Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Manou60 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Effondrements Effondrements
Guy Morant   
Un thriller haletant .

Alaric Autier est appelé sur une scène de crime. Deux pêcheurs sont tombés sur le cadavre d'une jeune femme . Le corps semble avoir été broyé. Que s'est-il passé ? Comment cette jeune femme s'est-elle retrouvée dans cet état?
Telles sont les mystères que va devoir résoudre Alaric.

La première fois que j'ai vu ce livre , j'ai craquée sur sa couverture. Cette couverture ( signée Matthieu Biasotto) m'a tout de suite donnée envie de me plonger dans ce livre et de découvrir la tragique histoire de cette jeune femme.
Et je dois dire que je ne regrette absolument pas de m'y être plongée.

Je me suis retrouvée embarquée dans une histoire haletante et passionnante.

Dès les premières pages on est intrigués par cette affaire.
Que l'on retrouve un cadavre en forêt cela n'est pas spécialement original. Mais que celui-ci soit totalement broyé alors que rien autour n'a pu provoquer cela c'est fortement intrigant.

Cette affaire va donc être confiée à l'équipe d'Alaric Autier. Et on peut dire qu'il va avoir fort à faire.
Surtout que la jeune femme morte va se révéler être la fille d'un politicien sulfureux.
Dès lors il va devoir enquêter en eaux troubles et en terrain miné .
Difficile de recueillir des informations quand les personnes en face sont des spécialistes de la dissimulation et de la langue de bois.

J'ai beaucoup aimé suivre les méandres de cette enquête. L'histoire est assez complexe et révèle bien la complexité des rapports humains .
Les personnages sont pour la plupart aux prises avec eux-mêmes , leurs contradictions et le poids de leur passé.
Je ne peux pas trop en dire mais cela aura une forte influence sur la façon dont ils vont réagir à ce qui va leur arriver et à ce à quoi ils vont devoir faire face.
Je pense notamment à Alaric qui va voir sa vie personnelle empiéter sur sa vie professionnelle.

J'ai apprécié le fait que dans ce roman les personnages ne représentent pas seulement une fonction. Ils ont une vraie personnalité et l'on peut suivre leur vie personnelle . Cela apporte beaucoup à l'histoire et à sa crédibilité. Cela rend plus réaliste la façon d'agir de certains personnages. On comprend mieux les raisons de certaines de leurs décisions. Car quoi que l'on en dise la vie professionnelle est forcément impactée par la vie perso, en bien comme en mal. C'est tout à fait humain.

J'ai d'ailleurs bien apprécié la relation entre Alaric et Clémentine , sa collègue. Leur façon de travailler ensemble et la complicité qui les unit ( même si elle est parfois mise à mal ) est très intéressante à suivre pour le lecteur.
J'ai aussi apprécié le fait que des personnages qui n'auraient pu être que des personnages secondaires ait ici une vraie place tels Éric Rincy ou Osmane . Chacun apporte sa pierre à l'édifice et je trouve cela particulièrement intéressant et proche de ce qu'est véritablement une enquête policière.

Et comme je le disais plus haut ils vont avoir fort à faire.
Ils vont devoir enquêter dans des milieux où le silence est la règle. Que ce soit la politique , avec le cher papa de la victime ou le monde assez secret du survivalisme.
Deux mondes que tout oppose et qui pourtant sont plus liés qu'il n'y paraît.

Cette enquête va être tortueuse à souhait et la vérité va avoir du mal à s'imposer. Toute la complexité de cette histoire va se révéler à mesure que l'on va tourner les pages.
Passé et présent vont avoir leur rôle à jouer pour mieux nous embrouiller et nous entraîner là où l'on ne s'y attend pas.

Je ne vous en dirai pas plus sur ce livre si ce n'est que je vous le recommande chaudement.
Il a su me tenir en haleine tout au long de ma lecture et je suis sûre qu'il en sera de même pour vous.

