Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de marick76 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Entre ciel et mer... Entre ciel et mer...
Karina Halle   
« Entre ciel et mer… » est la romance parfaite pour celles qui aiment voyager et surtout qui raffolent des paysages aussi magnifiques les uns que les autres… Une lecture dépaysante et agréable qui diffère un peu des romances classiques tant elle m'a transportée dans un lieu lointain aux paysages d'une beauté époustouflante. Cela m'a terriblement donné envie de découvrir la Nouvelle-Zélande.
Le résumé de ce nouveau roman m'a énormément séduite. En effet, l'idée d'une histoire d'amour sur un fond de Road-Trip néo-zélandais était tout simplement hyper tentant ! Je savais qu'à l'issue de ma lecture je n'aurais qu'une envie, celle de faire mes valises et de partir à la découverte de la Nouvelle-Zélande. On en prend pleins les yeux tellement les sites décrits semblent splendides.
Je me suis lancée dans ce roman de manière très optimiste et j'ai passé un bon moment de lecture cependant, je suis un peu tristounette car je n'ai pas ressenti autant d'émotions que celles que j'ai éprouvées durant ma lecture de la saga des McGregor. J'avais adoré « le Pacte » et j'ai eu deux gros coups de coeur pour « L'Offre » et « le Jeu », du coup, je me réjouissais de retrouver la plume de Karina Halle
Forever You, l'intégral Forever You, l'intégral
Rose M. Becker   
Grace est une lycéenne landa, bonne élève, un peu discrète, elle se trouve toujours près de ses deux amies Lexy et Anna et ensemble elles forment un joli trio inséparable.
Seulement Voilà, Grace n’est pas la petite bourgeoise qu’elle veut laisser paraître, elle cache un secret .
Ce secret, personne ne le connaît jusqu’au jour où elle se retrouve face à Noam.

Noam est un élève solitaire, envié par les garçons, désiré par les filles il est très secret .Il a perdu son frère, Dean, porté disparu. Alors que tout le monde accepte l’idée qu’il puisse être mort, Noam se bat pour trouver des indices, une piste qui lui permettra de retrouver son frère car il est persuadé que ce dernier est encore en vie.
Et pour commencer il va devoir s’expliquer avec la dernière personne à l’avoir vue vivante et cette personne n’est autre que Grace !!!!
Envoûtée par le regard sombre du jeune homme, Grace va lui expliquer comment elle a retrouvé son frère baignant dans une mare de sang et comment il a disparu le temps qu’elle appelle les secours. Devant la résolution de Noam a retrouvé son frère, la jeune femme va l’aider et le soutenir dans ses recherches.
Les deux lycéens vont se rapprocher mais Noam va découvrir le secret de Grace dans des conditions assez particulières.
D ‘abord surpris et déçu, il va accepter les explications de la jeune femme et découvrir une fille courageuse qui va faire battre son cœur.
Leur idylle aura pu être simple mais le père de Noam, un homme puissant et violent va se mettre en travers de leur histoire et tout faire pour les séparer.
Pendant ce temps, dans leur lycée un corbeau dévoile tous les secrets des élèves et plongent l’établissement dans une ambiance où la curiosité, la honte et la peur font mauvais mélange !!!

Laissez vous emporter par l’histoire de Grace et Noam, une histoire passionnante avec des personnages touchants :
Grace avait une vie parfaite, des parents aimants, une famille unie, une bonne scolarité jusqu’à ce que son père meurt dans un accident tragique . Dès lors sa vie a basculée et pour poursuivre de brillantes études elle a obtenue une bourse, sa mère travaille dur comme serveuse pour payer les factures et elles vivent dans un piteux appartement . Mais Grace, pour s’intégrer à sa nouvelle école de bourgeois, s’est inventé une vie et s’est enfoncée dans le mensonge. Pourtant cette jeune fille est courageuse, elle travaille dure à l’école, le soir, elle travaille comme couturière dans une boutique de luxe et n’hésite pas à aider sa mère comme serveuse lorsque le besoin se fait.
Après sa rencontre avec Noam elle va devoir se dévoiler face au jeune homme mais hors de question pour elle de tout raconter à ses amies.
Lorsque le corbeau apparaît sur les réseaux sociaux avec ses révélations, Grace va se sentir menacée et craindre d’être une des victime de cet inconnu.
Elle m’a touché par son courage, sa force de caractère, elle ne lâche rien, elle défend les gens qu’elle aime, elle est très proche de sa mère et sa sœur et se soutiennent face aux difficultés. Son amour pour Noam est très fort pourtant elle va tenter de prendre de la distance quand elle va s’apercevoir qu’il nuit à sa famille et qu’elle change au contact du jeune homme.
Noam quand à lui est un garçon mystérieux, solitaire. Il cache lui aussi des secrets très lourds et se protège à sa façon. Il semble indifférent à tout ce qui l’entoure mais c’est une carapace car le jeune homme est très protecteur envers ceux qu’il aime. Il va tomber sous le charme de Grace et se transformer à son contact. Attentionné, prévenant il est le contraire de se que l’on pourrait penser. J’ai craqué pour ce jeune homme attendrissant et tellement malheureux.
Les personnages secondaires ont tous leur importance, chacun cache une part de secret que le corbeau va dévoiler créant une ambiance pesante, lourde malsaine.

