Livres
455 270
Membres
404 707

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Au cours du souper, Gabriel multiplie les allusions à son mode de vie scandaleux et finit par quitter sa chaise au dessert. Inquiète, je le vois s’approcher de moi et poser une main sur mon épaule. Je me raidis aussitôt. Ce qui ne manque pas de l’amuser.

– Que diriez-vous d’utiliser la porte contiguë entre nos appartements, madame ? Lorsque je vous vois dans cette robe, j’ai envie de vous soumettre à tous mes caprices…

Je recule brusquement ma chaise, m’arrachant à son emprise.

– Je vous en prie ! m’exclamé-je, entre peur et outrage.

Mais il saisit mon menton entre son pouce et son index, me condamnant à fixer ses yeux de silex.

– Je suis votre mari. J’ai tout pouvoir sur vous.

Je cherche à toute allure une échappatoire, furieuse qu’il ait raison, furieuse de ma condition, furieuse du piège où j’ai sauté à pieds joints pour ma famille. Soudain, la colère surpasse la peur, pourtant intense.

Afficher en entier

– Souhaitez-vous me demander quelque chose ?

Le jeune homme me regarde tant que je finis par l’interroger, un peu gênée par son insistance. Il s’ébroue aussitôt, comme au sortir d’une longue nuit.

– Veuillez m’excuser, madame… On m’avait dit que vous étiez belle mais lesdescriptions étaient très au-dessous de la vérité.

Je rougis et le comte de Grenailles vole à mon secours :

– Armand, veux-tu te reprendre ? lance-t-il à son neveu avant de se tourner vers moi. Ces derniers temps, il semble plus passionné par les conquêtes féminines que par celles de l’armée !

L’intéressé éclate de rire.

– Ne dévoilez pas trop vite ma fâcheuse réputation ! J’avais encore quelque espoir de plaire à notre invitée !

Afficher en entier

Vous doutiez de moi ? me moqué-je, en lui tendant le trousseau.

– Non, pas un instant, mais…

J’ai pitié de son air maladroit et lui souris :

– Ne vous inquiétez pas. Je doutais aussi

Afficher en entier

J’ai l’impression de me noyer, de me débattre en vain dans un océan déchaîné. Comment rejoindre la rive ? Comment m’en sortir ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode