Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de marick76 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall
Tillie Cole   
Gros coup de cœur pour ce troisième roman de la série Sweet Home ! Un univers plus sombre, plus dangereux et plus poignant que dans les deux premiers tomes. Il réunit tout ce qui m’avait manqué dans les autres pour atteindre la perfection, le coup de cœur littéraire.

Sous les apparences, Lexi, l’une des meilleures amies de Molly, a une vie parfaite. Etudiante brillante, pom pom girl talentueuse, elle semble tout avoir à portée de main pour être heureuse. Mais en réalité, Lexi cache un terrible secret, un mal qui la ronge de l’intérieur et la détruit peu à peu. Déjà fragile, sa rencontre avec Austin ne va rien arranger lorsqu’elle va être témoin bien malgré elle d’une scène qu’elle n’aurait pas dû voir. Un deal des Imperatori, le gang le plus dangereux de la région. Elle va avoir la trouille de sa vie et Austin, receveur vedette de la Tide mais aussi membre du gang, va se charger de la faire taire. Il ne peut pas prendre le risque que sa famille soit mise en danger. S’il fait partie du gang ce n’est pas par choix mais par nécessité. C’est pour lui le seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille et de payer les frais médicaux de sa mère.
A l’opposé l’un de l’autre, rien ne prédestinait Austin et Lexi à se rencontrer. Et pourtant….

Ce livre m’a complètement bouleversé. Dès les avant-propos de l’auteure, j’ai compris que ce nouveau roman allait être intense et me prendre aux tripes. Impossible pour moi de lâcher l’histoire de Lexi et Austin. Elle m’a fait passer du sourire aux larmes, elle m’a profondément touché. Que ce soit par sa beauté ou sa dureté, elle m’a complètement retournée.
J’ai tout simplement tout aimé dans ce livre : le contexte, le scénario, le style…tout. Mais je crois que ce qui m’a le plus touché ce sont les deux héros : Austin et Lexi. Chacun d’eux se débat avec ses démons intérieurs, se cache derrière des faux semblants. Leurs détresses est authentique, presque palpable.
Austin est aux prises avec ses tourments. Derrière son look de méchant bad boy percé, tatoué et couvert de cicatrices, se cache un jeune homme dépassé par les évènements. Il fait tout ce qu’il peut pour sortir la tête de l’eau. La maladie de sa mère, le comportement de ses frères, leur manque de moyen financier…sont autant de problèmes trop lourds à porter pour un jeune homme seul. Un jeune homme altruiste, contraint de faire des choix qui ne lui ressemblent pas. J’ai craqué pour Austin, pour son côté mauvais garçon mais aussi pour sa vulnérabilité.
Véritable clown triste, Lexi est elle aussi touchante. Rien que de repenser à son histoire en écrivant ces quelques lignes, j’en ai les larmes aux yeux. Son passé, son combat, sa maladie, sa force de caractère quand elle dissimule ses véritables sentiments…tout chez elle est fait pour nous toucher au plus profond. Lexi c’est l’ambigüité par excellence. La force et la fragilité réunit en une seule personne. Ces deux opposés mènent une lutte sans fin dans son esprit. J’ai été horrifiée de voir comment de simples mots peuvent détruire quelqu’un. Une courte phrase et l’univers s’écroule. J’ai eu de la peine pour Lexi mais aussi indirectement pour toutes les autres personnes qui dans la vie réelle souffre du même mal. Bref, ce petit bout de bonne femme m’a mis sens dessus dessous.
J’ai apprécié que dans ce tome, l’auteure nous livre les points de vue de chacun des héros. Ainsi j’ai pu m’immerger complètement dans leurs pensées, partager avec eux leurs sentiments. Rien de tel pour juger de la complexité d’un personnage et apprendre à le connaitre sous toutes ses facettes.
Comme je l’ai dit en préambule, ce livre est un énorme coup de cœur. Je suis impatiente de lire le prochain tome de la série et j’espère qu’il sera dans la même veine.
Los Angeles Vip, Tome 3 : Enthrall Him Los Angeles Vip, Tome 3 : Enthrall Him
Vanessa Fewings   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-aXn

{Marina}

La fin du deuxième tome de Los Angeles VIP m’avait laissée sur ma faim. J’étais curieuse de découvrir ce que Vanessa Fewings réservait à nos trois héros et je me suis jetée sur L’éternité dès sa sortie.

[...]

