Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de margorita : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ? Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ?
Michelle Hodkin   
Ouaw. Juste ouaw. Quel livre... Quelle histoire... Je pense qu'il va me falloir un petit moment pour me remettre de cette lecture. J'en suis encore tout retourné. Ce roman nous ramène aux sources du fantastique, à l'état le plus pur du mystère, de l'étrange et du surnaturel... Comment vous transmettre tout ce que j'ai ressenti ? Je viens juste de le finir et j'en tremble encore. On respire.
Lorsque j'ai commencé The Unbecoming Of Mara Dyer, je ne savais absolument pas dans quelle aventure j'allai être embarqué. Comme vous avez pu le voir, le résumé ne dévoile presque rien... Pourtant, j'ai été irrémédiablement attiré par ce livre. Dès la première page, j'ai été emporté dans l'intrigue... Le prologue est juste génial... Lorsqu'un livre commence par une séance de spiritisme entre amies, à savoir Mara Dyer, Rachel ( sa meilleure amie ) et Claire, qui va très rapidement mal tourner, comment ne pas être séduit ? Surtout quand le jeu indique que Rachel et Claire vont mourir... A cause de Mara. Cette séance a eu lieu il y a six mois.
Six mois plus tard, Rachel, Claire et Jude ( le petit-ami de l'époque de Mara ) meurent pendant l'effondrement de l'immeuble dans lequel ils se trouvaient. Avec Mara. Qui est indemne. Que c'est-il passé ? Mara n'en a aucune idée, car après qu'elle s'en soit sortie, elle se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir. Haaa, rien que d'y repenser, j'en ai des frissons ! Franchement, comment pas succomber à cette intrigue en or ?
Mais ce n'est pas tout. Maintenant qu'elle est réveillée, Mara tente de se rappeler de cette nuit où elle a pénétré, avec ses amis, dans le vieil immeuble qui menaçait de s'écrouler depuis des années. Sauf que ses souvenirs ne se manifestent pas. Par contre, d'étranges faits commencent à voir le jour autour d'elle. C'est à partir de là que j'ai commencé à être dépendant du livre, lorsque tout me paraissait à la fois complètement fou et me rendait tellement accro. Car oui, pour moi ce roman était devenu un drogue. J'y pensais partout où j'allai. Mais pourquoi ? Je vais tenter de vous l'expliquer... Mais coucher à l'écrit tout ce que j'ai ressenti va s'avérer très compliqué.
The Unbecoming Of Mara Dyer est un livre noir, très noir. Le mystère et l'étrangeté sont partout, présents à chaque page. Mara est un personnage unique et exceptionnel. C'est la première fois que je rencontre une héroïne de son genre. Elle est touchante, drôle, et on joue tellement avec sa santé mentale que je me suis plusieurs fois demandé si elle n'était pas dingue. C'est d'ailleurs ici l'un des élément clé de l'histoire : Mara est-elle totalement folle ou lui arrive-t-il vraiment d'horribles choses ? Par "horribles" j'entends des visions de ses amis décédés dans des miroirs, des apparitions, des voix. Elle va même s'infliger des douleurs qui auront disparu le lendemain... Mais que se passe-t-il vraiment ? Vit-elle tous ces moments ou les rêve-t-elle ? Je me pose encore la question...
Oui, ici, nous ne sommes jamais certains de la véracité de ce qu'il se passe. A beaucoup de reprises je me suis dis "mais ouaw... Est-ce que c'est moi qui ne comprends rien, Mara qui débloque ou ses souvenirs qui lui jouent des tours ?". J'ai adoré ça... Ce livre m'a donné de gros maux de crâne... Mais dans le bon sens. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas pensé à un livre vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour savoir si telle scène était réelle ou non. Michelle Hodkin pousse le vice très, très loin. Il y a vraiment eu des passages où je pensais que c'était impossible... Tout ce qui arrivé à Mara n'était que dans son imagination.
C'est à ce moment-là qu'apparaît Noah dans l'histoire... Haaaa Noah ! Il va en faire rêver plus d'une, j'en suis sûr. Mara comprise, bien sûr. Noah et elle vont vite se rapprocher, et former un duo ( et pas un couple ! ) vraiment super. Toutes les scènes où ils étaient tous les deux m'ont fait fondre, rire, m'ont touché et m'ont permis de m'attacher un eux. D'ailleurs, je crois que je me suis vraiment trop rapproché d'eux. Les quitter est vraiment dur. Mara et Noah sont deux protagonistes géniaux, qui vous font vivre le livre avec une intensité rare. En plus, Noah va aider Mara dans sa quête vers ses souvenirs. Chose qui va entraîner bien des problèmes... Et des révélations stupéfiantes.
Haaaalala, c'est juste horriblement frustrant de ne pas réussir à vous transmettre mes sentiments ! The Unbecoming Of Mara Dyer est une perle ! Un roman magnifique et doté d'un pouvoir d'addiction immense. L'histoire est inédite, nouvelle sur tous les plans. Comment vous faire comprendre que je suis fan de ce livre ? Que désormais à chaque fois que je passe devant un miroir je pense à Mara et je m'écarte un peu de ce dernier ? Que je me suis demandé si je n'étais pas en train de devenir dingue tellement la psychologie de Mara était remise en cause ? Fiouuu, c'est vraiment un livre marquant.
Cette intensité va crescendo pendant toute notre lecture. L'intrigue m'a souvent donné des frissons ou des vagues d'adrénaline. J'étais juste emporté dans une tempête. Violente et destructrice. Les pages défilaient trop vite, je ne les voyais pas passer entre mes doigts ! L'atmosphère est si prenante que je n'écoutais littéralement plus rien autour de moi. C'était fantastique !
Tout cela a eu lieu jusqu'à la dernière ligne. Du début à la fin, j'ai été ancré au roman. Et la fin... Encore un ouaw. Je l'ai relu quatre fois, pour être sûr que je n'avais pas rêvé. Puis après, j'ai réalisé que j'allai devoir attendre la suite. Là, j'ai été détruit. Comment l'auteure peut nous laisser comme ça ? C'est juste... Arghh ! Je m'en arracherais les cheveux ! Les dernières pages sont explosives, bouleversantes, brûlantes... J'ai dû reprendre mon souffle pendant deux minutes avant de commencer mon avis. D'ailleurs, cette sensation d'être complètement secoué par un livre ne s'est toujours pas dissipée.
Alors, qui est Mara Dyer ? Je ne vous le direz pas, pour la simple est bonne raison que je l'ignore. Enfin, je crois. The Unbecoming Of Mara Dyer est un roman étrange, parsemé de noirceur et de ténèbres. Mais cette étrangeté nous attire, cet aspect surnaturel nous force à lire. A la fois palpitante, dotée d'une romance sexy et à faire fondre les personnes qui détestent le romantisme, inquiétante et sublime, l'histoire de The Unbecoming Of Mara Dyer ne pourra que vous séduire. Mara et Noah sont deux héros formidables, qui me manque déjà et que j'ai hâte de retrouver. Je ne vous conseille pas de lire ce livre, je vous l'ordonne. Mais attention, ne le faites que lorsque la lumière est allumée, que lorsque vous êtes loin d'un miroir, et que vous êtes sûr(e)s que ce que vivez, est bien la réalité.

