Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par manue14

Extraits de livres par manue14

Commentaires de livres appréciés par manue14

Extraits de livres appréciés par manue14

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 16-05
L’histoire est intéressante. Durant tout le roman nous sommes face à la disparition d’une jeune fille, puis d’une deuxième. Le mystère demeure et très peu d’indices sont découverts.
L’auteure nous fait partager le quotidien des enquêteurs mais aussi des familles sans nous dévoiler des éléments pouvant nous aider dans la résolution de l’affaire. En tant que lecteur nous pouvons donc aussi essayer de deviner qui est le coupable !

Les idées sont assez originales et bien menées. Personnellement j’aurais peut-être voulu qu’elles soient un peu plus approfondies et qu’il y ait plus de détails concernant certaines situations ou certaines scènes importantes.
Les retournement de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire. C’est une histoire qui pourrait malheureusement arriver dans la vie de tous les jours, il n’y a pas de scènes surréalistes.
Françoise Chapelon a une écriture assez fluide et arrive à bien gérer son style passant de moments plus légers à d’autres entre angoisse et peur. Le changement est parfois discret mais il est là !

Le fait d’avoir plusieurs points de vue est intéressant. Cela nous aide et nous avons ainsi une vision d’ensemble.
J’ai par contre regretté l’absence de description… Elles sont parfois trop sommaires. Je pense sincèrement qu’il aurait fallu plus de détails que ce soit dans la description des physiques des personnages, dans ce qu’ils peuvent ressentir mais aussi dans les lieux et à certains moments importants de l’histoire. En général elles sont un peu mises de côté et j’ai trouvé cela frustrant…
Les personnages sont attachants. L’auteure crée à certains un passé et une vie privée. Cela aurait pu être bien de faire la même chose pour tous...

Ce qui m’a aussi manqué ce sont les indices de temps. On ne sait pas quand l’histoire se passe ou combien de temps s’écoule entre les actions. C’est pourtant quelque chose d’important… Il n’y a qu’une seule date, vers la fin…

La fin m’a un peu déçue… J’ai bien apprécié les explications mais j’aurais aimé qu’elles durent plus longtemps et que ce soit mieux expliqué. A ce moment j’ai eu l’impression que l’auteure avait envie d’en finir avec ce roman mais ne savait pas comment faire.. C’est un peu dommage surtout que tout le livre est assez prenant dans l’ensemble… La fin arrive trop rapidement et les explications sont, selon moi, un peu trop rapidement écrites…
Certaines questions de la vie privée du protagoniste restent sans réponse, mais comme il y a plusieurs romans avec cette même enquêtrice on peut penser que les questions trouveront des réponses dans les suivants.
En résumé, une histoire intéressante, avec quelques bémols, pour un premier roman. Mais je pense que les prochains ne peuvent être que meilleurs. En tout cas, si j’en ai l’occasion, je serai heureuse et surtout curieuse de découvrir d’autres enquêtes de l’adjudante Lorset.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°376
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-05
Je ne m’attendais pas à ce genre de livre… Je pensais que c’était une histoire complète racontée sous la forme d’une bande dessinée et qui serait adaptée aux enfants. Malheureusement ce n’est pas le cas.

Il y a bien des dessins sous la forme de bande dessinée mais les histoires ne sont selon moi pas pour un jeune public mais plutôt pour des adolescents.

Les dessins sont faits de manière assez rapide et colorisés rapidement aussi… C’est un peu dommage… Personnellement je n’aime pas trop ce genre de dessins.. Je préfère lorsque ce sont des illustrations plus travaillées…
Concernant les histoires elles sont très courtes et ne font qu’une double page. Rares sont les histoires qui sont plus longues… C’est un peu frustrant.
Il n’y a pas beaucoup de dialogues et les dessins sont souvent prioritaires.
J’ai souvent eu l’impression que les histoires étaient malheureusement ou trop brèves ou inachevées, comme si l’auteur n’avait pas eu le temps de les terminer.

Il n’y a pas de suite aux histoires, elles sont toutes indépendantes les unes des autres. Ainsi le lecteur peut les lire dans l’ordre qu’il souhaite ou n’en lire que quelques unes à la fois.
En résumé, si ce livre ne m’a malheureusement pas plu je pense qu’il trouvera ses lecteurs parmi ceux et celles qui aiment les bandes dessinées décalées et originales.

https://petitslecteursdeviendrontgrands.blogspot.fr/2018/04/chronique-n81.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette histoire !
C’est un livre pour enfants mais qui a presque tout d’un livre pour adultes. La couverture est attirante, un peu souple et l’ensemble au bon format pour être emporté partout.
C’est une histoire que l’enfant qui sait lire peut découvrir tout seul.
Le texte fait une page entière (comme un roman pour adultes) mais le petit plus c’est que pour ne pas lasser l’enfant le texte est toujours suivi d’une illustration très belle.

L’histoire mêle enquête, amitié et humour. Ce livre plaira autant aux filles qu’aux garçons. Il peut se lire seul ou accompagné d’un parent.
Ce n’est peut-être pas adapté à une histoire du soir mais plutôt durant la journée lors d’un voyage en train ou lors d’une pause sur la route.
C’est une histoire que je conseille aux aventuriers en herbe, en effet les enfants auront envie de découvrir qui se cache derrière ce Yéti.
Le vocabulaire est adapté aux jeunes lecteurs mais leur fera sans doute découvrir de nouveaux mots ou expressions. L’enfant demandera peut-être la signification à un adulte ou à un autre enfant plus grand mais cela ne l’empêchera pas de comprendre l’histoire.

Les dessins sont très beaux, et sont, je pense, réalisés à l’aquarelle et aux feutres. Personnellement j’aime les dessins faits manuellement sans ordinateur.
Les scènes mises en avant sont amusantes et les personnages n’en deviennent que plus attachants.
Le seul point un peu négatif c’est que j’aurais apprécié que l’histoire dure plus longtemps. Mais rien n’empêche l’enfant ou un adulte d’imaginer une suite ! Après tout cela pourrait être tout à fait possible.

La fin m’a bien plu mais je m’attendais à ce qu’elle rejoigne un peu le début de l’histoire…
Ce qui est vraiment bien c’est que si l’enfant aime ce genre d’histoire avec ces personnages il y a d’autres livres de la même collection. Ainsi le lecteur peut en lire d’autres sans être déçu.
Un livre que je conseille sans hésitation à ceux qui ont envie d’aventures, à lire seul ou à plusieurs.

http://petitslecteursdeviendrontgrands.blogspot.fr/2018/04/chronique-n80.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-05
L’histoire en général est assez intéressante. Ce qui m’a par contre dérangée c’est que le roman se déroule sur une durée de 5 jours et que l’on a l’impression qu’il ne se passe pas beaucoup de choses…
Je ne sais pas si c’est dû au style de l’auteur ou au fait que les idées sont un peu éparpillées et peut-être un peu trop différentes les unes des autres.

