Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Marcovaldo - Italo Calvino

Ajouté par Peonie

<< Voir tous les extraits
Par Peonie le 11-11-2017 Editer
Marcovaldo
Page 55 chapitre 8 hiver le bois sur l'autoroute.

Le froid se manifeste dans le monde sous mille formes et de milles façons : il court sur la mer comme une troupe de chevaux, s'abat sur les campagnes comme une nuée de criquets. En ville, c'est une lame de couteau qui fend les rues et se glisse dans les interstices des maisons sans chauffage. Ce soir-là, chez Marcovaldo, on avait brûlé les dernières brindilles, et toute la famille, enveloppée de manteaux, regardait les braises s'éteindre dans le poêle et la buée qui s'échappait des bouches au souffle de chacun. Ils se taisaient ; la buée parlait pour eux :
Domitilla l'exhalait à longs traits, comme des soupirs; les enfants, absorbés, comme s'il s'agissait de bulles de savon ; quand à Marcovaldo, il la lançait vers le plafond par saccades, comme des éclairs de génie aussitôt avortés.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.