Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manue68 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Changement d'équipe, Grover Beach Team 1 et 2 Changement d'équipe, Grover Beach Team 1 et 2
Anna Katmore   
Lorsque j'ai eu l'info de la sortie de ce livre, je me suis dit qu'il devait être sympa. Par chance une amie me l'a prêté et j'ai ainsi pu le découvrir. J'aime bien le mélange des couleurs sur la couverture. Il s'agit d'un double tome, les deux premiers d'une série, apparemment.

Lisa Matthews a 16 ans. Avec son meilleur ami, Anthony Mitchell, plus souvent appelé Tony c'est l'amour fou. Ils font tout ensemble, sauf s'embrasser et coucher. Mais cela ne déplairait pas Lisa qui l'aime de tout son coeur. Sauf qu'il ne le voit pas, ou ne veut pas le voir. Lorsqu'il revient d'un stage, c'est la déception : il semble attiré par une greluche, pardon une certaine Chloé qui joue au foot, comme lui. Pour avoir sa part de bonheur, Lisa décide de s'inscrire au sélection pour avoir une chance que Tony la remarque. Elle parvient à entrer dans cette nouvelle équipe, non sans mal. Une soirée pour fêter l'événement, une équipe mixte, et un réveil qui va tout changer pour Lisa.

La première partie, est du point de vue de Lisa. Son amour est fort. Elle désire être à la place de certaines filles qui s'approchent trop près de son meilleur ami. Qui n'a jamais été le plus loin possible pour obtenir ce qu'il désire ? C'est le cas de Lisa, elle déteste le foot et pourtant fait tout pour entrer dans l'équipe mixte. Elle n'est pas la plus douée, a du mal à faire plus d'un tour de terrain, mais elle entre tout de même dans cette foutue équipe. Déjà là, on se demande bien ce que Tony a pu dire ou promettre au capitaine de l'équipe, Ryan Hunter pour qu'elle soit sur la liste, mais elle y est. Et puis, elle est invitée à une soirée, une de ces soirées où tout le monde va, est invité, sauf elle. Enfin, c'est ce qu'elle croit. Ryan l'invite, gros yeux, questionnements et comme elle y va avec Tony, rien ne peut plus lui faire plus plaisir. Son réveil est plutôt chaud, lorsque des bras et des jambes l'enserrent (elle aussi d'ailleurs est bloquée). Et c'est le fameux capitaine !

Ah l'amour nous fait faire des choses bien débiles par moment, surtout pour se casser les dents. Lisa est à la fois puéril et adulte. Le plus dur c'est de tomber amoureuse de son meilleur ami et de voir d'autres filles lui tourner autour. Et quand ce dernier se laisse prendre dans les griffes d'une barbie, ouille ! Se cacher, ne pas se cacher, Lisa ne voit pas tout venir, pas même lorsque cela se produit juste sous son nez. Déceptions amoureuses ? Oui et en même temps une autre voie s'ouvre à elle en la personne de Ryan. Oui, mais voila, c'est bizarre ce personnage qui est le capitaine, qui a des filles à ses pieds et qui s'approche pourtant de Lisa, une fille comme une autre. Qu'est-ce qui se cache derrière ?

La deuxième partie, nous avons la même histoire du point de vue de Ryan. C'est un peu de ce côté que cela coince. Il y a des passages qui diffèrent, comme le fameux stage et les moments où ils ne sont pas ensembles. Ce que j'ai trouvé dommage, c'est d'avoir repris leurs passages commun et donc d'avoir repris intégralement les dialogues. Ce que j'ai aimé dans cette partie, c'est sa façon de voir les choses. On comprend mieux certains passages de la première partie même si cela se voyait comme le nez au milieu de la figure de ce qu'il désire.