Je me suis régalée pendant ma lecture de L’Eternité et Vanessa Fewings m’a fait passer un très bon moment avec les trois tomes de Los Angeles VIP.
Tout n’est pas parfait, loin de là. Les clichés sur la richesse de Richard et Cameron pour souligner les origines modestes de Mia m’ont souvent fait lever les yeux aux ciels… Tout comme j’ai eu un peu de mal à adhérer au triangle amoureux et à comprendre les sentiments ambigus que les héros ont les uns pour les autres. Certains passages m’ont semblé « brouillon », et beaucoup absolument pas crédible.

Et pourtant, je me suis attachée aux personnages…. J’ai craqué pour Cameron, j’ai eu de l’affection pour Mia et Richard était touchant. Tout comme j’ai été embarqué par l’érotisme de cette romance et l’intrigue de ce livre.

A tel point que j’étais désolée d’arriver à fin de L’Eternité ! Je crois que la série Los Angeles VIP contient 7 tomes et je suis impatiente de lire la suite.
Bad Secrets (Secrets Interdits), l'intégral Bad Secrets (Secrets Interdits), l'intégral
Lucy K. Jones   
Je remercie les éditions Additives pour l'envoi de ce roman et le site Babelio pour l'organisation de cette #MasseCritique. J'avais sélectionné ce roman à cause de cette magnifique couverture, et franchement, je n'ai pas été déçu...

L'histoire est celle de Nina, une jeune policière, qui va devoir enquêter sur un faussaire d'œuvre d'art. Mais ce dernier est très charmant et charmeur. Du coup, même si elle refuse qu'un homme se mette en travers de sa carrière, elle va tomber dans les bras de cet amant hors-pair... Jusqu'où ira-t-elle pour ne pas mettre en danger sa carrière ? Mais surtout, quels secrets va-t-elle découvrir sur son amant, mais aussi sur certains membres de sa famille ?

Je dois dire que j'ai cru au départ à une histoire banale avec un amour interdit, mais cela ne dure qu'un centaine de pages. Après, l'enquête qui jonche l’histoire est beaucoup plus complexe, et le passé des personnages est pour le peu unique dans leurs genres. L’auteure nous donne des informations sur les personnages, notamment Bruce, Elsa, la sœur de Nina, ou encore le père de Nina, au compte-gouttes. Chaque fois, notre esprit doit se tordre pour essayer de débusquer le vrai du faux, mais aussi pour trouver comment tous ces événements peuvent finir. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'alliance entre le suspense qui entoure les personnages et la relation amoureuse qui se crée entre Nina et Bruce.

La fin est vraiment inattendue. Autant dire que l'auteure a su me surprendre jusqu'au bout. Jamais je n'aurai deviné la fin de ce roman, qui m'a juste prise jusqu'à la dernière page.

Nina Connor est une jeune officière de police, qui intègre le commissariat de son père, mais ce dernier n'a pas l'air d'être ravi que sa fille soit parmi les forces de l'ordre. Il va alors la mettre, avec un de ces nouveaux collègues, sur une enquête sur un faussaire d'oeuvre d'art. Mais elle va tomber dans les bras de ce dernier, alors qu'elle n'a jamais réussi à faire confiance à aucun autre homme... Je dois dire que ce personnage est très profond et recherché, notamment au vu de sa sœur jumelle, Elsa, que l'on apprend à connaitre au fil de l'histoire. Mais surtout, j'ai aimé son évolution : elle arrive à faire confiance à Bruce quand elle apprend à vraiment le connaitre. Du coup, on peut suivre l'évolution de leur couple, même on peut imaginer leur futur. Enfin, elle a tout ce que j'aime dans les personnages féminins : elle est courageuse et déterminée, avec une petite part de faiblesse.

Bruce Willington est un homme d'affaire, qui a hérité d'une fortune, car son grand-père vendait beaucoup d'oeuvre d'art. Il continue dans cette branche depuis toujours. Quand il rencontre Nina, il en veut plus avec elle, mais il sait aussi qu'elle est de la police et qu'elle enquête sur lui. Mais cela ne le gène pas, car ses sentiments dépassent cela. Il veut vraiment plus pour elle et n'hésite pas à se confier à elle, même si cela peut le mettre en danger. Je le trouve très sensible comme homme quand il découvre le passé de Nina ou même dans quelle vie elle vit. Je dois dire que j'ai aimé son attention qu'il lui porte, mais aussi son amour et son dévouement. A tout moment, il la protège au détriment de sa vie, de sa liberté. J'ai énormément aimé ce personnage. Mais il a un point négatif : son prénom, qui m'a fait beaucoup rire au départ sans que je comprenne vraiment pourquoi ^^

Le style d'écriture est très description et entraînant. Du coup, on ne voit pas les pages passées, même si parfois, je regrette un peu que les chapitres soient aussi courts. En effet, il y en a des longs et des courts et cela m'a perturbé par moment.

