Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par manou4

Extraits de livres par manou4

Commentaires de livres appréciés par manou4

Extraits de livres appréciés par manou4

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Ce petit livre a un intérêt modeste. J'ai ressenti un Eric Fottorino bien pessimiste sur l'intérêt que les voyageurs du RER portent sur les suicidés du métro. On ne peut pas s'apitoyer sur toute la misère du monde, il est normal que la vie reprenne le dessus, mais là c'est vraiment trop rapide. Il est tout de même réel que ces personnes qui se sont suicidées ont eu une vie plus ou moins remplie et chaque humain est important, il vaudrait mieux s'intéresser au pourquoi de leur détresse avant l'acte fatal.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 01-03
Alfa Ndiaye, sénégalais, est le narrateur de ce roman. Il nous livre tout son ressenti après la mort de Mademba Diop, son plus que frère. Nous rentrons à fond dans la culture africaine, c'est pour cela que ce n'est pas toujours facile à comprendre. Les répétitions rendent la lecture parfois pénible mais elles donnent l'impression d'une musique où la même mélodie revient régulièrement comme dans le boléro de Ravel. Pour bien rentrer dans l'état d'esprit d'Alfa; il faut presque lire ce livre rapidement. Il y a de belles descriptions et de magnifiques comparaisons. A partir du chapitre XXI , c'est un peu complexe, on se demande où on est. Nous sommes avec le double d'Alfa; le dernier chapitre est un conte africain.
J'ai beaucoup aimé ce livre nous parlant enfin des dures réalités vécues par les sénégalais pendant la première guerre mondiale. C'est réellement leur rendre hommage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 29-01
Thème "La fête".... Parfois de drôles de fêtes. Il y a malheureusement de plus en plus de mots anglais (souvent mis en italiques) les autres mots, il faut être au courant!
Deux nouvelles m'ont bien plu "Dans les bras des étoiles" de Karine Giebel et "La fête des voisins" de Leïla Slimani. Les autres? Certaines bizarres, humour noir, un futur, complètement nul.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce livre est en principe destiné à des enfants mais pour des adultes il est fait pour nous faire prendre conscience de tout ce qu'il y a comme labeur avant que nos articles à bas coût arrivent chez nous; l'écriture en est simple, les chapitres mis en opposition (Huan qui travaille très très durement et nous, pays dit développés, qui achetons toujours moins cher) sont très émouvants.
Nous devrions tous lire ce livre, réfléchir puis changer nos façons de faire nos achats.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 13-04-2018
Après la lecture du livre de Jean-Louis Étienne "Le Pôle intérieur", la lecture de "L'ascension du Mont Blanc" m'a été moins aventurière. Mais j'ai été très impressionnée par le courage de Ludovic pour faire cette ascension. L'amitié entre les trois copains et même Daniel, le guide, est très belle; Sylvain Tesson et Jean-Christophe Ruffin ont des réflexions envers Ludovic, souvent assez sarcastiques, seul le guide l'encourage. Et grâce à cette volonté, Ludovic sort gagnant de sa dépression. L'effort, le dépassement de soi valent mieux que tous les médicaments, même si ceux-ci ont aider Ludovic à tenir le coup dans les moments trop pénibles. Chapeau Ludovic!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Quel beau livre, rempli de calme, de douceur, peut-être même de lenteur mais Fernand et toutes ses "âmes fêlées" sont des personnes âgées, elles vont donc tranquillement, comme certains passages.
Les paysages sont décrits avec beaucoup de poésie, de finesse. Ce qui m'a le plus touché, c'est l'amour que Fernand a pour son épouse Fantine, elle est décédée depuis longtemps, il l'aime, elle lui manque tant et tant, c'est vraiment beau. Il a tant d'amour pour sa Fantine qu'il le distribue aux résidents de la maison de retraite Perce-Neige.
La fin du livre m'a surprise mais elle est magnifique.