Le style de l’auteur est fluide mais Patrick Tudoret ne va pas à l’essentiel. J’ai parfois eu l’impression qu’il voulait ralentir les situations. Mais à trop vouloir les ralentir j’avoue que j’avais envie de terminer ce livre pour découvrir un autre livre… C’est dommage !
L’enquête en elle-même m’a plu, les idées sont bien trouvées mais justement pas assez approfondies. Il manque vraiment des retournements de situations pour donner de la vie à ce roman.

J’ai bien apprécié par contre le fait que les jours et les heures soient clairement indiqués. Ainsi on se rend compte du temps qui s’écoule. Les chapitres sont assez courts, mais se terminent en général sur du suspense ce qui est une bonne chose.
Il n’y a qu’un seul point de vue qui est vraiment exploité et il est externe, c’est frustrant… J’aurais bien voulu en avoir plusieurs pour donner une autre dimension au roman et ainsi en découvrir davantage de chose sur les autres protagonistes.

Concernant les descriptions elles sont rares… J’aurais bien aimé pouvoir m’imaginer les personnages, leurs ressentis et les lieux. Malheureusement sans détails c’est assez difficile… J’ai même parfois oublié les noms de certains personnages et leurs relations les uns avec les autres.
Concernant les lieux, pour les personnes qui habitent Paris c’est intéressant puisque les rues sont indiquées, le lecteur peut donc retracer le parcours du protagoniste. Pour les autres, dont moi, c’est plus compliqué… les noms des rues n’aident pas à s’imaginer l’environnement.

La fin ne m’a pas vraiment plu, je m’attendais à un épilogue plus surprenant… On peut par contre s’attendre à une suite puisque finalement le changement de vie du protagoniste ne fait que commencer.
Je n’aime pas rester avec une mauvaise impression donc si j’en ai l’occasion je pense lire un autre roman de l’auteur pour me faire une autre idée.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°374
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-05
Le roman est prenant du début à la fin !
Robert Dugoni a vraiment le don de tirer les ficelles de ses personnages et de faire d’eux ce qu’ils souhaitent ! Rien n’est laissé au hasard. Le lecteur a toutes les cartes en mains, sait tout mais pourtant les retournements de situations m’ont surprise du début à la fin.

Durant tout le roman il n’y a essentiellement qu’un seul point de vue, celui de Tracy, enquêtrice tenace, qui veut à tout prix découvrir la vérité.
L’auteur ajoute quelques fois ceux d’une jeune femme qui est au centre de l’affaire. Cela donne une autre dimension et le suspense est aussi très présent dans ces moments-là.
J’ai parfois été un peu frustrée et déçue de ne pas en avoir plusieurs et donc de ne pas savoir ce qui se passait en même temps que certaines actions. Mais en général le choix d’un unique point de vue n’est pas gênant.

Les descriptions des lieux sont bien écrites. On s’y croirait presque.
Concernant le physique des personnages, j’aurais peut-être apprécié en avoir davantage et retrouver aussi des rappels concernant les divers protagonistes. J’avoue avoir un peu oublié leur physique à partir du milieu du roman, c’est dommage… Par contre Robert Dugoni décrit assez bien leurs sentiments et ressentis, c’est une bonne chose. J’ai parfois eu l’impression d‘être dans le roman et d’éprouver ce que vivaient les certains protagonistes.
Je serais d’ailleurs vraiment curieuse de découvrir l’adaptation au cinéma, si un jour elle existe !

Les chapitres sont assez courts. L’auteur les termine toujours par une pointe de suspense pour nous donner envie de continuer notre lecture. Personnellement j’aime beaucoup ce genre de pratique ainsi on peut décider d’arrêter notre lecture si on le souhaite mais on peut aussi continuer pour en découvrir davantage.
Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire. L’auteur ne cherche pas à faire un roman irréaliste. Au final on se rend compte que tout peut malheureusement arriver…

Certaines révélations sont touchantes, d’autres assez effrayantes mais en lisant ce roman on comprend aussi certaines choses et l’auteur termine l’enquête sur une très belle leçon de vie !
L’épilogue m’a surprise, je ne m’attendais pas à ce genre de scène et j’avoue avoir été un petit peu déçue, j’aurais peut-être aimé une scène plus en rapport avec le roman et l’enquête.
En résumé, si vous avez un peu d’argent, un mari et une meilleure amie je vous conseille vraiment ce livre ! Vous verrez il vous plaira sûrement !! Et… si vous n’avez rien de tout cela… Lisez-le quand même je suis sûre qu’ensuite vous ne regarderez plus les personnes qui vous entourent de la même manière.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°373
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-05
Le roman est intéressant dans son ensemble. L’auteure y évoque la mafia et les expériences scientifiques sur les humains et en particulier les femmes. Les deux sujets s’accordent bien, c’est donc une bonne chose.

Ce qui m’a par contre un peu gênée et frustrée c’est que l’auteure n’approfondit pas assez ses idées. Elles sont bien trouvées mais j’ai eu l’impression que Laura Macleod avait peur de trop en dire… On sent que l’auteure a fait des recherches pour son roman mais il n’y a selon moi pas assez de détails et de scènes précises. J’aurais par exemple bien apprécié entrer dans le laboratoire clandestin ou découvrir le quotidien de cette mafia et du club privé.

Ce que j’ai trouvé intéressant c’est qu’il y a, tout au long du roman, plusieurs points de vue. L’auteure ne nous cache rien et dévoile petit à petit les informations importantes de l’enquête. Les chapitres sont courts, prenants et changent de point de vue à chaque fois. Ainsi on sait ce qui se passe à différents endroits mais au même moment.
Ce qui est déstabilisant c’est qu’il n’y a pas d’indice de temps, on ne sait donc pas vraiment quand se déroule l’histoire, si ce n’est qu’elle se passe en hiver… Concernant les lieux, ils sont indiqués, mais étant donné que ce sont des noms, pour moi, un peu difficiles à retenir cela ne m’a pas aidée…

Les personnages sont intéressants et pour certains attachants. Le petit bémol c’est qu’il y en a beaucoup et qu’ils ont des noms assez difficiles, pour moi, à retenir… Si je me suis souvenue de ceux qui étaient importants j’ai par contre un peu oublié ceux qui étaient moins essentiels…
Les descriptions physiques sont par contre bien présentes et je suis assez facilement arrivée à m’imaginer leur physique. J’aurais par contre bien voulu retrouver certaines de leurs caractéristiques tout au long du roman et ce n’est pas toujours le cas malheureusement…

La fin nous laisse libre d’imaginer un futur aux différents protagonistes. Par contre j’aurais apprécié savoir ce que les protagonistes concernant l’enquête étaient devenus… C’est un peu frustrant de ne pas savoir… Peut-être que l’auteure fera une suite avec les mêmes personnages, après tout cela pourrait être tout à fait possible.
En résumé, une enquête assez intéressante malgré quelques bémols.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°372
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Le roman est prenant du début à la fin.
L’auteur nous plonge très facilement dans son histoire et dès les premières pages le ton est donné ! On sait que tout ne sera pas très joyeux pour les personnages.
J’ai bien apprécié ce mélange de réel et d’imaginaire, même si lorsque l’on y pense la partie épidémie peut malheureusement arriver…