En général, une lecture en apparence classique, mais qui cache une histoire étonnante et des personnages plus profonds.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/09/bad-secrets-de-lucy-k-jones.html
Kinnections, Tome 1 : Le jeu de la tentation Kinnections, Tome 1 : Le jeu de la tentation
Jennifer Probst   
Trouver l’amour? En ce qui la concerne, Kate Seymour y a renoncé depuis une éternité. Ironie du sort, elle a hérité d’un don infaillible : détecter l’alchimie entre deux êtres. Alors, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle a lancé l’agence de rencontres Kinnections. Mais voilà qu’au lieu de provoquer des étincelles, Kate s’attire les foudres de Slade Montgomery. Avocat cynique, ce magnat du divorce n’est autre que le frère d’une de ses clientes. Le jour où il débarque dans son bureau et clame que Kinnections n’est qu’une arnaque, Kate se jure de tout faire pour lui prouver le contraire. Quitte à mettre son propre cœur en péril…

par kirikou
Rien qu'une chanson, Tome 4 : Rien qu'un Instant Rien qu'une chanson, Tome 4 : Rien qu'un Instant
Stacey Lynn   
Sarah ne veut pas s'attacher aux gens, sa seule amie est Kennedy (que nous avons rencontré dans le tome précédent). Elle enchaine les aventures sans lendemain, et consacre tout son temps à son boulot et son association. A Las Vegas, elle rencontre Lynx, le meilleur ami de Grayson (rencontré en même temps que Kennedy), ils ont le même point de vue : du sexe sans engagement. Seulement cette nuit va changer beaucoup de chose et Lynx a envie de mieux connaître cette jeune femme drôle et mystérieuse. Armé de patience, il va utiliser tous les instants passés avec elle pour lui faire baisser sa garde... mais y arrivera-t-il ?
Depuis le jour où j'ai découvert la plume de Stacey Lynn et son univers, j'ai été conquise. Pourtant cette auteur choisit de traiter à chaque fois des sujets très durs et sensibles, mais elle le fait avec tellement de justesse et de douceur qu'on ne peut que s'immerger dans l'histoire, enveloppée par les sentiments et les émotions de ses protagonistes et se laisser porter par les mots de Stacey Lynn. Sa prose est fluide, franche et tendre, elle nous captive et nous fait tourner les pages sans nous en apercevoir. C'est agréable, nous avons l'impression d'être dans un cocon, même si les thèmes abordés sont durs. Nous avions déjà assisté à la rencontre de Lynx et Sarah dans le volet précédent, lors des retrouvailles de Grayson et Kennedy, les faits sont rappelés brièvement mais clairement ce qui fait que nous entrons rapidement dans l'histoire. Sarah ne nous est pas vraiment inconnue, c'est elle qui est à l'origine en quelque sorte, de cette série (c'est elle qui a causé l'accident qui a tué le premier mari et le fils de Nicole, dans le premier tome) Elle porte le fardeau de son erreur de jeunesse sur ses épaules, et fait tout son possible pour éviter à d'autres personnes de faire la même bêtise qu'elle. Elle a également peur de faire de nouveau souffrir une autre personne et c'est pour cela qu'elle ne veut pas s'attacher, qu'elle ne veut que des aventures sans lendemain. On ne peut pas détester Sarah pour ce qu'elle a fait plusieurs années auparavant, c'était un malencontreux accident, mais surtout elle culpabilise déjà tellement qu'on a qu'une envie c'est la réconforter. L'histoire de Lynx est un peu plus classique, c'est un ancien militaire qui a vécu des horreurs au front et qui, malgré son retour et ses tentatives de se soigner, n'arrive toujours pas à vraiment reprendre le contrôle de sa vie. La seule solution qu'il a trouvé est le sexe, mais il ne veut pas passer la nuit avec sa conquête du moment. Au premier abord, le comportement de Sarah et Lynx sont compatibles, ils veulent la même chose sauf que Sarah de part son attitude libérée et enjouée va lui apporter le petit truc qui le soulage, et cela le perturbe ... mais surtout l'attire. Lynx est un homme fort même si il a des cicatrices, cachées mais profondes, et il n'a pas peur d'affronter ce qu'il ressent, ni Sarah surtout quand il s'agit de leur bien être à tous les deux. Il va se montrer patient et affectueux avec la jeune femme qui est un petit animal fragile et craintif. Il l'a comprend car lui aussi, à ses démons à gérer. Leur histoire est passionnelle, elle commence sur une pulsion sexuelle qui résulte d'une attirance physique, alors oui les scènes de sexe sont régulières et torrides, mais petit à petit  nous allons être témoins des petits changements dans leurs comportements et de l'évolution de leurs sentiments. J'ai aimé sentir la tendresse s'infiltrer entre eux, pour les métamorphoser doucement. J'ai aimé les voir affronter leurs peurs pour se modeler un bel avenir. A plus d'une reprise, j'ai eu les yeux brillants et un sourire bienheureux accroché à mes lèvres... un vrai régal !
Nous retrouvons également une grande partie des protagonistes des autres opus de cette série. Les voir heureux et épanouis est très agréable et touchant.
Stacey Lynn clôture sa série avec un couple attachant et touchant. Ce tome, tout comme cette série, est un condensé d'émotion et de passion, un petit bijou de douceur. Laissez vous tenter, vous ne le regretterez pas ^^