Des personnages jeunes qui sont tout à fait crédibles. Demander à un de ses potes d'aller amuser la galerie pour pouvoir s'amuser avec une fille. Boire squ'à plus soif, courir après une balle sur un terrain si grand qu'on ne voit pas forcément les limites. C'est l'heure des émotions exacerbées. Tony est un garçon adorable, il sait des choses, mais il ne veut pas les voir. Ryan est plus terre-à-terre par contre il sait réfléchir et s'amuse à tirer des plans sur la comète. Chloé est la fille typique de la Barbie qui tire ce qu'elle veut, où elle veut, quand elle veut. Bref, le genre de personnage qu'on a franchement pas envie de connaître. Quant à Lisa, c'est une jeune fille amoureuse avec ses pulsions et ses incertitudes.

Lisa et Tony, c'est une relation d'amitié forte. Tony et Ryan également. Mais quand il y a une fille entre les deux, c'est un peu chacun pour soi. Blesser l'autre est souvent involontaire, mais cela fait du mal. L'auteur a mis des personnages jeunes avec des décisions plus matures et d'autres beaucoup moins. Les amitiés vont et viennent en fonction des actes. C'est toujours compliqué de voir celui ou celle qu'on aime être avec un ou une autre. C'est d'autant plus vrai lorsqu'on apprend tout cela avec du... retard. Et forcément la jalousie fait partie intégrante du jeu, sinon cela ne serait pas drôle. Il faudrait que chacun y mette du sien et sache ce qu'il veut, pas vrai Tony ?

En conclusion, c'est une lecture sympathique qui fait passer un bon moment. Le fait d'avoir les deux versions avec les mêmes postures et dialogues donnent de nombreuses répétitions. Des personnages pas trop caricaturaux par contre et des émotions à fleur de peau.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/changement-d-equipe-grover-beach-team-1-et-2-anna-katmore-a148760916
Escape The Shadows - tome 1 : Résilience Escape The Shadows - tome 1 : Résilience
Léa Trys   
Un premier tome très prometteur...la mise en place est peut-être un peu lente, mais après tout s'emballe, et le cliffhanger final me fait hurler... c'est pour quand la suite!!!!?????

par clin0575
Dear You, Intégrale Dear You, Intégrale
Emily Blaine   
Je suis assise là, devant mon clavier à essayer de rassembler mes idées, afin de vous donner mon ressenti sur ce roman... et ce n'est vraiment pas évident. La première chose qui me vient à l'esprit c'est Pourquoi ? Pourquoi je n'ai pas lu ce roman avant !! J'ai adoré ! Même quelques heures après avoir tourné la dernière page j'ai encore des petits cœurs rose (à paillettes) devant les yeux et un sourire béat collé au visage. Tout, dans ce roman, est un petit bijou. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, direct, nous sommes desuite plongé au cœur de la vie de Kat, de l'hôtel dans lequel elle travaille et de ses amis, et du séduisant Mr Blake. Rapidement, l'histoire nous attrape par le col (et le coeur) et nous tient... c'est addictif, on tourne les pages et on en veut toujours plus... encore ! Cette histoire m'a fait le même effet que lorsque j'ai lu After... l'aventure de Kat et d'Andrew m'obsédait, c'était ma drogue ! J'ai fait attention de prendre mon temps pour l'apprécier un maximun, mais ça a été dur. Dear You ce n'est pas seulement une très, très jolie romance, Emily Blaine pimente son récit et dépose des rebondissements comme votre amoureux le fait avec des baisers sur votre cou ; petits, proches et terriblement excitants... A plus d'une reprise, j'étais heureusement d'avoir l'intégrale entre les mains ... Attendre la suite aurait été une véritable torture. Les personnages sont de vrais diamants bruts. J'ai adoré Kat, j'ai aimé son côté fleur bleue qui croit au destin. Elle est indépendante, déterminée et forte tout en attendant son prince charmant et elle a réveillé chez moi, mon côté princesse qui été endormi. Andrew est ... arrogant, prétentieux mais au final tellement adorable, et fragile, qu'il est absolument impossible de lui résister. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et sympathiques, j'ai beaucoup aimé Gregory et Nathan.
Je suis vraiment tombée sous le charme de l'univers de Dear You. On rit, on pleure, on tremble et ce n'est que du bonheur ! Les bonus, fournis avec l'édition intégrale, sont des sucreries que l'on apprécie de déguster et qui nous donne envie d'en reprendre.
Si vous n'avez pas encore sauté le pas, n'hésitez plus, vous ne serez pas déçu :)

