Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manue14 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Flanagan de luxe Flanagan de luxe
Jaume Ribera    Andreu Martin   
L’histoire est plus ou moins bonne. Par contre je pense qu’elle est plus réservée à un public d’adolescents ou à un jeune public qui voudrait commencer à lire un premier polar.
L’ensemble est assez bien ficelé. Andreu Martìn et Jaume Ribera nous font assez bien entrer dans l’histoire.
Le détective privé est un adolescent, il agit parfois comme tel mais réfléchit tout de même comme un jeune adulte.

Ce que j’ai vraiment aimé c’est qu’Andreu Martìn et Jaume Ribera prennent le temps de poser leurs idées. Cela ne va pas trop vite.
Par contre je pense que cela aurait pu être bien de plus approfondir les idées pour que ce soit aussi un livre qui puisse être lu par des lecteurs plus âgés.

Même si les personnages sont des adolescents, ce qui est assez original (du moins pour un polar) c’est que la plupart des idées pourraient arriver à n’importe qui. Du moins on le comprend quand on a tous les éléments de l’histoire.
En ce qui concerne les descriptions elles sont parfois un peu faibles et pourraient être un peu plus approfondies surtout en ce qui concerne les sentiments et ressentis des personnages mais aussi dans certaines situations.
Personnellement j’aurais voulu voir plus de détails et des scènes plus approfondies.

Le fait que l’histoire soit racontée d’un point de vue interne au personnage principal aide à se mettre vraiment dans la peau de ce dernier. Par contre j’aurais bien aimé qu’Andreu Martìn et Jaume Ribera mettent d’autres points de vue. Cela aurait pu être intéressant d’exploiter d’autres personnages qui sont eux aussi importants.

Ce qui pourrait déranger c’est qu’avant ce livre il y en a sans doute eu d’autres et du coup les auteurs font des rappels. Cela ne gêne pas à la lecture mais c’est parfois frustrant de ne pas savoir ce qui s’est passé…

La fin de l’enquête est originale et on ne s’attend vraiment pas à ce que cela se termine de cette manière.
J’avoue avoir vraiment ri et je me suis imaginé la tête du personnage et comment j’aurai réagi à sa place…
Ce qui est bien aussi c’est qu’Andreu Martìn et Jaume Ribera finissent vraiment l’histoire en nous disant ce que les personnages sont devenus quelques jours après…

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0012

par manue14
Le Bonhomme de neige Le Bonhomme de neige
Jo Nesbø   
La première partie de ce livre m’a semblé un vrai défi. Je ne suis pas arrivée à entrer dans l’histoire.
Jo Nesbø alterne les points de vue, je trouve cette idée bonne mais il y a tout de même une barrière que j’ai ressentie entre les personnages et le lecteur.
L’auteur met aussi des retours en arrière avec toujours un unique point commun. Il déstabilise complètement le lecteur et quand on se rend compte de ce point commun on ne peut qu’avoir froid dans le dos.
Les personnages sont parfois un peu froids et je trouve qu’ils manquent de personnalité. Il n’y en a qu’un, le personnage principal, qui ressort un peu plus que les autres, mais il n’a pas une personnalité très marquée.
J’ai bien aimé le fait que les enquêteurs cherchent un point commun entre les victimes mais j’ai trouvé l’enquête un peu molle pour l’instant, il y a des disparues mais les personnages n'agissent pas et j’ai eu l’impression de vivre une histoire auquel on aurait appuyé sur la touche ralentie. C’est peut-être fort et méchant mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti. Je n’avais qu’une envie, celle de dire aux personnages d'agir avant qu’il n’y ait d’autres victimes…
La fin de cette première partie est intéressante, il y a du suspense et on a envie de savoir ce que Jo Nesbø nous réserve pour la suite.