http://wandering-world.skyrock.com/3036099323-Mara-Dyer-Tome-1-The-Unbecoming-Of-Mara-Dyer.html

par Jordan
Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture
Lauren DeStefano   
Une fois n'est pas coutume, ce livre m'a laissée sans voix. Je ne sais toujours pas quoi penser de cette fin. [spoiler](mais est-ce une fin, vraiment ? Plutôt un commencement vu le ton des dernières lignes... Vous comprendrez en lisant.)[/spoiler] Tout est si soudain, et pourtant il y a des moments où le temps semble s'arrêter. Des personnages qui nous faisaient parfois horreur paraissent tout à coup tellement humains. [spoiler]J'ai une pensée toute particulière pour Madame qui va, de façon imprévisible et indirecte, libérer tout le monde.[/spoiler] Des instants tant attendus ne se déroulent absolument pas comme on l'aurait imaginé.Vous pleurerez peut-être, ou vous hurlerez ou alors, vous serez, comme moi, tétanisés, incrédules face à des moments d'une tristesse infinie ou d'autres instants pleins d'un espoir autrefois redoutable.
J'annonce la bonne nouvelle : Linden, Cecily et Bowen seront de retour dans ce tome en tant que personnages principaux aux côtés de Rhine. Pour le meilleur ? Pas sûr. Il est évident que Vaughn ne reculera devant rien pour continuer à mener ses obscurs projets tout en s'assurant que son fils reste parfaitement ignorant. Mais Linden n'est plus aussi naïf qu'avant, et cela grâce à Rhine. [spoiler]Je n'aimais pas particulièrement Linden au début, c'était agaçant de se dire que des filles avaient été enlevées, tuées pour lui et qu'il n'en savait rien. Aussi, lorsqu'il s'est réveillé (enfin, c'est plutôt Rhine qui lui a jeté un grand seau d'eau froide à la figure) et qu'il a réalisé le monstre qu'était son père, j'ai commencé à l'apprécier. Pas parce qu'il a accepté ce fait tout de suite (il a accusé Rhine de mentir et l'a rejetée plutôt sèchement, il fallait s'y attendre) mais parce qu'il a eu le courage de regarder la vérité en face puis de comprendre Rhine. Pour un homme qui a vécu dans une illusion toute sa vie et qui se rend compte du truquage, je trouve ça particulièrement courageux.[/spoiler]
Et vous ne reconnaîtrez (presque) pas Cecily. Bien sûr, elle a toujours son sale caractère mais elle a grandi. Elle ne vit plus que pour son mari et son fils, et c'est pour ça qu'elle ne se laissera plus manipuler par Vaughn. C'est pour cette raison qu'elle va se retrouver en danger... [spoiler]Le moment où on a cru qu'elle était morte avec son bébé... Je n'aurais jamais pensé ressentir une telle peine pour la disparition de celle qui apparaissait comme une vraie peste au début de la série. La réflexion de Rhine au sujet de la force qu'il a fallu à Cecily pour ressusciter est magnifique.[/spoiler]
Vous croyez connaître l'étendue de la cruauté de Vaughn ? Mais vous n'avez encore rien vu. Il va commettre un des seuls actes dont on l'aurait cru incapable... [spoiler]Il va tenter d'assassiner Cecily en même temps que son futur petit-fils. Le bébé ne survivra pas mais Vaughn a sous-estimé la volonté de sa belle-fille.[/spoiler]
L'introduction du personnage de Reed, le frère de Vaughn, est intéressante pour l'histoire. Il apporte un nouvel éclairage sur certains faits de famille. Sorte de savant (un peu) fou, bricoleur et pas très loquace au début, il va offrir un soutient inattendu à son neveu et ses épouses. J'ai beaucoup aimé son côté marginal et ses théories conspirationnistes sur les livres d'Histoire. Je pense que certains le détesteront à la fin. [spoiler]Personnellement, je n'ai pas réussi à lui en vouloir pour l'accident avec Linden, en grande partie parce que Linden n'aurait jamais vécu totalement heureux sans Rose, c'était évident vu sa réaction chaque fois qu'on parlait d'elle, et puis aussi parce que Reed ne pouvait pas prévoir sa mort.[/spoiler]
Et maintenant, la question principale du tome : Rhine va-t-elle retrouver son frère ? Oui. Mais ne vous attendez pas à des retrouvailles de conte de fée. Comme le dit Rhine à un moment du livre, on ne peut pas s'attendre à ce qu'une personne soit la même après un an de séparation. [spoiler]Je n'ai pas accroché avec Rowan. Je n'arrivais pas à comprendre comment quelqu'un de si pragmatique et brillant, selon Rhine, avait pu se laisser manipuler par un psychopathe comme Vaughn. Et puis, je ne sais pas... Il n'avait pas ce petit truc qui fait qu'on se met à aimer un personnage; une expression, un tic, une opinion... Il m'a paru peu utile et passif, en bref.[/spoiler]
La fin... La fin est complète (c'est nul comme terme mais je n'ai pas mieux). Orchestrée très rapidement, surprenante mais complète. Encore une fois, pas de conte de fée. Ils ne vivront pas tous heureux. [spoiler]Ils ne vivront pas tous, d'ailleurs.[/spoiler] Quant à savoir qui aura droit à un happy ending... Vous le saurez en lisant Sever sans vous évanouir avant la dernière page.
Trylle, Tome 1 : Échangée Trylle, Tome 1 : Échangée
Amanda Hocking   
Ce premier tome met en place ce nouvel univers sans qu'on ressente de longueurs pour autant. Wendy est un personnage très attachant, la mythologie est assez prenante et Finn tout simplement délicieux :)

par So86
Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu
Laurell K. Hamilton   
[spoiler]Des SPOILER dans ce commentaire pour ceux qui n'ont pas encore découvert Anita Blake !