par BeaMars
Sign of Love, Tome 6 : Calder & Eden, Tome 2 Sign of Love, Tome 6 : Calder & Eden, Tome 2
Mia Sheridan   
Cette saga fut une pure merveille, autant le tome 1 que celui-ci, j'ai adoré et dévoré les deux.
L'histoire d'Eden et Calder est très touchante et ils sont très attachants!!!! Je les ai aimés dès les premières pages du tome 1, alors qu'il n'était encore que des enfants.
Dans ce tome, 3 ans ont passé depuis qu'ils sont sortis d'Acadia et chacun pense que l'autre est mort. C'est un déchirement de les voir évoluer dans la vie chacun de leur côté mais ce fut une explosion d'émotions lorsque nous assistons à leurs retrouvailles. Mon dieu, ce passage m'a chamboulée, j'avais les poils dressés sur les bras et les larmes aux yeux!!!!!
Les livres de Mia Sheridan en sont remplis, d'émotions. Elles nous explosent à la figure à chaque ligne et on les vit pleinement. Cela n'est possible que grâce à son écriture qui est une pure merveille!!!!!!
Gros coup de coeur!!!!!
International Guy, Tome 1 : Paris International Guy, Tome 1 : Paris
Audrey Carlan   
Voilà une série que j’attendais avec impatience, curieuse de découvrir le nouveau feuilleton mensuel d’Audrey Carlan. Calendar Girl m’avait laissé un assez bon souvenir, malgré quelques défauts qui m’avaient bien fait grincer des dents. Malgré tout, j’avais envie de découvrir ces International Guy…

Parker, Bo et Royce ont formé leur entreprise, International Guy, qui propose de multiples services à ceux qui peuvent y mettre le prix. Parker, le Dream Maker, s’occupe de coacher les clients en matière de vie et d’amour ; Bo, le Love Maker, se charge de vous relooker de la tête aux pieds. Quant à Royce, Money Maker, il transforme en argent le moindre dossier qu’on lui confie. Leurs missions, aussi différentes les unes que les autres, les poussent à voyager aux quatre coins du monde. Parfois seul, parfois à eux trois, quand la situation l’exige.

Ici, je vais vous parler simultanément des deux tomes, que j’ai enchainés. Et heureusement que les deux sortent le même jour car, si je n’avais pas eu le second opus immédiatement sous la main, je ne sais pas vraiment si j’aurais continué la série.

Sur le principe, l’histoire est sympa. J’aime beaucoup les personnages de Bo et de Royce qui apportent un vrai potentiel à l’entreprise. C’est avec Parker, le Dream Maker, que j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal. Dès le départ, ça ne la pas fait, du tout du tout, et ce sentiment n’a pas vraiment disparu au cours de ma lecture.

Il faut dire qu’avec Sophie, la cliente du premier opus, ce n’était pas évident non plus. La jeune femme est une petite chose toute tremblante, toute fragile, qui est là pour apprendre de ces trois mâles virils qui vont la transformer profondément en deux temps, trois mouvements. Même pas une semaine pour « transformer » une femme peu sûre d’elle en une croqueuse d’hommes ? J’ai eu du mal à avaler tout ça. Surtout que, nous présenter une femme qui ne peut réussir dans son travail que si elle porte des talons de douze centimètres ou des tenues sexy… J’ai eu un peu mal à mon féminisme…

Mais l’histoire reste plaisante, l’écriture d’Audrey Carlan, toujours aussi addictive, fait le job et, finalement, ce n’est pas vraiment ce qui m’a le plus dérangé.

