Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de marie84700 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad
Abec    Reki Kawahara   
j'adore ce livre je l'ai dévorer et je l'ai adoré il est excellent vraiment c'est mon meilleur livre et j'adore l'anim sword art online c'est mon manga préférer et ma photo de profil le montre bien bref ce livre ma fais vivre un véritable aventure et ma fais ressentir pleins d’émotion différentes bon j’arrête je le conseil
Les enfants d'Agartha, Tome 2 Les enfants d'Agartha, Tome 2
Asahi HIDAKA    Makoto Shinkai   
Un deuxième et dernier tome qui conclut parfaitement cette courte série. L'auteur n'a pas eu besoin de s'éterniser, ce qui paraît logique puisque l'action est assez limitée, pour rester sur les réflexions et les pensées des personnages. C'était globalement une jolie histoire, dans un super univers. Je n'aurais pas été contre une intrigue un peu plus consistante, mais finalement, c'est bien sa simplicité qui fait son charme, et la fin est juste très bien réussie.

par Jenna95
Sword Art Online - Progressive, tome 1 Sword Art Online - Progressive, tome 1
Kiseki Himura    Reki Kawahara   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/07/16/sword-art-online-progressive-tome-1-reki-kawahara/

Sword Art Online, c’est sans aucun doute la série animée du moment. Pour ma part, je suis tombée dessus « par accident » sur Game One, et je suis complètement devenue amoureuse de la saga. Il faut le dire, l‘idée de départ est excellente, et la joueuse de MMORPG (les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs) que je suis s’est régalée devant une telle mise en scène.

L’histoire prend place dans un futur proche. Un nouveau jeu en ligne arrive sur le marché, révolutionnaire car l’immersion dans Swort Art Online est totale. A l’aide d’un NetGear, les joueurs ont ainsi la possibilité de vivre littéralement l’expérience en se projetant dans leur avatar en ligne. Mais lors du lancement du jeu, c’est la stupeur générale : il est en effet impossible de s’en déconnecter. Les joueurs découvrent alors la complexité du jeu : il leur faudra en effet conquérir les cent niveaux de l’Aincrad, et ainsi le terminer pour pouvoir le quitter définitivement et retourner à la vie réelle. Sauf que, dans cet univers virtuel, la réalité reste bien présente. Car si on y meurt, la mort sera belle et bien réelle dans la réalité…

Cet arc s’adresse principalement aux connaisseurs de SAO. Car ici on a un aperçu bien différent du jeu qui peut paraitre assez difficile à prendre en main. L’univers en lui-même est moins expliqué, on rentre directement dans l’ambiance et l’on va rapidement au cœur de l’histoire. Par contre, j’ai aimé découvrir le fonctionnement en lui-même du monde virtuel, on apprend pas mal de choses quant à l’entrainement, l’exploration, les boss… On assiste ainsi aux prémices du jeu, et j’ai adoré ce développement que fournit Progressive.

Mais bien que nous ayons l’habitude de suivre Kirito dans la série éponyme, ici, l’arc Progressive est entièrement consacré à Asuna. Et j’ai beaucoup aimée la (re)découvrir car c’est un personnage que j’apprécie énormément. Surtout, on la voit à ses débuts, avant qu’elle ne devienne « l’Éclair ». Et Progressive complète à merveille Aincrad de ce côté là et nous offre une nouvelle vision, une nouvelle perspective de l’histoire. Je suis conquise.

Le character design est toujours aussi excellent. C’est pour moi une chose primordiale, car même si une histoire peut paraitre superbe sur le papier, si le dessin ne me convient pas je passe mon tour. Mais ici, les traits sont identiques à ceux de l’anime, et pour un shonen, je suis agréablement surprise de ce côté là ! Les détails sont précis, les actions fluides et permettent une compréhension facile et simplifiée. Rien à redire.