La deuxième partie nous fait petit à petit entrer dans l’histoire et cette partie devient plus intéressante.
Pour autant les personnages me semblent toujours un peu fades et manquent de vie et de caractère…
Ce qui m’a un peu déstabilisé ce sont les noms des lieux ou certains noms des personnages typiques de la Norvège, on ne sait pas vraiment comment les prononcer, où les rues se trouvent dans la ville et personnellement je me suis parfois mélangée dans les noms des personnages.
Jo Nesbø nous plonge dans une enquête qui est assez originale je trouve mais qui me semble encore trop plate. J’ai parfois eu envie de secouer les personnages parce qu’ils ne réagissent pas assez ou du moins trop lentement…

Dans la troisième partie, Jo Nesbø poursuit son histoire et lance les personnages sur de fausses pistes. Ce qui est dommage c’est que les fausses pistes sont assez vite résolues, les personnages ne réfléchissent presque pas et trouvent tout de suite ce qui dérange dans les scènes de crimes… J’ai un peu eu l’impression d’assister à certaines scènes de la série "Les Experts" où les personnages trouvaient directement le petit indice qui résolvait l’enquête et qui menait assez rapidement (peut-être trop vite d’ailleurs) au coupable.
Certaines descriptions sont assez bonnes mais j’ai trouvé que la plupart n’étaient pas approfondies, du moins pas assez à mon goût.
Ce qui m’a un peu gênée aussi c’est le fait qu’il y ait un peu trop de personnages et peu de rappels concernant leur rôle ou leur lien avec d’autres personnages. Du coup à moins d’avoir une très bonne mémoire des prénoms à consonance des pays nordiques on peut facilement se tromper d’un personnage par rapport à un autre…
Ce qui est dommage c’est qu’il n’y a pas vraiment de suspense à la fin de cette partie.

La quatrième et avant dernière partie est assez intéressante.
Jo Nesbø continue avec des personnages un peu mous et personnellement avec peu de descriptions mais ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’il nous mène sur de fausses pistes. On croit vraiment que le meurtrier a été arrêté mais non, c’est tout le contraire.
J’ai beaucoup aimé ce jeu des personnages, cette envie de surprendre. Je me suis alors dit que ce livre n’avait pas que des défauts. En effet jusqu’à cette avant dernière partie à part le sujet des bonhommes de neige je trouve l’histoire un peu fade mais là l’auteur est arrivé à me surprendre.
Ce qui est dommage c’est que les personnages ne soient pas plus vivants, plus actifs. J’ai l’impression qu’ils avancent au ralenti c’est dommage d’avoir cette sensation quand on lit un livre de polar.
Ce qui m’a aussi un peu déstabilisé c’est qu’il n’y a pas de rappel pour certains personnages, seuls les noms sont donnés et j’avoue ne pas arriver à me souvenir de tous ces noms parfois bien compliqués…
La fin de cette partie nous laisse sans voix mais aussi avec beaucoup de mystère c’est donc une dernière partie attendue avec beaucoup d’impatience.

La dernière partie est pour moi la meilleure, la plus intéressante aussi. Les idées sont bonnes, s’enchaînent bien et surtout il y a de l’action… même si les personnages ont toujours cette apparence calme, que rien ne peut bouleverser…
Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que dans le début de cette dernière partie on revient à la première scène comme un retour en arrière mais aussi une explication de cette situation qui finalement dans cette partie est achevée.
Jo Nesbø nous explique tout, et l’on comprend ainsi mieux certaines choses. Ce qui est dommage, pour ma part, c’est le manque de détails, de descriptions, on ne sait pas vraiment ce que ressentent les personnages… J’ai trouvé certaines scènes intéressantes au niveau des idées mais plates en ce qui concerne l’écriture et l’action… Et je trouve cela vraiment dommage.
La fin est bonne mais je la trouve frustrante, au final on ne sait pas ce qui va se passer pour aucun des personnages… J’aurais aimé avoir des détails et des débuts de réponses quant à leur avenir. Là on ne sait rien.

En résumé, l’auteur arrive à garder le lecteur en haleine tout au long de son histoire avec ses idées si ce n’est pas avec la vivacité de ses personnages…
Un roman qu’il faut lire pour ses idées assez originales mais qui ne m’a malheureusement pas fait transporter en Norvège…

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0038

par manue14
Sur le fil de la nuit Sur le fil de la nuit
Suzel Grondin Pilou   
Le roman traite d’un homme, Paul, qui explique à sa façon, à une femme flic, Marinette, un drame qui lui est arrivé.
J’ai vraiment aimé l’idée de raconter une "histoire" à une flic qui aimerait que son témoin aille à l’essentiel.
Mais Paul n’est pas ce genre d’homme. Il aime aussi nous parler de la vie des autres personnages, de ses amis.

A travers Paul, Suzel Grondin Pilou nous décrit aussi la vie de personnages assez différents mais pourtant réunis dans une seule et même soirée, une soirée peu commune, une soirée dramatique.
Les personnages sont vivants, attachants mais j’aurais aimé que l’auteure les approfondisse un peu plus, qu’elle nous fasse entrer dans leur routine. J’aurais aimé avoir des moments plus précis, des instants de vie racontés plus en détails. Personnellement je trouve que ça manque à l’histoire.

Ce qui aurait pu être intéressant cela aurait été de rajouter des dates aux évènements pour que le lecteur essaye de savoir si telle anecdote se passe avant ou après les autres. Personnellement je me suis peut-être un peu trop souvent posé la question. C’est dommage…
Pour l’entrevue avec la policière j’aurais aimé là aussi plus de détails. L’auteur y revient assez souvent au cours de l’histoire ce qui, pour moi est intéressant, mais la policière n’intervient presque que pour poser des questions. Cela aurait peut-être pu être intéressant aussi de nous décrire ce qu’elle fait, ou comment se passe un interrogatoire. Dans ce roman finalement on pourrait peut-être croire juste à une simple rencontre entre deux personnes… C’est un peu frustrant.
Suzel Grondin Pilou aurait pu aussi rajouter les minutes qui défilent pour montrer aux lecteurs si le temps passe vite ou pas. Au final on ne sait pas vraiment combien de temps passent les personnages à raconter cette triste histoire.
L’histoire est bien ficelée mais je l’ai trouvée trop courte, c’est frustrant de se dire que l’histoire est déjà finie alors qu’on aurait envie d’en savoir plus.

La fin est bonne, on se demande maintenant ce qui va se passer pour ces deux personnages. Et pour les autres… Personnellement je me suis posé pas mal de questions et je trouve dommage qu’elles n’aient pas trouvé de réponses. Peut-être qu’il aurait été intéressant de faire un avancement dans le temps pour nous dire ce qu’ils étaient devenus, ou alors, dans l’idéal, de faire une suite avec une autre histoire dramatique…

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0027

par manue14
Longues peines Longues peines
Jean Teulé   
Je trouvais l’idée de départ, de nous raconter la vie de prisonnier mais aussi de gardien assez sympa. Mais j’ai été un peu déçue que ça ne soit pas plus approfondi et que Jean Teulé se concentre sur une poignée de personnages… Je me suis alors demandé quelle était la vie de ces autres prisonniers inconnus dont ne parlait pas l’auteur…

De plus j’ai eu un peu l’impression que Jean Teulé ne faisait que nous évoquer ces prisonniers. J’aurais aimé assister par exemple à un interrogatoire, que l’auteur nous fasse vivre leurs sentiments, le bonheur de revoir un proche mais aussi l’enfermement qu’ils peuvent ressentir et ça je ne l’ai pas trouvé…
On entre bien dans l’espèce de routine que peuvent vivre les prisonniers mais je n’ai pas ressenti leur isolement, leur peur, leur souffrance comme je m’y attendais.
C’est un livre que tout le monde peut lire alors que beaucoup n'arrivent pas à supporter la prison. C’est dommage que Jean Teulé n’ait pas plus approfondi certaines scènes, certaines histoires de prisonniers ou même de gardiens. Cela aurait pu être un très bon roman s’il n’avait pas été écrit de manière si légère…

En ce qui concerne les descriptions, elles sont présentes mais reste, pour ma part, un peu sommaires… Je ne suis pas arrivée à totalement m’imaginer les personnages ou même leurs sentiments et ressentis.

Le fait d’entrecroiser des vies est assez intéressant. L’auteur met assez de rappels pour ne pas qu’on se trompe dans les noms, même si c’est parfois limite…
Ce qui est aussi intéressant mais là encore peu exploité c’est de voir les personnes y travaillant, celles à qui on ne pense pas vraiment et qui n’ont pas choisi ce travail par vocation. Malheureusement Jean Teulé ne se concentre pas assez sur elles, il n’y a que le directeur dont on connaît une partie de sa vie. Mais pour les autres…

En commençant la lecture de ce livre je m’attendais à ce genre d’anecdotes mais je pensais que l’auteur les aurait un peu plus travaillées, qu’il y en aurait plus et que personne ne serait oublié. Ca n’a vraiment pas été le cas, j’avoue être déçue à la fin de cette lecture.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0019

par manue14
Bodyguard, Tome 1 : L'otage Bodyguard, Tome 1 : L'otage
Chris Bradford   
Je trouve l’idée du garde du corps vraiment bonne, c’est assez intéressant de voir comment se passe la protection d’une personne de l’intérieur.
Chris Bradford nous plonge dans un univers peu connu avec des personnages surprennant !
Par contre ce qui m’a déçu c’est qu’il y avait pas mal d’informations à retenir dès le début et finalement j’ai trouvé que ces dernières n’étaient pas forcément utiles pour la suite…