Béa - Actu YA -

par BeaMars
Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves
Anne Bishop   
Ce 4ème tome est tout simplement exceptionnel, tellement meilleur que le précédent que je manque de superlatifs. Il se passe tellement de choses ici, pour nos héros mais aussi avec de nouveaux personnages, qu'il faut être émotionnellement préparé. Je ne veux surtout rien spoiler, mais on est happé dans un tourbillon du début à la fin.
Je suis passée par toutes les émotions, j'ai souvent ressenti de la colère, pour l'instant d'après être amusée, puis heureuse, puis à nouveau être envahie par la rage, l'angoisse, et même une grande tristesse. C'est la première fois que je pleure en lisant cette série.
La cassure entre les Terra Indigene et les humains se fait irrévocablement, et chacun oeuvre pour survivre à cette guerre si effroyable.
Mais dans tout ce chaos, cette obscurité, certaines relations entre les Autres et quelques hommes offrent un peu d'espoir. Heureusement d'ailleurs qu'il y a la présence des humains du Courtyard, des Cassandra sangue, des Intuits et des policiers, pour nous laisser un peu de foi en l'humanité.
Nous, lecteurs, sommes les témoins de ces liens qui se forment, de cette confiance qui s'instaure. On s'attache à tous ces personnages si exceptionnels, on rit avec eux, on tremble pour eux.
En résumé, un livre absolument merveilleux, qui se clôt sur une très jolie scène finale, comme un cadeau après tant d'intensité.
Il fait partie de ces livres que l'on souhaiterait ne jamais finir.


par Migabo
Cold Fury, Tome 1 : Alex Cold Fury, Tome 1 : Alex
Sawyer Bennett   
Ma note pourra peut-être paraître excessive si l’on sait qu’il n’y a rien d’original dans cette histoire. Un bad boy « hockeyeur » qui rencontre une assistante sociale fraîche et propre sur elle… avec des rebondissements -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/02/12/alex-cold-fury-hockey-n-1-sawyer-bennett/
Les Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder Les Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder
Marissa Meyer   
J'en entendais vaguement parler depuis quelques semaines (et merci la couv' du catalogue PKJ !), sans vraiment m'y intéresser de plus près. Et puis finalement, je me suis laissée tenter. Avec vampires, loup-garous, sorciers, démons ou je ne sais quoi d'autre à la pelle, pourquoi pas un cyborg ? Histoire d'avoir un brin d'originalité...

Eh beh franchement, pour quelqu'un qui n'avait pas d'attente particulière, j'ai été comblée. Sérieux mais... WOUAH ! Je n'ai pas pu me coucher avant de l'avoir fini, malgré mes paupières qui n'avaient qu'une envie : se fermer.

Et pourtant, quand j'ai eu le livre entre les mains et que j'ai aperçu la mention "entre Cendrillon et Star Wars" au dos, j'étais très sceptique. C'est quand même vachement large comme fossé, quoi XD imaginez, une Cendrillon avec un sabre laser. Ou même un Jedi qui fait les poussières. Flippant, non ? Enfin bon, rien de tout ça, mais une fois fini, je peux dire que ce livre peut mériter ces deux "thèmes".
* Star Wars à cause de tous ces androïdes-cyborgs, et par les jeux de complots et alliances, voire menace de guerre inter-planétaire.
* Et Cendrillon parce que... l'ambiance, quoi ! Il y a pas mal d'éléments qui rapellent ce fameux conte de Perrault (en trèèèès remasterisé, certes, mais c'est qui est bon). Belle-mère, soeurs, bal, prince... et comme quand on voit (ou lit) le Cendrillon original, cette irrésistible envie de lui hurler "mais bouge-toi, bon sang, cogne-les !!!" (... bon, ok, il n'y a peut-être que moi qui ait ce besoin de la voir se rebeller ^^)
Donc, s'il y a des gens qui apprécient Cendrillon ET Star Wars, franchement, ne pas hésiter (même s'il n'y a pas de sabre laser ou de souris qui parlent !)

Et puis même Cinder vaut le coup. Sarcastique, attachante, on la prend facilement en pitié... [avec une [spoiler]mère adoptive et tante[/spoiler] pareilles, ce n'est pas dur. Sans oublier ses problèmes de pied (a)].

Bref, on entre très vite dans le contexte, dans l'histoire, on s'attache vite aux personnages, il n'y a pas vraiment d'action pure et dure, mais c'est tellement addictif qu'on n'y prête même pas attention, tout s'enchaîne à la perfection pour maintenir l'intérêt. Surtout que, eh ! pour une série Young Adult, tout n'est pas rose et mignon, tout ne se passe pas à merveille (bien au contraire, j'ai envie de dire), et c'est justement ça, qui fait qu'on a toujours envie d'en savoir plus, savoir comment va finir Cinder et son entourage.

Conclusion : Un très bon début de série Young Adult, et mon premier gros coup de coeur pour cette année 2013 !
(Faites que le tome 2 ne tarde pas. Please.)

par Zinthia
The team, Tome 3 : Prolongation The team, Tome 3 : Prolongation
Lynda Aicher   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8EG

{Marina}

Les deux premiers tomes de The Team de Lynda Aicher m’ont énormément plu et je me suis précipitée sur Prolongation dès sa sortie.

[...]

Alors qu’en apparence ils n’ont rien en commun et qu’ils sont à l’opposé l’un de l’autre, leur rencontre ne va pas les laisser indifférent… Après tout, ne dit-on pas les contraires s’attirent ?
Avec Prolongation, Lynda Aicher traite d’un sujet extrêmement lourd…
Cela apporte son lot de douleur et de peur… mais aussi de douceur et d’espoir. Le juste milieu a été trouvé pour qu’on ne tombe jamais dans le mélodramatique.

Ce livre est une superbe romance, touchante, profonde et hyper sensuelle….

[...]

Quoiqu’il en soit, je me suis régalée, et j’ai été ravi de croiser Vanessa de RED ROOM et je me suis, une nouvelle fois, régalée avec la plume sexy de Lynda Aicher.
En Miroir En Miroir
Lily Haime   
C'est un Lily Haime, alors c'est excellent, évidemment.
Avec "en miroir" elle se lance dans un nouveau registre: le romantic suspens. Et je trouve que c'est plutôt très réussi. La romance et la relation entre Indiana et Souleymane sont prioritaires mais le fil conducteur est bien l'enquête sur le Prêtre et ses répercussions sur ces deux personnages et les liens qu'ils entretiennent.
Comme d'habitude, c'est toujours excellemment écrit, avec la plume envoûtante de Lily que l'on connait tous et que l'on aime. Les mots entre ses doigts deviennent poésie.

La relation entre Indiana et Souleymane est passionnelle et électrique, à la hauteur des autres couples qu'elle a imaginés.

J'ai deviné assez rapidement qui était le prêtre, mais ça n'a pas du tout gâché mon plaisir. De plus, ce n'est pas dans le suspens de son identité que réside la force de ce livre ou l'addiction de la lecture.

Si le schéma psychologique d'Indiana reste très similaire aux autres héros de Lily, il est néanmoins légèrement différent (peut-être un peu moins fier). Souleymane quant à lui est un homme de convictions, fort, d'une beauté solaire et j'ai beaucoup aimé avoir son point de vue par le biais des conversations téléphoniques à chaque fin de chapitre.

Je terminerais par une rengaine habituelle à la fin de chacun de ses livres: vivement le prochain!