Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mariaa : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Projet Adam Projet Adam
Michael Grant    K.A. Applegate   
Projet Adam est un excellent roman. Pas de prise de tête, l'écriture est fluide, il se lit d'une traite.

Le contexte est très original, mélangeant science, amour et suspens. La création d'un être et tout ce en quoi cela consiste. Concernant le physique comme la personnalité. Lorsque Eve créée Adam, on arrive facilement à se mettre à sa place en se demandant si elle doit le faire intelligent, surdoué ou au contraire "beau" comme Aislin lui dit. Tout un tas de questions que l'on pourrait être amené à se poser si on était dans sa situation. D'ailleurs, j'ai aimé l'humour de Aislin!

L'histoire se met doucement en place, dans le sens ou Adam apparait dans les dernières pages, mais ce n'est pas gênant. On découvre donc Eve, son caractère, ses pensées et ses talents. Et puis, dès le début, on se doute qu'il ne se passe pas des choses très normales dans le laboratoire de sa mère. D'abord parce qu'elle [spoiler]a guérie à une vitesse incroyable, et qu'elle n'a aucun séquelle de son accident, ce qui est impossible.[/spoiler] donc, on se pose tout un tas de questions. Et puis il y a l'arrivée de Solo. Dont on a aussi le point de vue! Ce que j'aime dans les romans dans ce style. On arrive à se mettre dans l'histoire grâce aux différents points de vues.

La relation Eve/Solo est adorable et se met petit à petit en place. Avec quand même pas mal de suspens avec l'arrivée d'Adam qui chamboule tout dans les sentiments d'Eve. [spoiler]Je suis d'ailleurs ENORMEMENT satisfaite du choix d'Eve, en l'occurance : Solo. [/spoiler]

De nombreuses surprises dans les dernières pages concernant la personne ayant créer des être humains [spoiler]enfin, les personnes : les parents de Solo avant leur mort[/spoiler] ou encore le lien qui uni Eve et Solo (mise à part leur relation dans le présent) [spoiler]concernant de l'accident de leurs parents... Ou encore le fait qu'ils soient tous les deux génétiquement modifiés.[/spoiler]

Pour conclure, je dirais que c'était une lecture très agréable, avec un thème qui change un peu. J'avoue que la fin était un peu rapide, dans le sens ou tout se déroule très vite. Mais j'ai cependant trouvé que c'était une bonne fin, on a la réponse à toutes les questions que l'on se posait, Eve a fait son choix, bref, tout se termine comme il faut !