Pour conclure, Sword Art Online : Progressive est un excellent complément à la série initiale. On rentre ici plus dans les détails, et on découvre un nouveau regard sur le jeu grâce à Asuna. Je regrette juste un peu le manque de présence de Kirito, mon chouchou, mais cela mis à part, c’est un arc parfaitement réussi. De quoi prolonger encore un peu plus notre présence dans l’univers de SAO…

par Kesciana
Stray Dog, tome 1 Stray Dog, tome 1
Vanrah   
Gros coup de cœur pour ce manga français ! Comme quoi, il n’y a pas besoin de se rendre jusqu’au Japon pour trouver des mangas dignes de ce nom !

Stray Dog nous plonge dans un univers fantastique particulièrement sombre revisitant le mythe de la Bête du Gévaudan avec originalité. La mention de la Bête du Gévaudan m'a tout de suite motivée à me plonger dans ce manga. Rien que pour les superbes graphismes, j'ai décidé de continuer. Et là, j'ai adoré ! L'univers gothique dans lequel VanRah nous plonge est beaucoup plus complexe et sombre que ce à quoi je m'attendais. Les codes classiques du fantastique sont ici repris pour être intégrer à un univers futuriste où humains et créatures surnaturelles cohabitent tant bien que mal.

Du côté des graphismes, je ne peux qu'être admirative devant le travail accompli par l'auteur ! Les dessins sont tout juste magnifiques, en particulier pour les Karat. Le crayon de l'auteur est superbement mis au service de son imagination foisonnante, pour le grand plaisir des yeux ! Même si à plus d'une reprise, Toru m'a fait penser à Kaname de Vampire Knight, cela ne m'a absolument pas gênée.

Stray Dog est un gros coup de cœur. Ne serait-ce que par ses graphismes, le manga vous emporte sans aucune difficulté dans le monde d'Ishtar et vous fait côtoyer des créatures tout droit sorties des légendes les plus anciennes. Avec ce premier tome introductif, VanRah marque le début d'une trilogie dark fantasy à n'en pas douter réussie.
Terremer Terremer
Ursula Le Guin   
ce livre m'a plongée très vite dans ce magnifique univers .
L'auteur décrit d'une façon incroyable son monde , les personnages sont attachants et l'histoire et tout simplement magnifique . J'ai adoré lire cette histoire je l'ai dévorée et je ne voulais pas que ça se fini . j'ai adorée les thèmes de l'histoire qu'il faut chérir la mort comme la vie bref je suis fan et je le conseille ^^
Les Mémoires de Vanitas, Tome 1 Les Mémoires de Vanitas, Tome 1
Jun Mochizuki   
1 - Quelle magnifique couverture !
2 - Quel plaisir de retrouver cette auteure.
3 - Je veux le tome 2 !

Pour l'instant, il n'est pas facile de se faire une idée de ce que va donner cette nouvelle histoire mais elle semble bien partie. Le personnage de Vanitas est juste totalement détraqué mais j'adore. J'ai vraiment hâte de lire la suite !

par mokota
Shades of Magic, Tome 1 Shades of Magic, Tome 1
Victoria Schwab   
comment dire ce livre je l'ai pris a la bibliothèque parce que la couverture était trop belle et que le résumé avait l'air cool et au final ...je me suis prise une énorme claque , une explosion de couleur de déjà vu de , de nouveauté de légèreté, d'humour et d'originalité en bref je l'ai bouffé
les personnages principaux géniaux et ne tombent pas dans les clichés du mage ténébreux ou blagueur où la vie lui aurait tapé dessus a grand coup de batte et de la fille complètement désemparé par ce qui lui arrive ou la fille trop forte qui n'en a rien a faire
l'écriture est magnifique les scènes descriptives nous plonge dans un rêve et les scènes d'action forment des combat trop stylé
il y a peut être des moment un peu prévisible mais avec tous les détails qu'il y a autour ne m'a pas posé de problème
juste un petit + les méchants sont trop stylés [spoiler]mais se font peut être battre un peu trop facilement [/spoiler]
Shades of Magic, Tome 2 : Shades of Shadows Shades of Magic, Tome 2 : Shades of Shadows
Victoria Schwab   
5/5

Ma review :
https://www.milkywaygraph.fr/article/books/290/chronique-shades-of-magic-tome-2-a-gathering-of-shadows-de-ve-schwab

Okay, okay, OKAY. Ça ne va pas du tout ! Je viens de subir le plus terrible des cliffhangers de tous les temps. Mon âme ne pourra reposer en paix que lorsque j'aurai la suite entre les mains. GIVE ME A CONJURING OF LIGHT. NOW.

