Livres
374 954
Comms
1 301 842
Membres
256 051

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marathon men

16 notes | 10 commentaires | 1 extrait


Description ajoutée par gaelletz 2016-08-06T21:39:57+02:00

Résumé

Bordelais nouvellement installé à Marseille, Gwenaël est un garçon effacé qui manque d’assurance. À l’inverse, Victorien, paraplégique de naissance, possède une personnalité rayonnante et une inexhaustible volonté. Ils n’ont rien en commun si ce n’est une égale malchance qui les poursuit depuis l’enfance, et dont ils s’accommodent avec plus ou moins de philosophie.

C’est la course qui va les rapprocher de manière très inattendue, et cette rencontre pour le moins percutante va définitivement changer leur vie…

Comédie romantico-sportive traitant d’affirmation de soi, d’acceptation de l’autre et de respect des différences, Marathon men est avant tout une romance entre deux jeunes hommes, résolument orientée humour… et course de fond !

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Or
11 lecteurs
PAL
15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Folize 2017-04-13T12:11:40+02:00

« … Bon, nos échanges par mails se passaient bien, il était sympa et je le sentais ouvert, tu vois. Tu parles ! En fait de gros enfoiré, c’était un champion du monde ! »

Il. Gwenaël, qui picorait des miettes de praliné dans son assiette, manqua de s’étouffer. Clairement, Victorien était lancé et, peut-être chauffé par le Champagne, en train de dévoiler des choses qu’il risquait de regretter après coup. Mais cette information avait mis le jeune homme en émoi. C’était impossible. Inespéré. Comment agir, maintenant ?

« … et il m’a laissé payer, l’enflure. Dire qu’ensuite je me suis rendu malade pour une bordille pareille !

– Euh… une quoi ? balbutia Gwenaël, désespérément à la recherche d’une contenance.

– Une pourriture, une ordure ! » Victorien siffla d’un trait ce qui restait dans sa flûte et lorgna la bouteille, presque vide. « Ouah, on a éclusé, en fait.

– Oui, et d’ailleurs, je… je vais y aller… il commence à se faire tard…

– Marre de ne tomber que sur des cons et des mecs qui ne cherchent que des coups d’un soir, poursuivit Victorien sans faire aucun cas de sa déclaration. Moi, ce que je veux, c’est quelqu’un de bien… quelqu’un comme toi. »

Et sans laisser le temps à Gwenaël, médusé, de dire ou faire la moindre chose, il passa ses bras autour de son cou et l’embrassa à pleine bouche.

Sucré. Alcoolisé. Cacaoté. Fougueux, vorace, impétueux, enivrant comme la plus capiteuse des liqueurs. Doux et délicieux aussi. L’espace d’une seconde, et bien qu’il fût demeuré raide comme un piquet, bras ballants, air stupide en prime, Gwenaël se sentit emporté par un maelström d’émotions qui le remuaient jusqu’au tréfonds de l’âme. Puis, Victorien rompit le baiser et recula vivement, l’air bouleversé.

« Oh merde, je suis désolé, je crois que j’ai trop bu et… excuse-moi ! » plaida-t-il, aussi mortifié que s’il allait fondre en larmes. Ses lèvres tremblaient. Des lèvres si conquérantes l’instant d’avant, qui avaient mis à bas, d’un seul coup, les murailles érigées par Gwenaël autour de son cœur.

Plus rien ne pouvait être pareil après un tel baiser.

La honte, la peur, le mal-être, les hésitations disparurent. Tout aussi brusquement que Victorien l’avait embrassé, Gwenaël l’étreignit à son tour et colla sa bouche à la sienne, cherchant de sa langue empressée celle de son ami dont les mains encerclèrent sa nuque, glissèrent le long de son dos. Il sentit contre sa poitrine le relief des pectoraux sous la chemise, son torse athlétique qu’il brûlait d’admirer, de caresser des doigts et des lèvres. Un incendie lui embrasa le ventre et enfin, le souffle un peu court, il s’écarta.

« Tu ne l’as pas mal pris, alors… » haleta Victorien dont les yeux sombres étincelaient. Pour toute réponse, Gwenaël le dévisagea avec une intensité ardente avant de happer à nouveau ses lèvres. S’il avait lui aussi pas mal bu, son ivresse était d’une autre nature ; le goût, l’odeur, la chaleur de Victorien lui montaient à la tête et intoxiquaient ses sens. C’était fort, brutal, incroyablement charnel. Sa langue dansa avec celle du jeune homme qui se laissa lentement basculer en arrière en l’entraînant avec lui.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2017-05-09T22:43:06+02:00
Lu aussi

Parce qu'il n'est pas besoin de fioritures pour rendre une histoire magnifique : "Marathon Men", de Flo Renard, disponible sur Amazon.