L’histoire est intense, l’auteur nous plonge d’entrée dans l’histoire avec une disparition inquiétante, des protagonistes qui réagissent de manière plus où moins suspect .
L’arrivée du corbeau nous plonge dans la crainte et la suspicion. Chaque révélation met un peu plus la pression, les personnages sont jugés, blessés .
Tous les événements qui arrivent plus où moins en même temps rendent la lecture intense, addictive, on est plongé dans cette romance un peu glauque où chaque secret peut exploser à la figure des gens.
Pourtant au milieu de cette intrigue, naît une magnifique histoire d’amour, Noam et Grace s’aiment et leurs sentiments nous emportent dans un tourbillon émotionnel, entre sourire et tension, espoir et crainte, on se projette avec notre jeune couple .

L’écriture est captivante, percutante, l’auteur nous embarque dans son univers et il est impossible de décrocher tant la lecture est intense. Les mots s’enchaînent et l’émotion nous gagne, chaque phrase nous touche, chaque événement nous déstabilise. Je me suis retrouvé au milieu de cette bande de lycéens à espérer et à douter avec eux, j’ai ressenti chaque émotions, leur désespoir m’a blessé et leurs craintes m’ont serré le cœur !!!!

Une très belle découverte et un coup de cœur pour cette romance intrigante et touchante
Les Trois Talents, Tome 2 : Le Gardien des secrets Les Trois Talents, Tome 2 : Le Gardien des secrets
Emma Cavalier   
http://www.lmedml.fr/2017/11/09/les-trois-talents-2-le-gardien-des-secrets-emma-cavalier/

Attention, s’agissant du second tome de la saga, la chronique peut contenir des spoilers sur le tome précédent.

J’ai reçu ce second opus hier, et je n’ai pas pu me résoudre à attendre avant de le lire. Emma Cavalier nous emmène à New York avec Lex, ainsi que dans le sud de la France avec Beth… Souvenez-vous, à la fin du premier tome, les révélations s’enchaînent et détruisent tout sur leur passage. On retrouve nos héros peu de temps après leur séparation douloureuse. Lex et Beth ont besoin de trouver un refuge, une façon de faire une croix sur le passé… Mais est-ce si facile que ça d’oublier la passion qu’ils ont vécu ?

Direction New York, où nous allons suivre la nouvelle vie de Lex, après avoir obtenu la célèbre bourse Perdini, Lex va essayer de surmonter la culpabilité qu’il ressent envers Beth, il va tout faire pour tourner la page en s’épanouissant dans ses soirées de débauche. Dans la ville qui ne dort jamais, Lex va faire connaissance avec Eviva, une jeune artiste qui éveille de suite son intérêt, Lex va petit à petit se lier avec un groupe de personnes qui gravitent autour d’Eviva… Cette jeune femme connaît bien le milieu bdsm, elle va partager ce mode de vie avec Lex, écumant les soirées et toutes les expériences possibles et imaginables. Malgré l’épanouissement de Lex, il a tout de même du mal à se défaire du souvenir de Beth, tout lui rappelle le peu de temps qu’il a partagé avec elle. Et sa proximité avec Dom ne va pas arranger les choses. Ce voyage initiatique à New York va vraiment être bénéfique pour Lex, car si le sexe est une constante dans sa vie, et bien il apprend tout simplement à s’épanouir, à vivre avec ses secrets, ses traumatismes et sa culpabilité. Evidemment tout cela sera lié à un personnage clé de cette trilogie… Dom. Je ne préfère rien dévoiler à ce sujet, même si j’ai beaucoup de choses à dire sur ce protagoniste charismatique. Mais sachez que le fil rouge de l’histoire a toujours un lien avec le père biologique de Beth.

Beth est en proie à une violente dépression. Totalement paumée, elle ne sait plus qui elle est… Profondément marquée par sa relation et sa rupture avec Lex, elle va prendre une décision radicale en partant sur les routes du sud de la France pour un pèlerinage… Oui Beth est tellement désespérée qu’elle va tout tenter pour se retrouver. Mais au fil du temps qui passe, Beth se perd un peu plus, sombrant dans une détresse que personne ne semble remarquer, jusqu’à sa rencontre avec Gaël. Dans ce second opus, Beth va s’éteindre, son voyage la mène sur des chemins où la foi et les sacrifices sont maîtres de sûreté ! Mais est-ce réellement ce dont elle a besoin ? Peut-elle tirer un trait sur un monde qui lui a donné tant de plaisir ? Peut-elle oublier Lex ?

Ce tome nous dévoile une intrigue intense et sulfureuse. Le parallèle entre la vie de Lex à New York et le quotidien morne de Beth est saisissant… J’ai énormément souffert avec Beth, j’avoue que je ne m’attendais pas à la voir si mal, au plus bas et dans une profonde dépression. Telle une coquille vide, Beth va tenter de survivre, de se purger de son passé. J’ai trouvé notre héroïne particulièrement attachante, en proie avec ses pensées. Ses souvenirs sont une souffrance perpétuelle, Beth m’a fait mal au cœur. J’ai ressenti beaucoup de compassion pour elle, cette femme qui était si forte et vivante dans le premier opus… Lex quant à lui est toujours aussi charismatique, je dois dire que ce second opus nous donne beaucoup de détails sur notre héros, Emma Cavalier nous offre des réponses à nos questions, elle approfondit encore plus la psyché de son héros. Lex est captivant, c’est un héros singulier et unique ! L’auteure lève un peu le voile sur son histoire et son passé, sur ce qui fait qu’il est comme il est. C’est un personnage vraiment complexe, il lutte contre ses démons. Son voyage à New York est vraiment expiatoire, il va vraiment évoluer au sein de son groupe d’amis. Il va aussi s’épanouir sexuellement dans sa vie de débauche. Il va apprendre à vivre sans remords, ni culpabilité. Lex est très intense dans cette suite, je l’ai trouvé fascinant, excitant et très troublant.

Les personnages secondaires sont mis en avant page après page. On fait très vite connaissance avec Eviva. Cette jeune artiste va redonner goût à la vie à Lex. Même si l’ombre de Beth n’est jamais loin… J’ai eu peur de ne pas m’attacher à Eviva, peur de ne pas savoir faire la part des choses. Peur d’être jalouse d’elle tout simplement, mais le contexte aidant j’ai très vite apprécié son personnage. Eviva est une femme libre, fantasque et sensuelle. Elle assume pleinement sa féminité et ses goûts en matière de sexualité. Eviva c’est aussi une femme à l’écoute qui fera partie intégrante du voyage initiatique de Lex. Ce serait mentir de dire que je n’ai pas été jalouse d’elle, car malgré tout ce sentiment est resté en moi à certains moments, j’étais un peu perdue parfois, en voyant la descente aux enfers de Beth, en comparant la vie de Lex à la sienne. Je laisse planer le mystère sur tous les autres protagonistes qui auront un impact important dans la vie de Lex. Mais je peux vous dire que j’ai particulièrement aimé Théo et Raef. Et je ne vous parle pas de Dom, malgré tout ce qu’il représente, c’est un personnage phare de cette saga !

