Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de margorita : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Malédiction des dieux, Tome 3 : Séduction La Malédiction des dieux, Tome 3 : Séduction
Jaymin Eve    Jane Washington   
Lu en VO.
Une tome 3 bien meilleur que les précédents. Le scénario est bien mieux maîtrisé, plus cohérent. Rome, ce frère que j'ai toujours trouvé secret se dévoile enfin un peu plus.
Les relations entre Willa et les frères Abcurse deviennent plus profondes et emplies de désir. On approfondit bien plus qui est vraiment Willa.
Bref, tout ce qui constituait pour moi les faiblesses des 2 premiers tomes est agréablement corrigé ici.
Quant à l'humour et au monologue complètement loufoque et incessant de Willa, c'est comme toujours un régal :-)
Vivement la suite !!!

par laflut
Raven Hale, Maître de Lumière Tome 2 : Lune de Sang Raven Hale, Maître de Lumière Tome 2 : Lune de Sang
Françoise Gosselin   
Je remercie les éditions Sharon Kena pour l'envoi de ce livre numérique dans le cadre de notre partenariat. Contrairement au premier volume, j'adore cette couverture. Je la trouve vraiment très belle, rassemblant une partie du récit en un coup d’œil.

Nous retrouvons Raven dans une position délicate. L'une de ses amies avait été enlevé et nous étions restés le bec dans l'eau à savoir comment elle allait faire pour la sortir des griffes de cette malade de Vendetta – vilain auteur, vilain ! Mais avant de faire quoi que se soit, elle devra prendre en charge ses amis dans son immense maison qui d'ailleurs comporte tellement de monde et de pièces que cela en donne le tournis. Des ennuis, des ennuis et encore des ennuis ! Raven aura peu de temps mort et un besoin vital de tout contrôler.

Tout comme le tome 1, je me suis demandé comment noter ce livre. Pour la simple et bonne raison que j'ai adoré une partie de l'histoire mais pas une autre.

Commençons par ce que j'ai aimé. L'écriture est fluide et la magie est très présente. Nous en apprenons plus sur Raven et sa famille. Qui est son père, le pourquoi il n'est pas là, ce qu'il a fait depuis la naissance de sa fille, ce qu'il est réellement. La vengeance des deux camps est très présente. Comment nuire à l'autre ? Que faire pour réussir à y parvenir. Les choix sont judicieux, les surprises de taille et la plupart des personnages sont parfaits dans leur rôle.

J'adore Erwan, même si Raven le choisit un jour ou non. L'histoire entre eux deux est compliquée. Il n'arrive pas toujours à rester maître de lui, lui qui n'en est pas un justement. Mais il a des convictions et arrive à faire en sorte de ne pas interférer entre Adam et l'exécutrice. Il a la tête sur les épaules et même si ses sentiments interviennent par moment, il fera ce qu'il faut pour qu'un maximum de ses compagnons restent en vie. J'ai beaucoup apprécié Ryan et son besoin possessif de vouloir Raven pour lui. Il est l'archétype même de l'alpha. Ce qui lui arrive est difficile, douloureux. Connaissant les règles des loup-garous instauré dans cette histoire, j'ai beaucoup aimé de voir qu'il les applique, comme tous les autres loup-garous qui vivent aux alentours.

Vendetta est ce type de personnage qui fait partie des méchants purs. N'hésitant pas à utiliser tous les artifices pour obtenir ce qu'elle désire : la mort de ses ennemis. Elle se sait belle, beaucoup s'en rende compte également, mais sa beauté et sa cruauté se valent parfaitement. Ses yeux reflètent-ils véritablement du regret à un moment donné ? Pas à mes yeux, je ne la vois pas indestructible, mais la peur et la vengeance peut lui faire faire n'importe quoi. Nous en avons la preuve. Elle sait manipuler les gens pour mieux leur planter un couteau dans le dos.

Zed est un personnage très intéressant qui se dévoile petit à petit. Très proche de Raven, il ne semble pas être tenté par son lit, par contre ils sont comme des frères et sœurs mais très proches. Ce lien « fraternel » est puissant. Étant le premier à avoir été sauvé par Raven, ce lien est très puissant. Je n'en dirais pas plus sur ce qui se passe entre eux. Zed est un homme à part entière et j'ai beaucoup aimé son évolution tout au long du récit, jusqu'à la fin de ce tome. Je pourrais continuer sur les autres personnages que j'ai apprécié mais autant dire directement une chose : la seule qui m'a donné plus de fil à retordre c'est l'héroïne.

La suite ici : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/raven-hale-maitre-de-lumiere-tome-2-lune-de-sang-francoise-gosselin-a125498892
Sheridan, Tome 1: La Chasse est ouverte Sheridan, Tome 1: La Chasse est ouverte
Nathalie Badiali   
Un livre sympathique, l’intrigue principale met un peu de temps à se mettre en place. Mais l’histoire entre Kyle et Sheridan est touchante. J’avais un peu peur de tomber sur un enieme trio amoureux avec ses déchirements énormes mais finalement l’intrigue amoureuse est touchante. Le côté « policier » sur la fin était était assez bien tourné j’espère que dans les prochains (si la série continue ??) il sera plus présent.

par Marquiise
Terra-Luna, Tome 1 : La Gardienne du bouclier Terra-Luna, Tome 1 : La Gardienne du bouclier
Eva Justine   
C’est pour moi un premier titre dans cette ME. Je l’ai demandé suite à mon partenariat avec l’auteure et je ne regrette pas. Ils sont gentils, disponibles et j’aime beaucoup leurs mises en pages.

Puis regardez la beauté de la couverture. Le choix de passer par un illustrateur a été très judicieux. Les couleurs sont sublimes, et correspondent à l’image de ce que j’avais de la beauté des décors décrits dans cette histoire.