Je suis tout de même chanceuse d'avoir terminé ce livre une semaine avant la sortie du tome final parce que je ne pense pas que j'aurais été capable d'attendre une année entière pour connaître la suite. APRÈS. CE. CLIFFHANGER. ARG.

Quatre mois après les événements de A Darker Shade of Magic, nous retrouvons nos héros à l'occasion des Jeux (the Element Games) organisés par la couronne à Red London. Il s'agit d'une compétition internationale réunissant les participants de tous les royaumes voisins où des duels de magie sont organisés.

J'ai adoré the Element Games. Ce n'est pas la première fois que je voie des prémices aussi alléchantes nous promettant des combats grandioses et épiques dans les livres YA. Par contre, ce qui est une première, c'est que ces Jeux soient réellement une réussite ! Le concept était original, j'ai beaucoup aimé les règles du jeu, et les duels étaient hyper captivants. En effet, les participants étaient des personnages que l'on connaissait bien (je vous laisse deviner de qui il s'agit, je ne spoile pas…) et le fait qu'ils se mettent dans une telle position de danger, chacun à leur manière, était assez intéressant : leurs différents motifs permettaient de creuser un peu plus dans leur personnalité complexe.

Je vous conseille vraiment, pour ce livre, si vous ne l'avez pas déjà lu, d'y aller les yeux fermés (c'est ce que j'ai fait). BON. J'avoue, si vous lisez cette review actuellement, c'est un peu raté, ahah. Mais ne vous inquiétez pas, je vais vous dire pourquoi ç'aurait été mieux de ne pas savoir à quoi vous attendre, ça rattrapera un peu : en fait, si vous lisez le résumé, vous vous attendrez à ce que l'intrigue tourne principalement autour de l'événement tant attendu, c'est-à-dire les Jeux. FAUX. Ce livre ne parle pas uniquement de ça, cela représente même, je dirai, 1/3 du livre. Les Jeux ont lieu plutôt dans la dernière partie de l'histoire. Donc voilà, si vous n'aviez pas eu cette information, je pense que vous auriez eu d'autres attentes et que vous auriez peut-être moins apprécié votre lecture. Vous pouvez me remercier maintenant, héhé.

Mais alors ? De quoi parle le reste du bouquin si ce n'est des Jeux ? Les deux premiers tiers sont consacrés aux personnages. À leur évolution durant ces quatre mois de séparation. Car oui, Lila et Kell ne se sont plus revus depuis les événements de A Darker Shade of Magic.

Ahlala, je suis tellement fan de ces précieux personnages. Lila Bard est toujours aussi géniale, drôle et badass. Elle est parvenue à rejoindre l'équipage du Night Spire. Alors non, il ne s'agit pas de pirates à mon grand regret et celui de Lila, mais on n'en est pas très loin donc on s'en contentera. J'AI ADORÉ le nouveau personnage que l'on nous introduit dans ce livre : j'ai nommé le Capitaine Emery Alucard. Il est très séduisant, puissant (magiiiie) et mystérieux. Yesss. ET NON. Malgré ce que vous pouvez penser suite à cette description plutôt flatteuse, je ne ship pas Lila et Alucard. Je mise mon ship sur quelqu'un d'autre (et si vous avez lu le livre, vous savez de qui je parle !)

Quant à Kell, son développement est plutôt intéressant. La balance entre le bien et le mal vacille de plus en plus. Et c'est d'ailleurs le cas pour TOUS les personnages de ce livre, comme Rhy ou Lila.

Le meilleur moment était les retrouvailles de Kell et Lila. C'était juste merveilleux et beau et triste et mon cœur va exploser de joie et ANW. Leur dynamisme m'a un peu manqué dans ce livre puisqu'ils étaient séparés pendant la plus grande partie du livre et je les préfère nettement ensemble, mais ç'a à rendu le moment de leurs retrouvaille encore exaltant.