C’est un thriller qui n’est pas très sombre mais qui mêlé à un côté plus fantastique de l’histoire est vraiment intéressant. On a envie d’en savoir plus et de découvrir davantage de choses.
Les chapitres sont assez courts, prenants et se terminent généralement par du suspense. Cela nous donne donc envie de découvrir la suite.
Les personnages sont attachants et humains. Ils sont assez bien décrits en général, même si j’aurais apprécié avoir des rappels concernant leurs physiques tout au long du roman. Ils ne sont décrits qu’une seule fois… Ils sont tout de même parfois assez nombreux et j’avoue qu’au bout d’un moment j’ai oublié à quoi ils ressemblaient, c’est dommage ! C’est un peu le point faible du roman… Les protagonistes n’ont pas de passé, l’auteur laisse complètement de côté leur vie privée. Ils vivent ensemble mais finalement on ne sait pratiquement rien d’eux si ce n’est leur présent et ce qu’ils font au quotidien… c’est un peu frustrant… J’aurais vraiment voulu que l’auteur leur crée une vraie identité, avec une vie, un passé, des souvenirs…

Il est aussi un peu dommage de n’avoir qu’un seul point de vue. Il est interne, ce qui est une bonne chose, mais personnellement j’aurais apprécié en avoir plusieurs pour avoir une vision d’ensemble de l’histoire. En général je suis curieuse de découvrir ce que vivent les autres personnages et là malheureusement ce n’est pas du tout le cas...

Concernant les lieux ils sont assez bien décrits mais comme une bonne partie du roman se passe dans un lieu clos, l’auteur ne s’embarrasse pas de détails… il n’y a que le minimum.
Les idées sont par contre intéressantes et on sent que l’auteur a fait des recherches pour son roman. Rien n’est laissé au hasard. Dès que l’on commence la lecture nous sommes transportés dans un autre monde : l’univers d’Olivier Bal.
Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c’est utile, il n’y en a ni trop ni pas assez.
La fin est intéressante et surprenante. Ainsi on peut s’imaginer une suite ou du moins un autre roman où l’on va retrouver le personnage principal.
En résumé, un roman qui m’a bien plu malgré quelques bémols et plaira à ceux qui aiment les thrillers avec un peu de fantastique et surtout avoir froid !!

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°371
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre est assez particulier. Il est à la limite du roman et du recueil de nouvelles ou d’informations sur notre quotidien.
En effet Kirikoustra (qui est l’auteur ou le protagoniste – nous n’avons pas d’informations sur son compte…) évoque des sujets parfois simples, parfois plus graves de notre quotidien de ces dernières années. Ce sont des faits dont nous avons tous conscience.
C’est assez intéressant mais selon moi peut-être un peu trop psychologique et philosophique.

Le fait qu’il n’y ait pas de description ou de détails approfondis m’a assez déstabilisée… Personnellement j’apprécie plus quand les personnages sont décrits ou quand les faits évoqués sont plus étoffés. Ici j’ai eu l’impression que l’auteur ne voulait pas trop en dire ou juste le minimum… c’est un peu frustrant.

Du point de vue général, c’est un petit livre qui se lit rapidement. Ce que je peux vous conseiller c’est de le découvrir au calme et à différents moments d’une journée mais ce n’est pas un ouvrage que l’on peut lire dans un lieu bruyant au risque de ne pas tout comprendre.
Les chapitres sont assez courts. Ce qui est bien c’est que l’on peut aussi lire juste des passages.

Personnellement c’est un livre que j’ai moyennement apprécié, même s’il m’a assez intriguée. Selon moi certains faits sont traités avec trop de souplesse par rapport à leur importance… Kirikoustra indique des évènements mais le ton est assez froid, il n’y a aucune émotion alors qu’ils ont marqué des milliers de personnes. J’ai eu parfois l’impression de retrouver des passages que l’on pourrait lire dans des livres d’Histoire ou racontés par des journalistes ou des conférenciers.. c’est déstabilisant…

Mon avis n’est peut-être pas très structuré mais malheureusement le livre ne l’est pas non plus. Donc c’est assez difficile pour moi de donner un avis sur l’ensemble du roman. Mais l’auteur m’a lancé un défi et j’espère avec cet avis l’avoir relevé !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman !
L’auteure nous plonge très rapidement dans son univers. Mindy Mejia mêle habilement thriller à suspense et enquête policière. Si d’habitude je ne suis pas très fan de ces deux mélanges j’ai trouvé ici le suspense qu’il fallait, et surtout l’envie de découvrir à la fin de chaque page ce qui allait se passer.

Tout au long du roman nous suivons les derniers jours d’une adolescente assez banale vue de l’extérieur mais qui cache beaucoup de choses.
L’auteur alterne les points de vue. Ils ne sont ni trop courts ni trop longs et s’arrêtent lorsque c’est nécessaire. Il y a donc à la fin de chaque point de vue du suspense mais pas de la frustration…
Tous les protagonistes ont droit à leur moment de gloire, que ce soit pour celui de la jeune fille retrouvée morte, pour celui des enquêteurs ainsi que pour les principaux suspects… Au fil de l’histoire nous découvrons tout.
Certains points de vue auraient pu être ajoutés pour donner encore plus de suspense et brouiller les pistes.

Les descriptions sont présentes mais sans alourdir le texte. On arrive facilement à s’imaginer les lieux et les ressentis des personnages. Pour ce qui est des protagonistes j’avoue que j’aurais peut-être voulu avoir un peu plus de détails… Je ne me suis pas trompée dans les noms ou leurs relations entre eux mais j’ai eu un peu de difficulté à me les imaginer…

Ce que j’ai bien apprécié c’est que l’auteure ne cherche pas à écrire une histoire trop compliquée. Je pense que ça pourrait être la situation de beaucoup de jeunes filles et c’est cela qui fait que le roman est si réaliste. Je ne dirai rien pour ne pas spoiler mais je pense que ce roman pourrait arriver à n’importe qui au final…
On a tous des secrets que l’on cache, des situations et des sentiments que l’on ne peut dire à personne et finalement quand tout se sait ça ne peut que mal se terminer…

La révélation du meurtrier est surprenante. Personnellement je ne m’attendais pas à ce que ce soit lui et j’avais imaginé un tout autre coupable. L’auteure arrive donc très bien à brouiller les pistes et à nous faire douter de l’identité de la personne qui a commis le meurtre.
La fin est touchante, elle ne ressemble pas à celle d’un roman policier ou d’un thriller mais elle correspond bien à ce roman. On peut ainsi aussi s’imaginer ce que vont devenir les autres protagonistes.
Cela aurait pu être intéressant d’ajouter un épilogue qui évoquerait ce que sont devenus les principaux personnages six mois ou un an après…
En résumé, un roman que je vous conseille sans hésiter !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°370
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 16-04
En général j’aime beaucoup les histoires qui se déroulent sur les bateaux parce qu’il peut vraiment se passer beaucoup de choses. C’est un lieu clos mais où il y a beaucoup de passagers.
L’histoire est vraiment prenante du début à la fin. L’auteur ne laisse pas une minute de répit à son lecteur.
Tout est habilement orchestré dans ce thriller psychologique. On se demande à chaque fois ce qui va se passer et à quel retournement de situation ou à quelle révélation vont devoir faire face les protagonistes.