Une petite pépite .
GOODBYE MONEY MONEY GOODBYE MONEY MONEY
Thibaut Blondel   
Mon avis
Quant on lit le résumé, on se demande dans quoi on s’embarque. On sait seulement que l’intrigue se pose en une question un peu à la mission impossible, « votre mission si vous l’acceptez sera de voler l’argent mondial en 5 jours !! » (Ouais ok, alors déjà je chope le mec qui me dit ça et je lui demande s’il n’a pas fumé le foin de son lapin !!) Et en plus !! Sans technologie !! Façon Arsène Lupin !!
Et bien moi je dis BANCO !! Un sacré défi !! La première référence télé de cette histoire « La Casa de Papel » Je ne vais pas vous racontez des carabistouilles, ce n’est pas celle que j’aurais choisie (je dois être la seule sur Terre à ne pas aimer cette série) qui m’a donné envie de lire ce livre ; j’aurais dit plutôt « Océan Eleven » Bref, il y en a bien d’autres…..
On est plongé dans la description du protagoniste dès le début, et ça cela compte beaucoup pour moi on sait de suite à qui on a à faire. On en apprend sur son mode de vie, ses habitudes et un peu de sa famille.
Quand ça devient intéressant, c’est bien entendu le moment où l’on plonge dans l’histoire. Le moment où Frank -ancien détective- a une mission à accomplir, et là ?? BIMMMM !! Tout s’enchaine !!
Et c’est arrivé au mot fin que vous criez de toutes vos forces pour chercher une suite !! Un super roman auquel il faut prendre du temps pour le lire et ne pas répondre à Mme Glandue et compagnie pour n’importe quoi.
Enfin, un grand merci à l’auteur c’est un coup de maitre , un voyage dans pleins de films qui traite du sujet de l’histoire. Encore une belle découverte et cela fait du bien , une couverture qui claque avec ça !! Alors à vos cliks , vos tablettes et bonne lecture !!!
A plus !!

par astonDB9
La source S La source S
Philippe Raxhon   
Malheureusement cette lecture ne m'a pas convaincu. Malgré un résumé très attrayant, je me suis ennuyé. J'espérais trouver un livre avec de nombreux rebondissements, du suspense... un thriller comme je les aime mais ce ne fut pas le cas. Il y a très peu d'actions et quand en vient une, elle retombe et nous reprend dans la lenteur de l'avancée de l'enquête. Certes les personnages voyagent de l'Italie à Bruxelles en moins d'un chapitre mais ça ne m'a pas suffit.
Au niveau des personnages, je ne les ai pas trouvés exceptionnels. J'avais l'impression qu'ils passaient plus de temps à flirter et à manger qu'à résoudre leur enquête.
Je pense que le thème ésotérique du roman joue aussi dans le fait que je ne l'ai pas apprécié. Il semblait prometteur car cela aurait pu nous faire croire que l'Histoire du Monde peut être chamboulé par la découvere d'une simple lettre. Mais l'auteur nous donne des explications à rallonge sur des apôtres, la vie de Jésus, ... etc.
Néanmoins, les chapitres sont courts et donc rapides à lire. La plume de l'auteur est très belle, avec un langage souvent soutenu. Je trouve la première de couverture très jolie.

par Heart625
Save our souls, tome 2: Sans espoir Save our souls, tome 2: Sans espoir
Elle Guyon   
Une suite plus intimiste…
Plus centré sur les personnages, ce deuxième volume nous entraîne dans un marasme psychologique. Les protagonistes se posent mille et une questions, réfléchissent, se remémorent, s’interrogent… Nous sommes ainsi ballottés de pensées en pensées suivant le mouvement des vagues. Ce côté intrusif a une qualité certaine que de nous en apprendre plus sur leurs états-d’âmes, et ainsi, sans aucun doute, de nous sentir plus proches des personnages. C’est d’ailleurs, je présume, le but de l’auteur. Mais, j’ai eu tendance à ressentir un défaut également. J’ai subit quelques longueurs, entre ennuie et lassitude. Parce qu’il m’a semblé relire éternellement les mêmes choses, des sempiternelles pensées qui revenaient, revenaient et revenaient sans cesse… Néanmoins, cet aspect m’a séduite plus qu’il ne m’a rebutée. J’ai apprécié assister à l’évolution des pensées des personnages, face à leurs doutes et leurs détresses, leurs joies et leurs colères. C’était finalement, outre le côté lassant de certains passages itératifs, une immersion profonde et peut-être même, essentielle au déroulement de l’intrigue.

