Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marie-60 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Un bon fils Un bon fils
Pascal Bruckner   
La vie "encombrée" d'un fils par l'idée que son père a été pour Hitler, antisémite et raciste et en plus odieux avec sa mère.Il sera son contre -modèle et pourtant ce livre est aussi l'aveu d'un amour filial impossible à renier.
Une si jolie petite fille Une si jolie petite fille
Gitta Sereny   
Alors j'ai reçu ce livre il y a un petit moment maintenant. Je ne voulais pas le lire de suite car j'attendais tout simplement le bon moment. Je savais que cela serait un livre fort en émotion, fort en témoignage de es évènements. Et je suis heureuse d'avoir attendue le bon moment pour le lire car ce fut fort intéressant. Je remercie encore une fois les éditions Plein Jour pour cet envoi. J'ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture mais ce ne fut pas un coup de cœur pour ma part.

Résumons un peu. En 1968, à Newcastle, une fillette de 11 ans assassine deux enfants de 3 et 4 ans. Considérée par toute la Grande-Bretagne comme un être démoniaque, la petite fille, vive, jolie, exceptionnellement intelligente, est jugée comme une adulte et emprisonnée. Près de trente ans plus tard, alors que, sortie de prison à sa majorité, mère de famille, Mary essaie de refaire sa vie, Gitta Sereny la retrouve et la convainc de rouvrir avec elle, dans de longs entretiens, le dossier de ses crimes. Toute la vie de Mary défile. Elle la revit à mesure, plonge dans les semaines qui ont conduit à la tragédie, puis dans ses années de captivité, raconte cette histoire qui est aussi l'histoire d'une lente reconstruction, d'une sortie progressive de l'horreur – celle dont elle s'est rendue coupable et celle dans laquelle sa mère l'avait plongée dès sa petite enfance, ce cauchemar que Mary, arrivée au bout d'elle-même, pourra enfin regarder en face. Peut-on affronter sa propre monstruosité ? Comment pardonner, comment se pardonner ? Qu'est-ce que la nature humaine, qu'apprend-on à son sujet au travers des êtres terribles qui semblent l'avoir un jour trahie ? Gitta Sereny porte à son degré d'incandescence l'obsession de la vérité, et fait d'Une si jolie petite fille un grand livre sur le mal et la rédemption, d'une force et d'une profondeur qui donnent le vertige.

Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à un point de vue interne, c'est-à-dire depuis le personnage principal, celui de Mary Bell. Je pensais que l'on serait dans sa tête à suivre son point de vue. Sauf que ce n'était pas du tout le cas, il s'agit en fait d'un point de vue journalistique. L'auteur fait comme si elle était la journaliste et s'intéresse à Mary Bell et son histoire. On ressent cette histoire comme une retranscription de tout ce qu'a pu ressentir Mary Bell, de ce qu'elle a pu vivre...

Nous n'avons donc pas de discours direct venant de Mary Bell, l'auteur nous rapporte toutes les informations. Ce qui est assez étrange, c'est que je pensais ne pas apprécier ce genre de chose, mais une fois dans l'histoire, j'étais complétement à fond dans l'histoire. Je voulais en savoir plus sur la vie et le passé de Mary Bell.

(suite lien ci-joint: http://tinkerbells-readings.skyrock.com/3281922550-Une-si-jolie-petite-fille-de-Gitta-Sereny-chez-Plein-Jour.html )

par Améliane
Le temps est assassin Le temps est assassin
Michel Bussi   
En fan de Bussi, j'avoue être un peu mitigée concernant les deux derniers ouvrages, qui n'ont pas la saveur des autres.
Le roman est satisfaisant et on se laisse assez facilement emporter par cette histoire corse mais je reproche parfois à l'auteur d'en faire un peu trop et de tirer des ficelles un peu grosses par moment....On ne s'ennuie pas certes mais ce n'est pas un livre qui restera en mémoire, pour moi.

par sandycot
Les Croix de bois Les Croix de bois
Roland Dorgelès   
Le pacifisme vous intéresse, lisez donc des livres de guerre, mais pas de la guerre en dentelles. Voici trois livres qui eurent un effet majeur sur mes convictions. Le premier, celui de Barbusse, "Le Feu" parut en 1916. Dorgelès fit paraître "Les Croix de Bois" en 1919. Malaparte, un fasciste italien converti au pascifisme, fit paraître "Le soleil est aveugle" en 1947.

