Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de margorita : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée
Jackie May   
Bonjour, savez-vous quand le tome 4 sortira en version française ?!
Merci d'avance ! ;)
Verity Long, Tome 2 : Un Squelette dans le Placard Verity Long, Tome 2 : Un Squelette dans le Placard
Angie Fox   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2020/06/02/verity-long-2-esprits-du-sud-angie-fox/

J’avais beaucoup aimé ma lecture du premier tome, le côté belle du sud de Vérity et le contexte avec une petite ville où tout le monde se connait.

J’avais hâte de retrouver notre héroïne et son fantôme Frankie pour voir dans quoi ils allaient s’embarquer cette fois. Sachez qu’il faut avoir lu le premier tome pour lire ce second opus, sans ça vous allez ne pas comprendre certaines choses.

Même si l’on connait la plupart des personnages secondaires, certains font leur apparition et ça sera le cas de l’ex de Verity, Beau. Très honnêtement, je suis contente que notre belle du sud ait décidé de le planter devant l’autel, car il est désagréable, doucereux et qu’Ellis est quand même craquant.

D’ailleurs ce second opus va tourner tout autour de la famille de son ex, et de la commémoration de la bataille de la ville où cette dernière est ressortie avec les honneurs. Les secrets vont être dévoilés et une partie de la vérité va éclater au grand jour.

Ce second tome est encore mieux que le premier, j’aime beaucoup ce trio atypique. Verity est un mélange de douceur et caractère bien trempé. Ellis est honnête et c’est le défenseur des habitants mais surtout le protecteur de Verity. Leur relation évolue , elle est mignonne et prend son temps. Frankie est l’élément surnaturel qui les aide, qui est à la fois un filou mais aussi un atout précieux. Au second plan, il y a de nombreux personnages et fantômes déjà vus, d’autres viennent renforcer cette équipe.

C’est une saga très agréable, combine à merveille le côté enquête, celui romance et la pointe surnaturelle vient ajouter du rythme à l’ensemble. J’ai à présent hâte d’avoir la suite, d’en avoir plus sur Verity et Ellis. De voir comment les choses vont avancer pour Frankie et quelques autres esprits. En bref, je suis mordue et je vais continuer sans problème cette saga.
La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves
Morgan Rice   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre! Il se passasse tellement de chose en si peux de temps, c'est remarquable! Mais, je trouve que justement tout vas un peu trop vite! Pour l'action c'est génial, mais je trouve que pour les personnages sa va trop vite![spoiler]Ils (Ben, Brooke et Logan) viennent de se rencontré, ne parle presque pas de eux et ils (Ben et Logan) sont déjà jaloux l'un de l'autre!![/spoiler] Je trouve juste que ça n'a aucun sens!

