écriture, l'histoire, les références, les descriptions, les personnages.... TOUT!!!!!! l'héroïne est parfaite, elle est belle, intelligente, pleine d'esprit et d'humour, elle a la langue bien pendue, ne manque de répartie (Oh que non), et surtout elle est rebelle, en avance sur son temps et son époque. Au cours d'un voyage en Inde, que l'auteure nous fait découvrir au travers de descriptions précises et pointilleuses au point de sentir, voir, respirer l'Inde et ses trésors. Jude, cette héroïne hors norme, va faire la connaissance du maharaja Devak, un "homme" des plus mystérieux, intriguant, exotique à souhait... A toutes ces merveilles se mêle un brin de fantastique, je dirais plus de la magie, une intrigue qui vous tient en haleine tout au long de l'histoire et de la romance entre les 2 personnages. Ajoutez à cela des recherches et des références super pointues par l'auteur et vous vous retrouvez avec un bijou, un trésor digne des Milles et Une Nuit. Difficile de décrocher même les dernières pages tournées. C'est clairement le type de roman qui vous marque tellement il nous transporte!!!! A LIRE, ET A RELIRE!!!!

par zezet49
L'Exécutrice, Tome 1 : Le Baiser de l'Araignée L'Exécutrice, Tome 1 : Le Baiser de l'Araignée
Jennifer Estep   
Il trainait depuis un moment dans ma biliothèque, attirée que j'étais par le thème. Malheureusement de nombreuses (trop ?) autres lectures ont considérablement retardées la lecture.

J'ai fini par me lancer et je ne regrette pas.

Tout d'abord cette anti-héroïne est attachante : Ce qu'elle veut, elle fait tout pour l'obtenir, elle s'attache à peu de monde mais est vraiment fidèle, et enfin elle est douée dans son métier.

L'histoire commence par un contrat : elle se fait passer pour une patiente afin d'assassiner une des médecins qui aurait…disons abusée de sa position. De retour à son “QG”, elle se retrouve tout de suite avec un nouveau contrat…au montant astronomique : 5 millions de $US ! Comme l'affaire semble rapide et aisée (du moins pour ses talents), elle accepte. Mais Gin Blanco se retrouve bien vite en mauvaise posture. Son client l'a doublée et surtout en a profité pour assassiner son mentor.

Elle sauve in-extremis celui qu'elle considère comme son frère et est maintenant prête à tout pour venger celui qu'elle aime comme un père.

Le ton est courant, parfois un peu “creux” mais au final on est captivé par l'histoire et on veut en savoir plus. La partie émergée de l'iceberg est déjà moche, on n'ose imaginer ce qui est caché…

Et pour compliquer la tâche, Gin veut l'aide de l'inspecteur Caine, qui a la réputation d'être le seul flic honnête et intègre d'Ashland (ou tous, depuis les employés au maire sont corrompus). Malheureusement elle a assassiné son partenaire (une sorte de pédophile qui a parfaitement mérité son sort) et Caine veut l'attrapé. Alors quand elle lui propose une trève pour la durée de leur enquête, il hésite. Doit-il mettre sa vengeance de côté, ou l'attraper, la tuer, tout de suite ? Et le désir est bien présent entre eux, pour compliquer le dilemme de l'inspecteur. Va-t-il faire le bon choix, ou Gin va-t-elle devoir l'abattre et se débrouiller avec ses alliés ?

Mais Gin Blanco est l'Araignée, pétrie de patience et de savoir faire, elle sait attendre son heure.

L'enquête est plutôt bien menée, les méchants pas caricaturaux et l'héroïne est du côté des “bad guys”, une très bonne combinaison.