Finalement, la série des Anita Blake m'aura déçue. C'était bien partie, c'était prenant, captivant, déroutant. Une héroïne à la Buffy, avec un vampire séducteur, un loup garou amoureux, des rats garous, des tigre-garous c'était vraiment prometteur, mais arrivée au tome 11, ça commençait à tomber dans le n'importe quoi... Anita la prude est devenue Anita la nymphomane et cougar. Où est donc passé son côté très pieux qui l'a faisait sortir du lot parmi toutes ces héroïnes de bit-lit qui ressemblent toutes à Riley Jenson ? (Quoi que j'adore Riley, et son côté nympho est très bien justifié). Je n'ai pas compris ce qu'a fait l'auteure de ses personnages. Même Richard que j'adorais au début, l'homme parfait, idéal, est devenu un vrai c** insupportable. A croire que l'auteure n'aime pas ses personnages. Non, je suis déçue de cette série. Vraiment. Et c'est pour cette raison que je n'arrive plus à la continuer à présent, dès lors qu'Anita ait commencé à se donner à tout va, et le pire à se donner à des inconnus qu'elle venait tout juste de rencontrer. D'accord l'Ardeur est liée au sexe, mais tout de même ! Elle avait déjà Richard et Jean Claude, pas besoin de rajouter tous les mâles qui passent ! ça fait passer les femmes pour quoi là au juste. Sans parler du fait qu'il n'y a plus d'action. Action sexuelle, si. Et très bien détaillée. Un peu trop d'ailleurs ! Des pages et des pages de sexe détaillé à n'en plus finir, (pour quoi faire tout ce sexe dans un livre ? S'il n'y a pas d'histoire, pour moi, ce n'est pas un livre. Autant lire tout de suite les Cinquante nuances de Grey dont le sexe et sadomasochisme sont justifiés) à la fin quelques lignes sur un monstre à tuer ou un meurtre à élucider et basta. Je suis nostalgique du début avec Edward le sociopathe. Jean Claude, quant à lui, était beaucoup plus intéressant au niveau des premiers tomes : séducteur, manipulateur, un vrai danger à explorer, quelques tensions sexuelles. Il est devenu gnangnan à souhait, tout mièvre, mon dieu, c'est un vampire, ça ? Oula, vraiment n'importe quoi. Et le passage où Nathaniel le prostitué qui s'est fait abusé devient le "jouet sexuel" d'Anita qui en tombe amoureuse, on frise le ridicule, vous ne trouvez pas ? Enfin, ce n'est que mon avis bien sur, il n'engage que moi. Il fallait que je règle mes comptes avec cette série qui faisait pourtant partie de mes livres préférés. Je n'ai pas compris le message de cette série, désolée. Cette série est devenue commerciale. Bye bye Anita.[/spoiler]
Maeve Regan, Tome 4 : À pleines dents Maeve Regan, Tome 4 : À pleines dents
Marika Gallman   
Et voilà j'ai fini ce quatrième tome. Je trouve qu'on se ballade moins dans ce tome, enfin je veux dire par là, qu'il y a qu'un endroit où l'action se déroule, à savoir le château de Victor ! Et ce n'est pas pour me déplaire, cela permet au lecteur et à Maeve d'aller de découverte en découverte.
On assiste également à une montée en puissance des pouvoirs de Maeve, ce qui est plutôt pas mal, et permet de voir d'autres actions. Par contre j'avoue était un peu perdu quand on passait d'une Maeve à l'autre, je me disais mais c'est laquelle ?!
Et puis en arrivant à la fin du tome, avec la révélation qu'il y a, j'ai juste envie d'avoir le dernier tome entre les mains !

par Gkone
The Immortal Empire, tome 1 : God Save the Queen The Immortal Empire, tome 1 : God Save the Queen
Kate Locke   
Découvert tout à fait par hasard ,ce livre fut un vrai plaisir et pourtant ce n'est pas du tout mon style de lecture habituel. Si je connais bien la romance paranormal ainsi que fantasy, le genre " steampuck" m'est quasiment inconnu, et pourtant cette histoire mélange des trois m'a littéralement entraînée. Si vous ajoutez une écriture vive, un rythme soutenu avec de nombreux rebondissements et de l'action allié à un univers très bien construit vous obtenez une histoire originale et stylée.