L’idée du bateau est vraiment intéressante. On y découvre les lieux publics connus de tous les passagers lambda et ceux plus discrets ou privés réservés aux membres de l’équipage ou à seulement quelques privilégiés. Je pense sincèrement qu’après avoir lu ce livre je ne verrai plus les bateaux de la même manière.

Ce qui m’a un peu déçue c’est qu’il n’y a pratiquement pas de moments nous décrivant des instants de routine à bord… Au final Sebastian Fitzek se concentre complètement sur les retournements de situations. Le fait de ne pas avoir de routine ou d’instants plus légers m’a un peu empêchée de trouver l’histoire réaliste… Pourtant en général les évènements dramatiques se déroulant à bord du bateau pourraient arriver dans la vie réelle.
Les personnages sont attachants et bien décrits en général. Par contre j’aurais pensé qu’il y en aurait eu plus, nous sommes sur un bateau contenant des milliers de passagers mais très peu sont évoqués… On se demande alors où sont les autres…

Les descriptions sont, dans l’ensemble, bien approfondies. Je suis assez facilement arrivée à m’imaginer les personnages et ce qu’ils pouvaient ressentir. Par contre j’aurais bien voulu avoir plus de détails concernant les lieux. Je ne suis pas souvent montée à bord d’un bateau et dans celui du roman je ne suis malheureusement pas arrivée à retrouver l’atmosphère de ce lieu particulier…

La fin est assez surprenante. Je ne m’attendais pas à ce genre d’épilogue… La dernière scène nous laisse en plein suspense. J’aurais peut-être apprécié avoir une ou deux pages supplémentaires pour nous dévoiler ce qui était arrivé à certains des protagonistes.
En résumé, si vous partez en voyage sur un bateau je vous conseille vraiment ce roman ! Et si vous ne partez pas, pas de problème, vous pouvez toujours le lire et cela vous donnera peut-être envie de partir en croisière.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°369
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai apprécié la deuxième partie du tome 2. Cela m’a fait plaisir de retrouver les personnages si attachants de l’auteur et personnage principal, Frédéric Bellec.
Les idées sont intéressantes et dans la lignée des précédents tomes. Si en général je ne lis pratiquement jamais de romans qui se déroulent sur plusieurs tomes, pour Exilium c’est un peu l’exception. L’avantage c’est que même si on ne les lit pas les uns à la suite des autres ou que l’on espace la lecture de quelques mois le lecteur n’est pas perdu et retrouve assez rapidement ses repères…

Les légatis sont amusants et attachants. On ne peut que les apprécier et avoir envie d’en découvrir plus sur eux.
Ce qui m’a le plus manqué ce sont les descriptions. L’univers de l’auteur donne toujours envie d’en savoir davantage et le fait qu’il n’y a que peu de détails est assez frustrant. Personnellement j’en voudrais plus pour vraiment me mettre à la place des protagonistes.
Je ne suis pas arrivée non plus à m’imaginer les lieux même si ces derniers sont un peu plus détaillés que le reste.
Je serais curieuse de lire ce roman avec davantage de détails et d’informations surtout concernant les réactions, sentiments et quotidiens des légatis.

Les chapitres sont assez longs mais cela ne m’a pas gênée ! L’écriture de Frédéric Bellec est prenante et nous donne envie de vouloir découvrir la suite.

Ce qui m’a peut-être un peu gênée c’est que dans un même tome il se passe, selon moi, trop de choses. Les retournements de situations sont trop nombreux et finalement cela enlève un peu de réalisme à l’histoire…
Je pense que les idées mises en avant à la fin du roman auraient dû être intégrées dans un autre tome. On se doute évidemment que tout ne fait que commencer.
Le prochain tome va sûrement être intéressant mais je me demande aussi jusqu’où Frédéric Bellec va nous amener.

Si on découvre d’autres petites informations sur le monde des légatis les retournements de situations sont plus mis en avant. Au final je suis certaine que leur monde et leurs particularités sont encore très peu exploités et c’est frustrant.
Durant la majorité du roman c’est le personnage du surveillant, qui est aussi l’auteur, qui est le point de vue le plus mis en avant, il aurait pu être intéressant d’alterner un peu plus souvent avec les légatis ou les autres protagonistes.

En résumé, un roman qui malgré quelques défauts m’a une fois de plus plu. C’est un univers assez original qui mérite que l’on s’y attarde.
Si vous ne connaissez pas encore Exilium alors tentez l’expérience et vous en ressortirez changé, j’en suis sûre !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°368
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-03
L’histoire est intéressante. Elle mélange roman policier et thriller léger.
Les idées sont bien approfondies mais sont parfois un peu déjà vues dans l’univers des romans policiers. L’auteure nous réserve tout de même quelques surprises ce qui permet de ne pas se lasser.
Les retournements de situations sont présents mais juste ce qu’ils faut pour ne pas que l’histoire devienne irréaliste.

Les protagonistes sont assez attachants dans l’ensemble. Ce qui est par contre dommage c’est le manque de détails ! Je ne suis pas arrivée à m’imaginer leur physique ou ce qu’ils pouvaient vraiment ressentir. Maud Tabachnik ne donne pas assez de précisions et finalement on ne sait que peu de chose sur eux. Leur passé est quant à lui, très peu, voire pas du tout évoqué pour certains.
Les personnages principaux auraient pourtant mérité d’être plus approfondis pour que l’on arrive à se mettre dans leurs peaux.
Le fait que les points de vue soient externes crée aussi une barrière. L’auteure les alterne ce qui est une bonne chose, cela permet aussi d’avoir une vision d’ensemble de l’histoire.
Ce qui est frustrant c’est que tous les personnages n’ont pas cette chance et seulement deux ou trois sont exploités.

Le style de l’auteure est assez fluide dans l’ensemble. Certaines scènes auraient peut-être mérité un style plus franc et plus sombre pour que l’on se rende vraiment compte de ce que vivent les personnages.
Le roman se lit facilement et on prend plaisir à découvrir la suite à chaque fin de chapitre. Ces derniers sont assez courts dans l’ensemble, ce qui permet d’arrêter la lecture lorsque l’on en ressent le besoin.

