Livres
546 776
Membres
583 341

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de marie-is-here : Mes envies

La Légende des dieux, Tome 1 : Le Clan Marléodan La Légende des dieux, Tome 1 : Le Clan Marléodan
Mia St. James   
Lorsque l’auteure des Masques de Turquoises m’a proposé ce service presse, je n’ai pas hésité très longtemps avant de l’accepter. Rien qu’à voir cette superbe couverture, puis en lisant le résumé, j’étais sûre que cela annonçait un roman fantasy intéressant. Et, si j’ai quelques bémols concernant ma lecture, je ne me suis globalement pas trompée : cette histoire a beaucoup de potentiel et est indubitablement originale.

Le gros point fort de cette histoire est la mythologie développée par l’auteure et exploitée tout au long du récit. Directement inspirée des dieux et déesses de la civilisation mayas, c’est un parti pris original (personnellement, je ne connaissais presque rien de cette mythologie) et réussi, car l’on sent que ça a été bien travaillé. De plus, pour faciliter la compréhension des lecteurs, l’auteure propose un glossaire et des explications en début et en fin de roman. Ces explications hors récit étaient d’ailleurs les bienvenues, car je trouve qu’au sein du récit, ces précisions sur l’univers restent succinctes et arrivent parfois un peu tardivement (il faut donc persévérer au delà des deux/trois premiers chapitres pour trouver des réponses).

Venons en à l’histoire en elle-même. Nous suivons une jeune fille, Kiara, sur une période d’environ deux ans. En grandissant, elle est confrontée à plusieurs difficultés qui viennent du fait qu’elle est une Oméga, un statut particulier au sein d’une société divisée entre les Alphas, les Bêtas et les Omégas. Ces dernières, car ce ne sont que des femmes, sont recherchées pour leur fécondité et leur soumission par les mâles Alphas, dans un monde en guerre où ceux qui ont du pouvoir règnent en maîtres et où les femmes se font rares. Cette idée de l’auteure, entremêlée à la mythologie maya, était intéressante. Toutefois, mes bémols évoqués au début de cette chronique portent principalement sur cet aspect de l’histoire – même si cela relève surtout d’un ressenti personnel. En effet, ma fibre féministe n’a pas pu s’empêcher de se révolter à plusieurs moments au cours de ma lecture, en voyant la manière dont été traitée Kiara. Heureusement, la jeune fille a du caractère et tient tête à son entourage, même si ses marges de manœuvre sont limitées.

Contrairement à l’impression que peut donner le résumé, l’intrigue se met en place doucement. Il y a tout de même de nombreux rebondissements qui rythment le livre, mais le côté de l’intrigue lié à la mythologie et à la déesse de l’amour Ixchel est simplement évoqué dans ce premier tome. Cela confère du suspens au récit, car l’on sait seulement que Kiara est la clef de cette intrigue divine, sans vraiment savoir ce qu’il va se passer. Et si le mystère s’éclaircit un tout petit peu à la fin du roman (en tout cas, j’ai quelques suppositions sur la suite que va prendre l’histoire), il va falloir attendre le prochain tome pour découvrir tous les tenants et aboutissements de ce qui lie Kiara à la déesse maya.

Pour conclure, je dirais que ce premier tome est plutôt un tome introducteur, qui permet de se familiariser avec le monde développé par l’auteure et avec les nombreux personnages qui peuplent le récit. Je me suis facilement attachée à la jeune Kiara et j’ai hâte de savoir ce qu’il va lui arriver dans le prochain tome, puisque la fin de ce premier tome est synonyme de nombreux changements pour l’héroïne.

NB : j'atteste que cette chronique a été écrite avec honnêteté.

par tess75
Au nom de l'Harmonie,  Tome 1 : Zéphyr Au nom de l'Harmonie, Tome 1 : Zéphyr
Olivia Sunway   
Tout d’abord revenons aux origines de ma découverte de « Zéphyr », une façon assez originale de faire connaissance, mais non moins passionnante et divertissante.

