Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ManonPstrummer : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Geisha Geisha
Arthur Golden   
Le film m'ayant plus j'ai voulu lire le livre dont avait été tiré le film. Les décors, les coutumes, tout un univers de femme à la fois magique et complexe. Magnifique livre ...

par Ella
La Horde du Contrevent La Horde du Contrevent
Alain Damasio   
Une belle découverte que ce bijou, j'en suis encore tout retourné.
Malgré une fin (presque) prévisible, l'ensemble est selon moi tout simplement parfait.
On sent l'influence de Perec tout du long, ce qui n'est pas pour me déplaire: l'écriture a du style, et ajoute une dimension littéraire sensationnelle à ce qui aurait été un excellent bouquin sans cela.
Rien que la première page m'a laissé pantois...

Finalement, comment ne pas s'attacher sincèrement à un personnage aussi fin et délicat que Golgoth?

par codis
V pour Vendetta V pour Vendetta
David Lloyd    Alan Moore   
Bien que le livre ne se distingue pas par sa qualité de dessin, qui reste somme toute purement représentatif et convenu, sauf en ce qui concerne les cadrages, ce personnage d'une surprenante théâtralité nous embarque dans son combat contre la totalitarisme. J'ai adoré et adhéré, V despasse son cadre il devient un symbole de la lutte contre l'oppression, de l'intellectuel cultivé et engagé mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds

par Matathias
Glaneurs de rêves Glaneurs de rêves
Patti Smith   
Un drôle de voyage dans un passé incertain, un sac de voyage qui mêle les réels au rêve dans une écriture très poétique.
Quand les Dieux Buvaient, Intégrale 1 : Blanche-Neige et les lance-missiles Quand les Dieux Buvaient, Intégrale 1 : Blanche-Neige et les lance-missiles
Catherine Dufour   
Premier Tome d'une saga d'humour-fantaisie, "Blanche-neige et les lance-missiles" est un roman qui m'a terriblement déçu et au bout duquel je n'ai pas été. L'humour qui le compose est vulgaire au possible et la structure narrative est extrêmement confuse, à un tel point qu'il est difficile de s'y retrouver sans un maximum de concentration. Autant dire que pour un roman censé être divertissant, l'effort est malvenu.
Cependant, l'idée aurait pu être bonne si l'auteur n'en avait pas trop fait !
Hate List Hate List
Jennifer Brown   
Un livre choc par son récit troublant tant l'histoire pourrait êtres vrais ...
La reconstruction de notre chère Valérie sera longue ...
Un excellent livre vraiment et on ne peut qu'aimer notre chère Valérie...
Je recommande vivement se livre s'il a été élué livre de l'année se n'est vraiment pas pour rien !
À lire...
Les Petites Reines Les Petites Reines
Clémentine Beauvais   
Ce roman fait partit de ceux qui ont une apparence trompeuse. Avec un titre et une couverture pareille, on pourrait s'attendre pratiquement à un livre pour enfant de 8 ans mais en réalité, c'est un roman pour les adolescents.

Et ce roman, est drôle, frais, rythmé, bouleversant et surtout une sorte d'entorse à la société. Je pense qu'avec un livre pareil, la société c'est prit une bonne claque mais bien évidemment le genre de claque où l'on tend la joue pour être sûr de se la prendre parce qu'elle peut faire du bien.

Clémentine Beauvais nous fait ici rire grâce au sarcasme de Mireille dont l'histoire n'est pas forcément banale. Puis, Mireille est touchante tout comme les autres personnages de ce récit. Hakima, Mireille et Astrid sont toutes les trois des adolescentes d'un âge différent qui démontrent bien que l'amitié n'a pas d'âge et que dans les bas de la vie, on peut continuer à rire de soi et à avoir du soutient.

Puis l'histoire de Kader est touchante elle aussi. Un soldat qui refuse un titre, qui a perdu ses jambes durant la guerre et qui mène cette expédition en veillant coûte que coûte sur sa petite sœur Hakima et ses deux amies.

Ce roman est un voyage dans le sarcasme de Mireille à travers une épopée qui amène à se demander comment un tel engouement peut réellement se produire autour d'une telle histoire mais aussi, les relations que nous avons les uns les autres de nos jours. Bonne lecture pour l'été, sur un transat au soleil ou à l'ombre !
L'Archipel, Tome 1 : Latitude L'Archipel, Tome 1 : Latitude
Bertrand Puard   
https://revesurpapier.blog4ever.com/l-archipel-de-bertrand-puard-tome-1

Yann Rodin a été envoyé en prison à la place d'un autre et il n'en sortira probablement jamais. Arrêté par Interpol sous le nom de Sacha Pavlovitch, un nom qui n'est pas le sien, Yann découvre qu'il est le sosie d'un criminel, fils d'un trafiquant d'armes recherché. Yann est victime d'une terrible machination et il n'a rien vu venir. C'est sur l'Archipel qu'il est envoyé en prison, un lieu isolé et hautement sécurisé, qui renferme les plus dangereux criminels du monde. Pendant que Sacha prend sa place ...