Les indices de lieux sont évoqués mais l’auteure oublie de nous dire quand se passe l’histoire. Nous avons une idée de la saison mais j’aurais bien apprécié avoir des dates précises ou mieux encore des heures pour que l’on se rende vraiment compte du temps qui passe…

La fin est intéressante. Elle nous laisse présager un futur peut-être meilleur pour les protagonistes. Je m’attendais tout de même à une situation un peu plus dramatique…
Je ne sais pas s’il y a une suite à ce roman mais si c’est le cas je serais heureuse de la lire pour découvrir d’autres aventures de ce duo si particulier.
En résumé, un roman qui se lit facilement et que vous pouvez découvrir tranquillement chez vous ou lors d’un long voyage en train ou en avion pour passer le temps.

https://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°367
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-03
L’histoire est assez intéressante. Elle se déroule sur une courte période, sans doute quelques jours, ce qui permet d’avoir un aperçu assez rapide de la vie à cette époque.
On y découvre des habitants, des mentalités assez proches de la nôtre en général. Qui ne se méfie pas de l’étranger qui arrive dans un village, ou de celui un peu différent… ici l’étranger veut aider mais il est tout de suite jugé… On ne le laisse pas s’exprimer…

L’auteur, à travers ce roman, nous fait passer un message assez fort selon moi.
Les idées sont intéressantes et assez bien approfondies dans l’ensemble.
Les chapitres sont courts, et les points de vue, toujours externes, s’alternent bien. On a envie d’en savoir plus et de découvrir la vérité.
J’ai apprécié l’aspect médiéval de la ville. Par contre j’aurais voulu avoir plus de détails concernant les coutumes, la vie quotidienne…
L’enquête est mise un peu au second plan mais jamais complètement oubliée… Au final elle se mélange assez bien avec le quotidien des personnages.

Le style de l’auteur est fluide, et se lit assez facilement.
Tous les personnages ont plus ou moins une place importante. Au final il n’y en a pas un seul qui est mis en avant mais plutôt toute une communauté.
En ce qui concerne les descriptions malheureusement elles sont assez sommaires… J’ai eu des difficultés à m’imaginer les lieux, les personnages et ce qu’ils pouvaient ressentir. Je pense que l’auteur aurait du plus approfondir ces descriptions. Cela aurait peut-être rendu l’histoire plus véridique (même si tout n’est que fiction!).
Ce qui est aussi appréciable c’est que ce n’est pas un simple roman policier donc même ceux qui n’aiment pas ce genre de livre peuvent le lire pour l’aspect historique.

La fin est dans la lignée du roman, elle m’a par contre touchée… L’auteur nous donne une dernière leçon de vie tout en simplicité.
En résumé, un roman qui plaira aux lecteurs qui aiment les histoires d’une autre époque mais avec peu de descriptions.

https://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0365
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je savais que des romans classiques avaient été adaptés en manga. Je n’avais pas encore eu l’occasion de les lire. C’est chose faite et je peux vous dire que si j’ai l’occasion je retenterais l’aventure !

Le manga commence lorsque Sherlock Holmes et le docteur Watson se rencontre. Je n’avais jamais lu cette nouvelle c’est donc une assez bonne surprise.
Les dessins sont réalistes, il y a parfois des cases avec des détails pour nous montrer certaines choses utiles.
Sherlock Holmes est fidèle à lui même. L’auteur ne l’a pas changé et on reconnaît assez bien le protagoniste. Le docteur Watson est lui aussi mis en avant et devient rapidement attachant.

Dans ce manga il y a cinq enquêtes mais elles s’enchaînent assez bien. J’ai bien apprécié que l’auteur passe d’une enquête à une autre en douceur et non pas brutalement comme cela aurait pu être le cas.
Le texte est bien présent mais n’alourdit pas les dessins et les cases, ce qui est une bonne chose.

J’ai beaucoup apprécié les deux premières pages en couleurs et j’ai un peu regretté que tout le manga ne soit pas dans le même style…
Je pense que cela m’aurait plu et surprise d’avoir un manga entièrement en couleurs !

Les pages sont assez vivantes, les cases sont le plus souvent petites, c’est un peu dommage… J’aurais bien aimé découvrir des dessins sur une page entière ou des doubles pages pour avoir des scènes plus intéressantes.

La fin est dans la lignée du manga, je ne pense pas qu’il y ait de suite mais par contre je crois que je lirai d’autres mangas de cette série.
A la fin, après l’histoire, il y a une courte présentation d’Arthur Conan Doyle et de Sherlock Holmes pour ceux et celles qui ne les connaissent pas. Il y a également d’autres mangas que l’on peut découvrir dans la même série.
En résumé, que vous connaissiez ou pas Sherlock Holmes et le Dr Watson je vous conseille ce manga, je pense que vous verrez les personnages autrement !

https://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°364
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le roman se déroule à l’époque de Louis XIV. C’est une période que je connais très peu et dont en général j’évite de lire les romans. Pourtant j’ai dérogé à ma règle pour ce livre et je ne le regrette pas. J’ai été assez surprise d’apprécier la lecture et la plume de l’auteur.
En effet, Dominique Labarrière alterne complots, meurtres, faits divers et surtout évènements réels. On s’y croirait donc presque. L’avantage c’est que les faits réels sont indiqués, ce qui selon moi apporte un plus à l’histoire.

Les personnages, pour les plus importants, sont réels. Je ne sais pas par contre si c’est le cas pour les rôles secondaires. Je trouve cela intéressant d’avoir intégré des protagonistes qui ont existé.
Les idées s’enchaînent assez bien. Si parfois certaines sont un peu longues d’autres auraient mérité d’être plus approfondies. Mais en général l’auteur trouve un juste milieu.

Le vocabulaire de l’époque est, selon moi, bien respecté. J’ai été un peu déstabilisée au début, n’y étant pas habituée puis finalement au bout de deux ou trois chapitres cela n’a plus été un problème. Ce qui m’a un peu manqué ce sont les descriptions. Malheureusement je ne suis pas arrivée à m’imaginer les tenues ou les physiques des personnages.
Pour ce qui est des lieux c’est la même chose. J’aurais vraiment apprécié parcourir le château de Chambord ou les lieux évoqués dans le roman mais les descriptions sont trop sommaires pour que ce soit le cas.

Les idées sont bien trouvées, et vont bien avec l’ambiance du lieu. J’aurais peut-être apprécié découvrir les habitudes des gens de l’époque, comme par exemple les fêtes, les bals, les repas… Dans ce roman l’auteur se concentre trop sur les idées essentielles et en oublie les moments de la vie quotidienne… c’est un peu frustrant.

La fin est dans la lignée du roman.
En résumé, un roman assez intéressant qui plaira j’en suis certaine à ceux qui aiment cette période de l’histoire. Pour les autres, tentez l’aventure vous serez peut-être surpris !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°363
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-03
L’histoire en général est intéressante et bien approfondie.
Je n’avais encore jamais lu de roman écrit par un italien ou se passant en Italie et j’avoue que l’on y retrouve un peu trop de clichés… Une sorte de mafia italienne, des belles filles et des armes… Personnellement j’aurais peut-être plus apprécié ce roman si tous les stéréotypes n’y étaient pas rassemblés… c’est un peu dommage.

Le roman reste tout de même une bonne histoire, bien construite avec des idées assez bien approfondies.
Tout au long du roman nous suivons quelques années de la vie de Giorgio, cet homme prêt à tout pour arriver à ses fins et qui n’a qu’une seule devise « ne laisser aucun témoin »…
C’est un roman assez noir, à mi-chemin entre le thriller soft et le policier. Il y a des morts, mais ça reste très soft. Les scènes ne sont décrites que le minimum et finalement avec très peu de mots. Massimo Carlotto nous met rapidement dans l’ambiance et nous permet d’imaginer les scènes.
Si vous n’avez encore jamais lu de roman noir je vous conseille celui-là il n’y a pas de scène très gore ce qui facilite la lecture pour un début.