J’étais pour ainsi dire tombée sur un prologue sur le net qui m’avait d’entrée enthousiasmé, malheureusement, je n’avais pas noté l’adresse du site et du coup avais pesté face à ma maladresse de ne pouvoir le retrouver. Ce n’est que quelques mois plus tard en octobre 2012 précisément que la chance me sourit et que je mettais enfin la main sur le texte tant convoité. C’est à partir de ce jour que je suivis avec intérêt chaque chapitre que l’auteur nous offrait au compte-gouttes. J’assaillis d’ailleurs cette dernière d’une myriade de questions au sujet de son œuvre et c’est avec passion et surtout beaucoup de patience qu’elle y répondit, par ce biais, j’appris que son histoire s’épanouissait dans le genre Urban Fantasy et serait le premier d’une saga. Totalement accro à son univers, j’accueillis avec joie la proposition inattendue de Nathalie Chapouille, découvrir en avant-première son bébé en intégral, une occasion que je ne pouvais refuser au vu de l’état de manque que me procurait ce titre après ce lent effeuillage bel et bien calculé pour nous mettre l’eau à la bouche. Ne dit-on pas que le point commun des bons auteurs est le sadisme, peut-être était-ce un signe avant-coureur, en tous les cas, au vu de la façon de procéder de la demoiselle, cette dernière avait déjà de bonnes prédispositions quant à nous faire rager et saliver après chaque fin de chapitre. Il ne me restait plus qu’à savoir si les premières impressions seraient les bonnes ou se révèleraient, malheureusement, n’être qu’une énième poudre aux yeux…

Passons dès à présent à mon avis qui je le souhaite vous donnera envie de tenter cette aventure qui ne vous laissera aucun répit, car une fois à l’intérieur de cet ouvrage difficile d’en ressortir s’en en avoir terminé avec lui. Vous voilà avertis.

  Melinda Violette, jeune fille de 15ans vient juste de fêter son anniversaire. C’est en sortant de sa soirée qu’elle sera sauvagement agressée par une jeune femme portant un katana. Sauvée in extremis par un homme arborant une étrange cicatrice sur la main, Mélinda gardera néanmoins quelques traumatismes de cette fameuse nuit. Nous la retrouverons 10 ans plus tard, la jeune fille ayant laissé place à une jeune femme qui n’a certes pas oublié cette douloureuse nuit, mais qui est tout de même parvenue à prendre le dessus. Entourée par sa famille, ses fidèles amies, mais surtout soutenue par son complice et meilleur ami Nathan, Méli a fait table rase du passé. Bien évidemment et fatalement, Melinda devait tôt ou tard être rattrapée par son passé, et c’est par le biais d’un collier offert par Nathan dont le motif ressemble étrangement à la cicatrice de son sauveur que les hostilités pourront bel et bien débuter, apportant son lot de tristesse, malheur, trahison, désillusion et effets secondaires…

  C’est porté par une plume fluide, agréable et incroyablement addictive que l’auteur nous emporte dans son univers flirtant habilement entre réalisme et fantastique. Un style grisant, malicieux et dynamique nous présentant une mythologie originale et rafraichissante. L’auteur nous offre un premier roman se trouvant néanmoins bien loin des premiers balbutiements, tenant fermement les rênes de son intrigue du début à la fin. Nathalie Chapouille nous fait chavirer dans son œuvre menée tambour battant et dont le suspense rondement mené nous maintient fermement captif de son fracassant prologue à sa déstabilisante et rageante conclusion. Nous vacillons page après page, dévorons chaque chapitre non sans déplaisir avec une avidité ne cessant de croitre. Un monde pourvu de personnalités réalistes et attachantes dont la psychologie travaillée avec beaucoup de minutie rend leurs interactions et réactions plus que crédibles. Des personnages profondément humains tant dans leurs qualités que leurs défauts.