Le pitch : C'est une rencontre plutôt percutante et inattendue dans les rues de Marseille qui va rapprocher Gwenaël, jeune Bordelais fraîchement largué et licencié, et Victorien, jeune homme rayonnant et croquant la vie à pleines dents malgré son handicap... Une rencontre percutante oui... Qui va sans nul doute bouleverser leur vie à jamais...

Voilà bien peu d'éléments, j'en conviens, mais est-il seulement nécessaire de vous en dévoiler davantage lorsque l'essentiel se trouve sous vos yeux ? Ayant eu un véritable coup de cœur pour son premier roman paru sous le titre "Aux petites heures de la nuit", c'est avec un immense plaisir que je me voyais offrir le second au format papier dédicacé par l'auteure elle-même... Mais, je peux bien vous l'avouer désormais, l'enthousiasme cédait vite la place au scepticisme lorsque je découvrais qu'il était une nouvelle fois question de handicap et d'homosexualité mêlés autour d'une tendre histoire d'amour... Si ces éléments constituaient admirablement la trame du premier roman, gagnant brillamment un pari qui s'annonçait pourtant risqué, l'idée même de renouveler l'expérience me semblait complètement folle... Aussi dois-je admettre avoir laissé traîner ce roman... Traîner encore... Traîner toujours... Tant et si bien qu'il finissait pas se retrouver noyé dans ma monstrueuse PAL, puis odieusement expulsé de ma mémoire... Avant de revenir s'échouer sur le bord de mes souvenirs par un beau matin de la fin avril... Tournant autour comme on peut tourner autour d'un pot, je me suis finalement lancée... Et que de regrets d'avoir tant attendu...

C'est un beau roman... C'est une belle histoire... C'est une romance... D'aujourd'hui... En effet, bien loin de son premier roman, l'auteure parvient à réunir ces mêmes ingrédients d'une redoutable force, pour nous livrer une toute autre histoire ô combien passionnante, aussi simple qu'elle est belle à souhaits. Telle une conteuse à l'indéniable talent, l'auteure nous invite à la rencontre de nos deux jeunes héros qu'elle prend soin de nous présenter avant de nous entraîner à leur suite dans le tourbillon de leur vie. Avec autant de douceur que de sincérité, autant de finesse que de sensibilité, l'auteure nous offre un bien beau récit, véritable leçon d'optimisme, de tolérance, de fraicheur et de bonne humeur... Autrement dit une formidable leçon de vie que tout un chacun devrait retenir. Irrémédiablement conquis, le lecteur dévore avec plaisir les pages de ce roman d'amour bourré d'humour pour n'en faire qu'une bouchée.

Véritable pilier sur lequel repose ce magnifique récit, l'auteure nous offre cette fois le plaisir de faire connaissance avec deux sympathiques jeunes hommes, foncièrement différents mais identiquement attachants. Guignards de compétition, tout deux vont se rencontrer et se découvrir, se chercher et se trouver autour d'une même activité qu'est la course. Cet amour fort et sincère qui les unit va nous émouvoir et nous ébahir tant il va se révéler salvateur et annonciateur de biens beaux évènements. Sachant pertinemment que la vie n'est pas un cadeau et qu'ils ne sont pas au bout de leurs épreuves, chacun va puiser le soutien nécessaire en l'autre pour en faire une véritable force, ce qui aura pour conséquence de les transformer et leur offrir une nouvelle vie voire même une renaissance au fur et à mesure que les chapitres défilent.

Une fois encore la plume est légère et soignée, fluide et délicate, ce qui contribue à rendre cette lecture particulièrement plaisante et agréable.

En bref, je regrette d'avoir tant tardé à me plonger dans cette formidable histoire qui s'achève comme elle a commencé sur la belle et adorable Milla... Vous comprendrez mon propos en vous plongeant SANS ATTENDRE dans cette douce romance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Folize 2017-04-13T12:16:00+02:00
Lu aussi

Suite à la rupture avec sa petite amie et son licenciement, Gwen a quitté Bordeaux et se retrouve à Marseille où son père lui a imposé de prendre la responsabilité des opérations logistiques dans son entrepôt marseillais. En se remettant à la course à pied, il fait la connaissance de Victorien, un jeune homme paraplégique s’entrainant pour réaliser son objectif : faire un marathon. Victorien lui propose de relever ce défi avec lui. Ces deux hommes malchanceux vont se lier d’amitié mais très vite des sentiments plus profonds apparaissent… Un roman tout mimi sans prise de tête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyrielle-Langlois 2017-04-01T08:11:59+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas réussi à le finir !! L'histoire m'avait l'air originale mais il y a beaucoup trop de longueurs pour que je m'attache aux personnages! Désolée!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ODE53 2017-02-12T21:49:01+01:00
Lu aussi

mignonet mais pas très palpitant que ce soit au niveau de l'action ou des sentiments

