Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mariana-8 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ils disent que je suis une beurette Ils disent que je suis une beurette
Soraya Nini   
Un livre que j'ai lu il y a deux ans déjà !
Je me souviens qu'il était très attachant, qu'il dresse très bien le portrait d'une adolescente qui s'ouvre à la vie et qui découvre qu'elle doit se battre pour ce qu'elle veut vraiment.
Ce roman porte un regard acéré sur les traditions, le racisme, la notion de la ''différence''.

par lou73
Le Dernier Magicien, Tome 1 : L'ars Arcana Le Dernier Magicien, Tome 1 : L'ars Arcana
Lisa Maxwell   
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/le-dernier-magicien-tome-1-l-ars-arcana-lisa-maxwell.html

Le Dernier Magicien est sans doute le livre de la rentrée qui fait le plus parler de lui. Il faut dire que les éditions Casterman ont mis le paquet pour cette sortie tant attendue. Pour ma part, il ne m'a pas fallu plus de quelques secondes pour savoir que je voulais découvrir cette histoire. Pourtant une fois dans ma PAL, j'ai attendu le bon moment pour me plonger enfin dedans.

Le Dernier Magicien est un roman fantasy young adult, pourtant, celui-ci est vraiment dense et à l'univers riche. J'ai étalé ma lecture sur plusieurs soirée pour pouvoir pleinement l'apprécier.

Pour la petite histoire, nous suivons une petite bande de magiciens qui se cachent du monde qui les entoure. La magie est considérée comme mauvaise et l'Ordre en place est bien décidé à ce que cela le reste avec notamment sa Barrière. Esta, notre héroïne a une affinité assez particulière qui lui permet de ralentir le temps et même d'aller dans le passé. Elle a été élevé par le professeur afin de récupérer un livre du passé qui permettrait de libérer la magie. Mais lorsque l'on joue avec le passé, l'avenir peut en être totalement perturbé. Une mission a haut risque qui ne laissera personne au hasard.

Dès le début de ma lecture, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture. Il faut dire que le style de l'auteure, Lisa Maxwell est efficace et très addictif. Je me suis de suite attachée à Esta, qui n'a pas sa langue dans sa poche et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Une héroïne à l'image de ses aînées bad-ass et un peu tête brûlée.

Côté personnage secondaire, je préfère ne pas en dire trop pour que vous gardiez le mystère intacte, mais sachez que les apparences sont trompeuses et qu'il faut se méfier de l'eau qui dort. J'ai particulièrement apprécier Harte, dont le mystère reste complet pendant de nombreux chapitres. J'ai notamment aimé la relation Esta/Harte qui n'est que piques et réparties à mourir de rire. Un duo surprenant et attachant.

L'univers du Dernier Magicien est vraiment bien construit. J'ai adoré les multiples affinités de nos personnages et leur particularité. Chaque chose à un intérêt bien précis dans l'histoire et rien n'est laissé au hasard. L'auteure nous plonge avec beaucoup d'imagination dans ces époques et les descriptions sont vraiment parfaites pour s'immerger dans le passé. D'ailleurs, ces petits bonds dans le temps peuvent dérouter au début, mais croyez-moi, après, vous allez vous y faire sans problème.

Je me suis vraiment laissée emporté par l'histoire et la mission d'Esta. A tel point que lorsque je suis arrivée à la dernière partie je n'avais plus envie de quitter les personnages. C'est assez marrant car après plus de 630 pages, on pourrait s'attendre à ce que quelques longueurs nous aient ternies ce premier tome, mais pas du tout. On ne s'ennuie pas une seconde et le suspense est à son comble.

Pour tout vous dire, la fin de ce premier tome du Dernier Magicien m'a tenu en haleine comme jamais. Je tournais les pages en ayant peur que ce soit la dernière. Et bien sur, le moment fatidique de la dernière phrase est arrivé. Je n'ai qu'une chose à dire, mais où est le second tome, que je puisse me jeter dessus !

En conclusion, vous l'aurez compris, j'ai adoré Le Dernier Magicien. Un premier tome qui mêle à la perfection magie, amour, suspense, amitié et complot. Je me suis laissée happée par l'histoire et les personnages. Si vous aimez les romans de magie, foncez, vous ne le regretterez pas !

par Carole94P
Frigid, Tome 2 : À demi-mot Frigid, Tome 2 : À demi-mot
Jennifer L. Armentrout   
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/frigid-tome-2-a-demi-mot-jennifer-l.armentrout.html

Après ma déception pour A huis-clos, on aurait pu penser que je lâcherais l’affaire pour le second tome (bien que sur les personnages secondaires). Mais avec Jennifer L. Armentrout, je sais que tout est possible : qu’un tome peut me décevoir et le suivant me ravir de nouveau. Jennifer L. Armentrout, c’est un peu une valeur sûre pour moi. Du coup, j’avais pré-commandé aussi sec A demi-mot.

Tout juste arrivé et déjà terminé. Tel est mon rituel pour les romans de cette auteure.

Andrea est la reine de la gaffe, des maladresses et bêtises. Bien aidée par l’alcool cela dit. Pourtant, lorsqu’il s’agit de Tanner, elle sort la carte du cynisme et de la confiance en soi. Les voilà en vacances en compagnie de leurs amis forcés de cohabiter. Tanner, le beau pompier bénévole aura bien du mal à faire fondre la glace de la belle Andrea. Il faut dire que sa réputation le précède.