Le style de l’auteur est fluide. Par contre l’auteur arrive très bien à alterner les situations de la vie quotidienne et familiale et celles plus sérieuses des règlements de comptes !
Le roman est écrit du point de vue interne du personnage principal. C’est une bonne chose et cela nous permet vraiment de se mettre dans la peau de ce protagoniste qui n’a peur de rien ni de personne. Ce n’est pas un héros, mais il pense que personne ne peut l’atteindre. Si l’auteur ne nous dit pas clairement ses faiblesses on sent tout de même qu’il en a…

En ce qui concerne les descriptions, elles sont assez sommaires malheureusement… Si l’auteur arrive avec peu de mots à nous présenter un lieu, une atmosphère ou un personnage, parfois ce n’est pas assez… J’aurais apprécié avoir un peu plus de détails concernant les personnages. De même pour les villes d’Italie où se déroulent les différentes actions je pense qu’un peu plus de descriptions m’auraient permis de découvrir des villes que je ne connais pas...

En résumé un roman intéressant, sombre, et qui plaira aux lecteurs du genre. Pour ceux qui n’ont encore jamais lu de roman noir n’hésitez pas à commencer par celui-là !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°362
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-03
L’histoire est assez intéressante mais aussi surprenante.
Le lecteur est plongé assez vite dans la vie de Lucius Scrofa… peut-être trop rapidement selon moi…
J’ai aimé le duo de protagonistes, leur relation, leur quotidien… L’auteur nous dit tout, il ne passe pas de détails sous silence.
Ce qui m’a par contre perturbée c’est que l’essentiel du livre est sous forme de dialogue. Il n’y a pas de narration et c’est déstabilisant. Evidemment qui dit absence de narration dit absence de description. Je ne suis pas vraiment arrivée à m’imaginer un physique, des paysages ou même des sentiments… Pour moi ils étaient comme des ombres, des silhouettes assez floues.

J’ai bien apprécié l’état d’esprit de Lucius, c’est un homme tourmenté mais qui doit accomplir son destin. L’auteur a peut-être un peu caricaturé les personnages, j’aurais peut-être plus apprécié avoir des protagonistes plus communs…

J’ai bien aimé avoir des parties interrogatoires d’une personne qui connaît Lucius. On en apprend ainsi plus sur lui même si tout reste assez vague… Quelques informations sont données sans pour autant tout nous dévoiler. A nous de deviner ou de chercher des éléments pour que l’on puisse mieux comprendre certaines choses.

Le style de l’auteur est assez léger et le roman se lit donc rapidement.
J’aurais peut-être apprécié avoir une histoire plus longue, pour en découvrir encore plus sur ce duo assez original. L’auteur écrit aussi tout de la même manière, que ce soit les moments plus légers comme ceux plus importants. Un changement de ton, ou un autre vocabulaire aurait été intéressant pour faire comprendre au lecteur l’importance de cette quête.

La fin est surprenante, pleine de suspense. Au final on ne comprend pas forcément tout… C’est frustrant… J’aurais vraiment envie d’en savoir plus et d’avoir plus de détails.
Beaucoup de choses sont passées sous silence selon moi. C’est pourtant une histoire qui aurait méritée d’être plus approfondie et plus travaillée… Avec seulement des dialogues c’est un peu trop restreint…

En résumé, un roman intéressant mais qui malheureusement ne m’a pas totalement transportée dans le quotidien de ce duo. L’histoire avait pourtant du potentiel, c’est un peu dommage...

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°361
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-03
Les idées sont assez simples mais le point de vue d’un médecin généraliste qui est aussi urgentiste donne un autre aspect à l’histoire.
En effet si en général les affaires policières sont souvent racontées du point de vue de la police ou du criminel ici ce n’est pas le cas.
Le protagoniste est un médecin au départ sans problème, qui aiment aider les gens… A trop aider on s’attire parfois des problèmes…

Ce que j’ai bien apprécié c’est que le roman est du point de vue interne au médecin. Ainsi on découvre sa vie professionnelle, sa vie privée et évidemment l’enquête qu’il mène en solo… avec parfois l’aide de la police.
Il y a aussi ce qu’il pense mais qu’il n’ose pas avouer. Tout cela rend le personnage attachant et humain. Il a ses faiblesses, il est curieux et prêt à tout pour ses amis et les gens qu’il aime.

Le style de l’auteur est fluide et le roman se lit donc assez rapidement. J’aurais par contre apprécié un peu plus de sérieux concernant certaines scènes… Malheureusement Jean-Pierre Ribat a créé un personnage avec de l’humour, peut-être même un peu trop selon certains moments, et du coup il n’y a pas de scène très sérieuse… C’est un peu dommage. L’auteur oublie peut-être qu’il écrit aussi un policier avec des meurtres et des enquêtes… Si certains pensent que l’on peut rire de tout, personnellement ce n’est pas mon cas…

Certains personnages secondaires sont attachants avec une vraie personnalité. J’ai été un peu déçue que certains d’entre eux ne soient pas plus mis en avant et donc plus évoqués…
Le médecin, personnage principal, nous fait vraiment découvrir son quotidien entre les patients énervants, ceux qui viennent mensuellement et ceux qui ne sont là que pour raconter leurs petits problèmes… Malgré quelques petits bémols je serais curieuse de découvrir d’autres aventures et de retrouver, pourquoi pas, ces patients parfois si attachants.

En résumé, un roman qui se lit facilement, une écriture fluide, un livre que l’ont peut lire pendant un court trajet en bus, ou dans la salle d’attente de son médecin !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°360
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-03
Ce roman est assez particulier… j’ai un avis mitigé lorsque j’ai fini ma lecture.
Le début ne m’a pas particulièrement plu… Le style de l’auteur est assez lourd. Il y a trop de descriptions et les idées n’ont pas vraiment de début et de fin…
Il y a aussi vraiment trop de personnages et pour un début de roman il est difficile de tous les retenir, de se souvenir de leurs rôles et des liens entre eux.
Malheureusement même à la fin du roman il y en a certains que j’ai complètement oubliés et dont je ne me rappelle plus du tout… c’est dommage. Je pense qu’il aurait fallu en mettre moins pour se concentrer sur les personnages essentiels à l’histoire.

J’ai tout de même eu envie de continuer ma lecture et finalement j’ai bien fait.
Il faut arriver à un peu plus de la moitié du roman pour découvrir un récit prenant et plus intéressant.
A partir de ce moment-là les idées sont approfondies juste ce qu’il faut. Les descriptions sont présentes mais sans en faire trop ce qui est une bonne chose !
Le style de l’auteur est différent, plus fluide. J’ai vraiment eu envie, à chaque fin de chapitre, d’en découvrir davantage.
Par contre j’ai parfois eu l’impression que le début et la deuxième partie du roman n’était pas écrits par la même personne, c’est assez déstabilisant…

Concernant les descriptions, si au début du roman elles sont parfois trop présentes, elles sont assez bien écrites dans la deuxième moitié du livre.
Mais les personnages ne sont pas assez décrits physiquement… C’est peut-être un choix de l’auteur mais c’est assez surprenant…
La fin est intéressante mais j’aurais apprécié en savoir davantage sur les personnages plus secondaires…
En résumé, un roman en demi-teinte… si le début du roman ne vous plaît pas peut-être que vous apprécierez plus la fin.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°359
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-02
Le livre est dans un format carré et assez pratique pour être transporté partout.
La couverture est épaisse et très solide pour durer dans le temps et résister aux mains d’enfants pas toujours très soigneux.
Les pages sont elles aussi en carton épais.