Ce qui m’a un peu dérangé c’est qu’il n’y avait pas vraiment de situations critiques. Chris Bradford crée parfois des bouleversements de situation mais tout s’arrange en quelques lignes, j’aurais aimé avoir peur pour les personnages et avoir plus de suspense… Il faut attendre la fin de l’histoire pour avoir vraiment un retournement de situations important, c’est dommage… J’aurais vraiment aimé avoir plus de bouleversements et peut-être voir un peu plus comment les entraînements se passaient… J’ai trouvé l’histoire un peu plate. En lisant le résumé je m’attendais à une tout autre histoire, une histoire avec plus de suspense, et pourquoi pas avec une partie un peu polar ou thriller… Finalement la partie un peu plus sérieuse et "dramatique" n’arrive qu’à la fin…

Pour ce qui est des descriptions ou des renseignements il y a des parties intéressantes et bien décrites.
Par contre j’aurais apprécié avoir plus de détails concernant la préparation du garde du corps, il y en a mais je trouve que ce n’est pas assez et surtout c’est assez technique et les informations arrivent toutes d’un coup. Je pense que cela aurait mérité plus de précisions.
J’ai parfois eu l’impression que l’auteur se réduisait au niveau de l’histoire, elle aurait pu être beaucoup plus longue et plus travaillé. Certains passages restent un peu trop en surface.

La dernière partie du roman est pour moi la plus intéressante. Si toute l’histoire avait été aussi prenante je pense vraiment que ça aurait pu être un très bon roman, malheureusement cette partie ne représente que très peu de pages par rapport à l’ensemble du roman… c’est dommage.
Une fin assez bonne mais qui a failli finir en romance, heureusement Chris Bradford s’en sort bien et laisse du suspense donc c’est tout de même une fin assez sympathique.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0042

par manue14
Une belle histoire d'amour Une belle histoire d'amour
Philippe Carrese   
Quand on commence à lire ce livre on se demande où est l'enquête et s'il y aura des meurtres. Mais plus on avance et plus on découvre une histoire d’amour hors du commun.
Je ne pense pas que ce genre d’histoire arrive à tout le monde et surtout en si peu de temps. En effet l’histoire dure vraiment une à deux journées. Et pourtant il s’en passe des choses !

Ce que j’ai trouvé assez sympa ce sont les coupures dans l’histoire entre Pindur et Lucas Rozarian. Pindur raconte à Rozarian ce qui lui est arrivé. Et ce dernier coupe souvent la parole à Pindur pour lui demander plus d’explications.
On ne sait pas vraiment quel type de relation entretiennent Pindur et Rozarion et ce qui est vraiment génial c’est que Philippe Caresse ne nous le dit qu’à la dernière page. De plus on ne s’attend pas du tout à cette relation, c’est donc vraiment une surprise.

Les idées sont pour ma part trop irréalistes. Philippe Caresse est un marseillais comme son personnage Pindur. On peut penser que certaines idées sont peut-être arrangées ou grossies soit tout lui est vraiment arrivé soit Pindur a peut-être arrangé la réalité à sa sauce.

Le style de l’auteur est assez particulier. Personnellement cela m’a parfois dérangée… Je n’ai pas trop compris certaines choses, expressions, ou humour, mais cela est peut-être dû au fait que je ne sois pas marseillaise.
Le style est aussi un peu trop familier… et m’a un peu gênée à certains moments… J’aurais peut-être voulu un ton un peu plus sérieux pour certaines scènes. Je pense qu’avec un ton différent cela aurait donné une autre dimension à l’histoire.

Pour ce qui est des descriptions cela reste simple, il n’y en a pas beaucoup, j’ai été un peu frustrée de ce côté-là moi qui aime les histoires avec plein de détails…

La fin est vraiment bien trouvée, on ne s’attend pas du tout à ce genre de retournement de situation. Philippe Caresse arrive vraiment à surprendre ses lecteurs !
Les personnages sont attachants, pleins de vie et Philippe Caresse caricature aussi certains traits des personnages en les accentuant. C’est assez comique de voir comment ces derniers sont traités.