Comme je le disais, c’est avec Parker Ellis que ça coince. Bo et Royce, au moins, sont directs dès le départ : ils aiment les femmes, ils profitent de leurs charmes et ne le cachent pas. Parker, lui, est soit disant le gentleman par excellence… qui va pourtant emballer les deux premières clients dès le premier jour. Et, pour quelqu’un qui dit ne jamais, jamais avoir couché avec les clientes, bizarrement, c’est ce qui va lui arriver dans les deux premier opus.

Bon, soit. Après tout, c’est de la new romance et, après Calendar Girl, je ne m’attendais pas à quelque chose de tout sage non plus. Mais Parker est une suffisance hallucinante qui m’a fait secouer la tête à de nombreuses reprises. Soit disant le meilleur dans son domaine – même si je n’arrive pas à comprendre à quoi il sert vraiment. Bo et Royce ont des positions bien définies. Parker, lui… Je cherche toujours à comprendre en quoi les leçons de vie qu’il donne sont si indispensables puisque, à part ses parties de jambes en l’air, on ne voit pas trop ses fameuses leçons de vie.

Je me rends compte que ma chronique peut paraitre assez négative. Comme je le disais, si je m’étais arrêtée au premier tome, je ne sais pas du tout si j’aurais continué la série. C’est avec le second tome qu’Audrey Carlan a su susciter mon intérêt pour sa série en installant les prémices d’un fil conducteur à la Mia/Wes. C’est mignon et intéressant et, si ça n’a pas vraiment atténué mes griefs contre Parker, j’avoue qu’Audrey Carlan m’a ferrée et que je suis dorénavant curieuse de voir comment leur histoire va pouvoir s’installer durant les dix mois restants.

Surtout, j’aime vraiment les personnages de Bo et Royce qui, à eux deux, me donnent vraiment envie de voir ce que ça va donner pour ce trio d’amis. Si on enlève l’ego surdimensionné de Parker envers les femmes (oui, oui, promis j’arrête avec lui…!), on sent toute l’amitié fraternelle qui les lie tous les trois. Je suis là aussi curieuse de voir ce que ça va donner pour la suite, si Audrey Carlan va réussir à faire tourner ses effectifs et à ne pas tomber dans la redondance. Mais, après Calendar Girl, je lui fais confiance pour nous surprendre là où on ne l’attend pas… Série à suivre donc…!

https://aliceneverland.com/2018/07/12/international-guy-tomes-1-2-paris-new-york-audrey-carlan/


par Kesciana
Will you play ? Will you play ?
Alicia Garnier   
Lorsque j'ai découvert sur Twitter que ce roman sortait chez Harlequin, dans la Collection &H, je suis immédiatement allée voir sur Booknode le résumé. Faut dire que j'ai eu direct envie de le lire juste par sa couverture, et le résumé a donc eu raison de moi : des amis d'enfance, qui s'aiment et ne le savent pas encore.. une histoire de jeu.. le titre aussi.. je suis donc partie avec l'idée qu'on allait rire et pleurer, ressentir plein de truc un peu comme à la manière de Viens, on s'aime de Morgane Moncomble

J'ai donc reçu le livre hier après-midi, et malgré la fatigue et la douleur, j'ai lu une bonne partie de la nuit et de la matinée.. J'avoue, par moments, je reposais le livre (je vous expliquerai plus tard pourquoi) et en même temps, je ne pouvais pas m'empêcher de le reprendre car le gros point fort de ce roman, c'est bien son addictivité.. La plume de l'autrice est super agréable, fluide.. on ne s'ennuie pas, c'est le moins qu'on puisse dire : je tournais les pages sans m'en rendre vraiment compte, les chapitres défilaient et malgré tous les doutes que j'ai pu ressentir tout au long de ma lecture, j'avais qu'une idée en tête : avancer et arriver à la dernière page.. Et ce, pour plusieurs raisons... J'espère que vous allez comprendre pourquoi :