Moins d’action ?
Si le roman est plus intimiste, nous dévoilant bien plus les émotions des protagonistes, j’ai, assez logiquement, ressenti un amoindrissement de l’action. Et pourtant, en prenant un peu de hauteur, de l’action il y en a ! C’est donc simplement un effet général, dû à cette douce intimité qui s’installe entre le lecteur et les personnages. Parce que dans ce deuxième tome, on poursuit Riane et Aldric. Dans leur relation, mais aussi dans leur combat face à l’injustice de leur sentiment, et même de leur situation. Les révélations se suivent, nous dévoilant des éléments, ou obstruant notre vision par d’autres questions sans réponses. Un deuxième tome qui nous laisse donc un arrière goût de pas assez, qui sera sans aucun doute comblé par le tome 3 !

De la qualité…
Ce deuxième tome n’échappe pas à la règle qu’avait dictée le premier opus : de la qualité ! Un roman sans coquilles, pas de fautes flagrantes (du moins, pas de fautes qui m’ont sautée aux yeux), une plume fluide, sans répétitions ni fausses notes, une couverture travaillée et reflétant parfaitement le changement de direction du roman vers une plus profonde intimité… Bref, une suite intense, passionnante et portée par un rendu qualitatif ! C’est un plaisir de lire des romans si bien terminé, dans leur finalité, et à l’heure actuelle, si rare, qu’il me semble primordial de le mentionner.
Chroniques d'un Saint Exorciste, Tome 3 : Le Repos des Morts Chroniques d'un Saint Exorciste, Tome 3 : Le Repos des Morts
Dana B. Chalys   
Donna n’a plus aucun signe de Nathan depuis sept mois. Mais Dieu n’a pas fini de jouer avec eux, alors qu’il faisait un tournage, des zombies attaque Donna et Dylan !
Est-ce que le rituel de la marque des Cinq aurait laissé passer des démons ?
La mort se rapproche, mais qui emportera-t-elle dans son chemin ?...

J’ai tout simplement adoré ce dernier volume qui conclut à la perfection la série, même si on a une fin ouverte mais qui conclue parfaitement la série ! Dans ce tome on comprend de mieux en mieux Nathan, et toute la solitude qui a toujours pesé sur lui à cause notamment de ses pouvoirs. On en apprend également plus sur sa relation avec le père Luc qui est vraiment une histoire très simple d’un côté mais très émouvante ! Dans ce tome on suit la plus part du temps Nathan mais les autres personnages ne sont pas du tout délaissés pour autant ! Donna est toujours fidèle à elle-même avec sa chance et son impulsivité, Dylan toujours calme et apaisant, et on a le droit à une magnifique évolution du personnage de Michaël, qui est devenu au fil du temps, un personnage dont je me suis beaucoup attachée ! Ce que j’ai beaucoup aimé en plus de l’intrigue toujours dirigée d’une main de maître, ce sont tous les petits morceaux de psaumes et de prières rapportés au cours des pages. En effets, ils s’accordent toujours très bien au passage, et apporte en profondeur à l’histoire !
Ce dernier tome a vraiment une allure de dernier combat et j’espère que les personnages vont pouvoir se reposer après toutes les aventures qui leurs sont arrivées ! Je ne me suis jamais ennuyée, et j’ai découvert certain aspect de l’exorcisme que je ne connaissais pas, pour moi toute l’histoire est vraiment très bien construite et toujours très plaisante ! En bref, une intrigue intéressante et immergeante, avec des personnages attachant toujours plein de ressources sans jamais être exagéré, avec un univers complet, génial à découvrir et très simple a abordé !

Ma note : 20/20 Une série qui mériterait tellement d’être plus connue, en attendant je vous conseille très fortement de la lire, et rendez-vous le 30 juin pour pouvoir dévorer ce 3ème et dernier tome !
#Frimousse

par Isabelle1
Si je deviens une autre Si je deviens une autre
Angélique Absil   
Pour l'héroïne de ce roman, Ana, sa vie est une succession de moments alternant des bonheurs trop éphémères dans sa vie personnelle et amoureuse avec le poids d'un passé qui ne cesse de peser sur ses épaules.
Quand sa meilleure amie d'enfance, Kensie, lui propose de faire un break dans une station de montagne, c'est l'occasion pour Ana de faire le point sur sa vie, de se remettre en question pour tracer sa route, se changer les idées avant de replonger dans son quotidien somme tout banal et ... normal.
Et si son destin ne se trouverait pas au détour d'une piste de ski ?