Si dans L'univers crée par Kate Locke nous retrouvons des personnages surnaturels bien connus, l'auteure a su innover en leur construisant une mythologie originale et en les faisant évoluer dans un contexte historique riche et fascinant. L'histoire se déroule en Angleterre sous le règne de Victoria vampire de cent soixante quinze ans qui fidèle à sa réputation mène son royaume d'une main de fer. Les vampires, les loups garous et les gobelins se partagent le pouvoir et représentent l'aristocratie, à côté évoluent les humains et les demis (issus d'une procréation voulue par les deux premières castes dominantes). Si en apparence tout ce petit monde se respecte et suit des règles bien établies, l'harmonie est loin de régner car des différences de comportements,des crimes violents, des discriminations et des divergences politiques viennent souvent semer le trouble. La révolte gronde et certains commencent à penser qu'obéir aux anciennes traditions est révolue.

Notre héroïne Xandra est un personnage féminin qui m'a fait un peu penser à Kate Daniels, loyale, fidèle à sa famille et ses quelques amis, forte et impulsive, elle voue une véritable passion à son travail:elle est lieutenant de la garde royale chargée de protéger les aristocrates. C'est suite à la disparition d'une de ses sœurs que tout va s'écrouler, tout ce en quoi elle croyait va s'effondrer petit à petit et ce qu'elle va découvrir sur elle et le monde où elle vit va l'obliger à faire des choix et se remettre en cause. Sur ce chemin semé d'embûches où le meilleur ami peut se révéler le pire des traitres et où ceux qui vous répugnaient vous tendent la main, Xandra va devoir se battre, tuer mais elle va aussi rencontrer celui qui en devenant son amant sera présent tout au long de ce combat Vexalian le mâle alpha des loups-garous du Royaume uni.

Le style de Kate Locke est vif et percutant ,les personnages ni tout blanc ni tout noir de ce premier tome sont prometteurs malgré qu'ils ne soient pas très approfondis excepté notre héroïne mais cela ne m'a pas gênée car c'est une mise en place. L'univers mix de faits historiques réels et ceux imaginaires que l’auteure a construit est complexe, innovant et attractif. L'intrigue est dynamique, bien construite et convaincante même si au départ j'ai eu du mal à la cerner car beaucoup d'indices survenaient en même temps et l'utilisation de tant de personnages est un peu perturbant. Le couple formé par Xandra et Vex est attachant et je suis curieuse de connaître son évolution.


par samba
Balefire, Tome 1 : Le Calice du Vent Balefire, Tome 1 : Le Calice du Vent
Cate Tiernan   
Commentaire sur le recueil des 4 tomes, avant que quelqu'un ne fasse passer le recueil en tome 1 de la série en France... Donc attention il y a un risque de spoilers.

Le monde de Balefire est intéressant, il y a une belle mythologie et ça se passe dans une ville qui peut être captivante, la Nouvelle Orléans, avec son atmosphère étouffante, magique, dangereuse, le lieu parfait pour mettre en place cette magie ancienne, mêlée de mots en français qui donne un exotisme tout à fait particulier à l'histoire. Mais c'est difficile à suivre, le rythme est trop inégal : plein de la langueur dans les trois premiers tomes et trop rapide dans le dernier, mais bon, pour ça il faut savoir que Cate Tiernan avait prévu de faire plus d'une dizaine de tomes mais à dû réduire tout ça en quatre livres au final.
Le gros problème de ce roman, c'est le nombre de personnages. On a les membres du Treize (en français dans le texte anglais) dont on peut voir une tranche de vie au fil des chapitres, à la 3e personne en parallèle de la narration de Clio et Thais à la 1ère personne. C'est parfois difficile à suivre, et pas forcément intéressant, surtout sur le début quand on est plus interessé par les jumelles. Et puis, après, quand on arrive sur la fin, ça manque simplement dans la caractérisation. Il manque un petit quelque chose pour faire le lien entre les a ctions et l'attitude des personnages, cette chose qui nous permettrait d'avoir un peu d'intuition et créer plus de tension.
Enfin, parce que c'est quand même au coeur des 4 tomes, parlons histoires d'amour. Certes, elles sont bien compliquées (notamment celles de Thais et Clio, mais ce ne sont pas les seules, on a Richard/Marcel/Cerise, Manon/Sophie...) mais à aucun moment je ne me suis attachée à ces couples, à ce qui leur arrivait, à la douleur que ces amours non partagées, trahies, incomprises engendraient, on était trop éloignés des personnages ou le coup de foudre des jumelles ne me paraissait pas crédible.
Alors au final, est-ce que je le conseille ? Pas vraiment, vous devez l'avoir compris. Mais vraiment si vous êtes curieux, je ne vais pas vous dire de ne surtout pas le lire, vous me surprendriez peut-être à aimer, à faire sortir cette magie qui n'a pas voulu venir lors de ma lecture.