Ce qui est bien c'est que l'auteur rajoute une sorte de lexique, il ne nous aide pas vraiment à tout comprendre mais c'est original. Par contre j'aurais mis les explications au fur et à mesure de l'histoire, (par exemple au bas des pages) et non à la fin...
C’est un livre que je conseille tout d'abord à ceux qui sont marseillais, puis à ceux qui ont envie de passer un moment de détente en lisant un polar un peu hors du commun !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0014

par manue14
Le parfum de la dame en noir Le parfum de la dame en noir
Gaston Leroux   
L’enquête est assez bonne et bien menée.
Gaston Leroux nous fait une suite intéressante au mystère de la chambre jaune. Ce qui est bien c’est qu'il ce n’est pas nécessaire de lire le premier tome pour comprendre l’histoire.

Les personnages sont vivants, certains ont un passé parfois commun, d’autres par contre semblent ne pas avoir de vie, c’est dommage. Le présent est par contre bien traité et l’auteur arrive à bien retranscrire tout ce qui leur arrive.
Pourtant je n’ai pas vraiment pris de plaisir en lisant ce livre. Les idées mettent trop de temps à venir.
Finalement Gaston Leroux se perd dans les explications parfois inutiles pour la suite du récit !
Concernant les descriptions elles sont assez bonnes. J’aurais peut-être aimé en avoir un peu plus concernant certains personnages ou leurs sentiments et ressentis.
Pour ce qui est des lieux l’auteur nous met parfois des schémas, c’est une bonne idée mais les explications traînent un peu trop en longueur pour moi… Dommage.

J’ai bien aimé le fait que Gaston Leroux nous mette sur des pistes pour qu’on essaye de démasquer le coupable. Par contre le fait que l’histoire ne soit que d’un seul point de vue me gêne un peu, même s’il est interne.
J’aurais peut-être aimé avoir plusieurs points de vue pour savoir vraiment comment certains personnages voient les choses, là cela n’a pas été le cas.

En résumé, une enquête bien faite mais je n’ai pas vraiment pris de plaisir à lire ce roman, sans doute dû au manque de certaines petites choses…

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0033

par manue14
Les Enquêtes de Kate Lange, Tome 3 : Tatouée Les Enquêtes de Kate Lange, Tome 3 : Tatouée
Pamela Callow   
Les idées sont assez originales. J’aime beaucoup le fait qu’une partie de l’histoire se passe dans le monde du tatouage, un monde que j’aime particulièrement étant moi-même tatouée.
Ce qui est un peu décevant c’est que l’auteure ne mette pas plus de passages se déroulant dans le salon, c’est quand même un élément important de l’histoire et je trouve qu’il n’est pas assez mis en avant.

Pamela Callow dresse le portrait de personnages assez différents socialement mais qui sont tous unis par une seule et même personne. J’ai beaucoup apprécié le fait de rassembler des personnages qui ne se seraient peut-être jamais parlé dans une autre vie, pourtant là ils sont contraints de « cohabiter » ensemble.
Ce qui est dommage c’est que les protagonistes m’ont semblé un peu effacés, la plupart n’ont pas vraiment de personnalité et se laissent porter par les autres… Même s’ils sont tous importants, rares sont ceux à qui l’auteure donne un trait de caractère vraiment marquant.
Ce qui est intéressant par contre c’est que Pamela Callow y intègre aussi des personnages que l’on peut croiser tous les jours, qui peuvent être nos amis et nos voisins. En effet cela ajoute une partie plus réaliste au roman.

Les idées s’enchaînent assez bien et j’aime beaucoup le fait d’avoir plusieurs points de vue !
Dans l’ensemble ces derniers sont bien approfondis, même si j’aurais aimé avoir un peu plus de descriptions concernant les sentiments et ressentis des personnages.
Par contre il n’y a aucun suspense, on sait dès le début du roman qui est le coupable. Je trouve vraiment dommage que Pamela Callow n’ait pas décidé de nous laisser dans le flou total au moins une bonne partie du roman. Il est vrai que même si certains personnages ne savent rien, nous, lecteurs, sommes au courant de tout et personnellement cela m’a un peu gâché la lecture.