En fait, je suis devant mon ordi, et je suis pressée de vous dire tout ce que j'en pense et en même temps je ne sais pas quoi vous dire, ni comment le dire.. c'est la première fois je crois que je suis aussi dubitative en refermant un livre. J'ai adoré certains points, mais malheureusement j'ai vraiment eu du mal avec l'histoire, certains événements, rebondissements.. D'ailleurs, je ne me suis tout bonnement pas du tout attachée à Garrett, et encore moins à Dawn.. En fait par moment j'avais envie d'en prendre un pour frapper sur l'autre.. Mais en même temps vu tout ce que j'ai ressenti comme agacement, frustration et événement, je me dis que l'autrice a donc réussi un truc de fou car j'avais malgré tout envie d'arriver au bout !! Alors qu'en général quand je n'aime pas les personnages (et là, j'avoue, Garrett à un moment m'a vraiment donné envie d'hurler...) j'abandonne sans scrupule le livre.. là, je voulais voir où l'autrice nous emmenait..

En fait, l'idée était super.. le truc c'est que j'étais partie sur l'idée de jeu, dans le genre "on se taquine, on s'envoie des piques, on se met des bâtons dans les roues mais dans l'ambiance enfantin, de bonne guerre, comme un couple d'ami d'enfance" quoi.. et là, en fait, je n'ai rien trouvé de drôle. Pire, je n'ai pas compris où était cette histoire de jeu à part le Ma Re ?
Tout était question seulement de quiproquo et de non-dits, d’interprétations et surtout de mauvaise interprétations et mauvaise compréhension, et j'avoue qu'à force ça m'a gavée car au final, je ne comprenais pas comment deux personnes qui se connaissent depuis la maternelle pouvaient en arriver à ne pas du tout se connaître.. ne pas comprendre l'autre..

Ajoutez à cela Josh que je n'ai pas réussi à détester.. Pourtant j'étais censée vouloir que Dawn le quitte, non ? .. oops... je n'avais que de la peine pour lui. Limite, j'aurais aimé que l'autrice nous écrive son histoire car le pauvre, vu comme il a été pris pour une dinde, il mérite vraiment son happy-end !

Et puis, je ne peux pas terminer ma chronique sans parler de Claire, le bouche-trou de Garrett ... alors elle, j'aurais juste préféré qu'elle n'existe pas..

Du coup j'ai juste adoré le frère jumeau de Garrett et leur sœur. Heureusement ils étaient là pour apporter le peu de mignontittude dont j'avais affreusement besoin.

Côté structure du roman, j'ai bien aimé les flasback (pourtant vous le savez sans doute, je n'en suis pas friande d'habitude) mais ils tombaient bien, n'étaient pas trop longs, et apportaient des petites pointes de fraîcheur, afin de nous permettre de comprendre comment et pourquoi Dawn et Garrett sont en fait des âmes-sœurs qui s'ignorent. Les lettres aussi de Garrett, dans le carnet m'ont je crois le plus fait ressentir d'émotion, c'était touchant et si j'avais réussi à aimer nos deux protagonistes avant ces chapitres là, je pense sincèrement que j'aurais pu avoir les larmes aux yeux..

En résumé, je ne sais pas quoi vous dire en fait..
Est-ce que j'ai aimé ? J'ai adoré la plume de l'auteure, ça c'est clair, je lirai même, c'est sûr, ses prochains romans car ce n'est pas son style qui m'a dérangé, seulement les personnages et certaines de leurs décisions qui ont fait que, de fil en aiguille, tout s'envenimait..
En même temps je n'ai pas détesté, je n'ai pas "pas aimé" et je n'ai pas abandonné ma lecture, au contraire même j'étais impatiente de le reprendre cet après-midi quand je suis revenue des courses.. J'avais toujours les personnages en tête.. (bon, pas pour les même raisons que mes coups de coeur habituels bien-sûr, mais quand-même, ils ont réussi à me marquer d'une manière différente et vraiment unique, bien à eux)..