Quand l'auteure m'a proposé de lire son premier roman en précisant "...écrit par une femme pour les femmes mais pas que ...", j'avais hâte de le découvrir, un défi de lecture pour une histoire contemporaine qui mêle questionnement existentielle et romance, sensualité et pudeur, magie et réalité, l'amour et ses petites contrariétés, le blanc et le noir, le jour et la nuit, tout est possible dans cet univers de faux-semblants et de la quête initiatique d'une femme qui cherche une certaine légitimité dans un monde en pleine mutation.
Je remercie l'auteure de m'avoir donné cette opportunité de suivre l'histoire d'Ana, un roman qui arrive largement à se créer sa propre identité et à susciter un intérêt allant à crescendo jusqu'à son dénouement.

Comment se démarquer des autres ? comment trouver sa place dans une société dont le quotidien rime avec efficacité et hiérarchisation, normalité et personnalités hors norme, la vie est un long chemin sinueux et plein d'anfractuosités, comme le titre éponyme d'un film, Chacun cherche son chat, pour Ana, sa vie doit passer par des étapes supérieures, une forme d'émancipation, expérimenter et chercher des points d'ancrage dans ses tumultes et doutes intérieurs, apprendre à se connaître, pas de bonheur ou de joie intense sans avoir éprouver quelque peu le poids de la souffrance morale et de la solitude, la mélancolie des jours heureux anciens qui peine de plus en plus à se greffer à sa mémoire, la plume de l'auteur donne la voix à la protagoniste à la première personne afin de mieux s'imprégner de ses tourments et de ses interrogations sur son devenir, la peur de se retrouver seule, aujourd'hui et surtout ... demain !
Quand fidélité rime avec mensonges, quand le bonheur tient à un fil, la liberté est une zone de tous les espoirs permis, de toutes les décisions à prendre, pour le meilleur ou le pire mais il y a toujours un prix à payer.

Raison et sentiments ...

Comme le jeu du chat et la souris, chacun des personnages principaux se meuvent dans un cercle où la manipulation de l'autre prend des allures de combats de rue, les joutes verbales pour souffler le chaud et le froid, tester et pousser les sentiments de l'autre, les jeux du pouvoir et de la séduction, attiser le feu du désir et de la passion ardente, loin d'une romance classique du point de départ, l'auteure va beaucoup plus loin dans la psychologie des êtres épris ou perdus dans leurs pensées contradictoires, des sentiments mitigés et contrariés pour faire évoluer les états d'âme qui vacillent sur leur acquis et fondation, contre vents et marées, chacun cherche le point de rupture ou de réconciliation, l'humour et les quiproquo ne sont jamais loin pour éviter de faire tourner une histoire en boucle et en alourdir la tension de plus en plus grandissante, le récit prend une dimension de plus en plus intéressante et pertinente dans son propos, l'ambiguïté et le mystère d'un des personnages, l'ironie des situations nouvelles et souvent dans uns sphère d'auto-dérision, Si je deviens une autre prend ses marques et défie les lois de l'attraction dans une belle écriture, un conte de fées moderne qui peut à tout instant basculer et faire chavirer tout un chacun. Le poids des trahisons rivalise avec cette quête impossible de donner des munitions pour fructifier une vie compliquée et la rendre de la plus douce des manières.

A la recherche du bonheur ...

L'inversion des rôles, la célébrité de l'un contre la banalité de l'autre, des scènes de déjà-vu qui succcèdent à d'autres pour mieux surprendre le lecteur de par l'audace et la prise de risque à rendre une construction elliptique et stylistique des plus sensibles, la délicatesse des mots employés rend la beauté de l'instant unique, des descriptions magiques de l'environnement immédiat assorti d'une poésie à fondre des glaciers, la communion des désirs inavoués et inassouvis renforcent ce magnétisme au point de se laisser énivrer par sa propre folie contagieuse qui suintent sur tous les pores de la peau, des personnalités ambivalentes pour entraver des relations passionnelles et fusionnelles, une certaine fébrilité secoue la protagoniste, l'abandon de soi, la déchirure du coeur donne une originalité de ton et de fragilité discrète et réservée.