Tous ces livres vous dessilleront sur l'horreur de la guerre, sur le sang mêlé à la boue, sur la guerre qui tue, qui mutile et qui rend fou. Ce sont tous les trois des livres qui vous incitent à être pacifistes. Durs mais instructifs.


par Biquet
La Vie secrète d'une mère indigne La Vie secrète d'une mère indigne
Fiona Neill   
On suit donc la vie quotidienne de Lucy, ses gros problèmes d'organisation, ses rendez-vous avec ses 2 meilleures amies aux vies sentimentales très éloignées de la sienne (la 1ère, fraichement séparée se partage entre son nouveau petit ami et le coloc' de ce dernier, et la 2ème a une relation depuis de longs mois avec un homme marié), les réunions de parents d'élèves menées par "mère-efficace"... et toutes ses boulettes.
C'est léger, parfois drôle, un peu agaçant aussi par l'énormité des situations dans lesquelles Lucy se fourre, son incapacité totale à gérer des choses très "simples"... mais ça se lit facilement, avec le sourire…même si par moment j’avais hâte d’en finir. Hâte de pouvoir passer à autre chose…mais tout en voulant impérativement savoir la fin lol. J’ai déjà commencer une dizaine de livres (qui ne sont pas dans cet album vu que je ne les ai pas finis) jusqu’à la page 46, 75, 59 et même un que j’ai lu jusqu’à la 120ème env... mais je n’ai pas poursuivis tellement ils étaient nul. Mais si pour celui ci j’ai tenu, c’est qu’il n’est pas si nul que ça lol. Et puis mine de rien, derrière la légèreté apparente du propos, il y a aussi une réflexion sur le couple, sur le fait qu'il peut être mis rudement à l'épreuve avec le travail, les soucis, les enfants, la fatigue... mais qu’il ne faut pas céder pour autant à toutes tentations si on veut le préserver.
Suite française Suite française
Irène Némirovsky   
Ce livre est très dense mais d'une justesse et d'une simplicité qui fait qu'il est très abordable. Il faut prendre son temps pour le lire. En deux parties seulement au lieu de quatre initialement prévues (déportation de l'auteur) cette oeuvre est inachevée.
Néanmoins c'est un monument, il est particulièrement édifiant et je ne saurai que trop le recommander.
La première partie décrit l'exode qui jette sur les routes toute la population du nord de la France on y voit le contraste frappant éxistant entre les diverses classes sociales, entre les urbains et les paysans...
On constate aussi que leurs motivations sont très divergentes, les nantis, les notables, les artistes n'ont vraiment pas les même préoccupations que les petites gens.
La 2ème partie relate l'occupation allemande et on constate qu'une armée ce n'est pas seulement une masse, elle est constituée de multiples personnalités, autant de caractères, de tempérament, d'âmes belles ou hideuses, mais la loi martiale est inviolable et elle régit tout.
A lire vraiment. De plus dans l'édition Denoël,ce bouquin et préfacé et il est nourrit en annexes des notes de l'auteur ainsi que des correspondances implorantes pour tenter de la situer et de la sauver. Ces documents peuvent tout à fait se lire après le roman mais ils sont indispensables pour déplorer le constat et vivre quasiment en direct ces atrocités.

par ides60
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Camille, mon envolée Camille, mon envolée
Sophie Daull   
Un livre qui m'a totalement bouleversé. Une véritable ode à l'amour d'une mère pour sa fille disparue brutalement. Comment se dire que la vie peut continuer après la perte de son enfant, cela n'est pas dans l'ordre des choses. Et pourtant il faut faire face et penser à " l'après". Comment rester insensible à ce très bel hommage. Un livre qui restera longtemps gravé dans ma mémoire.

par Dadouche
La Trilogie du mal, Tome 2 : In Tenebris La Trilogie du mal, Tome 2 : In Tenebris
Maxime Chattam   
Excellent!! Plus abouti que le premier volet de sa trilogie, on se retrouve plongé dans la noirceur d'un New-York, j'ai retrouve avec grand plaisir Joshua Brolin, un livre angoissant, delicieudement macabre, un livre a ne pas mettre entre toutesles mains!!!
On se laisse embarquer et on n'a plus envie de mettre le pied a terre je laché mon livre à regret pour le reprendre avec jubilation!!!
J'ai completement adoré!!!

par rachl
  • aller en page :
  • 1
  • 2