par Lothfleur
A Comme Association, Tome 3 : L'Étoffe Fragile du Monde A Comme Association, Tome 3 : L'Étoffe Fragile du Monde
Erik L'Homme   
Dans ce troisième tome, nous retrouvons notre cher ami Jasper qui fait ami-ami avec… un Troll !!! Etonnant et pourtant… cette rencontre lui réserve bien des surprises !

L’étoffe fragile du monde est le troisième tome de la série de A comme association, écrit par la plume d’Erik L’homme. Nous y retrouvons son personnage, Jasper. Pour ceux qui auraient oublié, Jasper est un adolescent de quinze ans qui vit à Paris à notre époque, qui joue de la cornemuse dans un groupe de rock et qui est agent stagiaire dans l’Association. S’étant fait remonter les bretelles à la suite de sa dernière mission (cf. La pâle lumière des ténèbres, le tome 1) il est « suspendu » pour quelque temps.

Jasper est resté fidèle à lui-même : humoristique, intelligent, maladroit mais très attachant et irrésistiblement attiré par l’Agent Ombe. Mais dans ce tome, nous découvrons, bien que précédemment rencontré dans le tome 2 (cf. : Les limites obscures de la magie) Erlug.
Erlug est un troll. Doté d’un grand sens de l’humour, philosophe, j’avoue mettre beaucoup attaché à cet étrange énergumène plein de profondeur et de sentiment. Erik L’homme le rend vraiment intéressant. Je m’imaginais les Trolls comme étant de grosses brutes puantes (n’est-ce pas là l’image typique que nous avons des Trolls ?), cependant, l’auteur décide de rompre cette idée en nous amenant ce fidèle compagnon.

L’écriture est toujours aussi belle, claire, fluide et nous emmène dans une incroyable histoire. Malheurs à ceux qui commencent ce livre tard en pensant ne lire qu’un chapitre ! Une fois commencé, il est impossible de refermer le livre tellement il est captivant ! L’histoire est rapide, avec du suspens et les évènements s’enchaînent rapidement. Cependant, quelque-chose m’a interpellé : la connotation nostalgique sur laquelle s’achève le livre. J’aime tellement Jasper et son humour que de le voir triste…

En définitive, un roman tout simplement génial, que je recommande à tous les amoureux du fantastique ! Dommage que le roman soit si court, on en redemande encore !


par Freelfe
La Peau des Rêves, Tome 1 : Nuit Tatouée La Peau des Rêves, Tome 1 : Nuit Tatouée
Charlotte Bousquet   
Wouha ! L'Histoire m'a complètement retourné ! J'ai adoré rentré dans le personnage de Cléo, elle m'a transporté.
La vie après le Cataclisme est spectaculaire.
La relation et le passé commun de Cléo et Lyn est très bien trouvé !
L'écriture de Charlotte Bousquet me rends totalement dépendante de « La Nuit Tatouée ».
J'attend anxieusement le tome 2 ! :D

par Peerle
Strange Angels, Tome 1 : Strange Angels Strange Angels, Tome 1 : Strange Angels
Lilith Saintcrow   
Un bon livre dans l'ensemble!Parcontre celui qui à fait la traduction à fait un boulot de merde!Je ne suis pas très douée pour l'anglais et pourtant j'aurais fais un meilleur travail que cela.Les tournures des phrases sont inadéquate et parfois sans sens apparent.Le choix de mots est déconnecter ne ce glissant pas dans la phrase comme il devrait.Comme si le traducteur était allé dans une banque de synonyme et en avait pigé un dans le tas.L'histoire en elle même est interessante et la suite des idées assez bien organisé,mais je le disais plut¸ot,la mauvaise traduction rend la lecture beaucoup moins plaisante.

par zith22