Pendant ce temps, le nouveau roi de White London conspire en secret. Tous les chapitres concernant White London étaient géniaux, j'en voulais d'ailleurs plus. Et plus on se rapprochait de la fin du livre, plus j'attendais que le roi agisse et…et… CLIFFHANGER.

J'adore cette série. J'adore, j'adore. Je pense avoir préféré le premier tome, mais ça se joue de très peu. Je suis de nouveaux passée par toutes les émotions possibles et imaginables (rire, tristesse, joie, surprise,…) en un seul bouquin, ce qui était tout ce que je demandais.

par wilkymay
Sword Art Online - Phantom Bullet, Tome 1 (Manga) Sword Art Online - Phantom Bullet, Tome 1 (Manga)
Koutarou Yamada    Reki Kawahara   
Je tiens à remercier Babelio et les Éditions Ototo pour la suite de Sword Art Online, saga découverte en cette année 2015 et que j'adore. De plus, j'ai beaucoup apprécié l'attention des éditeurs qui ont eu la gentillesse d'ajouter des petits goodies (marques-pages, extraits)!
A ce jour, la version manga papier comporte 4 arcs: Aincrad, Progressive (Aincrad du point de vue de Asuna), Fairy Dance et le petit nouveau Phantom Bullet. A lire dans cet ordre, à part pour Progressive, apparemment c'est à part entière. J'adore SAO de part l'animé et les mangas, et j'espère qu'un jour, je pourrais redécouvrir la saga via le lightnovel.

En début de manga, on a un retour dans le passé, au tout début des événements survenus dans SAO (sur une dizaine de pages). C'est... bienvenu même si ce n'est franchement pas indispensable surtout que je trouve que ce tome n'est vraiment pas épais par rapport aux précédents et du coup, j'ai eu l'impression d'une certaine perte de temps. Il s'agit donc d'un rappel de ce qui s'est passé dans l'Aincrad, les moments forts. Ok mais... et Fairy Dance alors? Même pas de résumé, de clin d’œil! Voilà, je ne vois vraiment pas pourquoi il y a un tel résumé parce que visiblement, ce n'est pas pour de potentiels nouveaux lecteurs. C'est le vrai point négatif, ce que je pourrais reprocher à ce tome.

[spoiler]Vient ensuite l'histoire du troisième arc: Phantom Bullet. L'arc commence par une émission de télé au sein du jeu Gun Gale Online où quelques meilleurs joueurs se vantent de leurs exploits en direct. Mais quelque chose de surprenant va se produire: un type encapuchonné va tirer à travers l'écran et quelques instants après, le joueur à l'antenne va mourir subitement. Ce Death Gun va être un personnage clé tout au long de ce nouvel arc.
Retour dans le monde réel avec Kirito, notre héros qui est en contact avec un responsable de l'affaire SAO, Seijirô Kikuoka qui lui demande d'enquêter sur la mort d'un homme (mort réelle) qui a été tué dans le jeu GGO. Cela n'est pas sans rappeler SAO, dans l'Aincrad, où les joueurs qui étaient tués dans le jeu mourraient dans la réalité sauf que là, c'est un peu différent puisque la personne est morte de crise cardiaque. Et pour cela, Kirito va devoir lui-même pénétrer dans ce nouvel univers, risquant concrètement sa vie. Mais mon cher Kirito, le héros par excellence, ne peut s'empêcher de vouloir arranger les choses. Il le pourra grâce au programme lancé à la fin de Fairy Dance: transférer son personnage et ses données dans un autre jeu (ici GGO).
Et dans la réalité, Kirito et Asuna vivent toujours le parfait amour, les deux n'ayant jamais oublié les événements survenus dans SAO, ce qui a profondément marqué les survivants. Ils se posent beaucoup de questions quant à leur relation, quant à leur avenir, au désir d'un jour fonder une famille, de passer du temps avec leur fille adoptive virtuelle Yui. Et Kirito annonce à sa belle qu'il va devoir se transférer dans un autre jeu, pendant un certain temps mais qu'elle ne doit pas s'inquiéter...
Parallèlement, un nouveau personnage entre en scène au sein de GGO. Une charmante jeune fille aux cheveux bleus: Sinon, la meilleure snipeuse et l'une des rares filles du jeu. On la voit mener une attaque avec ses compagnons d'armes le temps d'une mission contre un autre groupe. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ce jeu est pour elle très important et qu'elle va jusqu'au bout de tout de ses objectifs.
Et vers la fin, lorsque Kirito se lance dans l'aventure, il va avoir une grosse surprise! Son apparence est complètement changée, il est méconnaissable! Il a une apparence de fille et dans un tel monde plein de testostérone, il y a de quoi se faire remarquer![/spoiler]