Martial Victorain nous décrit ce qui ce passe dans les maisons de retraite, il exagère certainement un peu, mais ce qui est malheureusement vrai, c'est la solitude et le peu de considération de chaque personnes âgées.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
L'amitié que j'ai préféré est la nouvelle de Karine Giebel "L'Escalier". Très belle amitié de Madame Thibault et Madhi 8 ans habitant dans le même immeuble. Amitié toute simple mais tellement vraie et emprunte d'un secret.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 06-01-2018
Très belle écriture pour dire l'importance d'un homme dans la vie d'une femme et même dans la vie d'un village en 1852 en Provence . Révolte méconnue bien que plus importante que la Commune de Paris.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 03-01-2018
Que de découvertes dans ce livre! Et pas des plus belles. Ce livre m'a beaucoup intéressée même passionnée. Je me suis attachée aux personnages, surtout à Adam et Kilani le black, j'ai eu peur avec eux et je les ai aimé pendant toute ma lecture. J'ai découvert les tortures en Syrie, les passeurs, la vie dans Jungle de Calais, le travail de la police qui essaie de faire cela avec humanité même si elle est peu soutenue par sa hiérarchie. Les médias nous racontent peu sur ce qui se passe là-bas -pour ne pas affoler- mais la vérité est malheureusement là.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 08-12-2017
C'est la suite de "Nos si beaux rêves de jeunesse". Ce Tome II est aussi bien que le premier, c'est un bon Signol. Il y avait longtemps que je n'en avais pas lu et je suis à nouveau tombée sous le charme de son écriture fluide, agréable. J'ai suivi avec passion ce qu'allaient devenir Etienne et Mélina, j'ai admiré leur courage et leur amour l'un pour l'autre. Beau roman sur ce que les résistants ont vécu à Toulouse et sur les nombreuses difficultés vécues par les prisonniers en Allemagne.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 30-11-2017
Très, très beau livre, pas suffisamment connu, malheureusement. C'est un tout autre regard sur la guerre
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 01-11-2017
Bon livre pour une adolescente aimant le fantastique, la première guerre mondiale.
528 pages à lire peut paraître long, mais ça se lit très bien, le style se transforme au fur et à mesure de l'écriture, l'on sent la maturité de l'auteure entre le début, le milieu et la fin du livre. Le dernier chapitre est vraiment la conclusion du titre "Parallèle". Pour son premier roman, c'est vraiment très bien. Le prochain sera encore mieux, j'en suis sûre!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
date : 01-11-2017
J'ai hésité à choisir ce livre pour notre groupe de lectures, les amies m'y ont encouragée "Ça changera!".
Je ne suis absolument pas déçue, même si pendant la lecture, j'avais parfois l'estomac qui se contractait en me mettant trop dans la peau d'un des personnages.
L'auteur a écrit sur un sujet très difficile à admettre, à comprendre, mais c'est écrit avec tellement de douceur, de vérité et de compréhension. S'accepter tel que l'on est, pas facile mais avoir la force, la volonté d'accepter le regard des autres, quelle leçon de courage! Bravo à Léonor de Récondo
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 21-08-2017
J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre. C'est après l'émission de François Busnel que je l'ai acheté, plus sentimentalement que par intérêt. Cette femme qui a été emprisonnée et qui risque la peine de mort car elle écrit ce qui se passe en Turquie m'a émue. Si la vente de ses livres pouvait l'aider... .... Mais j'ai eu beaucoup de mal avec son écriture poétique trop difficile à comprendre pour moi. Quel tristesse de lire ce qui se passe là-bas.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 10-05-2017
J'aime beaucoup Dany Laferrière, lors du Salon du Livre, je suis allée l'écouter puis j'ai acheté ce livre que j'ai eu la joie de lui faire dédicacer. "Tout bouge autour de moi aussi ici, mais ce sont des portables, des tablettes, le numérique... .." Je l'ai senti dépité devant l'inutilité de toutes ces photos. Dans ce livre j'ai bien ressenti toute son humilité, sa simplicité et son amour pour son pays.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
Pour moi "Le Charme des après-midi sans fin" est la suite de "L'odeur de café" car j'y ai retrouvé les mêmes personnages attachants qui font la vie à Petit-Goâve et qui ont fait la vie de Vieux-Os et de sa Grand-Mère Da, pour la première partie. Dans la deuxième partie, d'où le titre "Les journées turbulentes", j'ai senti la tension monter dans la ville par de petites rencontres entre Da et les habitants qui lui apportent des nouvelles pas très rassurantes "Il se prépare de graves choses" ou "il se passe quelque chose de vraiment bizarre dans cette ville." et plus loin encore " personne ne connaît la raison précise de ces arrestations", "On ne peut plus parler devant personne". Et la troisième partie, c'est le départ. Vieux-Os est obligé de quitter sa grand-mère pour Port-au-Prince où il sera peut-être plus en sécurité et il pourra poursuivre sa scolarité car à Petit-Goâve l'école doit fermer, à cause des évènements politiques qui s'y passent. Le déchirement est dur mais tout le livre est écrit avec toute la candeur d'un enfant. Dany Laferrière a su retrouver son âme d'enfant pour pouvoir nous décrire son premier exil.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 10-03-2017