Jennifer L. Armentrout arrive toujours à nous raconter plus qu’une histoire d’amour. Il y a toujours des personnages dont le passé ou les épreuves à surmonter apportent de la profondeur à l’histoire. Ici, c’est également le cas. Andrea est une héroïne complexe et qui se cache derrière l’alcool. L’intrigue tourne notamment autour de cette question. Pourquoi a-t-elle besoin de noyer ses problèmes par ce biais, pourquoi le fait-elle ? Qu’est-ce qui la pousse à s’isoler. Des questions auxquels nous auront des pistes tout au long de notre lecture d’A demi-mot.

A demi-mot est à mes yeux bien meilleur que le premier (A huis-clos). Ici, les sentiments et émotions sont d’autant plus importants. Une relation qui évolue difficilement et à son rythme. En revanche, j’ai nettement préféré la saga Wait for You.

par Carole94P
Celle dont j'ai toujours rêvé Celle dont j'ai toujours rêvé
Meredith Russo   
Autant le dire tout de suite, je ne fais pas partie du lectorat visé.

Pour ce qui est de l'histoire d'amour, comme dans beaucoup de livres destinés aux adolescents, je l'ai trouvée complètement niaiseuse !
Pour ce qui est du sujet de la transexualité par contre, j'ai trouvé cela intéressant mais, je n'y connais rien. En effet, c'est un sujet peu abordé en règle générale.

Comment la transexualité est-elle vécue ? C'est là que l'ouvrage devient intéressant.
Après, l'auteur elle-même précise à la fin de l'ouvrage qu'elle a joué sur les clichés afin de le rendre plus accessible... C'est dommage

par dadotiste
La Forêt des Damnés, Tome 1 La Forêt des Damnés, Tome 1
Carrie Ryan   
Un livre tout simplement magnifique.
Le genre de livre qui prend aux tripes, surtout par la façon dont l'auteur retranscrit les idées, émotions, sentiments de Mary. Toute l'histoire est plongée dans une étrange ambiance rendue presque onirique par l'obsession de Mary pour l'océan, et trés morbide à cause de l'omniprésence des zombies, de la mort qui plane sur les personnages. J'aime beaucoup ce côté futuriste, apocalyptique, sans attaches réelles avec le monde tel que nous le vivons.
C'est une trés belle histoire, et un de mes gros coup de coeur.

par x-Key
Il est grand temps de rallumer les étoiles Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi   
Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.
Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.
J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.
Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.
J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.
J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…
J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !
L'Enfant qui se laissait mourir L'Enfant qui se laissait mourir
Othilie Bailly   
Livre qui va très vite à livre et très émouvant, où l'on assiste à la mort progressive d'une jeune fille de 15 ans, où la solitude , le rejet et la perte d'un être cher va accompagner son existence, jusqu'à ce que cette dernière ne supporte plus cette souffrance et décide de s'auto-détruire.

par Pimus
We'll Never Be Apart We'll Never Be Apart
Emiko Jean   
Murder.

Fire.

Revenge.

That’s all seventeen-year-old Alice Monroe thinks about. Committed to a mental ward at Savage Isle, Alice is haunted by memories of the fire that killed her boyfriend, Jason. A blaze her twin sister Cellie set. But when Chase, a mysterious, charismatic patient, agrees to help her seek vengeance, Alice begins to rethink everything. Writing out the story of her troubled past in a journal, she must confront hidden truths.

Is the one person she trusts only telling her half the story? Nothing is as it seems in this edge-of-your-seat psychological thriller from the debut author Emiko Jean.

par Jordane_
Healthy vegan Healthy vegan
Marie Laforêt   
je n'ai pas trouvé mon bonheur dans ce livre de cuisine. premièrement parce que je suis du Québec et que les indications sont en gramme et non en tasse. ça pose problème à chaque recette que j'ai envie d'essayer. deuxièmement, parce que je trouvais qu'il y avait beaucoup d'ingrédient que je n'avais pas dans mon armoire et donc, c'est beaucoup de dépense pour tester des recettes que l'on ne sait même pas si on va apprécier. troisièmement, je suis du type visuel et j'aurais aimé plus de photo pour m'attirer. et quatrièmement, je trouvais certaines recettes plutôt complexe à réaliser et je ne suis pas rendu là dans mon cheminement; tel faire mes propres lait végétaux, fromage, déshydrater mes fruits... mais pour ceux qui recherche cela, c'est un livre vraiment complet avec énormément de recette.
Indiana Teller, Tome 1 : Lune de Printemps Indiana Teller, Tome 1 : Lune de Printemps
Sophie Audouin-Mamikonian   
Comment dire ce que je pense de ce livre ... MAGNIFIQUE !
Il est vraiment vraiment génial ! L'auteure m'avait déjà conquise avec Tara Duncan et c'est la même chose avec Indiana Teller !
Sophie Andouin-Mamikonian aborde d'une façon totalement différente de celle des autres le thème des Loups-Garous, thème qui depuis Twilight est aussi populaire que les Vampires et ça rend l'histoire très originale et en plus de ça, c'est très bien construit ! Puis tout au long de ce 1er tome, on a une conflit qui se forme et dont Indiana est un peu responsable malgré lui ! En parlant d'Indiana, c'est un personnage très complexe mais attachant et qui pour une fois, se trouve être un des personnages les plus faibles (n'étant pas un loup-garou) et nous permet de mieux nous identifier en lui ! Le thème du voyage dans le temps aussi est évoqué (seulement évoqué dans ce premier tome mais je pense que ça va vraiment prendre de l'important aux prochains tomes) et c'est assez rare mais ce n'est pas pour me déplaire !
Bon, je crois que je vais m’arrêter là sinon je pourrais faire des dizaines de pages pour parler de ce livre !
Un conseil : LISEZ - LE !