Dès la couverture les couleurs nous donnent très envie de découvrir ce livre. Les couleurs sont vives et il y a des formes en relief. Cela plaira sûrement aux enfants qui en plus de découvrir de jolis dessins pourront aussi toucher les formes.
A travers ce livre l’enfant peut aussi découvrir des animaux qu’il n’a pas forcément l’habitude de voir. Les animaux de la jungle sont vraiment mis à l’honneur dans ce livre.

C’est un livre qui peut se lire le soir en lecture pour endormir l’enfant. Mais ce dernier peut aussi le découvrir en journée, seul, et toucher et regarder les différentes pages.
Le livre est assez court, c’est un peu le petit bémol que je ferais à ce livre.. mais comme on dit lorsque le livre est bien il n’y en a jamais assez !

En résumé, un livre que les tout-petits et les parents apprécieront sans hésitation !!

http://petitslecteursdeviendrontgrands.blogspot.fr/2018/02/chronique-n75.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-02
Ce troisième tome n’est pas du tout la suite du deuxième. C’est assez frustrant dans le sens où le précédent tome nous avait laissé sur une scène remplie de suspense…

Dès le début du manga nous sommes embarqués sur un bateau où il va évidemment se passer une série de meurtres.
J’ai bien apprécié l’idée de meurtre sur un bateau étant donné que c’est un lieu assez différent par rapport à ceux de d’habitude… Par contre il n’y a aucune transition et finalement les personnages sont arrivés sur ce bateau assez étrangement. L’explication se résume en deux ou trois lignes… autant dire que c’est assez vague…

L’enquête sur le bateau est la principale puisqu’elle dure les 3/4 du manga. On suit donc Conan qui prend de plus en plus d’initiatives et qui découvre au fil du temps des indices… Encore une fois les gens sont impressionnés pas ses déductions et il prend parfois des risques.
Ce qui m’a par contre gênée c’est le nombre assez important de personnages… En effet, même si Gosho Aoyama prend le temps de nous expliquer qui ils sont et leurs liens de parenté je ne suis pas arrivée à me souvenir de la plupart d’entre eux. Seuls les deux ou trois principaux ont retenu mon attention… c’est un peu dommage.

La deuxième enquête est originale mais elle n’est selon moi pas assez approfondie.. Cela aurait pu être intéressant d’avoir un manga plus long ou alors la deuxième enquête dans un autre manga…
Les personnages principaux sont toujours aussi attachants. J’ai apprécié les courts flash-back concernant les précédents tomes. L’avantage de ce manga c’est qu’il peut se lire lorsque l’on en a envie sans avoir peur d’oublier le tome précédent. En effet même si certains éléments se suivent il y a toujours des indices qui nous permettent de nous souvenir des tomes précédents. De plus les enquêtes ne se suivent pas, donc c’est une bonne chose.

En résumé, un troisième tome intéressant malgré quelques bémols et une dernière enquête pas assez approfondie selon moi. Mais on s’attache à ce petit garçon et personnellement j’ai vraiment envie d’en découvrir plus sur lui !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°357
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-02
Il y a quelques mois je vous avais chroniqué le tome 1. C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé ce personnage si attachant !
Les enquêtes sont assez sympathiques. Il y en a peut-être un peu trop et malheureusement elles n’ont aucun lien les unes avec les autres… Si dans le premier tome Gosho Aoyama posait doucement les bases de son histoire et nous présentait les personnages de sorte à ce que tout soit bien compris par le lecteur, dans ce tome ce n’est plus le cas !
Les retournements s’enchaînent assez rapidement…

J’ai apprécié retrouver les personnages. Le mangaka nous fait partager le quotidien parfois un peu surprenant des différents protagonistes. J’ai par contre été un peu déçue de ne pas retrouver de vie quotidienne ou de plats typiquement japonais… Ici seuls les enquêtes comptent vraiment et c’est parfois un peu frustrant de ne pas avoir de routine. Les personnages ne se reposent jamais !!

Les dessins sont assez bien réalisés. Certaines actions manquent un peu de détails c’est un peu dommage mais dans l’ensemble les différentes cases sont vivantes. L’histoire est prenante du début à la fin.
Les chapitres sont assez courts, ainsi on peut arrêter la lecture très facilement. Les fins de chapitres donnent par contre envie de découvrir la suite. En général ils s’arrêtent à un moment de suspense pour nous inciter à lire le chapitre suivant.
La fin du manga est intéressante, et nous donne envie de lire le prochain tome c’est une bonne chose !
Il y a une partie bonus à la fin du livre. Personnellement je n’ai pas trouvé la partie bande-dessinée, très utile… J’ai par contre plus apprécié les explications concernant les personnages.

En résumé, une suite intéressante malgré quelques petits bémols. Un manga qui est tout de même sympathique, plein d’humour et avec des enquêtes intéressantes.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°356
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 09-02
J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman !
Une enquête policière menée par un jeune détective privé de 11 ans et un chat ce n’est pas courant !
Ce livre mêle très bien enquête policière sérieuse avec une pointe d’humour pour notre plus grand plaisir.

L’auteur nous fait tout de suite entrer dans son univers et dans cette histoire assez originale ! Personnellement je n’avais encore jamais lu de roman policier de ce genre.
Les personnages sont attachants, humains et ont tous une vie avec des problèmes, un passé pas toujours simple. Au final ils pourraient être nos voisins… Qui n’a pas un jour trouvé son voisin ou sa voisine un peu suspect…

Les descriptions ne sont parfois pas assez présentes, j’aurais apprécié en avoir davantage surtout concernant les physiques des protagonistes et leurs ressentis à certains moments…
Le duo d’enquêteurs est original mais très touchant et on sent que le jeune garçon a une grande carrière devant lui. Cela pourrait être intéressant de découvrir d’autres aventures avec ce même personnage !

Les chapitres sont assez courts et le style de l’auteur est fluide. Le roman se lit rapidement et on tourne les pages sans même en avoir conscience. A chaque fin de chapitre on a envie de découvrir la suite et d’en savoir plus.
Ce que j’ai bien apprécié c’est que même s’il y a un meurtre et que c’est une histoire pour adultes c’est aussi un roman qui peut, selon moi, se lire à partir de 15 ans. C’est donc un roman qui peut se lire en famille. Ainsi les lecteurs peuvent ensuite en parler entre eux.