Est-ce que je vous le conseille ? franchement, pour une fois je ne sais pas.. Sans trop spoiler, si vous aimez les romances où les héros se mettent finalement ensemble que vers la fin du roman.. si vous aimez les coups tordus, les non-dits, les personnages détestables, alors oui, vous pouvez tenter..

Et si mon avis ne vous aide pas (chose que je comprendrais vraiment, car c'est l'impression que j'ai en me relisant), vous pouvez toujours attendre d'autres avis de blogueuses.. Je suis certaine que les coups de cœur vont pleuvoir d'ici les jours à venir ;)
http://lafouinotheque.blogspot.com/2019/02/will-you-play-alicia-garnier.html
Beautifully Broken, Tome 1 : Près de moi Beautifully Broken, Tome 1 : Près de moi
Courtney Cole   
Je n'ai pas accroché ... Je m'attendais a tellement mieux, le résumé m'avais vraiment emballé, les premiers chapitres aussi mais peu à peu j'ai vite perdu mon enthousiasme. Je n'ai pas aimé les personnages, Mila ne m'a vraiment pas plu avec son coté nian nian et ingénue. L'histoire avait vraiment du potentiel mais que j'ai trouvé mal exploité, et je n'ai pas non plus aimé l'écriture

par Eloise07
 Between Breaths, Tome 1 : All of You Between Breaths, Tome 1 : All of You
Christina Lee   
Un vrai coup de coeur pour ce premier tome de cette saga.
Pour une fois que le mec ne soit pas un chaud lapin, mais plutôt la fille. C'est une lecture agréable, addictive. On as vraiment pas envie de s'arrêter avec la fin.

Petit bémol, une fin trop rapide, qui me laisse sur ma faim, un épilogue aurait été sympa.
With You With You
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Avant toute chose, âme sensible s abstenir !!!
With you est une dark romance très très dure. Je ressors de cette lecture fatiguée émotionnellement et totalement ébranlée. Je suis passée par l angoisse, la peine, la tristesse, la haine, la rage et l envie de tuer ce bourreau sadique pervers et manipulateur.
Dans cette histoire sordide et horrible il y a malgré tout des petites touches de tendresse, d émotions pures, de bonheur, d amour et d espoir. C est super bien écrit, j ai été totalement happée par cette histoire malgré l ignominie du sujet. Les scènes d abus de tous genres sont d une extrême violence dure a lire a imaginer meme !!
L homme est capable du pire, sa nature humaine peut parfois etre extrême.
Cela étant vrai, et en dépit de ce qu ils ont perdu, leur innocence, leur insouciance, leur liberté, leur fierté, un morceau de leur vie, ils vont se relever à deux, d une même voix, d un même corps, d un même coeur !! Le temps, l espoir, l amour guérit bien des blessures meme si elles seront indefiniment ancrées en eux.
Mon avis est peut etre un peu décousu je m en excuse mais ce livre m a tué le coeur. J ai pris plus qu un coup de poing dans la gueule et cependant c est un coup de coeur !!

par eden57
Dangerous Heartbeat Dangerous Heartbeat
Amélie C. Astier   
Pourquoi bronze alors que l'histoire mérite l'or?? À cause de ses nombreuses coquilles... '~' Par pitié faites vous relire car c'est un supplice à certains moments!!!! Certaines phrases j'ai du les relire 3 fois pour en comprendre le sens.

Lecteurs si vous avez trouvé Bennett ( beautiful bastard ), Drew ( tangled ) ou encore Christian (50 nuances) arrogant, connard de 1er alors vous allez adorer / détester Wolf ♡ car il est pire que ces 3 monsieurs réunis et oui c'est possible ^_^
Quand à Duck elle ne se laisse pas faire, elle a du répondant et beaucoup de caractère, heureusement pour elle sinon elle serait fichue lol ;-)
Je recommande malgré tout cette histoire car j'ai bien rigolé pendant ma lecture.
2.5/5 est ma note c'est salé mais quand on se lance dans ce métier autant le faire correctement et une relecture ne serait pas du luxe.

par mamour04