par Ainako
Lick of Fire, Tome 1: Hell is a Harem Lick of Fire, Tome 1: Hell is a Harem
Kim Faulks   
CHAPTER ONE
“You know. You’ve got to have the foulest mouth I’ve ever heard on anyone. It’s like…like a sawed-off shotgun that sprays obscenities.”
The demon moved when he spoke…and it wasn’t just a step here, and a step there, but full fucking strides across the width of the salt circle.
My salt circle.
“Eat a dick,” I snarled, and fumbled with the pellets. “Now hold the fuck still.”
“I saw this, you know…saw it all,” he threw his hands in the air, gesturing wildly as he walked and talked, and then stopped dead.
Harsh yellow lights shone against his bald head as he turned and looked me straight in the eyes. “And I saw you, just as I see you now.”
Pellets slipped into place, and I yanked the stock, snapping it in place. “You saw me, did you? I wonder if you saw this, as well?” I raised the muzzle and shoved the butt hard against my shoulder.
Infernal yellow eyes glinted with malice. He took a step, moving closer to the inner side, and lifted his hand to tap the middle of his forehead. “I saw it all. You’ll shoot me...send me back home. It’s okay, I know I deserve it…I’ve been a real bad boy.”
His lips curled, revealing a row of razor-sharp white teeth. I turned my head, taking in the massacre. Arms and legs littered the room…torsos were missing on all four bodies.
My stomach tightened. Acid crept into the back of my throat. I tried to keep the revulsion at bay. But their glowing smiles haunted me from the row of pictures on the wall. They looked nice…normal, even if they played house with this…demon. “You ate your hosts.”
“They deserved it,” the beast hissed, “Putting their feet on the sofa…mixing salad forks with the rest of the cutlery. Always nag…nag…nag. They were pigs, there’s no way around it. I grew tired of our little venture. But Sigil showed me the way. Showed me everything.” His gaze drifted to the massacre and then lifted his finger to tap the space between his brows. “And it was glorious.”
Rage rose like an inferno, burning through my will not to lash this bastard to the ground with a web of dark magic and inflict a little torture of my own. But I wasn’t here for that. I was a capture-and-send back-to-Hell kinda girl.
His toes danced at the edge of the salt. It had to have hurt like a bitch, still he smiled that cold, dead smile. “He’s going to be so proud of you.”
The flinch was a cramp in my heart. I took aim as the sonofabitch smiled, and pulled the trigger.
The spray hit him dead center and spread out. His head snapped backwards, steps a flurry of movement.
Smoke drifted from the pellet holes in his chest, and with it came the foul stink of dead flesh. His lips curled, the shit-eating grin seemed to stretch for miles before his knees buckled and he dropped to the floor.
It was too fast, too easy.
Too goddamn neat.
He’s going to be so proud of you? The words rebounded as I took a step. The faint sound of a siren echoed in the distance as the first flame erupted.
Who the hell was he?
Fear replaced excitement, widening those black orbs until I saw the reflection of Hell in his eyes. He spun, thrashed, and beat at the flames.
They all fight at the end. I gripped the shotgun with one hand and lifted the other, twinkling my fingers. “Bye bye.”
Black flames replaced crimson, swallowing the demon with one sudden whoosh, and burned the bastard all the way to the floor, leaving nothing more than a small pile of ash behind.
I raised my head and sniffed the air. The bitter stench of sulphur lingered. That telltale sign was what I needed before I turned from the circle and looked at the damn mess.
“Jesus…what a damn mess.”
Arms and legs littered the floor, so from a distance it was hard to tell which was which. I stepped over thick fleshy limbs, gravitating to the long red nails. Four people…reduced to this.
I knelt and reached out, giving the forearm one hard shove. The limb rolled upwards, and then back into position, with the palm facing the ceiling.
I lifted my head as sirens drew closer and leaned forward, curling the index and ring finger, followed by the pinky, leaving the middle straight and true.
The effect was timeless…just a little memento to the assholes in blue.
Still, the bloodbath wasn’t lost on me…I winced and shoved up from the floor. Demons were sadistic sonsofbitches, and I’d known a few who’d kill.
But this was something else entirely.
Sigil showed me the way. Showed me everything. And it was glorious.
Imp, Tome 1: A Demon Bound Imp, Tome 1: A Demon Bound
Debra Dunbar   
Wow! Absolument fascinant!
Bien que tout se passe sur Terre, Samantha Martin est un démon que nous apprenons à connaître au fil de la lecture. Son mode de pensée démoniaque n'est pas tout à noir.
Il y a de l'attirance dans l'air entre Wyatt et Sam.Gregory vient se joindre à la fête même s'il ne cesse de la menacer de lui couper la tête ou pire encore.
Gregory est un ange. Candy est un loup-garou qui a fait chanter Sam pour obtenir ce qu'elle désire. Et Wyatt est un humain. Ces personnages secondaires côtoient notre héroïne déjentée et caractérielle.
Le langage est vulgaire mais plein d'humour ce qui rend ce roman tout à fait captivant, il est vraiment bien écrit.
Les personnages ne sont jamais tout à fait noir, ni tout à fait blanc, c'est seulement une tendance... comme dans la vie.
La Gardienne du miroir, Tome 1 : Louise La Gardienne du miroir, Tome 1 : Louise
Laëtitia Reynders   
Vraiment, je ne peux pas laisser un tel commentaire en tête sur booknode !
Ce roman ne s’arrête pas à un personnage féminin qui ne sait pas se décider entre deux beaux mecs. C’est réducteur à souhait.
L’histoire est bien plus complexe.
Dans ce premier tome, l’auteure met en avant le libre arbitre, joue avec la psychologie du miroir. Elle nous promène au pays de la sexualité féminine, dans l’Œdipe de la petite fille et la rivalité avec la mère et évoque la double nature de l’homme. ( cela va donc plus loin qu’une femme hésitant entre un ange et un démon !)
Évidemment, il faut une certaine maturité et probablement quelques notions en psychologie pour mettre le doigt sur ces subtilités.
Aux vues des connaissances bibliques et la manière d’aborder des thèmes psychiatriques, Laëtitia Reynders devrait plutôt se diriger vers la littérature plus classique. Elle est tout à fait capable d’écrire des romans du style Dan Brown ou encore Maxime Chattam !
Le lecteur de littérature purement fantastique est soit trop jeune soit trop peu aguerri pour apprécier la finesse de cette trilogie.
Pour ma part, j’ai hâte d’avoir entre les mains le troisième tome.
Je viens de terminer la lecture du tome 2 et les thèmes abordés cette fois-ci sont encore plus acérés que pour le tome Louise. Je suis vraiment impatiente de découvrir ou l’auteure veut nous amener au terme de ce suspense.
Le personnage Louise est peut-être « insupportable » pourtant, elle est l’archétype de la femme contemporaine !
« Simple, forte, aimant l’art et l’idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée » L. Michel.