L’intrigue est toujours aussi captivante. Ce second tome a une tonalité totalement différente par rapport au premier, il est déjà beaucoup plus chaud ! Mon dieu, Emma Cavalier m’a vraiment sortie de ma zone de confort, elle a repoussé mes limites en me mettant face à mon désir, les scènes érotiques sont très intenses, détaillées avec brio et beaucoup de sensualité. Le sexe est grisant, j’avoue avec été subjuguée par certains tableaux érotiques. Il faut dire que dans cette suite l’art est partout, décliné sous toutes ses formes. J’ai trouvé cela sensationnel. La température atteint des sommets troublants. Emma Cavalier va assez loin, le sexe a réellement un intérêt dans cette histoire, on explore le bdsm avec tout ce que cela implique, physiquement et psychologiquement parlant. Je préfère vous dire qu’il est préférable d’être à l’aise avec l’érotisme car ce roman est tout de même très sexuel. Je me suis retrouvée bouché bée face à certaines scènes, j’ai adoré la façon dont elles s’imbriquent dans le récit. Lex va franchir des étapes importantes, j’ai été fascinée par cet aspect de l’intrigue. Cela contraste totalement avec les choix de Beth.

Emma Cavalier a réussi à me mettre dans tous mes états. Elle a su me surprendre avec un scénario des plus original. Je ne vous cache pas que j’ai été choquée par les choix de Beth, elle m’a vraiment étonnée. L’impact psychologique est mis en avant, on plonge dans les méandres de l’esprit humain. Dans la dépression et la déchéance. Cette suite est tellement rythmée et addictive que j’ai lu le roman d’une traite tellement il était impossible de laisser nos personnages. En terminant le roman, essoufflée et encore sous le choc de tout ce que j’ai vécu avec nos héros, je n’ai qu’une envie, savourer le grand final de cette saga.

Emma Cavalier se démarque une fois de plus avec un récit sulfureux qui met en avance la personnalité et la psychologie de ses personnages charismatiques. On se retrouve aux prises avec un désir indomptable. Je ne suis pas langue de bois, ce roman a mis mes nerfs à rude épreuve, mes sens en éveil, ma libido boostée comme jamais. Ce roman est très excitant, il est peut être un peu perturbant, c’est lié à la psychologie, on peut se dire que l’on est pas attiré par telles ou telles pratiques sexuelles, le constat est là c’est grisant, sensuel et hypnotique. L’auteure a choisi d’aller très loin, de pousser ses personnages et ses lecteurs dans leurs retranchements.

En bref, cette suite était vraiment à la hauteur de mes attentes. Mon coup de cœur pour Lex s’est tout simplement décuplé. Le contenu hautement érotique et psychologique vous emmènera loin sur les chemins du plaisir, de la rédemption et de la reconstruction. Les masques tombent, les révélations s’enchaînent. Le sexe rend l’ensemble très excitant sans jamais empiéter sur le fond de l’histoire qui m’a totalement captivée. L’auteure manie les mots avec brio, elle sait éveiller le désir, mettre en lumière la complexité des sentiments amoureux. L’amour se décline de différentes façons, j’ai trouvé celà très intéressant. J’ai aimé l’intensité et la tonalité de cette suite, j’avoue avoir été surprise par le dénouement de l’histoire, c’est un pari réussi pour l’auteure de m’avoir poussé hors de ma zone de confort. Je suis encore plus amoureuse de Lex, j’ai été jalouse d’Eviva et des autres personnages qui ont eu droit à ses faveurs. Oui je peux dire qu’il entre directement dans ma FL, ma liste de fantasme ^^ Emma Cavalier nous divertit autant qu’elle nous fait réfléchir, on ne peut s’empêcher de spéculer sur la suite, sur la façon dont nos héros vont évoluer. Le troisième opus s’annonce explosif !

Cette saga est définitivement incontournable dans la genre érotique !
Wild Love - Bad boy & Secret girl, l'Intégral 1 Wild Love - Bad boy & Secret girl, l'Intégral 1
Chloe Wilkox   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/11/wild-love-saison-1-chloe-wilkox.html

Je lis pourtant pas mal de romans chez Addictives, mais soyons honnête comme toute maison d’édition on ne peut pas tout lire. Et je me rends compte que c’est la première fois que je lis du Chloe Wilkox (dingue hein ?).

Je sais que je n’aurai pas dû me lancer dans cette saga sans avoir la saison 2 sous la main mais je suis faible. Je me suis imaginée que je comblerais le manque avec la suite en version numérique. Seulement, la fin n’est pas encore sortie à mon plus grand désespoir. Mais bon arrêtons le mélo ici. C’est pas comme si la suite ne sortait pas en janvier...

