Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Manon_S : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare Le Livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare
Marie Pavlenko   
Nous retrouvons Saskia et ses amis juste après la fin du tome 2. Rappelez-vous, le nid s’était fait attaquer par le Surclan, peu de Faucheurs avaient réussi à s’en sortir vivant et de nombreux autres avaient été blessés gravement, dont Tod qui se retrouve dans un état critique. La maison de Saskia s’est transformée en dortoir/hôpital et Jenna fidèle à elle-même, fait tout ce qu’elle peut pour aider les blessés Faucheurs malgré son statut de Gardienne.

Malgré le peu de temps passé entre le deuxième et le troisième opus, Saskia a beaucoup changée et surtout mûrie. Elle est devenue une parfaite Enkidare avertie. Entourée et soutenue par ses parents biologiques, elle gravit avec panache et courage les obstacles qui se dressent sur son chemin. Toujours avec beaucoup d’humilité et de sentiment, car Saskia est une héroïne toute en émotion et c’est ce qui fait que je me sois autant attachée à elle. Exit la Saskia jalouse et possessive, elle aime Tod le revendique mais a compris et accepte les brèves séparations imposées par la situation anormale qui les entoure. Et la singularité des événements ce n’est pas ce qui manque dans ce troisième et dernier tome, Marie Pavlenko s’amuse à nous tromper, à nous terroriser et nous offre des moments d’une exceptionnelle ardeur. Des rencontres toujours plus incroyables, des vérités surprenantes, des batailles intenses et des facultés ahurissantes… ! La fin m’a tout bonnement laissé bouche-bée… wouah !

Tod m’a bluffé plus que jamais, j’ai apprécié son courage et sa manière de relativiser malgré son état. Il est très surprenant dans cette suite… Il reste l’homme droit et responsable, le soutient sans faille dont a besoin Saskia (même si ses parents et ses amis l’entourent avec beaucoup d’attention et d’affection !) Malgré les êtres malveillants qui sévissent autour de leur petite communauté, j’ai trouvé que ce petit clan composé de Faucheurs, de Gardiens et d’Humains dégageait beaucoup d’amour. Lorsqu’ils sont tous ensemble ils émanent comme une bouffée d’oxygène et d’humanité, eux même le constate au fil de l’histoire et leurs relations n’en est que plus fusionnelles.

L’auteure ne manque pas d’humour et ses personnages en ont beaucoup, ce qui donne énormément de fraicheur et de modernité au récit fantastique. Et ce, même dans les moments les plus dramatiques. J’ai eu le sourire aux lèvres une bonne partie de ma lecture. Marie Pavlenko nous fait également voyager, de la Jordanie à L’Islande en passant par le Vietnam. La qualité des descriptions est remarquable. Moi qui n’ai malheureusement pas eu le loisir de beaucoup voyager, j’avoue avoir été dépaysée par la richesse des ambiances qui s’offraient à nous.

Tout comme les deux premiers, ce dernier tome fourmille de détails sur le monde des Enkidares et notamment sur ses origines. Le passé de ce peuple venu du ciel est très étonnant et j’ai aimé beaucoup le fait que l’auteure s’inspire de faits ou figures historiques, artistiques ou culturels pour retracer l’histoire des Enkidares. Donnant de ce fait une touche plus « réaliste » sur l’existence de ce peuple imaginaire et contribuant à « l’enraciner » dans notre monde.

En bref : Cette fabuleuse saga m’aura happée du début jusqu’à la fin, un troisième tome qui clôt à merveille cette histoire. Et je suis un peu triste de quitter Saskia et son univers incroyable. Une lecture surprenante riche en émotions, des personnages merveilleux, une intrigue palpitante… À mes yeux Le livre de Saskia représente l’une des plus grandes réussites littéraires de la fantasy jeunesse ! Laissez-vous emporter par le phénomène Saskia, addiction et dépaysement assurés !!

http://www.a-lu-cine.fr/le-livre-de-saskia-3-enkidare-marie-pavlenko/

par alucine
Le Livre de Saskia, Tome 2 : L'Épreuve Le Livre de Saskia, Tome 2 : L'Épreuve
Marie Pavlenko   
Ce livre est vraiment, vraiment incroyable!!! impossible de le lâcher, je le trouve même meilleur que le premier tome (et pourtant, celui-ci était déjà excellent!)! Il y a un sacré suspense et la fin est vraiment dingue! Mon meilleur bouquin, avec de nouveaux personnages attachants!

par Physikia
Le Livre de Saskia, Tome 1 : Le Réveil Le Livre de Saskia, Tome 1 : Le Réveil
Marie Pavlenko   
Aaahhh, un vent de fraicheur vient voler par-dessus la littérature ado qui agonise sous les morsures des armées de vampires qui envahissent les étals (et qui, au demeurant, ne mordent même plus, où va le monde?).

Saskia est un livre qui renouvelle la littérature ado en amenant au lecteur un monde tout à fait nouveau. Certes, on ne rentre pas dedans dès le tome 1, mais on entends parler de ses lois, de son système, de ses membres, de ses clans.
Malgré un ou deux points noirs totalement anecdotiques [spoiler](On se doute très très vite que Saskia et une faucheuse et une gardienne.)[/spoiler], le livre se lit très facilement et très agréablement.

Point positif pour le caractère de l'héroïne, à la fois fragile et très têtue.

Les questions des lecteurs sont là, on espère avoir vite des réponses dans le tome 2.

Décidément, Scrineo Jeunesse est une maison d'édition à suivre de près, chacun de leurs livres est un bijou !

par Pitakali
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Une lueur d'espoir Une lueur d'espoir
K. A. Tucker   
Lorsque j'ai reçu ce roman jeudi, je savais qu'il n'allait pas faire long feu. Pourtant c'est une belle brique, mais j'étais tellement impatiente de découvrir le nouveau roman de,K. A. Tucker (auteure de la série Ten Tiny Breaths : Respire, Mentir, Saisir) que je l'ai commencé le soir-même. Et j'ai tellement aimé que je l'ai terminé samedi matin au réveil, alors qu'il fait 596 pages. C'est dire à quel point je l'ai aimé : il ne m'a fallu qu'un peu plus de 24 heures pour terminer cette belle brique !

Comme pour sa première série j'étais complètement sous le charme de l'auteure. Si pour Mentir, j'étais fan des personnages et des rebondissements.. Ici c'est bien plus que ça. J'ai aimé à un niveau plus profond et plus intense, plus profondément.

L'histoire n'a rien de vraiment original. C'est une sorte de New Adult Conte de Fée, et évidemment, très vite j'avais compris comment ça allait se terminer, mais c'était tellement bien écrit, tellement choupi, mignon, tendre, plein d'émotions que je ne pouvais pas lâcher le livre.. Evidemment j'ai du m'arrêter pour dormir et penser que j'avais une vie aussi.. mais dès que je pouvais me remettre dans ma lecture, je me jetais dessus. D'ailleurs j'ai passé 2 nuits dessus.. Je m'endormais, je me réveillais, je le prenais en main.. je me rendormais, me réveillais.. bref, vous voyez quoi.. J'étais accro à Brett mais surtout, à Cath et sa fille.. Et tous les personnages en fait.

D'ailleurs parlons-en des personnages. Quand je dis que j'étais sous le charme de l'auteure, je parle bien évidemment de sa plume. On pourrait croire que 600 pages pour une romance, c'est beaucoup. Et c'est vrai que par moment, je trouvais le temps long car la romance met tout se temps à arriver (mais ça, je vais y revenir plus tard).. mais en fait, l'auteure a su doser tout comme il fallait pour qu'on comprenne vraiment nos personnages. J'ai adoré tous les personnages car on a vraiment appris à les connaître. Chacun était bien présent, chacun avait un vrai rôle, ce n'était pas juste pour meubler. J'ai adoré Lou par exemple, qui me faisait penser à la Marraine la Bonne fée de Cendrillon.. Ses rapports avec la mère de Cath aussi.. Les parents de Brett, Jack aussi, le frère de Cath.. Bref, je ne vais pas tous vous les citer, vous avez compris l'idée je pense.

Lorsque je dis que par moments, je trouvais le temps long, je souhaite apporter une précision. J'ai l'habitude de lire de la romance pour la romance. Le truc qui m’intéresse surtout c'est d'abord la rencontre avec le personnage masculin, et j'attends ensuite avec impatience qu'ils s'avouent enfin leur attirance, ou mieux : leur amour.
Quand il s'agit d'un livre de 400 pages, ca va généralement assez vite, parfois trop vite, parfois ça prend juste le temps qu'il faut.
Le truc, c'est qu'ici, on a 600 pages, et ils mettent déjà assez de temps à se rencontrer pour de bon.. puis ensuite, la romance se plante tout en douceur.. du coup, j'avais tendance à dire: "pfiou, c'est bon là ?? elle va se bouger oui?". Mais en fait, avec le recul, j'ai adoré toute cette lenteur :

Je m'explique : Avant de tomber amoureuse, Cath doit se reconstruire, reprendre confiance en elle, et aux autres. Et j'ai encore une fois adoré la plume de K. A. Tucker : elle n'a pas cherché à nous lancer directement dans le présent de Cath. Dans ce roman, on apprend autant du passé de Cath, que du présent. On ne devine pas son passé. On le vit aussi.. Je crois que c'est le New Adult le plus abouti, le plus structuré, le plus complet que j'ai dû lire depuis 3 ans.

En fait, je ne sais pas si j'arrive à vous expliquer vraiment à quel point j'ai adoré la façon dont l'histoire nous est raconté. C'est simplement beau. Il ne s'agit pas que d'une romance. Il est question de seconde chance, de pardon, je prise de risque. Brett, le personnage masculin n'est pas là comme le sauveur, comme on a l'habitude de voir dans les romances. Non, ici j'ai trouvé que c'était Cath qui se sauvait elle-même. Elle a beaucoup hésité, et j'ai adoré le fait que Brett la laisse venir à elle. qu'il ne la pousse pas à bout. Et tout les rapports entre parents, enfants, frères et sœurs.. Mère fille, le pardon, les explications, les moments de remise en question..

Pour conclure je dirais que ce n'est pas un coup de cœur dans le sens : j'ai rie, j'ai sourie, j'ai pleuré, je suis tombée amoureuse de Brett.. Mais plutôt un coup de cœur pour l'histoire de Cath, pour les questions que l'auteure m'a fait me poser durant ma lecture.. pour l'espoir et le rêve que j'ai ressenti en me donnant envie d'être à la place de Cath.
Quand je termine un New Adult, ou même un roman quel qu'il soit, je cherche juste à tomber amoureuse du mec. C'est lui pour moi qui est le personnage principal.. La fille en général, est juste là pour faire ressortir la personnalité du perso masculin.. Mais ici, c'est Cath et sa fille qui sont les personnages principaux. Elles ont littéralement soufflé le beau rôle à Brett (même si, quand-même, je vous rassure, je suis bien tombée amoureuse de Brett, qui est juste parfait, jusqu'à la dernière page.)
http://lafouinotheque.blogspot.fr/2018/01/une-lueur-despoir-k-tucker.html
Le Retour des Highlanders, Tome 3 : Le Guerrier Le Retour des Highlanders, Tome 3 : Le Guerrier
Margaret Mallory   
Histoire sympa mais sans trop de surprise, ça me donne juste plus envie de savoir comment va être celle de Connor. Ilysia va-t-elle dépasser les préjugés...

par obelix
Le Retour des Highlanders, Tome 2 : Le Séducteur Le Retour des Highlanders, Tome 2 : Le Séducteur
Margaret Mallory   
Excellent : Ce 2ème tome est consacré à Alex, le séducteur de la bande qui s'est juré de ne jamais se marier. Pour aider Connor, son chef du clan, il est prêt à tout sacrifier sauf sa liberté en se mariant mais Connor a besoin de renforcer ses alliances. Lors d'une mission avec Duncan, il rencontre Glynis, la fille du chef du clan MacNeil, qui refroidie par un premier mariage catastrophique, a décidé de ne jamais se remarier mais son père en a décidé autrement et Glynis demande l'aide d'Alex et s'enfuit avec lui... Un tome captivant sans temps mort, dans une période trouble et instable, avec des personnages attachants, des légendes, de l'humour, des complots. Laissez-vous transporter dans les Highlands...

par Folize
Le Retour des Highlanders, Tome 4 : Le Chef Le Retour des Highlanders, Tome 4 : Le Chef
Margaret Mallory   
Je n'ai pas pu attendre la traduction, donc lu en anglais. Au final, c'est le meilleur tome sur les 4. Je n'ai pas de mots pour le qualifier...
La passion qui s'installe au fil des pages entre Connor et Ilyssa emporte totalement. J'ADORE.
Mon personnage favori reste quand meme le bel Alex et d'ailleurs j'ai aimé sa façon de défendre Ilyssa face aux soupçons de Connor à un moment donné. Non vraiment, l'histoire est prenante, la romance superbe!

Si vous lisez l'anglais jettez vous dessus sans attendre...

par skylee
Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien
Margaret Mallory   
Un livre agréable qui se lit facilement, une histoire dans les règles de l'art : des highlanders ténébreux et butés, une héroïne farouche, un peu de séduction, de suspense et d'action et le tour est joué.
Bien que ces romances se ressemblent toutes et qu'elles soient prévisibles, cela fonctionne, on entre dans le scénario et on enchaine page après page.
Dans celui-ci j'ai apprécié les liens d'amitiés qui unissent les quatre Highlanders ainsi que leur loyauté les uns envers les autres. Sans surprise mais une lecture récréative.

par ccmars
La Couleur de l'âme des anges, Tome 1 La Couleur de l'âme des anges, Tome 1
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai eu la chance de le lire avant sa sortie, et je dois dire que j'ai aimé. Dès le début du livre, nous rentrons dans le vif du sujet avec la mort de Jeremy. Nous découvrons le monde des anges en même temps que lui, nous recherchons son assassin avec lui, nous pleurons et rions avec lui, et nous tombons amoureux avec lui.
Ici pas de bad boys, pas de néphilims, juste des anges bleus et rouges, des archanges, et de l'amour. Sophie nous emmène dans cet univers avec une telle facilité, que par certains moments nous nous posons la question de savoir si tout ceci peut -être réel ??

par coco69