Un charme certain, un esprit conquérant et ensorcelant, la flamme qui s'allume et menace de s'éteindre, des tourbillonnements et des papillons qui virevoltent dans des moments d'extase et d'intimité, toujours ces des relations qui se nouent et se dénouement, Ana pourra-t-elle se défaire de ses chaînes et arriver à couper le cordon ombilical qui la libèrera de ses entraves, la rendra complète et s'affirmer enfin comme une femme épanouie et mature, prête à affronter les plus grands défis de la vie ?

Un sentiment d'urgence baigne au fil de la narration dans le coeur des protagonistes, les forces s'étiolant dans un charivari des plus incertains, le cocon douillet qui prend l'eau de toute part, toute la magie du roman se découvre et se mérite, aller au bout de ses possibilités pour entrevoir des portes de sorties multiples, des situations cocasses pour créer un climat qui fait ressortir des émotions diverses alliant plaisir et passion, amour et ivresse de l'instant précieux, chagrin et espoir d'une vie nouvelle, un roman qui se lit avec délectation coupable et dans une harmonie des couleurs décalées et séduisantes.
Un ton mordant parfois, une certaine agitation qui alterne cette justesse de la vie moderne évoquée avec ses convenances et ses difficultés, l'intérêt n'en est que plus accrue pour vous faire vivre une histoire atypique et débordant du cadre de la simple romance.

Un premier roman auto-édité qui mérite d'être découvert pour voir la vie autrement, chacun est doté de qualités et de défauts, reste à savoir comment les utiliser à bon escient pour se réaliser, trouver son chemin de vie, la complexité des caractères éprouvés et développés à travers les chamboulements de ses personnages vous donneront une certaine idée de ... si je deviens une autre.

Je suis persuadé que l'auteure n'en restera pas là, elle a une plume addictive et d'une grande sensibilité, je lui souhaite le meilleur à venir pour la voir gravir les échelons dans la pyramide des meilleures auteures indépendantes.

Si je deviens une autre de Angélique Absil​ est un roman captivant, un très jolie conte de fées moderne !

N'hésitez pas à visiter le site de l'auteure à l'adresse https://angeliqueabsil.wixsite.com/auteur, vous pourrez notamment y découvrir un superbe Teaser vidéo, lire un extrait ou commander son livre.
Blind Blind
Joseph Kochmann   
Suite à l’horrible massacre de six adolescents, Johan, jeune Orshenois de 16 ans, se réveille dans un étrange tribunal dirigé d’une main de fer par Blind, monstrueux aveugle à la peau brûlée.
Le voici à présent obligé de résoudre tous les mystères d’Orshen :
une fille aux cheveux bleus battue puis tuée, un tatou bipède géant meurtrier, un amoureux transi suivi par de sombres nuages…
Johan parviendra-t-il à faire justice dans cette ville où la neige semble ne jamais s’arrêter ?

par Joseph-8
Chimère Chimère
Marie-Pierre Bardou   
Je tiens à remercier les éditions Hélène Jacob et leur gentillesse lors de nos contacts pour ce partenariat.

J'ai été tout de suite attiré par la couverture de ce livre.

On y retrouve celui qui se fait appelé la Chimère, il n'a aucune identité mais il vole plutôt celle des personnes décédées ou disparus dont personne ne réclame leur corps.

Il s'invente des identité au gré des jours tout en improvisant. Jusqu'au jour où une de ses identités va être découverte : la sœur d'Armand se pose des questions et va le harceler. Il va tenter de s'enfuir sauf qu'à ses yeux elle est jolie et cacher de tous sauf de Chimère un policier va le traquer.

J'ai adoré ce livre quasi lu d'une traite. L'auteure nous entraîne ici dans la vie de Chimère avec brio. Les questions que je me suis posé sont : qui est-il? et par son passé va t'il resté caché toute sa vie?

Une histoire captivante remplie de suspens et de rebondissements jusqu'à la fin. J'adore la plume de cette auteure qui est addictive. Hâte de lire un autre livre de Marie-Pierre Bardou qui à du potentiel. Ce livre mérite d'être mis en avant sur les réseaux sociaux et les sites littéraires. J'espère qu'il y aura une suite.

par antoine18