Nouveau VRMMORPG: Gun Gale Online (GGO). Un jeu immersif vraiment très dur, peut-être le plus sérieux et le plus difficile du moment car ils y regroupent des joueurs professionnels et que l'argent gagné dans le jeu peut être transféré dans la réalité. On a donc un tout nouvel univers, vraiment très différent des précèdent (Heroic Fantasy) puisque celui-ci est plus moderne et les armes utilisées sont des armes à feu, sans compter que l'on a le droit de tuer les joueurs! Un changement d'horizon vraiment très appréciable, même si la base de tout jeu en ligne est respectée (quêtes, gains, monstres...).
L'arme à feu (de tout type), que l'on a en sa possession, est comme une extension de soi, une alliée et souvent le joueur en a une à qui il tient énormément, la pièce maîtresse de son inventaire. L'utilisation des armes est très technique, chaque arme étant différente et ayant ses propres données. Tout est très bien décrit car il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte en fait.

Il ne se passe pas grand chose dans la réalité, l'action étant vraiment dans le jeu. Normal, en même temps. Et il est de plus en plus question de "mur" entre "réalité" et "virtuel", de jusqu'où l'avancée technologique ira.

Niveau graphisme, ça s'est grandement amélioré! J'avais déjà pu le voir avec l'arc Fairy Dance mais là, c'est flagrant et ça me plaît énormément! C'est plus précis, plus mature, plus.... le SAO que je m'imaginais, le même que l'animé en fait.

Une fin/cliffhanger de dingue! Je veux la suite à tout prix, quelle torture! Et mis à part le début qui est inutile, j'ai adoré tout le reste: ce nouveau jeu mis en avant, cet univers qui m'est quand même étranger (ce n'est pas trop mon truc, les armes à feu d'ordinaire) mais là, je dois dire que j'ai été séduite; de plus, Sinon m'intrigue beaucoup. J'ai très hâte de la découvrir un peu plus et de la voir rencontrer un Kirito qui n'est clairement pas dans son élément ici...

par MaMt
Les Mémoires de Vanitas, Tome 2 Les Mémoires de Vanitas, Tome 2
Jun Mochizuki   
Impossible de décrocher de ce deuxième tome, aussi excellent que le premier !
Jun Mochizuki passe au crible les souvenirs de l'enfance tragique de Noé : [spoiler]Comment il a été recueilli par ses grands-parents puis vendu au marché noir avant d'être acheté par celui qu'il appelle son maître, grand-père de ses meilleurs amis Louis et Dominique. Et comment il a perdu bon nombre de ses proches.[/spoiler] Quant à Vanitas, s'il reste toujours aussi mystérieux de par ses intentions vis-à-vis des vampires (qu'entend-il vraiment par les sauver ? Noé ne le comprend pas non), il me plait toujours autant. Il dégage quelque chose d'extraordinaire : tantôt gamin, tantôt sérieux, ce garçon âgé d'à peine dix-huit ans n'a pas fini de nous étonner !

Quant aux dessins de l'auteure... Rien ne change. Je suis toujours aussi charmée, aussi éblouie par sa finesse, son sens du détail et son chara design séduisant.

L'histoire se met en route pour de bon. Nombre de questionnements font surface. Surtout, qui est ce "charlatan", celui qui a le pouvoir de maudire les vampires ? Comment Vanitas compte-t-il sauver les vampires, lui qui n'est qu'un être humain ? Quel sombre passé ce garçon loufoque dissimule-t-il ? Je n'ai qu'une hâte : être au mois de novembre pour tenir le troisième tome entre mes mains !

par Calypso-x