Livres
540 811
Membres
571 695

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de mariesoprani : Mes envies

La Voleuse de livres La Voleuse de livres
Markus Zusak   
Un livre parfait selon moi ! À la fois bouleversant, triste, cocasse... je manque de mots pour le décrire ! Un vrai chef-d'oeuvre ! Ceux qui sont intéressés par la Deuxième Guerre mondiale et par les livres seront charmés par ce livre ! Je le recommande à tous. Bonne lecture !

par Pamie
Tour B2, mon amour Tour B2, mon amour
Pierre Bottero   
Ce livre n'est pas comme les ellana, les ewilan ou les âmes croisés ce livre est bien plus réelle que les autres ce n'est pas le même style ( fantastique ) que le reste !

Cette histoire ma énormément touchée le message que fait passer Pierre Boterro est magnifique:
Rien n'est perdu pour toujours et qu'il faut toujours écouter son cœur !
Voilà en tout cas pour moi le sens que j'ai tiré de ce livre!

ce livre est peut être petit (160p) mais le texte lui est magique !
Quand on lit le livre on glisse sur les mots,on est porté par l'histoire,on comprend directement les sentiments les doutes du personnage principal Tristan.

bref toujours aussi magnifique que les Pierre Boterro avec un énorme message et toujours une pointe de tendresse !
à lire absolument !

par tara92
À la dure À la dure
Stephen King   
Bradley Franklin connaît bien le métier qu'il exerce depuis de nombreuses années, celui qui lui a valu d'être un publicitaire de talent, un professionnel reconnu. Sa femme a été bien malade et même si sa santé s'améliore, Bradley dort très mal, son sommeil se trouve fortement perturbé par un cauchemar récurrent...

Voici comment Stephen King a choisi de commencer sa nouvelle, de façon assez "tranquille", en dehors de tout climat de stress, ou d'épouvante, au point que l'on se demande ce qu'il peut bien se tramer, à quoi il veut préparer son lecteur, où veut-il l'amener, comment va-t-il le surprendre...
La lecture est agréable, le dénouement bien mené même si le suspense reste "modeste".

par SuperNova
Rêver ta peau Rêver ta peau
Elodie Solare   
Alors si je m'attendais à ça ! Lorsqu'Elodie SOLARE a annoncé la parution en auto-édition de son prochain roman, j'ai été intriguée.

Intriguée par un résumé qui en dit peu mais suffisamment pour être titillée par l'envie de plonger dans l'histoire. Intriguée par une couverture plébiscitée, sur vote, par de nombreuses lectrices qui avaient découvert cette romance sur Wattpad. Intriguée par l'univers dans lequel l'auteure, connue pour ses précédentes histoires parues en maison d'édition, avait bien pu s'essayer : romance érotique, dark romance, romance psychologique ou new romance ? Telle était ma question. J'ai eu le grand plaisir de recevoir, sous Service Presse, ce titre avant sa parution le 06/01/2021. Merci Elodie pour ta confiance sur ce bébé que tu as géré de A à Z.

C'est dans la vie de personnages assez jeunes (20/23 ans) que l’univers est posé et que je suis rentrée sans aucune difficulté ; sachant que ce n'est pas forcément mon style craignant toujours d'être dans un décalage générationnel.

Lola, 20 ans, protagoniste féminine principale est étudiante en psychologie à Toulouse. Enfermée dans une relation amoureuse qu'elle subit plus qu'elle ne la vit, elle peut compter sur son indéfectible amie d'enfance, Mathilde. A cause d’un passé familial compliqué, elle est persuadée de connaître tous les tenants et les aboutissants des relations amoureuses, l'amour n'est pas pour elle.

Mais lorsque sa route, son regard et son corps vont croiser le chemin de Gabriel, 22 ans, la voie qu'elle a choisie ne lui sera peut-être pas de grand conseil quant à des certitudes depuis trop longtemps ancrées en elle.

Entre raison et passion dévorante, Lola et Gabriel sauront-ils faire preuve de lucidité pour assouvir leurs désirs tout en luttant contre leurs peurs ?
Et leurs passés émotionnellement mis à l'épreuve, pourront-ils laisser la place à un futur moins torturé ?

On pourrait penser qu'un auteur qui se lance dans l'auto-édition cela signifie qu'il le fait parce que son histoire n'est pas de qualité suffisante pour être publiée par une Maison d'Édition. A tort bien sûr ! Et là encore, même avec quelques imperfections, on en a le parfait exemple C'est un travail énorme qui mérite d'être mis en lumière et pour lequel n'importe quel(le) auteur(e) est en droit d'avoir un retour juste, sincère et bienveillant.

C’est sur un 1er chapitre troublant (mais ô combien important !) que débute cette histoire qui va sans nul doute possible déchaîner les passions ou attirer les critiques. C’est typiquement le schéma d’écriture pour lequel on peut dire « ça passe ou ça casse ». Même si je ne le classerais pas en coup de cœur, avec moi c’est vraiment très bien passé.