Yann nous raconte son séjour en prison et comment tout est arrivé. Mais surtout, il nous aide à comprendre comment tout a bien pu arriver sans que la moindre manipulation soit soupçonnée. Visiblement, on peut faire bien des choses avec de l'argent. Cette machination tient la route et m'a rendu dingue. L'auteur présente une injustice qui obsède le lecteur tout au long de la lecture. Yann a beau clamer son innocence, son destin est déjà tout tracé. On tourne donc les pages avec avidité avec l'espoir que quelque chose dérape, que quelque chose vienne faire éclater la vérité.



Pendant que Yann tient une sorte de journal dans lequel il souhaite laisser une trace de ce qu'il vit sur l'Archipel, nous suivons dans un même temps la nouvelle vie de Sacha, le jeune criminel. Pendant que Yann vit l'enfer, lui prend goût à sa nouvelle vie. Il y prend goût à tel point qu'il devient Yann. Sacha s'est transformé. Pourtant, il n'est pas sans crainte et a parfois peur de se faire démasquer. Surtout lorsque son vrai visage refait surface, surtout lorsqu'il fait de terribles découvertes...



Si la première partie de ce roman était agréable à lire, je n'ai pas retrouvé le coté addictif que j'aime tant dans les thrillers. Mais tout s'arrange dans la deuxième partie, qui m'a beaucoup plus emballé. D'abord parce qu'il y a un élément qui concerne nos deux héros qui intrigue au plus haut point. Mais surtout parce qu'il y a nettement plus d'action, plus de tensions, plus de violence aussi. C'est beaucoup plus prenant et j'y ai finalement trouvé mon compte.



Nos deux protagonistes doivent faire face à des difficultés inattendues qui bouleversent totalement le rythme de lecture. Tous les deux se lancent dans une aventure périlleuse, dangereuse, et le plan de départ se révèle être bien plus complexe que je ne l'imaginais. Ce qui m'a fait engloutir les chapitres qu'il me restait. Le complot est bien monté et on s'attache inévitablement à nos deux héros qui sont tous les deux des pions. Et je suis ravi de voir que leur aventure n'est pas terminée. A suivre...
Victor Hugo vient de mourir Victor Hugo vient de mourir
Judith Perrignon   
http://attrape-mots.blogspot.fr/2015/09/victor-hugo-vient-de-mourir-de-judith.html

22 mai 1885, Victor Hugo vient de mourir. Judith Perrignon dresse un portrait très réaliste de la société française et nous montre toute l’agitation que provoque la mort d’un grand homme. On assiste à l’effervescence des funérailles, mais aussi aux nombreuses divisions et débats qui émergent : où enterrer le poète ? où faire passer le cortège funèbre ? comment rendre un hommage fidèle ? Le roman reste centré sur la mort de Victor Hugo et ce qu’elle provoque, mais le fait que l’auteure ne s’attache à aucun narrateur en particulier, nous permet d’avoir un aperçu global des ressentiments et des opinions des français.

J’ai aimé suivre les pensées des différents protagonistes, car si certains portaient Victor Hugo dans leur coeur, ce n’est pas le cas pour tous, et certains vont vouloir utiliser cette mort dans un but bien personnel. Par exemple, un certain policier va trouver cette mort bénéfique car elle lui permettra de monter en grade…

Ce livre oscille entre biographie et fiction : on sent que l’auteure s’est extrêmement bien documentée, mais elle rajoute son grain de sel en imaginant les pensées et les dialogues des protagonistes.

J’en ai appris beaucoup sur les contemporains de Victor Hugo (tels que les journalistes Lockroy, Lissagaray…). Tant de personnes qui ont bel et bien existé (et à moindre mesure, marqué leur temps), mais dont je ne connaissais rien. J’ai énormément apprécié en apprendre autant en une seule lecture! Au fil des pages, on suit le cheminement de leurs pensées et on apprend à les connaitre, à les admirer (et pour d’autres, à les détester). Une nation entière pleure son poète. La lecture de ce livre m’a permis de comprendre l’importance symbolique de l’oeuvre de Victor Hugo pour la classe ouvrière - symbole d’espoir pour certains et de lutte pour d’autres. La mort du poète sera un peu comme une blessure dont le siècle ne guérira jamais vraiment.

Le plus grand atout de ce livre est la plume de l’auteure dont je suis tout de suite tombée sous le charme. Elle est vraiment à couper le souffle. Judith Perrignon a un talent certain pour conter des faits graves avec poésie et de façon saisissante : j’ai eu l’impression de voir les évènements se dérouler comme si j’y étais : d’assister à la lente agonie de Victor Hugo, aux funérailles… J’ai été saisie de tristesse à la mort du poète, et j’ai d’ailleurs versé quelques larmes. Mais j’ai aussi été révoltée contre le pouvoir en place qui ne permet pas aux ouvriers qui travaillent d’assister au cortège funèbre. L’auteure use de longues phrases qui freinent un peu le rythme du récit, mais qui nous transportent avec facilité au coeur du XIXème siècle. C’est un style certes particulier, mais très imagé et poétique.

On savoure ce livre - on le lit doucement, page après page, en goûtant la beauté d’une tournure ou d’une image.
Contes de Noël Contes de Noël
Charles Dickens   
J'adore ce bouquin, Dickens y a regroupé 5 contes de noel que je relie chaque année avec mon assiette de cookie, mon chocolat chaud et des chants de noël sur mon fauteuil avec un plaid bien chaud.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3