par Carole94P
Body Finder, Tome 1 : Body Finder Body Finder, Tome 1 : Body Finder
Kimberly Derting   
Pas mal de personnes m'avaient conseillé de lire ce roman. En effet, beaucoup de très bonnes critiques sont lisibles un peu partout sur Internet... Aujourd'hui, je comprends pourquoi ! The Body Finder mêle suspense, amour et mystère avec beaucoup d'adresse et de réussite. C'est un roman très rafraîchissant, à lire l'été dans un coin tranquille pour s'évader complètement. Les personnages sont très attachants et profonds, on ne peine pas à s'identifier à eux ou, du moins, à les imaginer.
L'histoire se concentre sur Violet, jeune fille de dix-sept ans, qui possède le don ( mais qui le vit vraiment comme une malédiction ) de sentir les lieux où sont enterrés les morts depuis son plus jeune âge. La plupart du temps, ce sont des cadavres d'animaux qu'elle ressent, ou bien les corps cachés sous terre de personnes mortes pendant la guerre. Mais très vite, les choses vont se compliquer.
C'est lors d'une sortie avec son meilleur ami, Jay, que Violet va entendre et percevoir un écho très intense... Ce dernier va également se manifester par une lumière blanche très brillante que seule elle peut voir, bien sûr. En s'approchant du faisceau lumineux et de la mélodie qui semble en provenir, les deux personnages vont trouver... Le corps d'une jeune fille, laissé ici depuis très peu de temps.
Violet va être bouleversée par cette découverte, et cela va tout remettre en question. Elle va vouloir se débarrasser de son pouvoir, être normale et, surtout, ne plus jamais voir de cadavres. Mais Violet peut compter sur Jay pour l'aider et surmonter cette épreuve. Haaa Jay... Le garçon sur lequel elle peut se reposer depuis des années, celui qui a toujours été présent, celui qu'elle adore, celui... Dont elle est en train de tomber amoureuse.
Hé oui ! The Body Finder, ce n'est pas seulement l'histoire d'une fille qui trouve des corps, loin de là. Une très belle et vibrante histoire d'amour est omniprésente dans le roman. Violet se rend peu à peu compte que ses sentiments pour Jay ont changé depuis l'été qu'ils ont passé ensemble. Son amitié est devenue quelque chose de plus fort. C'est là qu'est un des gros points forts de l'histoire... La romance que l'on voit évoluer est tellement bien décrite qu'on y croit totalement. On plonge sans hésiter dans les hésitations de Violet, ses peurs, sa recherche de signes qui lui montreraient que Jay éprouve la même chose qu'elle. Tous les sentiments qu'on ressent à l'adolescente sont parfaitement retranscrits. Ajoutez à cela les amies drôles, ironiques et toujours prêtes à faire la fête, de Violet et vous voilà avec une belle tribut de personnages hauts en couleur !
Vous voyez, c'est ça qui est génial avec ce livre, on passe par une foultitude d'atmosphères et de sensations différentes. On peut aussi bien rire en lisant les dialogues de Violet et Chelsea ( sa meilleure amie ) qu'être stressé et passionné par l'intrigue lors de la découverte d'un cadavre. C'est vraiment génial ! D'ailleurs, les émotions que l'on éprouve lorsque Violet sent un mort vont très vite se multiplier... Pourquoi ? De nouveaux meurtres sont rapidement commis, et ils sont de plus en plus proches du lieu où vit Violet. L'idée d'un tueur en série germe dans tous les esprits et, à partir de là, on est submergé par des vagues d'adrénaline et de panique !
Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti ça, d'ailleurs ! Et ce sentiment est encore plus présent lorsqu'on lit les cinq/six chapitres qui sont du point du vue du tueur. C'est fascinant de pouvoir voir à travers ses yeux. J'ai vraiment adoré cette idée ! On sent vraiment que le meurtrier chasse ses proies, et que c'est un vrai besoin de le faire. Il se doit de tuer, c'est un désir qu'il est forcé d'assouvir. Les morts vont donc se décupler et Violet va très vite être au coeur de ses dernières. Des amis à elle vont être tuer, les échos vont devenir de plus en plus puissants et, surtout, le tueur va se rapprocher d'elle. Rien que d'y repenser, je me dis que ce livre est génial !
C'est donc avec la boule au ventre qu'on progresse dans l'histoire. La fin m'a vraiment estomaqué. Je fermais presque les yeux pour ne pas lire les dernières lignes tellement j'étais stressé ! J'avais presque peur de devoir fermer le roman ! Mais qu'est-ce que cette sensation est bonne à vivre ! Et c'est toujours comme ça, dans The Body Finder. Les sentiments que nous envoie le livre sont intenses et extraordinaires. Les moments entre Jay et Violet sont juste... A couper le souffle. J'ai eu des papillons dans le ventre grâce à eux ! C'était formidable ! Puis cette enquête sur le tueur et cette histoire d'échos... Ouaw ! Le roman est vraiment brillant ! Je le conseille donc à toutes et tous, aussi bien pour les mystères qu'il recèle que pour la superbe romance qu'il contient.

http://wandering-world.skyrock.com/3014384573-The-Body-Finder-Tome-1-The-Body-Finder.html

par Jordan
Les Loriens, tome 3 : La Révolte des Neuf Les Loriens, tome 3 : La Révolte des Neuf
Pittacus Lore   
Epoustouflant !

Alors que Quatre échappe à la mort grâce à l'aide inespérée du puissant Numéro Neuf, à l'autre bout de la planète Six, Sept et Dix sont sur les traces de Numéro Huit, en Inde...
Neuf est un personnage irrésistible, fougueux, indiscipliné et plein de malice, un rebelle dans l'âme qui n'accepte qu'on ne lui dicte aucune loi. Rapidement les relations s'enveniment entre John, qui refuse d'abandonner Sam et veut se lancer à sa recherche, et Neuf, obsédé par son envie de retrouver les autres Gardanes et de combattre. Chacun affirme maintenant qu'il est la réincarnation de Pittacus Lore, et rêve d'affronter Setràkus Ra.
En Inde, après moult péripéties, nous faisons enfin la connaissance du ténébreux Huit, qui trouble rapidement Marina et Six... Avec les impressionnants pouvoirs de Huit, et ceux de la petite Ella, qui commencent à se développer, le groupe est désormais redoutable.
Mais encore faut-il retrouver les autres, car leur véritable force réside dans le fait de combattre ensemble. Et Cinq reste introuvable.
Une véritable claque que cette suite où encore une fois on est complètement emportés par un maelström d'émotions et de sensations plus fortes les unes que les autres. On s'attache de plus en plus aux personnages et chaque scène d'action est une gifle phénoménale. Si les tomes 2 et 3 sortent aussi au cinéma, il va falloir sortir l'artillerie lourde au niveau de la réalisation, car cette série est un véritable rouleau compresseur qui dévaste tout sur son passage.