Bref une très bonne note pour moi, et maintenant reste plus qu'à acheter le tome 2 !

par Ceinwèn
Les étoiles de Mithra, Tome 3 : L'éclat du danger Les étoiles de Mithra, Tome 3 : L'éclat du danger
Nora Roberts   
J'ai passé un bon moment en lisant ce dernier tome de la série. J'ai beaucoup plus apprécié l'histoire par rapport aux deux premiers tomes. J'ai trouvé que c'était plus entraînant. Même s'ils tombent rapidement amoureux l'un de l'autre, ils ne se l'avouent pas tout de suite et cela donne un peu plus de piquant au roman.

par Marie-A
Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas
Michelle Gagnon   
http://attrape-mots.blogspot.fr/2015/09/ne-regarde-pas-de-michelle-gagnon.html

J'avais beaucoup apprécié le premier tome de la saga Expérience Noa Torson (lire ici mon avis), j'ai donc été contente de recevoir la suite en partenariat avec les éditions Nathan (que je remercie!). Je ne me souvenais plus trop de tous les évènements du tome 1, mais heureusement, l'auteure a pris le temps de rappeler certaines actions du roman précédent, afin de nous les remettre en tête. Je n'ai donc pas du tout été perdue!

Ce deuxième opus est dans la lignée du premier tome : l’action est toujours prépondérante, et la tension palpable. Le rythme effréné, servi par une écriture fluide, est vraiment le principal atout de ce roman. On est plongé dans l’action du début jusqu'à la fin, si bien qu’il est vite impossible de lâcher le livre. Je l'ai tout simplement dévoré en quelques heures!

On retrouve des personnages que l'on avait appris à apprécier dans le tome 1, notamment Noa et Peter, les deux personnages principaux. De nouveaux protagonistes font également leur apparition, mais je vous laisse le soin et la surprise de les découvrir...!

Noa est un personnage très humain que j'ai, une fois de plus, beaucoup apprécié. On s'identifie facilement à elle, si bien que l'on tremble et que l'on doute avec elle. J'ai adoré en savoir plus sur ce personnage si attachant! Dans ce deuxième tome, Noa ne fuit plus. Cette fois-ci, elle a décidé de se battre. Et oui, elle est à présent à la tête d’un groupe d’adolescents surnommé « l’armée de Perséphone ». Bon, par contre, pour le côté réaliste... on repassera! Oui, car des adolescents de 16 ans qui font la "guerre", et qui se débrouille comme des chefs... on n'y croit pas 5 minutes. A moins que vous connaissiez (un exemple parmi tant d'autres) un adolescent lambda qui se prend une balle mais qui continue à courir tranquilou pépère ?

Quant à Peter, personnage phare du tome 1, j'ai trouvé qu'il était un peu mis de côté. Il lutte au côté de Noa, mais pas sur le même front qu'elle. En effet, il aide la petite armée d'adolescents en essayant de hacker les ordinateurs de la société qui dirige le Projet Perséphone. Les points de vue s’alternent ce qui nous permet de suivre les évènements du point de vue de Noa, mais aussi de Peter.

Peter et Noa ne se trouvant pas aux mêmes endroits, la romance tant attendue ne se met pas en place. Malgré quelques passages touchants, je reste sur ma faim, surtout que je me serais bien passée du triangle amoureux...

La fin de ce deuxième tome est explosive, et nous laisse dans l'appréhension la plus totale. De nombreuses questions restent sans réponse... ce qui laisse supposer un tome 3 décapant! Il me tarde de découvrir comment vont s’en sortir nos héros… et comment ils vont arriver à se dépatouiller entre les griffes de leurs redoutables ennemis…
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
"Mon cœur se brise en mille morceaux."