Livre construit comme une bande dessinée, mais avec des mots. Chaque petit chapitre est une image de la vie à Petit -Goâve où a vécu Vieux-Os et sa grand-mère Da. Dialogues très touchant. Comment Dany Laferrière a pu écrire avec le langage d'un enfant de 10 ans? C'est parce que ce fut son enfance.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 12-02-2017
J'ai voulu lire ce livre parce que Nina Bouraoui est venue à La Grande Librairie de François Busnel. Cette femme m'a plu. Mais, après avoir lu ce livre, j'ai été déçue, je doute fort qu'une personne ayant vécu une rupture amoureuse puisse arriver à se reconstruire avec ce livre, d'autant plus que le fin est une fin ouverte, elle se remet avec un nouveau compagnon ou pas? ... ... Chaque lecteur fait son choix.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Tout le livre m'a enchanté, mais le plus émouvant est la complicité entre Nicolas Vanier et ses chiens, comment il connaît parfaitement chacun d'eux et comment il leur parle même s'il est conscient qu'ils ne comprennent pas tout, ils comprennent grâce à l'intonation de voix. Il a confiance en eux, il leur fait prendre de grands risques car il est sûr qu'ils en sont capables. Quel courage pour les bêtes et le musher.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 17-12-2016
"La dame au petit chien" première nouvelle du livre, celle qui donne le titre au recueil, mais dans cette nouvelle il est très peu question du chien de la femme, cela m'a surprise. Au fur et à mesure de la lecture j'ai compris que Tchekhov voulait simplement nous décrire des portraits de femmes très différentes qu'il a rencontrées, parfois aimées. Ce recueil est comme une découverte de différents traits de caractère et de vécu de ces personnages. Intéressant, il faut souvent lire entre les lignes pour comprendre ce que Tchekhov a voulu nous montrer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Il y avait longtemps que que je n'avais pas lu de livre d'Agatha Christie. Pour me mettre ou me remettre dedans, je crois que j'ai choisi le meilleur! L'enquête nous tiens jusqu'au bout, on reste sans arrêt avec Hercule Poirot; mais je n'aurais jamais imaginé qui était l'assassin - c'est la force de l'écrivain - Agatha Christie est excellente pour nous laisser le suspense jusqu'au bout. Un bon moment de détente.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 17-12-2016
En général, je n'aime pas les livres trop gros, mais celui-ci, je l'ai dévoré, je l'ai lu avec enthousiasme. J'aime les chiens, nous avons eu Onyx, un Border-Colly croisé avec un Husky, donc je connaissais un peu le caractère très fort des Husky, ceux-là sont beaucoup plus sympathiques et très très courageux, comme Nicolas Vanier d'ailleurs. Beaucoup de passages avec comme du suspens - va-t-il s'en sortir? - mais ce qui m'a fortement impressionné, c'est l'inconscience d'emmener sa femme et son bébé dans de pareilles conditions atmosphériques, c'est réellement impressionnant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 14-12-2016
13 nouvelles achetées pour les restos du cœur, pour leur permettre de distribuer 4 repas. D'accord. Quant à la qualité des nouvelles, c'est moins bien que l'an passé. "Les 40 ans du fakir", j'ai retrouvé "notre fakir", amusant. J'ai bien aimé "Merci maîtresse" mais "L'Echange" vraiment nul, stupide et beaucoup trop long pour un texte aussi idiot.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
J'avais lu "L'amie prodigieuse" avec grand intérêt. J'ai eu peur devant le pavé de "Le nouveau roman" mais je l'ai lu avec passion et, à mon grand étonnement, assez rapidement car je me suis attachée à Lina et Lenu, l'une pour sa force de caractère à accepter ce qui lui arrive, l'autre pour une autre force de caractère très différente mais tout aussi attachante. Meilleure connaissance de l'Italie des années 60-70 et aussi découverte de cette vie dans les quartiers populaires, c'est dur, souvent très dur, mais l'amitié est là entre ces deux filles.
Vivement "Celle qui fuit et celle qui reste" afin de ne pas oublier les nombreux personnages si bien décris par l'écriture si fluide d'Elena Ferrante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 29-10-2016
Georges Mittard est un ami. Lors de nos rencontres, nous avions toujours grand plaisir à lui faire raconter un épisode de sa vie en Indochine ou de son parcours professionnel très riche. Lorsqu'il m'a offert et dédicacé son livre, j'ai été très émue et heureuse de mieux comprendre cette vie si riche en événements plus ou moins heureux. Mais Georges sait nous raconter cela avec joie et humour, nous "mangeons" ses récits et Jacqueline, son épouse, n'a jamais l'air de se lasser de les entendre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
date : 15-04-2016
Une amie m'avait raconté le contenu de ce livre et j'ai eu envie de le lire. Je n'ai vraiment pas été déçue. J'ai eu un frère qui est décédé des suites d'un accident de voiture et je me suis demandé si mes parents auraient été capables de donner un organe de leur fils; je crois que moi, j'aurai été heureuse de cela, me disant que mon frère n'était pas mort pour rien et que peut-être une partie de lui était encore vivante.
Les phrases trop longues m'ont gênées, mais je suppose que c'est pour donner un effet de vitesse, 24H de la première page à la page 299. Oui, j'ai aimé ce livre où l'on vit vraiment avec chacun des personnages, famille comme le corps médical. Ce n'est pas larmoyant, c'est parfois un peu médical mais fort intéressant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2


  • aller en page :
  • 1
  • 2