Diamant : 9/10
Starcrossed, Tome 2 : Dreamless Starcrossed, Tome 2 : Dreamless
Josephine Angelini   
Je l'ai lu en anglais et je peux garantir qu'il vaut la peine de se battre pour l'avoir en français! Cette suite est toujours aussi addictive et bien faite!

par MaryF
Effacée Effacée
Teri Terry   
J'avais commencé par lire un extrait gratuit de ce roman, et quand je l'avais fini, mes premiers mots avaient été: "Je veux le lire en entier".
Je ne m'étais pas trompée, ce livre m'a plut, pour moi, ce n'était pas une dystopie comme les autres, elle est différente.

Pourquoi? Et bien, pour plusieurs raisons:

- Déjà, il n'y a pas de triangle amoureux, et l'histoire d'amour ne prend pas toute la place dans le roman, elle reste un des éléments principaux sans étouffer le reste.

- Les personnages sont plus vrais que nature. Avec un coup de cœur pour Phoebe, M Gianelli et la mère de Kyla, dont les personnalités sont attachantes et admirables.

- Alors que d'autres auteurs auraient sans doute voulu nous faire détester le Dr Lysander, ici, ce n'est pas le cas. Elle est humaine et on n'arrive pas à la cerner.

- Tous les éléments s'emboitent les uns dans les autres sans problèmes. Rien n'est laissé au hasard, aucun personnage n'est placé à un endroit sans signification, tout est pensé pour la scène qui va ensuite se dérouler.

- Le fonctionnement de la société. Du nouveau! Une très bonne idée, avec, certes, une révolution qui se dessine dans les prochains tomes comme dans toute dystopie, mais un fond de toile différent.

- Et pour terminer, le don de Kyla. Ses dessins, sa main gauche. A la fin, nous sommes toujours en suspense concernant ce point...

En bref, un roman qui se lit d'une traite, doté de personnages agréables et véridiques, on ne s'ennuie pas une seconde et l'on ne peut s'empêcher de réfléchir en même de temps que Kyla, posant parfois le livre pour tenter de comprendre certaines choses.
J'attends la suite avec impatience, en espérant qu'elle ne sortira pas dans trop longtemps.

par Jay117
Birth Marked, Tome 1 : Rebelle Birth Marked, Tome 1 : Rebelle
Caragh M. O'Brien   
Très bon livre . Sujet très intéressant avec une héroïne super touchante . Beaucoup de rebondissements ce qui fait que ce livre se lit très rapidement . Le plus de ce livre est bien sûr le ruban ! Hâte de lire la suite !
Je veux vivre Je veux vivre
Jenny Downham   
Dire que ce livre ne m'a pas ému serait mentir, il est juste exceptionnel ! J'ai véritablement eut du mal à le terminer vu que ma lecture était ponctuée de sanglots. Je me suis vraiment remise en question après avoir lu ce livre, qui m'a énormément aidé à faire le deuil d'une personne proche. J'ai encore des frissons rien que d'y repenser. En tout cas, je ne dis pas ça souvent, mais Merci Jenny Downham, merci de m'avoir aidée à franchir un cap que je pensais insurmontable.

par vagabonde
Dis-lui Dis-lui
Rémi Stefani   
Ce livre est magnifique ! Il y a pas de mots, il faut le lire, il nous emmène loin dans un endroit ou le fleuve rejoint la mer. Et les musiques sont très poétiques, très jolies ! A lire !

par Alodis_
Cruelles Cruelles
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3135023528-Torn.html