Avant de faire ce commentaire, j'ai du attendre 2 bonnes heures pour pouvoir à peu près correctement, exprimer mon avis sur ce livre. Car après l'avoir refermé, la seule chose que j'aurais pu écrire serait " ... ". Juste cela. Car ce roman m'a laissé sans voix, sans souffle, sans mots, comme si ce livre avait aspiré mon pouvoir de raisonner.
N'ayant pas fait de commentaire sur les tomes précédents, ma critique englobera les tomes 1, 2, et 2/5, bien qu'il sera beaucoup plus centré sur le dernier tome. Je m'excuse donc d'avance pour la longueur, et pour les plus pressés, vous pouvez passez directement à ma critique du tome 3. (Cinquième paragraphe)
Durant la lecture du premier tome d’Insaisissable, le style de l'auteur m'a tout de suite séduite : Tahereh Mafi à une manière bien à elle d'agencer les mots, de les réunir pour qu'ils ne veulent plus rien dire du tout, ou au contraire, faire un mélange si explosif que nous mêmes, nous avons du mal à en capter le sens complet. Son style colle tout à fait avec le comportement de Juliette: fou, à fleur de peau, qui n'est sure de rien (D’où les phrases barrées, -beaucoup moins présentes, voire absentes lors du dernier tome-). Juliette, enfermée depuis 264 jours, est une fille brisée, anéanti, fragile vulnérable et tellement, tellement...faible. Elle en veut au monde entier mais se déteste par dessus tout. Elle se dégoûte, se veut morte, n'accorde aucune importance à la vie, elle se considère comme un monstre : En effet, tous ceux qui la touche et qu'elle touche se retrouve vidés de leur énergie vitale et meurent si son contact dure trop longtemps, c'est aussi la raison de son emprisonnement: l’empêcher de faire encore du mal à autrui. Ce qu'elle trouve dans un sens, juste. Et puis un jour...Adam. Adam arrive et là, c'est l'explosion, l’apothéose, la révélation: elle peut le toucher. Elle l'aime et ferai tout pour lui...Même quand elle découvre qu'il n'est venu dans sa cellule que sous les ordres de son chef. LE chef des chefs : Warner. Et même quand ce dernier l'a fait sortir de sa prison, lui offre un logement, de l'eau chaude, de la nourriture et des vêtements si luxueux qu'ils en défieraient l'entendement, Juliette reste (presque) de glace. De manière justifiée d'ailleurs, car Warner lui a fait clairement comprendre qu'il comptait l'utiliser comme une arme et qu'elle lui obéirait, comme une espèce de marionnette, sans qu'elle est son mot à dire. Warner apparaît dans ce tome comme l'Ennemi, celui qu'il faut fuir, la figure de tout ce qu'Adam, Juliette et bon nombre d'autres personnes déteste : le Rétablissement.
Bien évidemment, ils arrivent à s'enfuir et après beaucoup de péripéties et l'aide de Kenji, un soldat "déserteur "tout comme Adam (mais beaucoup plus drôle et sympathique, on sera d'accord) ils arrivent à se réfugier au Point Oméga, quartier général de la Résistance, où, tout comme Juliette (et Adam qui le découvrira plus tard),ces "réfractaires" ont des pouvoirs. C'est la fin du tome 1.
Le tome 2 se passe principalement au Point Oméga où Juliette pleurnichotte (Je confirme ce mot n'existe pas) la plupart du temps et où Adam la réconforte...aussi la plupart du temps. Puis Adam découvre qu'il a lui-même des pouvoirs et Juliette décide de "rompre" car son pouvoir risque de le tuer par sa faute.
Et, je ne sais plus trop comment, Warner est capturé et ramené au Point Oméga : On découvre qu'il à lui aussi des pouvoirs et qu'Adam et lui sont ( ATTENTION SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE TOME 2...)...demi-frères !...Et Juliette commence à avoir quelques doutes sur ses sentiments et n'accepte pas le fait d’être attiré par Warner. Mais les circonstances font, qu'à la fin du tome 2, elle soit "obligé" de collaborer avec Warner pour se venger de son père, Anderson; Une guerre à éclaté et beaucoup de gens du "bon coté" sont morts à cause de lui.