     Parlons dès à présent de ces acteurs appelés à nous faire frissonner, intriguer et passionner.
Pour commencer, Mélinda l’héroïne de ce roman.
C’est par le biais de la narration de cette jeune femme que nous pénètrerons dans l’antre de « Zéphyr », un voyage exaltant, mais également douloureux pour cette dernière n’ayant pas été préparée à affronter le pire. Catapultée au cœur même d’enjeux lui étant inconnus et qui la dépassent, Meli n’aura de cesse de se débattre et de combattre un destin dont elle ne veut pas. Petit bout de femme attachant, drôle et n’ayant pas la langue dans sa poche, Mélinda aura toujours une répartie bien placée pour nous faire sourire nous offrant des passages parfois hilarants. J’ai d’ailleurs plus d’une fois gloussé, voir pouffer de rire, lors de ses interactions avec Nathan. Un humour se voulant communicatif et tombant à pic, sachant désamorcer certaines situations.
Deuxième protagoniste très important, laissant planer une aura de mystère autour de lui, Nathan. Je dois dire que je me suis très vite attaché à ce personnage même si certaines de ses actions m’ont tout bonnement excédée au même titre que Méli. Meilleur ami de l’héroïne, présent auprès d’elle depuis de nombreuses années, ce dernier cache néanmoins beaucoup de choses, mais dans quel but ? Personnage assez protecteur, jaloux et dévoué à sa meilleure amie dans les bons et mauvais moments. Homme assez drôle et taquin, Nate dévoilera cependant une part d’ombre fermement ancrée dans ses origines. Sa relation avec Méli se voudra douce, tendre, complice et surtout ambiguë, nous plongeant dans une ambiance romantique et sensuelle qui s’intensifiera et les consumera peu à peu.
Le dernier personnage important de cette histoire se nomme Alex. Oui, je vous vois déjà lever les yeux aux le ciel en vous disant « pitié pas un énième triangle amoureux ! » J’ai également eu la même réaction que vous, mais heureusement, l’auteur a su habilement bien l’amener sans jamais lasser au vu des rebondissements et de la tension croissante et omniprésente. Meilleur ami de Nate, Alex est un être assez égocentrique, fier, arrogant et pourvu de beaucoup d’humour, il deviendra celui que vous adorerez détester, mais qui parviendra également à titiller votre curiosité. Tour à tour détestable et attachant, Alex insufflera le chaud et le froid à sa convenance et démontrera qu’il est prêt à tout pour obtenir ce qu’il désire. Homme assez complexe et dangereux qui m’a fait fortement penser à un lion en cage, une fois la garde baissée s’en est terminé. Un rapport conflictuel mêlé de haine et de désir s’instaurera entre Méli et ce dernier, nous gratifiant de passages croustillants dont la tension sexuelle ira crescendo.
   Nathalie Chapouille a su équilibrer son récit entre aventure, fantastique, romances et érotisme. Les scènes d’amour se veulent bien décrites, sensuelles et saupoudrées d’une pincée d’érotisme. Un trio qui s’assombrira au même titre que l’intrigue et se voudra plus torturé que jamais nous offrant des scènes poignantes et désespérées.
Un petit dernier pour la route sans toutefois vous dévoiler son identité sera l’une des personnes qui tentera de tuer Mélinda au cours de ce récit. Cette personnalité psychopathe m’a à la fois glacée et fait pitié au vu de son passif. Personnage consumé par la folie, la rage et la vengeance qui n’hésitera pas à tuer qui que ce soit se mettant sur sa route.

   Ce tome introductif sera également pourvu de beaucoup d’autres personnalités appelées à croiser de manière douce ou douloureuse Mélinda, Nate et Alex. Je tairai donc sciemment leurs identités afin de conserver le suspense, car l’une des qualités primordiales de « Zéphyr » est le fait d’être dans l’incapacité d’anticiper la mythologie née de l’imaginaire de l’auteur, chaque théorie se révélant au bout du compte fausse. On est donc à la fois frustré, mais totalement satisfait de n’avoir pu deviner comment se déroulerait cette histoire.

L'autre originalité de cette œuvre se situera dans le traitement, Nathalie Chapouille ne se cantonnera pas uniquement aux mésaventures et destin fantastique de Mélinda, mais nous immergera également dans sa vie de tous les jours, mêlant étroitement sa famille et ses amies. Nous assisterons ainsi à ses sorties avec ses loufoques copines, en soirée ou à domicile, ses déplacements chez ses parents et même ses déboires au travail en début de roman.

  Il est temps à présent de parler des petits défauts, et oui il faut bien rester objectif, il n’y a pas de livres parfaits.
  J’ai pu relever quelques coquilles çà et là, des erreurs concernant le temps, mais pas de quoi nous piquer les yeux. Autre petit point, quelques facilités usées parfois, mais ne décrédibilisant nullement les fondements de l’histoire.

    Ce titre a-t-il comblé mes attentes et exigences ? La réponse est oui et même au-delà. Je me suis retrouvée totalement absorbée par cette ambiance grisante nous mettant un pied dans le réel et l’autre dans l’imaginaire. Un univers à la fois léger et sombre teinté de romances torturées et sensuelles. Une plume simple, mais fluide et surtout délicieusement addictive dont le récit se déguste et se dévore en même temps.