Je découvre la plume d’Eva Justine dans un contexte très différent. Un young adult, MF et un univers fantasy. J’avais hâte et j’ai surtout adoré pouvoir la re découvrir.

Le résumé annonce la couleur et dès le début nous sommes parachutés dans ce magnifique univers. Ce tome est assez court, mais sachant que des suites arrivent cela n’est pas dérangeant. Il pose très bien les bases : l’existence de ce continent, les principes des magiciens, les découvertes de nos héros, le début de l’intrigue.

Car, oui vous aurez une vraie fin dans ce tome, mais l’intrigue n’est pas finie, loin de là. Nous en sommes qu’au début, pour notre plus grand plaisir. Commencer cette histoire, c’est devenir accro à l’univers, aux héros et à l’histoire.

Sachant cela, vous comprendrez que j’ai ADORÉ ma lecture. Un coup de coeur je pourrais même dire pour ce livre dont j’ai hâte de continuer l’histoire.

Lyïs est une jeune fille adorable. Je n’ai pas encore réussi à vraiment m’accrocher à elle. Déjà car je ne suis pas la meilleure pour aimer les héroïnes mais aussi car je pense que nous n’avons pas encore vu tout son caractère. Au vue de la situation, c’est normal. Elle va réellement se révéler dans la suite.

Louan par contre est un héros comme je les aime. Un côté mystérieux mais aussi une réelle douceur dans ses interactions avec Lyïs. Il m’a totalement charmé ce jeune homme sachez le ! J’ai d’ailleurs hâte de voir évoluer leur relation.

Ce ne sont pas les seuls personnages à être important. Ce premier opus nous présente divers personnages, bon ou mauvais. Abraham et son amitié forte, Livia et sa détermination, Rakel mais aussi Rénael avec leurs ambitions. Mais le personnage secondaire que j’ai le plus aimé est Gus. Il est drôle, attachant, une pépite.

Et c’est à travers lui et Veilleur que j’ai aimé retrouvé la touche si particulière de la plume d’Eva Justine. En le découvrant, en lisant ses répliques, la patte d’Eva est ressortie, et j’ai adoré ça.

J’ai particulièrement aimé les descriptions des décors. On rêverait de connaître un tel continent. Les combats sont aussi bien écrits et tout ça nous donne réellement envie d’être sur le devant de la scène.

Nous sommes seulement à la première étape de l’intrigue et j’ai hâte de connaître la suite, de savoir où l’auteure aura décidé de nous emmener. Des zones d’ombres persistent, on se pose des questions sur la suite. Ce premier tome annonce une saga addictive !

Ne passez pas à côté de cette merveille !
Nefasta, Tome 1 : Ornella Nefasta, Tome 1 : Ornella
Julie Dauge   
Tout d’abord, je tiens à remercier Julie Dauge pour ce service presse. J’ai découvert l’auteur avec Les MacKintosh, une romance paranormale que j’avais beaucoup appréciée. Elle revient cette fois dans un style différent avec ce nouveau roman. Je suis une adepte de tout ce qui parle de vampire, sorcière… donc forcément, Ornella m’a de suite fait de l’œil !! La couverture est, de plus, juste superbe !

Ornella mène une vie tranquille, elle travaille dans un bureau, fait de la boxe. Un soir, elle se fait agresser par cinq hommes et c’est le trou noir. Elle se réveille chez elle le lendemain, blessée au visage, sans se souvenir de quoi que ce soit. Une femme surgit alors pour lui faire révélations, lui rappeler qui elle est vraiment. Ornella a des pouvoirs et doit se protéger. Ailean, un vampire, la prend sous son aile. Pourchassée par des Mages qui en veulent à ses pouvoirs, par des vampires qui eux veulent son sang, Ornella voit sa vie devenir bien compliquée. Ailean est-il quelqu’un de confiance ? Arrivera-t-elle à retrouver la mémoire ? Qui est l’inconnue qui est venue troubler sa vie si calme ?

Ce premier tome amène dès le départ beaucoup de questionnements sur la jeune femme. On entre dans un univers où se côtoient les vampires et les Mages, ennemis depuis des lustres. Julie Dauge revoit quelque peu l’histoire d’Adam et d’Eve pour l’adapter à son univers, une belle idée !! On rentre vite dans cette nouvelle proposition bien décrite. Et forcément, selon qu’on est vampire ou Mage, la version diffère un peu… J’ai eu quelques difficultés pour entrer dans l’histoire, la romance est arrivée très vite. J’ai craint alors qu’elle prenne le pas sur l’histoire en elle-même. Heureusement, l’auteur nous ramène dans l’action petit à petit. Malgré tout, la romance est très présente, Ailean s’éprend très vite de la belle Ornella. Ils jouent un long moment au jeu du chat et de la souris, mais finissent malgré tout par succomber. J’ai d’ailleurs eu quelques difficultés avec ce trop plein de bons sentiments parfois. Ornella est adoptée par tout le monde sans même qu’on la connaisse. Elle n’a pas besoin de faire d’efforts, de parler d’elle, on perd quelque peu les sens des réalités, c’est dommage. De la même façon, en centrant ce tome sur Ailean et Ornella, on en apprend peu sur les autres personnages, ceux qui gravitent autour d’eux et qui ont malgré tout une place importante.

L’écriture de l’auteur est fluide malgré quelques coquilles qui gênent un peu la lecture. Les descriptions sont étayées notamment dès qu’il s’agit des sentiments.

L’intrigue est intéressante, l’action est présente surtout dans le dernier tiers du roman. La fin semble prévoir un second tome plein d’action…