On dirait une descriptions d'actes de vie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mine1205 2016-11-16T10:57:57+01:00
Or

j'ai beaucoup aimé ce couple de jeune atypique peu d'histoire qui traite de l'handi. mais histoire pleine d'humour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oxanes 2016-10-01T12:58:10+02:00
Argent

Gwenaël fait la connaissance de Victorien peu de temps après son déménagement à Marseille, alors qu’il commence à s’entraîner à la course. Et ce dernier va le convaincre de le rejoindre dans son propre entraînement pour faire un marathon. Ce rapprochement va rapidement amené à de tendres sentiments même si nos garçons sont toujours dans leur placard.

J’ai vraiment été emballée par le début de l’histoire, leur entraînement, les difficultés de Victorien pour trouver du travail à cause de son handicap, les difficultés de Gwen pour s’imposer dans le sien, tout ça dans un ton empli d’humour sans dramatisation excessive avec ses expressions typiquement marseillaise mais j’ai trouvé qu’à partir du moment où Victorien déménage, le souffle est un peu retombé et je me suis un peu ennuyée dans la fin du livre. J’ai vraiment aimé le personnage de Victorien, un peu moins celui de Gwenaël dont certains actions m’ont gênées.

Une lecture douce qui m’a donc été très agréable même s’il m’a manqué quelque chose pour que ce soit un coup de cœur. Et non, ce n’est pas une romance érotique, mais même si les relations entre nos deux jeunes hommes ne sont pas explicitées, je pense que ce n’était pas nécessaire pour cette histoire. C’est le premier livre que je lis de cet auteur mais je vais sûrement lire son premier prochainement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tikimel 2016-09-29T16:15:19+02:00
Or

Ce roman est une bulle de bonheur, un roman tout simple, sans prétention et qui vous fait du bien.

Quand Gwenaël et Victorien se rencontrent de façon plutôt percutante, nous allons dire, c'est leur vie qui va changer, dans tous les sens du terme.

Page après page, nous suivons l'évolution de leur relation, relation amicale qui se transforme en amour intense, en complicité évidente. Chacun sera pour l'autre un soutien, une force, une acceptation de soi. Leur particularité commune devient une force, une philosophie qu'ils prennent avec objectivité et humour.

Gwenaël est un jeune homme qui doute, qui se mésestime. Sa relation avec sa famille est plus que cahoteuse et sa relation avec Victorien ne va en rien arranger les choses. Ce lien qui l'uni à celui-ci va lui donner confiance, va le booster dans son envie de faire mieux, faire plus, surtout dans cet objectif commun de marathon.

Victorien est une personne lumineuse qui vit en osmose avec son handicap, une personne qui ne baisse jamais les bras et qui prend la vie comme elle vient, avec ses hauts et ses bas. Son amour pour Gwenaël est beau, il va le soutenir, mais il trouvera aussi en Gwenaël un soutien moral, une personne sur laquelle il peut compter et se lâcher, lâcher prise, mais aussi un compagnon de course, autant qu'un compagnon de vie.

Le roman s'étale sur plusieurs mois au cours desquels l'évolution de nos deux héros est indéniable, autant que leur malchance. Mais, comme ils le disent, deux négatifs ajoutés font un positif ! Alors ils ne désespèrent jamais et prennent les aléas de la vie comme ils viennent.

Au court de ma lecture, le positif est un sentiment qui ne m'a jamais quitté.

J'ai apprécié ces deux personnalités si attachantes, qui manient l'humour avec brio, qui sont déterminées dans ce qu'ils veulent, ce qu'ils souhaitent.

Leur amour est très fort, et pas besoin de scènes de sexe dans ce roman pour comprendre l'intensité de cette flamme entre eux : les gestes, les paroles, les regards : tout cela suffit à largement démontrer ce qu'ils éprouvent l'un envers l'autre.

C'est une lecture agréable, sans souffritude, sans coupure. Une vraie ode à la vie, à l'amour. Un combat pour ce que l'on veut, pour affirmer son couple et vivre normalement.

Un panel de personnages secondaires vous confèrent une vue global sur l'environnement de nos protagonistes, sur leur quotidien. Des personnages aussi délicieux que détestables, mais assez réalistes dans leurs réactions et réflexions.