L’héroïne, Lola, est une jeune femme bien dans son temps, socialement intégrée, bien dans ses études mais pas forcément bien sentimentalement parlant car doutant de sa relation amoureuse actuelle. Elle donne de son temps pour aider les sans-abris et se destine à partir à l’étranger pour rejoindre des causes humanitaires.

Au cours d’une soirée, elle voit sa vie basculer à cause d’une simple intonation de voix. Et même si elle ne croit en aucun signe, les réactions de son corps ne mentent pas. Et ne vont plus la quitter.

La voix en question appartient à Gabriel, aspirant pilote de chasse à Salon-de-Provence. L’attraction est immédiate pour lui aussi et pourrait bien faire ressurgir certains démons de son passé. Je ne dirais pas qu’il est énigmatique mais il cache une part de mystère et d’incertitude en lui. Il n’est pas facile d’accrocher à ce type de protagoniste mais je l’ai vraiment aimé dès le départ. Il renvoie une image sexy sous fond de voix à tomber à la renverse, mais ça n’empêche que la tentation de le lui en vouloir est parfois bien présente. Et l’envie de l’avoir à portée de main peut aussi s’inviter dans la lecture lorsqu’il sait se montrer touchant, attentionné et craquant. N’importe laquelle d’entre nous pourrait tomber sous son charme.

Dans ce roman, c’est face à des personnages que je qualifierais de complexes, mais pas au sens extrême du mot, qu’on se retrouve. A première vue, ce ne sont, ni plus ni moins que de jeunes adultes mais à qui, la situation va enlever une certaine part d’insouciance propre à leur jeunesse. La complexité de leurs passés respectifs influence beaucoup leurs pensées, leurs émotions et leurs actes. Chacun a un projet d’avenir solide dans une vie déjà bien installée même si non définitive. Et pourtant, il suffit d’un instant pour que tout soit remis en question.

A première vue, cette histoire pourrait s’apparenter à un triangle amoureux, mais heureusement, ce n’est pas le cas. Il y a des gagnants et des perdants mais il n’y a pas ce climat pesant qu’il pourrait y avoir si l’auteure avait choisi d’aller dans ce sens.

C’est une New Romance assez psychologique et sensuelle mais pas érotique. Même si côté sensualité, l’auteure a mis tout ce qu’il était possible, avec une écriture toutefois agréable et non malsaine ou vulgaire. Elle n’en n’a pas trop fait avec de trop nombreuses scènes, trop longues, pour lesquelles nous ne sommes pas toutes réceptives de la même façon.

Elle a parfaitement travaillé la psychologie de ses personnages même si Lola est la plus concernée. Quelques courts chapitres ne lui sont pas attribués mais, de manière globale, l’auteure a choisi une écriture sous sa narration. Et même si je ne suis pas adepte de ce choix, je pense que c’était très judicieux pour vraiment comprendre Lola et la voir évoluer face à cette situation qui lui imposera certains choix.

J’ai apprécié cette manière de faire osciller son héroïne entre maturité et immaturité émotionnelle. A tel point qu’on pourrait se dire : est-elle aussi forte et sûre d’elle qu’elle veut nous le laisser croire ? Parfois, la contradiction entre ses propos et ses réactions est telle que ça fait d’elle un personnage touchant et attachant tant elle peut sembler perdue. La mise en opposition de la profession à laquelle elle se destine et sa façon d’appréhender ce qui lui arrive est un choix d’écriture intéressant que j’apprécie.

En parallèle de la notion psychologie soft, j’ai aimé la fraîcheur et la légèreté qu’elle a su insuffler à ce roman avec les personnages de Mathilde et d’Enrique (colocataire de Lola). Mathilde est une jeune femme à laquelle on ne peut faire autrement qu’adhérer. Son tempérament, ses répliques, la tendresse qu’elle a envers Lola et tout ce qu’on découvre d’elle au fil des pages m’ont fait l’aimer dès le départ. Concernant Enrique, je ne développerais pas plus que ça, mais j’ai vraiment aimé son personnage et ses interventions. A chacune de se faire son opinion. Autre point positif : bien qu’on évolue dans un univers assez jeune, il n’y a pas trop de personnages et moi ça me convient bien ainsi.

Au-delà d’une romance semée d’embûches qui va grandissant au fil des chapitres, l’auteure évoque, de manière réservée, un sujet qui ajoute de la profondeur à l’histoire et qui a su me surprendre, car je ne l’ai pas entièrement vu venir. Mais aussi la notion famille qui, d’une certaine manière, est le cœur de l’intrigue et qui a une importance capitale.

Dans ce roman il n’y a pas de personnage à détester, on passe par des moments où on a envie de remettre les pendules à l’heure, de leur dire d’arrêter de réfléchir et de foncer car la vie est trop courte pour se poser des questions, où on pense que l’auteure malmène inutilement son héroïne et que ça pourrait tourner en rond. C’est juste un roman qui fait s’entremêler nos sentiments et nos questionnements. Mais hésitations, doutes et incertitudes sont vraiment le propre de la New Romance. Ça peut sembler un schéma classique mais il fonctionne parfaitement dès lors qu’on y associe les bons éléments.