Un roman se révélant passionnant, touchant et poignant mettant en place les bases d’une mythologie vaste et complexe, promettant une suite riche en surprises. J’ai été charmée par cet univers apportant une bouffée d’air frais au genre, et c’est avec un sentiment de satisfaction mêlé de frustration que je refermais ce livre au vu du dernier chapitre oppressant et de cette conclusion bouleversante. Une œuvre unique tout en émotion qui engloutira vos soirées sans que vous ne vous en rendiez compte et ne puissiez rien y faire. Un titre d’Urban Fantasy made in France que je vous recommande très chaudement.

par Luna05
L'Apprenti d'Araluen, Tome 1 : L'Ordre des Rôdeurs L'Apprenti d'Araluen, Tome 1 : L'Ordre des Rôdeurs
John Flanagan   
Ce livre est mon préféré, si il y avait une liste plus "hautes" que Diamant... Je n'aurai pas hésité! J'ai terminé les six premiers livres, j'attends avec impatience la suite ! En tout cas, je n'ai jamais aimé relire les livres... Mais celui-ci est une exception ! Après tout, il y a toujours une exception à la règle! Je le conseille à tous et à toutes, si vous aimez les mêmes livres que moi... A savoir: Les âmes vagabondes, La maison de la nuit, La guerre des clans, mais aussi Mon bel Oranger, 35 kilos d'espoirs, Lettre d'amour de 0 à 10... Je vous le conseille ! Et j'espère sincèrement que vous l'apprécieriez ! Je vous souhaites à tous une bonne lecture ! Et conseillez ce livre à tous ceux qui peuvent être intéresser... Vu que personne n'est pareille... Peut-être que ça plairait à d'autres plus qu'à vous !

L'histoire m'a fait pleurer, rire et même voir le monde... Différemment... J'ai même trouvé une place dans ce livre, pour moi, je fais partie de ces aventures... qui me dit que je ne vais pas vous apercevoir !

Bref... ce livre pour moi à été... Ce qu'il y a de mieux, j'ai du commencer le livre il y a... Trois ans... Plus? Moins? J'en sais rien, mais il a toujours été gravé dans mon coeur et dans mon esprit !

J'espère à tous ceux qui vont le lire, qu'il ne vous décevrait pas !
Mia l'enchanteresse Mia l'enchanteresse
Samantha Dougé   
Vous avez aimé Twilight, Harry Potter, After?
Si c'est le cas, vous allez adorer Mia L'Enchanteresse, ici il s'agit du tome 1 , je ne sais pas combien de tome est prévu pour cette histoire, mais vu cette première partie, la suite va être au top.
Qui est Mia? Une jeune fille, assez timide, sans ami, plutôt discrète, qui va vous séduire j'en suis sure. On n'arrive pas trop à la cerner, elle ne se dévoile pas. La seule chose que l'on sait, c'est qu'elle a beaucoup voyager depuis sa fuite et se débrouille franchement bien dans la vie de tous les jours.
Mais pourquoi a-t-elle fui? Bien cela vous ne le saurai pas tout de suite, il faudra lire et piocher les indices par-ci par-là au fil de l'avancement de l'histoire.
Ce que je peux quand même vous dire, c'est que ce récit est très bien construit, on y découvre des éléments sur la vie de cette jeune filles, au fur et à mesure, c'est cela qui fait le suspens de ce récit et qui vous tiendra en haleine jusqu'au dernières lignes. Le vocabulaire employé est doux, simple ce sui rend la lecture fluide et vraiment sympa.
Alors bien entendu, Mia ne va pas être seule pendant tout le livre, elle va rencontrer une jeune fille, très différente d'elle, qui croque la vie à pleine dents et va arriver à sortir Mia de sa coquille. Mais vous allez aussi rencontrer d'autres personnages qui vont pimenter cette histoire. Et oui, il s'agit d'une romance paranormale, fiction, fantastique, et vous allez découvrir un monde de créatures fabuleuses, de magie....
L'intrigue m'a bluffé, je n'aurais jamais pensé à un tel dénouement qui vos donnera envie de vous plonger dans la suite. Vous ne vous ennuierez pas, je vous le garanti.
Magyk, Tome 1 Magyk, Tome 1
Angie Sage   
Un premier tome qui s'est relevé très intéressant car très mystérieux quand à l'identité d'un personnage principal, soit 412, nom sous lequel il est connu tout au long de ce roman.
L'intrigue est plutôt bien construite et l'on ne s'ennuie pas.
Ainsi ai-je achevé ce premier tome de Magyk plein de promesses...
Cependant, je dois dire que je n'ai pas du tout replongé dans ce même univers dès le début du deuxième tome, tout comme tout ceux qui ont suivi. C'est donc jusqu'à présent déçue que j'ai lu les quatre tomes qui ont suivi. Je pense malheureusement que son auteur ne parviendra plus à donner tout le panache qu'elle avait pourtant fourni dans ce premier tome.
Je vous conseille ce tome, car la fin qu'il propose ne présage pas forcément une suite, vous pourrez donc vous stopper à ce livre sans connaitre la déception des suivants.
Cela n'est que mon avis. A vous d'en juger.