J’avoue que j’ai vraiment bien accroché avec cette Adult Romance. L’auteure a une écriture très fluide, entraînante. Elle nous emmène avec elle à Hawaï et ses paysages paradisiaques pour suivre Alana et Casey lors d’une mission humanitaire : ils doivent réparer des barrières de corail.

Chloe Wilkox a créé des personnages assez complexes. Quand Alana essaye d’être discrète, de ne faire aucune vague, Casey lui enchaîne les frasques. Il est le stéréotype de la star déchaînée : Sex, drogues et Rock’n’Roll. Entre eux, chaque conversation est un affrontement car ils se jugent sans se connaître. Pourtant, ils ont bien plus en commun qu’ils ne le pensent et c’est cette souffrance qui va les rapprocher.

Alana et Casey développent un lien si fort qu’il en est douloureux. Cet amour qui est si bon parce qu’il transcende tout mais qui est tout aussi mauvais car destructeur. Il est capable de tout détruire sur son passage.

On va les suivre tout au long de ce tome se chamailler, s’apprivoiser et s’aimer même s’ils ne commencent seulement à comprendre ce que cela va impliquer. Ils ont tant de choses à surmonter qu’ils vont devoir s’armer de patience.

Il me tarde de connaître la suite de cette histoire après ce petit cliff’ bien frustrant à la fin.
À jamais : Une vie pour l'autre À jamais : Une vie pour l'autre
Fanny André   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/10/a-jamais-une-vie-pour-lautre-vol-11.html

Dans un premier temps, je crois nécessaire de commencer cette chronique en présentant mes excuses à l'auteure. En commençant ce roman je ne m'attendais pas à plonger dans cet univers ScyFy/Fantasy (sorry je ne sais pas faire la différence avec tous les termes existants) et la première chose à laquelle j'ai pensé c'est à Twilight. En réalité, ça n'a strictement rien à voir quand on pousse la lecture. Même l'auteure s'en moque a un moment donné. Donc pas de vampires dans ce roman mais des êtres spéciaux dirons-nous.
Je dois également des excuses car j'ai vraiment mis un certain temps (presque la moitié de roman) à m'habituer au style de langage pour les chapitres dédiés à Adehan. J'en suis désolée.

Mais malgré tout ça, je n'ai pas pu m'empêcher d'être prise dans l'histoire. Moins je comprenais la condition de Adehan, sa colère, son refus de s'ouvrir, de suivre les règles, et plus j'avais envie d'avancer dans ma lecture pour lever le voile sur tous ces mystères, ses origines, sur les parties volontairement cachées.

Je me suis attachée à Chloé, à sa propre condition, à son combat quotidien au lycée ou avec sa famille. Elle est d'une force incroyable malgré la maladie qui l'emporte bien trop vite. Et je n'ai pas pu m'empêcher finalement de tourner les pages face à tout ce fatalisme si présent dans la première partie du récit, alors qu'on entrevoit une part d'éternité.

Malgré ma difficulté au départ à intégrer l'histoire, à la comprendre, l'auteure m'a fait entrer dans ce monde de couleurs, d'aura, d'Autre, d'Accord, de Sceau. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce couple, voir cette connexion incroyable qui les unit se développer au fil de leur relation aussi chaotique soit-elle. Cette façon dont ils se confondent l'un l'autre. Pour "eux" c'est "l'Autrement" pour nous c'est le destin. Ils étaient destinés à se rencontrer, à s'unir et c'en est presque magique mais Fanny André nous explique que cela va bien au delà de ça.

Alors que le premier contre la montre est passé, qu'on est peiné mais soulagé des choix qui ont été fait, on se rend compte finalement qu'un deuxième compte à rebours a été lancé et on repart dans une nouvelle quête stressante, palpitante et passionnante (Oui beaucoup de -ante ^^).
J'ai été prise au piège par Fanny André, par son histoire captivante et j'ai adoré suivre l'aventure d'Adehan et Chloé.

Si vous aimez les univers un peu à part où il est question de destinée, d'union, d'éternité, de sacrifice, de manipulation, de trahison, de désillusion (bon en vrai la liste ne vaut rien, le plus intéressant c'est lire l'histoire) et tout ça entouré d'un trop plein d'amour avec un grand A alors lancez-vous.


PS : Mention spéciale pour la superbe couverture qui prend tout son sens quand on découvre les capacités d'Adehan et de sa famille. J'espère qu'elle ne changera pas lors de la sortie en papier.
Fight, Tome 3 : À son corps défendant Fight, Tome 3 : À son corps défendant
J. B. Salsbury   
De retour à Vegas, nous retrouvons tous les membres de la UFL (Ultimate-fighting), Jonah, Caleb, Blake et T-Rex. L'histoire de nos personnages au passé très sombre et dur est sensible, et très émouvante.

Membre du groupe Ataxia et de UFL (Ultimate-fighting), Rex ou T-Rex n'a que très peu de souvenirs avant de s'être réveillé à dix ans dans un hôpital. Sa rencontre avec Mac, une femme qui attise sa curiosité et son désir, va bouleverser son univers très cadré.
Colocataire de Trix, Mac Ellenshire vient d'arriver à Vegas, et elle a perdu tous ses documents d'identité, ça s'est l'histoire officielle. Ce soir, le groupe Ataxia joue, et Mac est leur serveuse attribuée et comme d'habitude Rex ne la reconnais pas. Après quatorze ans, elle veut alléger le fardeau de Rex, et surtout le protéger, car ils ont un passé en commun que lui seul a oublié.

Rex Carter, 25 ans est un enfant adopté et surtout utilisé par sa famille d'adoption. Il n' aucun souvenirs de cette période, et suis une thérapie pour vaincre ses peurs, ses colères et angoisses. Il est franc et sincère et sa colère est son unique échappatoire.
Gorgia McIntyre ou Mac Ellenshire est serveuse au Backout, et une jeune femme qui subit ses peurs, et pourtant c'est une dure à cuire, une femme courageuse et avec un grand cœur.

La narration est en alternance entre les points de vue de Mac et Rex, le changement est introduit par leurs prénoms. Les chapitres commencent par une strophe d'une chanson du groupe Ataxia, écrite par Rex.
La plume de l'auteure est fluide et facile à lire. Le rythme est soutenu, tout se déroule parfaitement. Les émotions sont présentes et intenses, nous passons de la colère au soulagement, de la peur à l'adoration,... Tous le faits difficile comme la maltraitance et les abus ne sont pas relatés dans ce roman.
Les thèmes de la vengeance, de la culpabilité et de la honte portent l'intrigue basée surtout sur l'histoire de Mac. La jeune fille a toujours voulu sauver le petit garçon du sous-sol. L'histoire de Rex est différente par certains aspects, plus sombre, l'abus sexuel sur enfant, les peurs irrationnelles, et surtout le faite de les affronter pour avancer.
Les deux personnages se ressemblent sur certains aspects et différents sur d'autres. Le suspense es très présent, les rebondissements intéressants et le dénouement bien mené.

Comme les deux premiers tomes, ce roman tourne autour de personnages torturés, avec des histoire sombres au centre de la violence et la manipulation. Le message d'espoir est présent, les personnages sont attachants, et les scènes torrides sont plaisantes sans être trop nombreuses. Un troisième tome dans la même lignée que les précédents.

par Matoline
Classé confidentiel, Tome 1 : Une si sublime créature Classé confidentiel, Tome 1 : Une si sublime créature
Alexi Lawless   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/10/07/classe-confidentiel-tome-1-sublime-creature-alexi-lawless/

Classé confidentiel est un livre qui m’a tout de suite attirée par son résumé intrigant et sa couverture attractive. Regorgeant d’action et de passion, ce roman possède tous les atouts pour vous tenir en haleine jusqu’au bout.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Alexi Lawless a réussi le pari fou de créer une héroïne sans pareil à laquelle on rêve toute de ressembler. Samantha est vive d’esprit, impressionnante, plus que douée dans son domaine et a sous ses ordres une équipe de choc rassemblant les meilleurs des meilleurs. Ancienne Marines des États unis, on pourrait la comparer à une James Bond des temps modernes dont la beauté est aussi dangereuse que son pouvoir. D’ailleurs, il ne m’a fallu que quelques lignes pour tomber sous le charme de cette tornade impétueuse.

En face d’elle, se dresse Jack Roman un homme à la réputation de coureur invétéré, reconnue tant pour son sex appeal que pour son sens des affaires redoutable. Il était nécessaire d’avoir un personnage sur de lui pour tenir tête à la fougueuse brune qui lui sert de voisine. Cependant, Jack est surtout un être proche de sa famille qui n’hésite pas à tout mettre en œuvre pour les siens révélant alors de multiples facettes toutes plus agréables les unes que les autres. Entre l’indomptable négociatrice et le riche playboy, les rebondissements se veulent nombreux et l’issue surprenante.

Je dois dire que je suis extrêmement satisfaite de ma lecture. Samantha est tellement addictive, tellement sincère, tellement époustouflante qu’il est impossible de ne pas se laisser entraîner à sa suite. La manière dont elle prend les commandes de leur relation et réveille les instincts les plus primaires de Jack est délicieuse. On assiste à une sorte de séduction à l’ancienne où les rôles se trouvent totalement inversés pour notre plus grand plaisir.

Je ne peux pas prendre le risque de vous parler en profondeur de cette histoire tant les tenants et les aboutissants sont étroitement liés. Ce que je peux par contre vous révéler c’est qu’il y a tellement de choses sous-jacentes, tellement de secrets à dévoiler et de mystère à lever qu’on ne voit pas le temps passés. Ce joli bébé de 570 pages se dévore d’un bout à l’autre sans aucun temps mort.

Tout du long, les événements s’enchaînent à une vitesse folle notamment dans les derniers chapitres qui nous mènent à un épilogue explosif. Les questions se bousculent depuis dans ma tête et je meurs d’impatience de connaître l’évolution de leur situation. Pour cela il faudra cependant attendre le mois de décembre et la sortie du tome 2. J’en ai déjà l’eau à la bouche !
Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall
Tillie Cole   
Gros coup de cœur pour ce troisième roman de la série Sweet Home ! Un univers plus sombre, plus dangereux et plus poignant que dans les deux premiers tomes. Il réunit tout ce qui m’avait manqué dans les autres pour atteindre la perfection, le coup de cœur littéraire.

Sous les apparences, Lexi, l’une des meilleures amies de Molly, a une vie parfaite. Etudiante brillante, pom pom girl talentueuse, elle semble tout avoir à portée de main pour être heureuse. Mais en réalité, Lexi cache un terrible secret, un mal qui la ronge de l’intérieur et la détruit peu à peu. Déjà fragile, sa rencontre avec Austin ne va rien arranger lorsqu’elle va être témoin bien malgré elle d’une scène qu’elle n’aurait pas dû voir. Un deal des Imperatori, le gang le plus dangereux de la région. Elle va avoir la trouille de sa vie et Austin, receveur vedette de la Tide mais aussi membre du gang, va se charger de la faire taire. Il ne peut pas prendre le risque que sa famille soit mise en danger. S’il fait partie du gang ce n’est pas par choix mais par nécessité. C’est pour lui le seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille et de payer les frais médicaux de sa mère.
A l’opposé l’un de l’autre, rien ne prédestinait Austin et Lexi à se rencontrer. Et pourtant….

Ce livre m’a complètement bouleversé. Dès les avant-propos de l’auteure, j’ai compris que ce nouveau roman allait être intense et me prendre aux tripes. Impossible pour moi de lâcher l’histoire de Lexi et Austin. Elle m’a fait passer du sourire aux larmes, elle m’a profondément touché. Que ce soit par sa beauté ou sa dureté, elle m’a complètement retournée.
J’ai tout simplement tout aimé dans ce livre : le contexte, le scénario, le style…tout. Mais je crois que ce qui m’a le plus touché ce sont les deux héros : Austin et Lexi. Chacun d’eux se débat avec ses démons intérieurs, se cache derrière des faux semblants. Leurs détresses est authentique, presque palpable.
Austin est aux prises avec ses tourments. Derrière son look de méchant bad boy percé, tatoué et couvert de cicatrices, se cache un jeune homme dépassé par les évènements. Il fait tout ce qu’il peut pour sortir la tête de l’eau. La maladie de sa mère, le comportement de ses frères, leur manque de moyen financier…sont autant de problèmes trop lourds à porter pour un jeune homme seul. Un jeune homme altruiste, contraint de faire des choix qui ne lui ressemblent pas. J’ai craqué pour Austin, pour son côté mauvais garçon mais aussi pour sa vulnérabilité.
Véritable clown triste, Lexi est elle aussi touchante. Rien que de repenser à son histoire en écrivant ces quelques lignes, j’en ai les larmes aux yeux. Son passé, son combat, sa maladie, sa force de caractère quand elle dissimule ses véritables sentiments…tout chez elle est fait pour nous toucher au plus profond. Lexi c’est l’ambigüité par excellence. La force et la fragilité réunit en une seule personne. Ces deux opposés mènent une lutte sans fin dans son esprit. J’ai été horrifiée de voir comment de simples mots peuvent détruire quelqu’un. Une courte phrase et l’univers s’écroule. J’ai eu de la peine pour Lexi mais aussi indirectement pour toutes les autres personnes qui dans la vie réelle souffre du même mal. Bref, ce petit bout de bonne femme m’a mis sens dessus dessous.
J’ai apprécié que dans ce tome, l’auteure nous livre les points de vue de chacun des héros. Ainsi j’ai pu m’immerger complètement dans leurs pensées, partager avec eux leurs sentiments. Rien de tel pour juger de la complexité d’un personnage et apprendre à le connaitre sous toutes ses facettes.
Comme je l’ai dit en préambule, ce livre est un énorme coup de cœur. Je suis impatiente de lire le prochain tome de la série et j’espère qu’il sera dans la même veine.
Los Angeles Vip, Tome 3 : Enthrall Him Los Angeles Vip, Tome 3 : Enthrall Him
Vanessa Fewings   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-aXn

{Marina}

La fin du deuxième tome de Los Angeles VIP m’avait laissée sur ma faim. J’étais curieuse de découvrir ce que Vanessa Fewings réservait à nos trois héros et je me suis jetée sur L’éternité dès sa sortie.

[...]

Je me suis régalée pendant ma lecture de L’Eternité et Vanessa Fewings m’a fait passer un très bon moment avec les trois tomes de Los Angeles VIP.
Tout n’est pas parfait, loin de là. Les clichés sur la richesse de Richard et Cameron pour souligner les origines modestes de Mia m’ont souvent fait lever les yeux aux ciels… Tout comme j’ai eu un peu de mal à adhérer au triangle amoureux et à comprendre les sentiments ambigus que les héros ont les uns pour les autres. Certains passages m’ont semblé « brouillon », et beaucoup absolument pas crédible.

Et pourtant, je me suis attachée aux personnages…. J’ai craqué pour Cameron, j’ai eu de l’affection pour Mia et Richard était touchant. Tout comme j’ai été embarqué par l’érotisme de cette romance et l’intrigue de ce livre.

A tel point que j’étais désolée d’arriver à fin de L’Eternité ! Je crois que la série Los Angeles VIP contient 7 tomes et je suis impatiente de lire la suite.
Bad secrets Bad secrets
Lucy K. Jones   
Malheureusement, ce fût une déception pour moi. Je m'était attendue à quelque chose de complétement différent au vue du résumé, du coup j'ai eu du mal à accroché à l'histoire et aux personnages.
L'histoire m'a paru plate, malgré les révélations, je m'attendais à plus d'actions, plus de retournements de situation et quelque chose d'un peu plus profond.
Sans compter que certains éléments de l'histoire m'ont paru un peu improbable. [spoiler]Comme par exemple, nos personnages qui seulement 3 jours aprés leur rencontre s'enfuient ensemble avec les proches de Nina. J'ai trouvé ça un peu prématuré.[/spoiler]
Et puis je ne saurais pas l'expliquer mais les personnages ne m'ont pas emballé. Bruce qui est censé être distant, froid, dangeureux (comme supposé dans le résumé), ne l'est que lors de leur premiére rencontre, ensuite adieu le caractére. Et alors Nina qui nous rappelle constamment qu'elle est flic, "c'est mon instinct de flic" et "comme on me l'a appris à l'école de police" etc... De maniére générale, tout l'univers autour de la police (scénes au comissariat, interrogatoire, ...) était trop stéréotypé.
J'ai également trouvé que la fin de ce livre est trop longue, trop éparpillé (5 mois plus tard, 4 mois plus tard, 2 ans plus tard mais 18 mois plus tôt), c'est à si perdre. Un épilogue 2 ans plus tard avec une retrospective sur les années écoulées aurait largement suffit et aurait été plus appréciable de mon point de vu.
Donc voilà, c'est dommage parce que l'histoire promettait d'être original et me paraissait être une vrai bonne idée, mais malheureusement je trouve qu'elle a été mal exploité.

par allie