Je crois qu'on devrait coller une étiquette "Attention, livres impossibles à lâcher" sur les romans de Cat Clarke. Vous avez sûrement déjà entendu parler de CONFUSION, son premier roman ? Livre qui avait été un énorme coup de cœur pour moi, et qui m'avait permis de découvrir cette auteure au style si particulier. J'ai retrouvé avec TORN toutes les émotions à la fois violentes et captivantes que m'avait procuré CONFUSION. Cat Clarke a un truc. Un truc qui fait que son monde, ses mots, ses personnages et son histoire nous prennent aux tripes, nous coupent le souffle, nous habitent et nous obsèdent longtemps après avoir terminé le roman. Même si la conclusion de TORN m'a moins pris au dépourvu que celle de CONFUSION, et qu'elle me frustre énormément vu qu'elle est très ouverte, je sais pertinemment que ce récit va autant me perturber et m'enivrer que mon précédent coup de cœur. Pour tout vous dire, je ressors de ma lecture complètement perdu. Je suis à la fois grisé, à bout de souffle, agacé, renversé, frustré, ébloui et complètement sous le charme. Difficile de faire la part des choses dans des conditions pareilles !
Une fois de plus, Cat Clarke a su créer une histoire troublante et passionnante, où amour, tensions, revanche, amitié déchues, désillusions, désir et espoirs adolescents se mêlent, s'entrecroisent, se lient et se déchirent. J'ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant au fur et à mesure de ma lecture l'évolution de l'intrigue. Je pense que le résumé donne suffisamment l'eau à la bouche comme ça. Quatre adolescentes, un voyage scolaire, un meurtre, des vies bouleversées à jamais. Comment ne pas vouloir en savoir plus ? Cat Clarke a eu la brillante idée de démarrer son récit par des funérailles, en plus. Ainsi, on rentre immédiatement dans l'histoire. L'auteure va droit au début, et c'est ultra rafraîchissant. Surtout qu'elle sait comment nous faire saliver et nous tenir en haleine. Pendant toute notre lecture on se demande "mais qu'est-ce qui va se passer ensuite ?", "qui va craquer ?", "comment vont-elles assumer leurs actes ?". Les interrogations s'accumulent sans cesse, et Cat Clarke prend un plaisir malsain à y répondre seulement à la fin. On se ronge les ongles, on s'imagine des dizaines de scénarios possibles, on évite certaines conclusions qui nous paraissent trop horribles et on panique devant les décisions que prend l'auteure... Bref, impossible de rester de marbre en lisant TORN !
Évidemment, TORN, ce n'est pas seulement l'histoire de quatre filles qui tuent quelqu'un et qui semblent s'en sortir. Tout cela serait bien trop simple. TORN, c'est surtout l'histoire d'Alice, une des adolescentes, justement. Haaaaaaaaaaa, Alice !!! Exactement comme pour Grace dans CONFUSION, Cat Clarke nous la décrit de façon parfaite. Elle parvient à littéralement faire naître un personnage sous nos yeux. Je pourrais croiser Alice n'importe où. Vous le pourriez, vous aussi, pour la simple et bonne raison qu'elle paraît TELLEMENT vraie ! L'auteure sait complètement comment décrire le monde impitoyable qu'est celui du lycée, de l'adolescence, du passage à l'âge adulte et de tous les troubles qui en découlent. Alice est humaine. Vraie. Authentique. Chaque parcelle du roman décrite derrière son regard et P-A-R-F-A-I-T-E. C'est encore mieux que de regarder un film. Tout est net, clair, précis. C'est fascinant !
Mais l'auteure ne s'arrête pas là, puisque pratiquement tout le récit et basé sur sa manière de réagir après le meurtre. Là, on joue véritablement avec la santé mentale de l'héroïne. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça !!! On ne peut pas s'empêcher de se demander si Alice ne va pas exploser, devenir dingue, tout quitter ou faire comme si de rien n'était. On reste suspendus au moindre mot qui s'échappe de ses lèvres, à la moindre pensée qui effleure son esprit, au moindre petit choix qu'elle fait. Franchement, je n'ai connu ça qu'avec Cat Clarke, je crois. Elle possède vraiment un don pour nous rendre accros et faire de son récit un objet sur lequel toute notre attention est portée ! Quel bonheur !
Nous ne découvrons pas seulement les réactions d'Alice et sa nouvelle vie après cet évènement bouleversant. Il y a aussi Cass, Rae et Polly, ainsi que Jack, le frère de Tara. Mon dieu, que j'ai adoré décrypter leurs comportements et leurs réactions à eux aussi ! Chaque personnage représente, pour moi, une façon de réagir face à la mort de quelqu'un. Folie, amour, vengeance, profit ou encore profonde tristesse... Aucun sentiment ne nous est épargné. L'histoire de ses cinq protagonistes est vraiment saisissante. Là aussi, on se demande sans cesse "qui est la personne la plus faible ?", "qui va faire une erreur et va révéler le secret au grand jour ?", ou encore "jusqu'où Alice est prête à aller avec Jack ?". Bref, encore tout un tas de questions, mais qui gravitent cette fois autour de personnages tout aussi magnifiquement bien décrits que celui d'Alice. Les rapports entre eux sont bourrés de justesse et de vérités. C'est tout un monde réel et logique qui s'offre à nous, et on a véritablement aucun mal à s'y laisser piéger.
Autre aspect sensationnel de ma lecture : mes retrouvailles avec l'écriture de Cat Clarke. J'avais déjà succombé à elle en lisant CONFUSION. Tout est clair, concis, et on va directement au cœur-même des choses. Ici, l'auteure fait un pas de plus dans sa perfection. Elle a réussi à me faire pleurer de rire alors que l'ambiance du roman est lourde, mais dans le meilleur sens du terme qui existe. Cat Clarke sait comment ébranler nos sentiments en un claquement de doigt. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai angoissé comme jamais et j'ai stressé au point de jeter le roman sur mon lit de peur de découvrir ce qui m'attendais dans la suite de l'histoire. Elle n'hésite pas à en faire voir de toutes les couleurs à ses personnages, à les faire souffrir et ne rien leur épargner. Elle décrit avec rigueur et de manière efficace tous les sentiments qui nous parcourent et nous consument à certaines périodes de notre vie. Tout est exact. Tout est juste. Tout est dévastateur.
Seul défaut : la conclusion. Haaaalala, que je suis frustré et en colère de devoir dire ça ! Avec la fin juste annihilante et ravageuse de CONFUSION, je m'attendais à, une fois de plus, en prendre plein la tête. C'est exactement ce qu'il s'est passé, mais pas de la manière dont je l'espérais. Il reste malheureusement pas mal d'interrogations en suspens, et de destins trop flous pour complètement me satisfaire. J'ai eu l'impression que Cat Clarke avait décidé de laisser certains personnages de côté pour seulement se concentrer sur Alice dans les ultimes pages. Elle ne s'embête pas à nous offrir les réponses à des questions pourtant très souvent mises en avant. La fin est quand même pas mal ouverte, en fait. C'est aussi simple que ça. Sauf que les fins ouvertes et moi, ça fait deux. Par contre, je comprends très bien pourquoi l'auteure a choisi cette voie. Ainsi, elle continue d'avancer dans le chemin réaliste qu'elle a choisi de prendre. Tout cela ne fait que rajouter "du vrai" à l'histoire. Mais, au final, je suis plus frustré qu'autre chose, lol ! Et c'est vraiment terriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible !!! Par contre, les toutes dernières lignes m'ont vraiment marqué et achevé ! Je peux, sans l'ombre d'un doute, affirmer que l'histoire d'Alice, Cass, Rae, Polly, Jack et Tara va me hanter et m'obséder encore un bout de temps !
Au final, TORN est pratiquement tout aussi bon et jouissif à lire que CONFUSION. Si ce n'est pas un coup de cœur à cause de sa conclusion ouverte, ce roman reste envoûtant, noir, consumant, et merveilleusement bien écrit. Cat Clarke a, une nouvelle fois, su me combler et me convaincre qu'elle était une des meilleures auteures YA qui existe ( et qu'il faut qu'elle continue à écrire encore et encore et encore et encore :p ). En fait, je crois que je vais même pouvoir nommer cet effet qu'elle a sur moi « l'Effet Cat Clarke », puisqu'il n'y qu'avec elle que je ressens mes émotions de façon aussi palpitante et intense. TORN est une véritable perle. Une bombe qui n'a pas fini de me brûler de me fasciner. Je vais désormais devoir attendre la fin du mois de Janvier pour pouvoir me jeter sur le troisième roman de l'auteure, UNDONE, qui, j'en suis sûr, va autant me renverser que TORN et CONFUSION. Une lecture exaltante, dramatique et vibrante, à ne pas manquer.