The Christmas Codex, Tome 1 The Christmas Codex, Tome 1
Mélodie Smacs    Guillaume Guégan    Maëlle Andals    America Grace    Jean-Sébastien Pouchard    Jeanne Malysa    Malia Belrun    Gaya Tameron    Thibault Beneytou    Julys Thild    Orezza D'Antes    Hannah Eidyn    Mathilde Bonnard   
Un recueil qui m'a fait voyager d'un univers à l'autre chez les auteurs de Livresque éditions. Pas une histoire ne se ressemble, chacun a sa petite touche, sa plume qui le rend unique et donne envie de plonger dans son monde. Plusieurs coups de coeur garantis !
Légendes abyssales Légendes abyssales
Benedict Taffin    Barbara Cordier    David Bry    Fabien Clavel    Jean-Luc Marcastel    Céline Guillaume    Patrick Eris    Patrick Mc Spare    Nathalie Dau    Sébastien Péguin    Estelle Faye    Anthony Boulanger    Régis Goddyn   
Bien que je ne me sois pas rendue au Salon Fantastique l’année dernière (ni jamais d’ailleurs) j’ai pu me procurer l’anthologie officielle. Avec sa magnifique couverture et son thème je ne pouvais que succombé.

Qui dit anthologie, dit nombreux auteurs comme Estelle Faye, Anthony Boulanger, Fabien Clavel, Nathalie Dau ou encore Céline Guillaume (parmi d’autres). Evidemment j’ai préféré certaines histoires à d’autres même si toutes étaient très intéressantes.

Ce qui est chouette c’est de pouvoir découvrir des auteurs, avec leurs univers qui leur est propre. Même si le thème principal est basé sur les abysses on se rend compte que certains auteurs on prit le parti de ne pas s’arrêter aux profondeurs marines mais de créer leur récit dans d’autres genres d’abysses. Ça m’a surprise mais c’était vraiment chouette.

J’ai passé un très bon moment de lecture, tantôt entouré de monstre marin, tantôt de créature féerique.

par 327e
Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique
Ilona Andrews   
Alors la, un livre comme je les aime, humour décapant, un zeste de violence, de magie, de vampire, de loup garou, une fille à la anita blake, et une relation chien-chat entre l'héroine et un beau male bien virile et dangereux!
vivement la suite!!!

par anne7777
Dynasties, Tome 1 : Entre les flammes Dynasties, Tome 1 : Entre les flammes
Ilona Andrews   
Ce livre est un bijou !!!
Je suis une fan inconditionnelle de la série Kate Daniels, cela fait donc un moment que je connais l'existence de Burn for me.
Etant donné la couverture, je me suis dit : "Bon, les Andrews s'essayent à la romance", et il ne me tentait finalement pas trop. Oh, femme de peu de foi !! Comme s'ils pouvaient écrire quoi que ce soit de simple et d'insipide.
Ne vous attardez pas sur la couverture, et découvrez cette petite merveille !

Dans un monde dominé par la magie, les grandes dynasties font la loi. Nevada se retrouve obligée de ramener un suspect Prime pyrokinésiste à sa famille. Elle est alors kidnappée par Connor "Mad" Rogan, un Prime surpuissant qui cherche lui-aussi à attraper le fugitif. Ils vont se retrouver alliés dans cette mission dangereuse et captivante, et partager une attraction tout aussi dangereuse.