Le tome 2,5 est hors série et se place du point de vue de Warner. Un Warner que l'on découvre pas si insensible que ça et clairement amoureux de Juliette. Le carnet qu'elle gardait pendant son emprisonnement est trouvé et lu par Warner. Ses sentiments sont divers, face à la lecture des plus profondes pensées de Juliette; et il est de plus en plus fasciné par elle.
Et enfin, j'arrive à ma critique du tome 3. Un tome qui m'a inspiré beaucoup de sentiments, tellement, tellement de choses à dire de ce tome. Le style qui singularise Tahereh Mafi des autres auteurs est beaucoup moins présents dans ce tome que dans les deux premiers; néanmoins, je crois que des 3, celui-ci dépasse toutes mes espérances (surement aussi, parce que c'est le dernier) .
J'aimerais pouvoir vous faire part de mes sentiments le plus clairement possible. J'aimerais pouvoir vous faire ressentir les mêmes sensations que j'ai éprouvé en lisant ce livre. J'aimerais ne jamais avoir lu ce livre aussi rapidement. Pour le relire. Encore, et encore, et encore, et encore... Sans jamais m’arrêter.
On retrouve Juliette changé. Plus forte, plus féroce, plus...Insaisissable. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi fait, a fait, pour que tous les mots de ce roman, ainsi que les autres, nous donne l'impression de nous révéler un interdit, un grand secret, comme si un ange descendait du ciel pour vous chuchoter à l'oreille le plus horrible de tous secrets... Je ne sais pas comment elle fait pour qu'ils donnent l'impression de vouloir dire quelque chose de si profond, de si vivant et de si réel, quelque chose de tellement plus réel que la réalité, tellement plus réel qu'un livre et bien trop réel pour des personnages de fiction; qu'ils donnent l'impression que le tangible devienne incertain et que l'incertain devienne tangible ... Chaque mots vous heurtent jusqu'à briser vos os, briser vos jambes et vos bras, briser votre esprit, vos pensées, briser vos convictions les plus solides,vous faire fondre et vous figer en même temps, vous transmettre tellement et si peu de choses à la fois, et vous faire
à
chaque
fois
de plus
en plus mal
et vous donnez l'impression de chuter et de voler, d’être bien plus vivant que vous ne l'avez été de toute votre vie ou plus proche de la mort à chaque instant... Vous tombez, toujours plus vite, toujours plus bas, toujours toujours...
Plus profond.
Et ma chute n'a été que plus rapide quand les doutes de Juliette se sont transformés en certitude et qu'elle à été sure[spoiler] que c'était Warner, et pas Adam, le véritable amour de sa vie (désolé de paraître clichée), et qu'elle était certaine [/spoiler] du choix qu'elle allait faire.
On découvre un Warner totalement à l'opposée du 1, et quelques parties de sa vie nous sont révélées. Adam, par contre, est presque [spoiler]pitoyable, par son comportement, ses cris et[/spoiler] méconnaissable. Je crois que l'auteure a choisi la solution de facilité pour le choix de Juliette et même s'il ne me déplaît pas, je l'ai trouvé trop facile à mon gout: le choix de Juliette semble évident.
La fin, quoique plutôt rapide, signe à la perfection ces 3 tomes mais donne l'impression de ne pas être le dernier de la série. (Une adaptation en film est peut être prévue.)
Quoiqu'il en soit, ce dernier tome est une merveille, j'aimerais tellement, dans 1 an, y repenser et ressentir exactement les mêmes sentiments que maintenant, un mélange de déception et de joie, d'avoir fini ce livre et de n'y avoir trouvé dans l'ensemble aucun défaut, et que ce souvenir reste intacte, ce moment où je me rends compte que ce livre restera gravé dans ma mémoire...

