Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manonadore : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Flatland Flatland
Edwin A. Abbott   
J'ai trouvé le concept de l'histoire génial : un carré habitant Flatland, un monde en deux dimension, fait la rencontre d'une sphère qui bouleverse toutes ses certitudes existentielles et mathématiques en lui faisant visiter Spaceland, un monde muni d'une troisième dimension.
Malheureusement la lecture du livre est loin de m'avoir plu. Pendant les trois quart du roman, le carré explique les particularités sociales de son monde, Flatland, et j'étais assez remontée. Les inégalités sociales très marquées et entretenues par les élites, l'étroitesse d'esprit de tout les habitants de ce petit monde très codifié, et surtout le sexisme très marqué m'ont horripilés. Ce n'est qu'arrivé vers la fin qu'une toute petite phrase presque passée inaperçue m'a fait réaliser que l'auteur était peut être conscient de l'injustice du monde qu'il décrit. J'y ai réfléchi quelques jours, je me suis renseignée, et finalement je me rend compte qu'Abbott ne voulait pas simplement nous enseigner des choses sur le plan mathématique. Son but était aussi d'écrire une satire sociale de la rigide société victorienne bien trop codifiée. Comme quoi il ne faut pas juger trop vite, j'étais prête à le balancer dans ma liste "je n'ai pas aimé". (D'ailleurs au final je ne sais pas dans quelle partie de ma biblio je vais le ranger...)
En tout cas je retiens que faire un roman dont l'intrigue est basée sur des maths, dont les personnages sont des formes géométriques et les décors aussi, et ben c'est une idée sacrément originale et Abbott s'en sort rudement bien pour que ça ait de la cohérence et de l'intérêt !

Petit bémol : mon édition récupérée je ne sais plus où sur internet n'avais pas les schémas. Même si je n'en ai pas eu besoin pour me représenter ce qu'il expliquait, c'était ballot pour un livre qui explique des principes géométrique...

par Fyerise
Double jeu Double jeu
Jeff Abbott   
Jeff Abbott, un auteur que j'adore. "Double Jeu" est le troisième livre que je lis de lui et je dois dire que je l'ai trouvé assez difficile au début. Beaucoup de personnage et on se perd facilement. Mais arrivé au milieu de l'histoire, on commence à prendre ses remarques et on ne peut qu'apprécier le reste de l'histoire ... et sa fin.
L'Homme-boîte L'Homme-boîte
Kobo Abe   
Cet homme qui a enfoui sa tête et le haut de son corps dans une boîte en carton n'est pas un Diogène cynique réfugié dans un tonneau par mépris de l'humanité. C'est un anti-héros, un être mythique dont le mal profond est l'impuissance. Un voyeur aussi, car la seule relation qu'il peut établir avec le monde extérieur se fait par l'intermédiaire de son regard. Tourmenté et solitaire, il est en même temps capable d'humour et même d'amour. Pour Kôbô Abé, qui est aussi médecin, une identité détruite peut en quelque sorte être « refaçonnée ». Et c'est grâce à la femme qu'il aime que « l'homme-boîte » sortira de son carcan volontaire et rejoindra la vie.

par Pauline76
Les Tribulations d'une jeune divorcée Les Tribulations d'une jeune divorcée
Agnès Abécassis   
C'est vrai qu'on passe un bon moment à suivre les péripéties qui sèment la vie d'une femme qui doit apprendre à vivre sans homme
Chouette, une ride ! Chouette, une ride !
Agnès Abécassis   
Un superbe roman !
J'ai eu un grand sourire aux lèvres pratiquement tout au long du livre; l'humour est plus que présent, j'adore ! Il change vraiment les idées, j'ai passé un moment agréable à le lire.
On découvre un peu le " monde des écrivains ".
La fin, bien trouvée, est particulièrement touchante. = ]

par loana585
Le Théorème de Cupidon Le Théorème de Cupidon
Agnès Abécassis   
Vraiment sympa : Adélaïde et Philéas se sont souvent croisés, sans le savoir, au cours de leur vie et ont donc loupé de nombreuses occasions de se connaître mais peut-être pas cette fois!... Une alternance des points de vue qui nous narre une histoire originale, surprenante et pleine d'humour ce qui nous fait passer de très bons moments comme la soirée speed-dating! Seul bémol, j'aurais aimé un ou deux chapitres de plus! A découvrir.

par Folize
Servir froid Servir froid
Joe Abercrombie   
Waouh. Ca faisait longtemps qu'on nous avait pas sortit une perle pareille.

A tous les sceptiques, effrayes par un scenario qui parait simpliste: allez acheter ce livre. L'auteur est certainement bipolaire, avec un humour sortit tout droit d'une tombe, et c'est pour cela que l'ouvrage est un chef-d'oeuvre.
On remerciera la traductrice, qui n'a pas economise sur les gros mots: on est dans un monde de mercenaires, de prostituees et de trahison, et les dialogues nous le rappellent sans cesse.
Les personnages evoluent, et, loin d'etres simplistes, se veulent attachants, malgres leur morale inexistante et leur facheuse tendance a tourner casaque sans arret.
[spoiler]J'ai particulierement aime le cote humain de Monza, et ce que Cosca dit d'elle. Son sale caractere n'est qu'une facade, une maniere de survivre dans les Annees Sanglantes[/spoiler]
On est en plein dans la fantasy noire: ames sensibles, abstenez vous. De meme, les scenes erotiques ne sont pas ecrites pour les enfants. On ne lesine pas sur le detail, meme si Abercrombie n'as pas pu s'empecher de se moquer de ses personnages quelques fois. Un vrai maniaque ce type.

En somme, si vous n'avez toujours pas achete ce livre, debrouillez vous pour le faire, et vite! Vous n'avez jamais rien lu de semblable, malgre ce que vous pensez d'apres le resume. Et surtout, lorsque vous poserez la quatrieme de couverture sur les pages, lorsque vous vous direz "J'ai lu Servir-Froid", vous ne verrez pas le monde de la meme facon.

par Foxi1309
Le Maître des illusions Le Maître des illusions
Donna Tartt   
J'ai lu ce livre il y a plus de 10 ans, et l'histoire me reste en tête.. un livre audacieux, tordu par moments. Des étudiants qui vous font froid dans le dos, un professeur intriguant, une histoire bien construite.. je ne me rappelle plus des détails, mais l'atmosphère sombre et l'intrigue drôlement bien ficelée restent d'excellents souvenirs. Je le recommande vivement..
Peer Gynt Peer Gynt
Henrik Ibsen   
Cette pièce doit presque obligatoirement être découverte mise en scène pour que l'on puisse l'apprécier à sa juste valeur. [spoiler]Attention, dans la plupart des cas, la mise en scène ne sera pas, mais alors pas du tout, scolaire.[/spoiler]