par Jordan
En rage de toi En rage de toi
Adeline Dias   
Waouhh, je l'ai dévorée en un peu plus d'une après-midi. Ici on a Josselin & Juliette, il se rencontre deux fois en se bousculant, Juliette qui possède un mauvais caractère, s'énerve facilement, et lui en veut, le courant ne passe pas, enfin... à deux reprises elle veut lui mettre une gifle mais à chaque ça se fini ... (chut on ne spolie pas), ils ont tous les deux un passé lourd qu'il ne veulent pas révélé, malgré leur affection qu'il essaie en vain de nié, il ne veulent pas s'engager l'un envers l'autre. Il y a aussi un léger suspens dans cette histoire, que va faire Stéphane pour se venger (et oui il y a même de la vengeance) et surtout, vont-il finir ensemble. Quand j'ai vu le nombre de page, j'ai eu peur que l'on ressente un léger goût d'inachevé, et en faite non l'épilogue dis tout ce que l'on aurait voulu savoir. Donc un pur moment de détente, une histoire très sympa que l'on à beaucoup de mal à lâcher et après une longue hésitation je lui mettrais un coup coeur, car c'est vrai que même si ça n'a pas été aussi évident que pour certain autre livre, j'ai comme même un petit coup de coeur pour cette histoire. Et je vous le conseille grandement.

par marick76