Laëtitia Reynders a l’art de conclusion et de l’épilogue frustrant à souhait.


par Nickyhard
The Dark Elements, Tome 2 : Toucher glaçant The Dark Elements, Tome 2 : Toucher glaçant
Jennifer L. Armentrout   
Bon… maintenant on attend la sortie de ce tome !

par sarah640
Secret McQueen, Tome 5: Grave Secret Secret McQueen, Tome 5: Grave Secret
Sierra Dean   
Envie de connaître la suite, malgré des déceptions avec les 2 derniers tomes. Problème? La suite n'est pas sortie en français, et mon niveau et quelque peu... rudimentaire? Aucune panique aucune peur ni une ni deux je me munie de ma liseuse et m'attaque au texte!
J'ai été très contente de l'avoir fait. Déjà le niveau n'est pas très complexe, mais en plus j'ai aimé retrouvé notre Secret beaucoup moins entourée de Lucas qui m’agaçait énormément sur les 2 derniers tomes. Elle reste fort bien entourée avec Desmond et nos vampires préférés, mais Lucas n'est présent que comme une "base" finalement.
J'ai bien aimé cette escapade chez les faes, même si elle est loin d'un voyage idyllique.
Je ne vais pas commencer la suite tout de suite, il faut tout de même laisser un peu de temps pour refroidir mon cerveau en surchauffe de lecture en anglais (c'est qu'il n'est pas trop habituer le pauvre...).

par anne58
Les Larmes de Saël, Tome 2 Les Larmes de Saël, Tome 2
A.D. Martel   
Ce livre est juste une dinguerie. Mais après pour être honnête avec vous, je commence à y être habituée avec cette auteur. Elle dispose vraiment d'un style à part, reconnaissable même. J'aime le fait qu'elle distile des notions dans ses récits comme la tholerence (religion, croyance, sexualité) et qu'elle le fasse tellement bien qu'on trouve cela normal. On trouve cela normal de se dire que d'autre que nous croient en des choses différentes, veulent des choses différentes, aiment des choses différentes. J'aime aussi cette critique de la société qu'on sent transparaître entre les lignes. Que l'utopie qu'elle a créé recèle de défauts qui la rendent pire que les autres mondes. Que la cruauté des hommes est parfois ce qui cause leur perte....
.
Ce tome 2 est une pépite. J'avais adoré le tome 1 mais le deux est bien au delà. L'histoire commence sur des chapeaux de roue avec le premier chapitre. Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler. Mais j'ai apprécier la conséquence de cet accident qui a laissé champ libre au reste de l'histoire. J'ai admiré le courage d'Arcana qui prend en maturité. J'ai adoré voir Zachari évoluer. Son histoire m'a profondément émue. Mais surtout, j'ai adoré le personnage d'Eleni qui est tout bonnement géniale. Sans en dire trop elle est réalisé avec tant de réalisme que certaine scènes m'en ont brisé le cœur.
.
Je tiens donc, encore une fois, à féliciter l'auteur de ce chef d'œuvre. Merci à toi pour la confience que tu me témoigne en me donnant la possibilité de lire tes livres. Merci à toi davoir choisi cette voie, l'écriture, et de nous plonger aussi facilement dans les aventures et les mondes merveilleux qui peuplent ton imagination. Maintenant va falloir te grouiller à me sortir la suite psk la je vais devenir dingue

par Panda21
Guide pour nécromancien en herbe, Tome 4 : How to Dance an Undead Waltz Guide pour nécromancien en herbe, Tome 4 : How to Dance an Undead Waltz
Hailey Edwards   
Keep a spot open on your dance card. This is one ball you don't want to miss.

Grier is nursing a broken heart after Boaz announced his engagement to another woman, but life goes on. Or it would if vampire assassins would stop taking pot shots at her every time she leaves Woolworth House. Seriously, who sends archers to deliver murdergrams these days?

To protect herself, Grier must pull out all the stops, even if it means revealing her darkest secret. All eyes are on her, and — for the first time — she begins to understand why Linus wears so many masks. But the target isn’t Grier, and when the archers single him out, it feels like one of their arrows might have struck what remains of her heart.

par Gkone