Les personnages sont excellents, Nevada est courageuse, loyale et dévouée à sa famille, avec un caractère qui n'est pas sans rappeler Kate Daniels. Sa famille est complètement frappadingue et atypique.
Mad Rogan est un vrai sociopathe, capable avec sa magie de détruire des villes...on aurait plutôt envie de s'enfuir en courant, mais son arrogance, sa puissance, et son mauvais caractère le rendent paradoxalement très intrigant et charismatique.
On est happé dans cet univers si bien construit, complexe et original, et l'écriture est absolument merveilleuse. L'humour est dévastateur. Parfois, juste au milieu d'une conversation sérieuse ou d'une action prenante, pfiou, une bonne remarque bien placée, et on éclate de rire. C'est le charme de ces auteurs..
Ce livre est brillant et captivant. Un régal !!!

par Migabo
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced
Karen Marie Moning   
Mon Dieu !!! Je viens juste de le finir, l'histoire est encore fraiche dans ma tête et c'est définitif, je vais ériger un temple en l'honneur de K.M.M, elle va finir par me faire mourir.
[spoiler]Dans cet opus on retrouve Dani Mega O'Malley, sillonnant les rues du Dublin et tuant autant de Faes que possible. Autant vous le dire j'ai adoré être dans la tête, déjà avec Mac j'adorais lire ses Daily news, et être dans la tête d'une ado de 14 ans ne choque pas du tout, on ne s'ennuie pas, Dani est survoltée et elle vous le fait sentir, j'avais parfois l'impression de vibrer autant qu'elle au fil de ma lecture. Pour en revenir à l'histoire, Mega tombe sur le mystérieux propriétaire de Chez Chester, Ryodan. Et quel homme ! Si Barron m'a toujours fait fondre, Ryodan n'est pas en reste. Il l'oblige a passer un contrat avec lui, elle sera à sa disposition et devra enquêter pour son compte au sujet de ces zones qui gèlent et tuent tous ceux qui s'y trouvent. Je ne vous dirai rien sur l'intrigue mais on apprend des choses sur ce qui lie Dani à Ryodan, il faudra attendre un moment mais on aperçoit ses intentions et on se demande où leur relation va les mener. A l'instar de Mac qui ne connaissait pas du tout Barron, Dani et Ryodan sont intimement plus liés. D'un autre côté on retrouve Christian qui se transforme peu à peu en prince Unseelies, sa route va elle aussi croisée Dani et la réunion de ces trois personnages dans une même pièce fait des étincelles ! Christian a lui aussi de nouveau désirs et de nouveaux objectif qui coïncide avec son changement de nature. Je n'en dira pas plus je vous laisserai découvrir.
Aussi K.M.M a le don de pouvoir introduire de nouveaux personnages et d'en approfondir d'autres d'une très bonne manière, je l'ai aient tous aimés. On retrouve Lor, l'un des compagnon de Barrons et Ryodan, et j'ai beaucoup apprécié toutes ses apparitions, j'en aurai même voulu plus. On découvre Dancer, un ado de 17 ans ami de Dani et génie à ses heures perdues, j'ai eu de la peine pour ce pauvre gamin qui essaie de se faire une place parmi tous ces mâles dominants, mais il a le mérite d'imposer ses idées et de ne pas se faire impressionner. On retrouve aussi d'autres sidhe-seer comme Kat, ou Jo qui prend ici de l'importance. Je ne parlerais pas de Barrons ou de Mac, après tout on espère toute les voir, je vous laisse la surprise.

La fin du tome est whoua !! Je rage d'avoir fini aussi vite et de devoir attendre pour le prochain, la saga Fièvre est une drogue, et les filles je crois qu'il n'existe aucun centre de désintox !!
En bref, j'ai complétement craquée pour cette suite. A ceux qui s'inquiète de voir la série tombée dans le YA à cause de l'âge de Dani (14 ans), et qui pensent que la série perdra de la sensualité voir autres, je vous rassure, déjà non il n'y a pas de pédophile (j'ai lu certains commentaire du genre du côté anglais qui n'aimait pas le livre à cause de l'âge de Dani, ce qui est total con mais c'est mon opinion), même si les intentions de Ryodan et Christian laisse à penser que... Il faut savoir que Dani va évoluer et grandir tout au long de la trilogie, K.M.M a précisé que oui il y aura du sexe, mais pas avant que Dani n'est 17 ans, je suppose donc au troisième tome.

Indescriptible
Enivrant
Addictif

Je suis devenue fan de Dani et j'attends avec impatience la suite de ces aventures.
Et je n'ai qu'une chose à dire : Team Ryodan !![/spoiler]

par Mnemosyne

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode