Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marie-461 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Chère Mrs Bird Chère Mrs Bird
A. J. Pearce   
Lecture sympatique sur fond de 2ème guerre mondiale et de courrier de lecteurs.
le personnage d'Emmy est attachante par son bon coeur.

par Marie-461
Demain il sera trop tard Demain il sera trop tard
Jean-Christophe Tixier   
Dans ce récit dystopique, nous suivons un groupe d'adolescents qui tentent par différents moyens de se battre contre un système établi.
Sur fond de manipulation génétique, ce récit nous amène à réfléchir à un système un peu trop intrusif.

par Marie-461
Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux
Martha Hall Kelly   
Ce premier roman fait preuve d'une bonne maitrise du contexte historique. Les personnages, tous féminins, sont très forts et attachants.

par Marie-461
Le Dompteur de lions Le Dompteur de lions
Camilla Läckberg   
Je suis vraiment super fan de Camilla Läckberg. J’ai tous ses livres à la maison – même son livre de cuisine ! Alors la sortie d’un de ses romans est toujours un événement. Jusqu’à récemment, je relisais même les précédents tomes avant d’entamer le nouvel opus (j’ai abandonné pour le moment, car Le dompteur de lions est la neuvième aventure d’Erika).

Alors une telle introduction, vous pourriez tout à fait penser que je manque complètement d’objectivité avec Camilla Läckberg. Détrompez-vous ! J’ai eu une grosse déception à la lecture de La sirène, mais Le gardien de phare et La faiseuse d’anges étaient tellement bien que j’attendais avec impatience la sortie du Dompteur de lions.

Aussitôt reçu, aussitôt attaqué. Comme à chaque fois, j’ai adoré retrouver les personnages imaginés par Camilla Läckberg. Erika et sa manie de fourrer son nez partout, Patrick, Anna, Dan, Martin, même Melberg… En tant de livres, on a le temps de s’attacher à tous ces gens.

L’intrigue est vraiment bien. Glauque, comme d’habitude – ça reste du polar suédois – mais avec la petite touche propre à Camilla Läckberg, un peu girly. Les deux histoires – celles du passé et du présent, s’entremêlent et l’on se demande bien ce qui a amené les protagonistes à être à l’endroit où ils sont, à faire ce qu’ils font.

Aucune déception à la lecture du Dompteur de lions, mais un peu de chagrin à la découverte du nœud de l’intrigue. Certaines histoires font de la peine. Celle-ci ne fait pas exception. A découvrir. Mais pour ceux qui ne connaissent pas l’auteur, commencez par son premier roman : La princesse des glaces.
La Cage dorée La Cage dorée
Camilla Läckberg   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2019/04/12/la-cage-doree-camilla-lackberg/

La sortie d’un nouveau roman de Camilla Läckberg me met toujours dans un état de fébrilité. Un peu comme la sortie d’un Louise Penny. J’adore Camilla Läckberg. Pourtant certains de ses romans m’ont un peu déçue. Mais si peu. Ce qui fait que lorsque j’ai vu qu’Actes Sud publiait son nouveau titre, j’étais quasiment en transe. Toute en retenue, en somme.

On connaît Camilla Läckberg pour sa série de romans policiers se déroulant à Fjällbäcka mettant en scène Erica Falck, écrivaine et détective. Et bien, sachez-le La cage dorée n’est pas une aventure d’Erica Falck, ni de Patrick son mari, ni de qui que ce soit que l’on ait pu croiser dans l’un de ses précédents romans.

La cage dorée est un dyptique se déroulant à Stockholm et mettant en scène une héroïne que, personnellement, je ne vais pas oublier de si tôt. J’ai eu un coup de cœur pour Erica Falck dès que j’ai fait sa connaissance dans La princesse des glaces. C’était la fille sympa, un peu ronde, un peu bordélique, qui ne savait plus comment faire pour draguer et qui se retrouvée au cœur d’un fait divers sordide. Faye n’a rien à voir avec elle. C’est une mère de famille qui a tout sacrifié pour la carrière de son mari. Et qui était prête à se sacrifier plus encore jusqu’à ce qu’elle découvre le vrai visage de Jack. A partir de là, elle va préparer sa vengeance, et elle a bien l’intention de la savourer…

Personnellement, je n’ai pas réussi à lâcher ce roman. J’ai senti tout de suite monter un sentiment de haine intense pour le mari de Faye et j’avais hâte de la voir se réveiller et sortir de sa torpeur pour se venger de ce type qui ne la méritait clairement pas.

J’ai aussi beaucoup aimé la meilleure amie de Faye, Chris et sa manière de se moquer de ce que l’on peut bien penser d’elle. J’ai trouvé amusant de lire ce roman juste après La préférée de Jessica Knoll, qui parle de New-yorkaises indépendantes, qui ont lancé leurs boîtes et réussissent. Car ici aussi, il est question de femmes qui ont réussi et qui ne s’en laissent pas compter. Des femmes qui comprennent qu’elles n’ont pas besoin des hommes pour réussir – et surtout pas de spécimens comme Jack, ce pervers narcissique – mais qu’elles peuvent avoir, à l’image de Chris un homme dans leur vie parce qu’elles en ont envie et parce qu’elles aiment.

Le roman féministe est assez tendance en ce moment et je ne vais pas m’en plaindre car j’apprécie de faire connaissance avec des héroïnes qui ont du caractère et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds.

J’ai vraiment aimé La cage dorée et j’ai déjà envie de découvrir la suite. Cette nouvelle direction de Camilla Läckberg est une réussite
Les Détectives du Yorkshire, Tome 4 : Rendez-vous avec le poison Les Détectives du Yorkshire, Tome 4 : Rendez-vous avec le poison
Julia Chapman   
La chute du bad boy de Bruncliffe...

Que dire sinon que chaque tome me rend plus accro à Bruncliffe (bon, d'accord, surtout à Samson...) que le précédent...? Celui-là, je l'ai lu quasiment en apnée.

Parce que Samson est au coeur de l'histoire, bien sûr (on ne va non plus se mentir sur le charisme du bad boy de Bruncliffe !!), mais aussi parce que les rebondissements se multiplient. Entre les accusations qui pèsent sur Samson et par ricochet sur Nathan, le neveu de Delilah, le passé de Samson jeté en pâture aux commères de Bruncliffe (autant dire que Will Metclaffe va apprécier...), qui bien sûr condamne aussitôt celui qui, après tout, est déjà parti une fois en volant la moto de son père, le bad boy n'a pas une chance.

Et puis il y a cette étrange histoire d'animaux empoisonnés, qui au début ne préoccupe que le vétérinaire, avant que les choses prennent de l'ampleur, et que ce dernier, imperméable aux commérages, se tourne vers les deux seules personnes capables de l'aider : Samson et Delilah.

Un tome riche en action et en révélation, donc, dans lequel on retrouve avec plaisir les habitants de Bruncliffe (sauf un certain promoteur immobilier, qui se révèle de plus en plus ignoble...), leur vie de tous les jours (mais mon Dieu, pourquoi Ida est-elle prête à payer pour se débarrasser de sa cousine ??), avec des moments tristes et d'autres délectables, et aucune envie de quitter tout cet univers.

Vivement le tome 5 !!
Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime
Julia Chapman   
Mortecouille, on décède beaucoup plus dans le village de Bruncliffe que dans les paisibles Costwolds où Agatha Raisin s’est installée.

Pourtant, dans l’entourage de la mère Agatha, ça décédait sévère ! Ben on a trouvé encore plus mortel.

Dans notre paisible village du Yorkshire, ça assassine plus que si l’Éventreur de la même région était toujours en activité ou que dans « Dix petits nègres » d’une autre Agatha.

Pourtant, nous sommes face à des accidents ou à un suicide, pas de quoi alerter un Sherlock Holmes ou faire une enquête.

Quoique… Si une mère pense que son fils ne s’est pas suicidé et qu’un ancien du bled revient pour y monter son agence de détective, ça pourrait donner lieu à une enquête sur ce suicide qui pourrait ne pas en être un. Ou pas…

Voilà une enquête comme j’apprécie, un cosy mistery anglais tout ce qu’il y a de plus British et heureusement que le futur Brexit ne nous prive pas de ces auteurs anglais tels que je les affectionne.

Un village où tout se sait, où aucun secret ne tient bien longtemps, où dès que tu pètes, tout le monde est au courant, prêt à te juger, colporter les ragots, te ressortir ton passé que tu voudrais bien oublier, comme c’est le cas de notre Samson O’Brien, flic gradé à la MET et revenu au bled car petits soucis à la capitale.

Il y a plusieurs mystères et c’est ce qui ajoute du piment à l’enquête car nous sommes face à une montée de morts accidentelles, nous avons des personnes qui magouillent dans l’immobilier et le fait que Samson ne veuille pas nous en dire plus sur la cause de ses soucis à Londres, juste qu’il a dû se mettre au vert et qu’il compte repartir dans 6 mois.

Si vous n’aimez pas les atmosphères qui fleurent bon les collines anglaises et les petits villages charmants mais horripilants, vous attraperez des boutons dans cette enquête car tout sent l’Angleterre, des paysages aux personnages, en passant par le temps qu’il fait dehors et les mug de thé, agrémentés d’un nuage d’humour so british.

Notre enquêteur ne court pas comme un fou, mais son enquête est originale, l’emmènera sur des sentiers non prévus, le tout avec un petit suspense, celui qui vous accroche mais ne vous colle pas des sueurs froides ou des palpitations cardiaques.

Et puis, un enquêteur qui se fait surprendre au petit matin, la tchole à l’air (j’ai pas dit en l’air), qui fait du sauvetage uniquement vêtu de son boxer, le tout avec un corps de rêve qui donnerai envie à Dalida de chanter ♫ Samson l’amoroso ♪ Croqueur d’amour, ♪ L’œil de velours comme une caresse ♫ What’else ?

On me signale au passage que si c’est Dalida qui chantait, le premier rôle féminin du livre est tenu par Delilah… Samson et Delilah… Leurs prénoms sont biblique, mais celui de la femme est aussi le titre d’une chanson de Tom Jones ♫ My, my, my, Delilah ♪

Sans révolutionner le crime et ses différentes résolutions, le roman se laisse lire facilement, on se pique au jeu, on souri devant certaines répliques ou situations, on frémi lorsque le tueur passe à l’attaque, on se creuse les méninges afin de tenter de comprendre qui pourrait avoir un mobile sérieux quand soudain, tout s’éclaire.

Bon sang, mais c’est bien sûr ! Hé les détectives en herbe, j’avais capté avant vous !

Une saga qui se met en place à son aise, sans pour autant lasser le lecteur, une résolution de meurtres, somme toute basique, mais qui est réaliste, des personnages attachants, qui évoluent, des secrets sur le passé de Samson pas encore dévoilés, des magouilleurs en arrière-plan pas encore mis hors d’état de nuire, ce qui laisse présager qu’il faudra lire le tome 2 pour en savoir un plus.

Ça tombe bien, j’avais l’intention de continuer avec ce couple d’enquêteurs sympathiques dont un est bourré de mystères et des secrets.
Les Détectives du Yorkshire, Tome 2 : Rendez-vous avec le mal Les Détectives du Yorkshire, Tome 2 : Rendez-vous avec le mal
Julia Chapman   
Quand Madame Sheperd vient voir Samson et lui annonce qu'elle a peur pour sa vie, que des vols ont lieu et qu'il lui faut enquêter, il ne peut s'empêcher de mettre ça sur le compte du grand âge de sa possible cliente. Mais quand elle décède et que d'autres événements commencent à avoir lieu, notre détective commence à se demander si elle n'avait pas raison.

De son côté, Delilah tente de sauver sa société, jusqu'au jour où elle reçoit un mail de son ex-mari, réclamant la garde de Calimero.... Le tout juste avant Noël, quoi de mieux pour avoir le sourire.

Pour tenter d'oublier ses soucis, Delilah va se lancer dans l'enquête aux côtés de Samson et tenter de découvrir le fin mot de l'histoire.

Second tome de cette toute nouvelle saga policière anglaise, Rendez-vous avec le mal s'inscrit dans la même veine que le tout premier opus, Rendez-vous avec le crime.

Nous retrouvons avec bonheur les personnages du premier tome, en premier lieu le duo improbable Delilah/Samson, accompagné de Calimero le toutou. Dans cette suite, les habitants de la maison de retraite sont mis en avant et nous font mourir de rire avec leurs échanges endiablés.

L'intrigue est bien pensée et se met en place en douceur, chaque pion avançant au rythme voulu par l'auteure. Les paysages me font toujours autant rêver et je me suis surprise à laisser mon esprit vagabonder aux côtés de Delilah et Calimero, lors de sorties course.

Pas déçue par le premier tome, mon engouement se voit confirmé avec ce second opus. Je suis plus que ravie de cette découverte. En plus, ce qui ne gâche rien, l'auteure est très abordable et agréable.

Enfin, si vous êtes fan aussi, n'oubliez pas la sortie du tome 3 en France en novembre 2018.

par Marjogch
Les Détectives du Yorkshire, Tome 3 : Rendez-vous avec le mystère Les Détectives du Yorkshire, Tome 3 : Rendez-vous avec le mystère
Julia Chapman   
Même si j'avais résolu le mystère sur ce tome, je suis contente car l'histoire n'est pas tournée que autour de l'enquête mais plutôt sur la relation entre les deux personnages principaux et leur histoire respectif. J'ai hâte de savoir le fin mot de l'affaire mais pour cela il va falloir attendre grrr... Comment vous dire que la patience et moi on n'est pas copine ;)
Je vous recommande vivement cette série de polar aux personnages haut en couleur!