"Et j'aimerais, plus que tout, savoir comment immortaliser ces moments pour les revivre à jamais.
Parce que celui-ci
vaut tout l'or du monde."

par Fantalex
Widdershins, Tome 3 : Le pacte brisé Widdershins, Tome 3 : Le pacte brisé
Ari Marmell   
http://les-lectures-de-ice-queen.blogspot.fr/2015/06/widdershins-t3-le-pacte-brise.html


J’étais ravie de retrouver notre voleuse préférée, après le final déchirant du deuxième opus. L’attente a été longue !

Widdershins n’a pas refait surface à Davillon depuis les évènements tragiques qui l’ont poussée à partir et n’a pas l’intention d’y retourner pour l’instant. Ses pas vont la conduire à travers la Galice et, malgré elle, elle va se retrouver mêlée à une intrigue qui la dépasse. Tout semble se liguer contre elle, mais elle s’acharne pour honorer la mémoire d’une personne qui lui était chère. Olgun et Widdershins vont devoir franchir leurs limites et faire preuve d’ingéniosité afin de venir à bout de cette histoire où tout se mêle : politique, rivalités familiales, redoutable troupe de brigands avec selon les rumeurs un sorcier dans ses rangs, etc.
Pendant ce temps-là, à Davillon les choses ne vont pas si bien que l’on aurait pu le croire. La ville est en train de tomber aux mains d’une ennemie puissante et Shins est bien loin de s’en douter…

Je n’ai pas trop voulu résumer, car franchement ce serait dommage de trop en dire. Il FAUT lire ce troisième opus. Je me suis vraiment régalée ! Je trouve que, dans cette saga, les tomes sont vraiment de mieux en mieux. J’avais aimé les deux premiers, mais celui-là était encore au-dessus des précédents.

Je vais commencer par les personnages. Widdershins est vraiment différente. Si elle a toujours son caractère légendaire, son manque de savoir-vivre qui la rend attachante et son sens de l’humour qui m’aura bien fait sourire une fois de plus, elle se montre également plus humaine et plus fragile par moments. Je me suis vraiment sentie plus proche d’elle, plus touchée par ce qu’elle traversait. Malgré la carapace qu’elle a tenté de se construire pour oublier tout ce qui lui était arrivé, on se rend compte qu’elle est bien plus sensible et va même jusqu’à craquer parfois.
Olgun, son dieu de poche, est fidèle à lui-même. Toujours le mot pour rire et pour mettre Widdershins hors d’elle. Je l’ai trouvé plus proche d’elle, à sa façon il est devenu un véritable ami pour la voleuse. Leur connexion se renforce, pour le meilleur comme pour le pire !
Les nouveaux personnages que l’on découvre ici sont tous très intéressants, notamment au sein de la famille que Shins va tenter d’aider contre le gré de la plupart de ses membres. Un jeune noble en particulier – que je ne nommerai pas pour préserver la surprise – était franchement attendrissant malgré sa maladresse.

La plume d’Ari Marmel est toujours aussi agréable et juste. Il sait nous entrainer dans le feu de l’action et faire palpiter notre cœur au même rythme effréné que celui de Widdershins.

Je suis toujours agréablement surprise par les intrigues complexes et passionnantes que l’auteur arrive à créer et celle-là ne faisait pas exception. Il introduit quelque chose d’énorme pour la suite, mais ce troisième opus ne se contente pas d’être une introduction, c’est bien plus que cela ! Je me suis retrouvée plus rapidement emportée par l’histoire et j’ai été tenue en haleine jusqu’au bout. Il m’a été impossible de poser le livre sans avoir le fin mot de l’histoire ! Dès que j’avais cinq minutes devant moi, j’en profitais pour me plonger dans cet univers à la fois imaginaire et criant de réalité. Du coup, je n’ai absolument aucun point négatif à citer. Si ce n’est pas un véritable coup de cœur, ce n’est pas passé loin et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! J’espère que les choses finiront par s’arranger un peu pour Shins et qu’elle décidera enfin de cesser de jouer les loups solitaires !
Je vais m’arrêter là, j’ai vraiment peur d’en dire trop ! Ce n’est jamais facile pour un troisième tome !