En conclusion j’étais vraiment attirée par le résumé, la couverture et le fait qu’un polar dans le monde du tatouage ne soit pas commun mais j’ai été déçue par le roman.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/06/affaire-n056-tatouee-de-pamela-callow.html

par manue14
Moi et le Diable Moi et le Diable
Nick Tosches   
Ce roman m’a déçue… Je ne m’attendais pas à lire ce genre d’histoire. Le résumé me faisait penser à un thriller mêlé à une histoire de vampire et cela n’a pas été du tout le cas.
Bien sûr le vampire est présent mais on assiste plus à un enchaînement de scènes de sexe, crues, sans réelles histoires ni but.
Je ne suis pas habituée à lire ce genre de roman et j’ai vraiment été gênée par certaines scènes. Je pense sincèrement que ce n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains et que ce point devrait être indiqué dès le départ.
Certaines scènes sont décrites avec une vraie précision mais cela se limite aux scènes crues et dérangeantes. Pour ce qui est des lieux, des personnages ou de leurs émotions il n’y a pratiquement pas de descriptions.

L’écriture est un peu trop complexe et parfois trop philosophique. Je suis habituée à lire des thrillers et des polars pour me sortir de mon quotidien et prendre plaisir à lire une enquête ou un quotidien différent. Avec ce roman je ne suis pas arrivée à me détendre, je n’avançais pas et pourtant je n’avais qu’une envie, celle de le finir pour passer à autre chose.
Je ne pensais vraiment pas lire un livre comme celui-là aussi pervers et gênant… J’avais parfois l’impression d’être un voyeur tellement certaines scènes étaient décrites et cela m’a dérangée.

Ce qui m’a étonnée c’est le nombre de fautes dans les mots, les verbes mais aussi les mots répétés et les fautes de frappe… J’en ai rencontré souvent tout au long du roman et je trouve cela assez incroyable quand on sait que c’est une grande maison d’édition qui publie ce roman et que c’est un roman traduit…

En résumé, un roman qui n’est pas à mettre entre toutes les mains et qui personnellement m’a déçue et dérangée concernant certaines scènes, la différence entre le résumé et l’idée que l’on se fait de l’histoire en la lisant ainsi que le roman en lui-même.


par manue14
Les yeux de diamant Les yeux de diamant
Carol Higgins Clark   
Les idées sont intéressantes mais personnellement je ne suis pas arrivée à entrer dans l’histoire.
J’ai trouvé cette dernière fade, peu développée et j’ai eu l’impression que l’auteure ne cherchait pas à approfondir ses idées.
Pourtant ces dernières étaient vraiment intéressantes et je m’attendais à lire un bien meilleur roman.
J’ai vraiment ressenti comme une sorte de barrière entre l’histoire et le lecteur. Ce qui fait que je n’ai pas pu m’imaginer les situations et entrer dans la peau des personnages.
Concernant ces derniers ils sont trop nombreux à mon goût. Ils sont décrits simplement au début de leur apparition puis ils s’accumulent et j’ai oublié à quoi ils ressemblaient pour essayer de me souvenir de leurs rôles et de leurs prénoms…

Il n’y a pas vraiment de suspense, ni de surprise. J’ai réussi assez facilement à trouver le coupable et il est d’ailleurs donné donc pas de surprise à ce niveau-là.
J’aurais souhaité que ce ne soit dévoilé qu’à la fin et ce n’est vraiment pas le cas.
Le style de l’auteur est assez vieillot selon moi. Pourtant l’histoire se passe à notre époque (ordinateur, téléphone portable) mais si l’on ne fait pas attention à ces petites choses on pourrait très bien penser que l’histoire se déroule dans une époque avant la nôtre.
J’ai trouvé les divers protagonistes un peu simples, un peu mous… Ils ne réagissent pas, se laissent faire et finalement je n’avais qu’une envie prendre leur place pour faire avancer les choses ou leur ouvrir les yeux.

Certains passages sont intéressants mais pas assez approfondies. J’aurais apprécié que l’histoire dure plus longtemps et que certaines scènes soient plus travaillées tant au niveau des sentiments des personnages que de leurs ressentis.
Concernant la fin je n’arrivais plus à bien suivre le déroulement et j’ai même dû demander de l’aide à ma partenaire de lecture.
Les personnages apparaissent tous d’un coup en quelques pages et y restent ce qui n’est vraiment pas facile… J’ai eu l’impression d’un vrai méli-mélo et que le lecteur devait lui-même, sans beaucoup d’aide, démêler tout cela.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/11/affaire-n112-les-yeux-de-diamant-de.html

par manue14
  • aller en page :
  • 1
  • 2