La plume de l'auteur est fluide, douce, empreinte de délicatesse et de pudeur. Une plume qui vous envoûte par ses mots tendres, qui vous égratigne par ses mots durs et blessants, qui vous fait sourire par ses phrases qui allient humour et gentillesse.

J'ai trouvé que l'auteur traitait avec une justesse incroyable et réaliste les deux thèmes principaux du roman : le handicap et l'homosexualité.

Les descriptions de l'environnement, des lieux sont aussi une réussite. J'ai beaucoup apprécié que l'auteur utilise du langage de la région concernée, et surtout qu'elle nous l'explique. C'était très dépaysant, et cela m'a apporté un "plus" dans le texte, dans sa consistance, ce qui l'a rendu complet pour moi.

La fin est juste un régal, c'est l'aboutissement de tout, l'aboutissement de soi, d'une vie à deux, des objectifs fixés. Finalement, leur chance, ils l'auront eu, et cette chance c'est leur rencontre et cet amour qu'ils vivent à fond.

A découvrir et à savourer. Un très bon moment pour moi. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux auxquels on s'attache facilement. Une vraie bulle de bonheur, un instant délicieux, drôle et tout doux. Une jolie histoire d'amour, mais pas que, avec des héros atypiques dans leurs "gênes" quelques peu spéciaux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lili-ambre 2016-08-29T19:16:35+02:00
Argent

belle petite comédie romantique, qui à mon sens manque de sensualité...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yuzune 2016-08-23T11:46:04+02:00
Lu aussi

Alors, je m'attendais à quelque chose de génial avec un thème aussi sympa mais j'ai été déçue. Gwenaël et Victorien sont des personnages adorables et attachants. Je les apprécie beaucoup. Sauf que, même si le fait qu'ils soient aussi malchanceux est amusant, à la force ça devient lourd. Par ailleurs, certains passages du livres tirent en longueur et il m'a été difficile de rester accroché. La réaction des familles était tellement prévisible qu'à la fin ce n'était plus drôle. Et puis, je n'ai pas réussi à être transportée.

Après, il est vrai que je deviens de plus en plus exigeante dans mes lectures et que ce livre, en soit, est plutôt mignon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unlivreanice 2016-08-07T17:00:07+02:00
Or

Je ne connaissais pas du tout l’univers de cet auteur et j’ai plongé dedans avec enthousiasme.

J’ai fortement apprécié le décor méridional et les deux personnages principaux : Victorien, handicapé de naissance qui cherche un emploi et trouve dans le défi de faire un marathon l’impulsion nécessaire à sa vie.

Gwenaël, jeune Bordelais qui arrive sur Marseille un peu forcé par les circonstances, après une rupture subie et un déménagement forcé.

Démotivé, ayant une estime de lui qui frôle le plancher, il va tenter de se motiver en se mettant au sport.

C’est lors d’une session de jogging qu’il va croiser la route de Victorien, d’une manière … disons percutante !

Dès lors ces deux jeunes hommes vont avoir une certaine attirance qui les relie et une grande complicité qui naît entre eux.

Mais rapidement l’amitié est dépassée et c’est une vraie histoire d’amour qui se profile.

Sauf que la poisse légendaire de nos deux zouaves, l’entourage familial et professionnel, les difficultés liées au handicap … tous ces freins vont être autant d’épreuves à traverser pour eux et voir s’ils sont capables d’aller au delà des préjugés sur l’homosexualité, les soucis d’emploi et la malchance.

=> J’ai vraiment adoré ce livre, une superbe découverte pour moi.

L’auteur réussit à traiter du handicap moteur avec légèreté, humour et ironie en même temps, nous faisant tour à tour rire, avoir la larme à l’oeil ou s’indigner.

Les personnages sont entourés d’amour, de beaucoup de tendresse et cela ne les en rend que plus attachants.

Ce livre est une vraie ode à la vie, à la joie de vivre et surtout à considérer les handicapés comme des personnes “normales” qui ont envie (et besoin) de vivre comme tout le monde malgré quelques aménagements nécessaires.

Une excellente lecture que je recommande à tous les amateurs du genre, qui cherchent une belle histoire pleine de tendresse et assez soft.

Cette histoire peut également plaire aux non-initiés qui cherchent des histoires simples et pas trop érotiques pour se familiariser avec ce genre de littérature.

Afficher en entier

Activité récente

Nolin l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-01T16:17:04+02:00
nathsu le place en liste or
2016-12-19T20:53:39+01:00

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 10
Extraits 1
Evaluations 16
Note globale 7.73 / 10

Évaluations