En résumé, ce tome est une véritable réussite ! Je l’ai largement préféré aux deux premiers que j’avais déjà beaucoup appréciés. Je me suis laissée emportée par l’histoire et par la justesse des mots d’Ari Marmell. La sensibilité toute nouvelle de Widdershins m’a émue et j’ai adoré retrouver son sens de l’humour et son caractère si particulier. L’auteur m’a bluffée une fois de plus, car je n’ai pas pu deviner la fin, ni même un seul début de piste, avant de l’avoir lue. Bref, j’ai hâte de lire la suite maintenant et je vous le conseille fortement !



par Ice-Queen
Larmes, Tome 2 : Déluge Larmes, Tome 2 : Déluge
Lauren Kate   
Oulla que dire de ce tome 2 ? Il est juste trop bien, et je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt.... Quel plaisir de retrouver Eurêka, Ander, Brooks, Cat, les jumeaux....
Même si j'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire.

Le monde a sombré sous les larmes d'Eurêka, et elle cherche Solon un mystérieux veilleur, le seul à pouvoir l'aider à sauver le monde éveillé et celui endormi d'Atlas (alias Brooks). Pour échapper aux larmes d'Eurêka, elle et sa famille se sont réfugiés dans la "bulle" formée par sa pierre de foudre, tandis que l'eau continue d'inonder la Terre.

J'ai vraiment apprécié les personnages de cette série, je les trouve superbes, même si je trouve que Erêka se laisse emporter pas des émotions assez sombres, et que j'ai été déçue qu'elle "renonce à" ou "oublie ses sentiments pour Ander.... car c'est leur couple est une des choses que j'ai le plus apprécié du Tome 1....

Les lieux sont toujours aussi magiques, Lauren Kate a vraiment une imagination et sens du détail superbe, je n'ai aucun mal à m'imaginer avec les personnages dans des lieux comme la grotte de Solon, que j'ai juste a-do-rée !!! En revanche j'ai été très déçue par la description de l'Atlantide: durant deux tomes on ne fait que de nous parler de cette cité... or elle est très peu décrite et absolument pas comme je l'imaginai à la suite du Tome 1....
Je trouve que le dernier chapitre va beaucoup, beaucoup trop vite....

Bref pour conclure un bon tome que j'hésite à mettre en liste de diamant, mais grâce aux personnages et à l'histoire il va rejoindre le premier tome (tome que j'ai largement préféré je l'ai trouvé plus équilibré, cohérent, et surtout le tome 2 manque terriblement de moments romantiques!!!).

Une suite que j'ai lu avec grand plaisir mais qui me laisse sur ma faim...
Balefire, Tome 4 : Collier d'Eau Balefire, Tome 4 : Collier d'Eau
Cate Tiernan   
J'ai beaucoup de mal à me faire une opinion sur cette série, je n'ai ni aimer, ni détester. Les livres sont agréables à lire, on entre facilement dans l'histoire et l'intrigue est assez bonne pour nous garder accrocher, mais... Je ne sais pas. C'est une bonne lecture, point. J'ai aimer ce livre enfin en partie, voyons voir. Après l'échec du rite, on ce rend compte que quelque chose cloche pour plusieurs personnages, on le découvre au fur et à mesure. J'ai été agréablement surprise de l'évolution de Luc, j'ai même finit par l'aimer. Je ne pourrais être plus heureuse en ce qui concerne Clio et Richard. J'ai aussi eu un petit faible pour Claire qui est arriver à la Nouvelle-Orléand lors du tome précédent. Pour ce qui attrait à Thaïs, je ne l'aime toujours pas. Tout ce passe quand même bien jusqu'au dernière page, Melita arrive enfin, mais on la voit à peine, ce qui est extrêmement frustrant. Tout ce passe très vite et s'enchaîne à la vitesse de l'éclaire et puis BANG! C'est fini! Grosse déception. Qu'est-ce qui arrive au Treize? Et Deadalus? Pourquoi Melita a-t-elle besoin de Clio vivante? Pourquoi a-t-elle fuit? Tant de question qui resteront à jamais sans réponse parce qu'il n'y a aucune suite.

http://goodbyelullabyreadbook.skyrock.com/3216180109-A-Necklace-Of-Water-Balefire-4-Cate-Tiernan.html