Le chat est bien présent dans l’histoire et apporte une petite touche originale. Cela aurait pu être bien d’intégrer dans le récit des petits points de vue le concernant…

La fin est digne d’un vrai roman policier. Ce que j’ai vraiment aimé c’est que l’on sait ce que sont devenus tous les personnages ! Et personnellement j’ai rarement vu des romans où on le savait…
En résumé, que vous ayez un chat comme compagnon à quatre pattes ou que vous soyez seul ou en famille je vous conseille vraiment de découvrir ce roman ! Un livre que l’on doit lire en « pensant comme un chat » !!

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°355
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-02
L’idée générale du livre est vraiment surprenante mais aussi très intéressante. En effet le livre est composé de plusieurs nouvelles avec des histoires et des meurtres différents mais toutes ont un point commun celle d’un autre meurtrier qui tue et que les enquêteurs poursuivent dès le début du livre. Au final, l’histoire se situe entre le roman et le recueil de nouvelles.

Le problème que j’ai eu c’est que l’auteur n’approfondit pas ses idées. Les nouvelles sont prenantes, intéressantes mais malheureusement elles vont trop vite pour moi… Je ne suis pas arrivée à m’imaginer les scènes et les personnages… Je pense qu’il faudrait vraiment approfondir beaucoup plus les différentes enquêtes. Ne pas avoir peur de trop en dire ou de trop ajouter de détails ! Ce sont les descriptions et les détails qui font que le lecteur va pouvoir se mettre dans la peau des personnages…
Si je me suis prise d’affection pour le duo malheureusement les autres n’ont pas retenu mon attention… Et c’est dommage !

L’écriture est fluide. Les nouvelles se lisent assez rapidement et malgré le manque de détails les enquêtes sont prenantes et pleines de suspense.
J’ai peut-être aussi eu l’impression que l’auteur ne maîtrisait pas totalement son sujet, écrire des romans policiers n’est pas si facile que cela et il y a tout un travail et des recherches à faire… Il m’a aussi manqué cela, j’ai eu l’impression que l’auteur survolait ses histoires sans les approfondir, sans essayer de nous mettre dans la peau des protagonistes… Il n’y a pas de détails sur les scènes de crime, sur les meurtres, sur les recherches effectuées… Tout est survolé malheureusement...

Vincent Martorell a pourtant une idée de livre que je n’avais encore jamais vue et qui peut surprendre le lecteur au premier abord mais ensuite, personnellement, j’ai bien apprécié l’idée.
Je pense que l’auteur devrait faire plusieurs livres qui suivraient et y intégrer seulement deux ou trois nouvelles qui seraient plus travaillées et qui dureraient plus longtemps. Cela pourrait être bien aussi d’indiquer des dates précises et des lieux. Dans les nouvelles ces éléments sont parfois trop flous ou oubliés…

J’ai bien apprécié le fait de retrouver à chaque nouvelle certains personnages. J’ai un peu eu l’impression de lire une série policière comme on peut en regarder à la télévision.
Ce livre est donc un mixte entre le recueil de nouvelles et le roman.
La fin est intéressante et nous annonce peut-être un autre roman avec d’autres nouvelles. Une fin digne d’un roman policier !

https://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°354
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-01
L’histoire est vraiment intéressante et prenante du début à la fin.
Nous suivons un groupe d’hommes, amis, dès le début, lorsqu’ils décident de kidnapper quelqu’un pour avoir de l’argent en échange jusqu’à leur procès.

Ce qui m’a intéressée dès le départ c’est le fait que cet évènement a eu lieu. C’est donc des faits réels qui sont rapportés mais uniquement du point de vue d’un des kidnappeurs.
Si les idées sont bien exploitées et bien approfondies j’ai été déçue et frustrée de ne pas avoir plusieurs points de vue.. Cela aurait pu être intéressant d’avoir ceux des autres kidnappeurs, ceux des otages et pourquoi pas ceux des familles de certains des kidnappeurs.

Tous les personnages sont bien mis en avant que ce soit les principaux comme les secondaires. L’auteur et le narrateur n’en oublient pas ! On se rend finalement compte que tous ont une importance pour l’histoire.
L’auteur arrive à bien retranscrire les faits mais n’oublie pas les détails qui rendent humains les différents personnages. On peut vraiment se mettre à la place de la plupart des protagonistes. J’aurais tout de même plus apprécié avoir des changements de point de vue… Cela aurait donné une autre dimension au livre selon moi !

Ce que j’ai bien aimé c’est que l’auteur n’oublie pas les dates ou les différents lieux d’Amsterdam. Il y a ainsi des rues ou des quartiers qui ont été fréquentés par les protagonistes. Je ne sais pas du tout si les lieux existent encore mais je pense que l’on peut facilement retrouver les rues. Cela peut être intéressant d’aller sur les lieux en même temps que l’on lit le roman ou après pour se rendre compte de ce qui est arrivé il y a plus de 30 ans...

Ce qui manque dans ce roman, et pour moi c’est un peu le seul point faible, c’est qu’il n’y a pas assez de descriptions. L’auteur ne donne pas de détails des personnages… J’aurais pourtant beaucoup apprécié m’imaginer les personnages et leurs physiques. Dans ce roman malheureusement il faut que le lecteur essaye de se les imaginer tout seul…

Le roman se termine assez bien mais on s’arrête vraiment à la fin l’enquête.. J’aurais bien voulu savoir ce que certains protagonistes étaient devenus ensuite… Ici on ne sait pas du tout ce qui s’est passé…
En résumé, une réelle enquête policière sous forme de roman prenant qui plaira à tous ceux et celles qui aiment les polars. Tout le monde peut lire ce livre puisqu’il n’y a aucun mort étant donné que l’idée de départ est un kidnapping et non un meurtre.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°353
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-01
Si l’histoire est intéressante dans son ensemble lorsque l’on regarde les idées on se rend compte que tout va trop vite, beaucoup trop vite…
L’auteur présente trop rapidement les personnages et leurs caractéristiques… c’est dommage et frustrant… J’aurais voulu les découvrir petit à petit et connaître leur particularité tout au long du manga et non pas en une petite phrase.

Les dessins ne sont pas assez travaillés, en général ils manquent de détails selon moi… Pourtant les deux premières pages en couleurs sont très belles, et c’est dommage que ce ne soit pas la même chose pour le reste du roman. On peut très bien faire des dessins en noir et blanc sans forcément oublier les détails.
J’ai plus eu l’impression de découvrir un manga inachevé, avec des dessins pas complètement terminés et une histoire pas assez approfondie… c’est vraiment dommage surtout que le résumé me plaisait vraiment…

Les retournements de situations sont un peu trop nombreux, et les idées s’enchaînent trop vite. Les problèmes sont malheureusement trop vite résolus, ce qui est dommage. J’aurais apprécié plus de suspense et peut-être moins d’idées différentes pour se concentrer plus sur les personnages. Il ne faut pas oublier que c’est un premier tome… et selon moi il se passe déjà beaucoup trop de choses…
En résumé, un premier tome qui ne m’a malheureusement pas convaincu. Je pense que je ne continuerai pas à lire ce manga.. C’est dommage, l’idée de départ et le résumé étaient pourtant intéressants !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°352
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0