Dans ce premier essai en solo d’un bout à l’autre, je reconnais à Elodie SOLARE qu’elle s’en est vraiment bien sortie même s’il y aurait eu besoin de quelques petites choses supplémentaires. Par contre, un point hautement positif, c’est la fin. J’en parle rarement mais je suis vraiment fan de la voie que l’auteure a choisi de suivre. C’est audacieux, percutant et peu commun ; bravo pour la prise de risque. Ce roman, malgré quelques petites choses est écrit de manière sûre avec une plume qui ne laisse rien au hasard, choisissant parfaitement les mots, les expressions, les ressentis, les situations et la façon dont elle gère le temps, qui maintiennent l’histoire sous tension modérée d’un bout à l’autre. Le concept développé apporte un je-ne-sais-quoi d’énigmatisme et de sensualité. qui ajoute une connotation d’interdit très appréciable (ou non selon les avis).

Quand j’ai débuté cette histoire, comme toute lectrice j’avais des doutes et des peurs quant à devoir éventuellement donner un avis négatif pour telle ou telle raison. Je vous rassure, ça me fait ça à chaque fois que j’entame une histoire. Ouf ! Ce ne sera pas le cas, bien au contraire. Comme j’aime à le dire : il est parfait avec ses imperfections qui ne sont pas irréversibles. Aucune auteure de New Romance ne peut se vanter d’écrire l’histoire parfaite, sans coquilles orthographiques ou de syntaxe malgré les lectures et relectures, et moi je ne suis pas là pour intervenir à ce niveau-là qui relève des bêtas-lectrices ou éditrices.

Une chose est sûre : c’est que cette histoire imparfaite rejoindra ma bibliothèque des autos-éditions car elle a un vrai potentiel tant dans l’écriture, que dans le sens et dans l’impact qu’elle peut avoir sur la lectrice que je suis. Elle n’est pas parfaite, je ne suis pas parfaite ; nous étions faites pour nous rencontrer.

A vous de plonger dans cette histoire ! Et n’hésitez pas à aller vers l’auteure pour votre exprimer votre ressenti. C’est ce qui permet aux auteures de grandir, de s’améliorer et de nous proposer des écrits d’encore plus belle qualité.

par Gaelle-99
Dans tes yeux Dans tes yeux
Céline Musmeaux   
C'est avec toujours autant de plaisir que je découvre les nouveaux romans de Céline Musmeaux, auteure que j'affectionne beaucoup de part la beauté de sa plume mais également les thèmes sensibles et pourtant de société qu'elle évoque avec brio. Dans tes yeux est une sublime histoire d'amour où les personnages seront là pour tirer chacun l'autre vers le haut et mûrir ensemble. Cette histoire, qui aurait pu être "clichée", entre la jeune fille complexée et qui manque de confiance en elle et le beau gosse populaire qui s'intéresse à elle a été sublimée par l'auteure ce qui donne une réelle profondeur aux personnages mais aussi à "l'intrigue".

Nina est une jeune lycéenne de 17 ans, complexée par ses formes "avantageuses" et qui du coup fuit les garçons de peur que ces derniers se servent d'elle. Faut dire que son quotidien est rythmé par les moqueries et attaques de ses camarades mais également par les paroles parfois dures et déplacées de ses parents. Comment avoir confiance en soi et être à l'aise dans son corps quand même ceux qui sont censés vous aider et vous soutenir vous font des reproches sur votre physique ?! Grrrrr j'ai eu beaucoup de mal à comprendre ses parents et j'avoues que j'ai souvent eu envie de leur mettre des baffes pour qu'ils ouvrent enfin les yeux sur la souffrance de leur fille mais aussi ce que leur réflexion lui provoque... Nina est vraiment un personnage poignant et touchant qui m'a beaucoup émue et je comprends ses doutes quand un jour, Greg, beau gosse populaire de son bahut s'intéresse à elle surtout qu'à côté de lui elle ne cesse de se dévaloriser car elle se trouve grosse, moche et surtout insignifiante quitte à en devenir parfois parano pensant qu'on ne lui veut que du mal et surtout l'humilier... Et si finalement son "salut" à savoir retrouver confiance en elle passait par l'acceptation de son image aux yeux de Greg ?!

Alors comme dit plus haut Greg c'est le beau gosse, populaire, entouré de sa bande d'amis et de filles qui bavent devant lui. Il paraît être sûre de lui, insouciant, charmeur et qui a 'air de toujours aller bien quelque soit les circonstances et pourtant... Après sa rencontre avec Nina, c'est un tout autre jeune homme que nous découvrons et peu à peu on comprend qu'il porte en permanence un masque afin de ne pas laisser ressortir sa vraie nature. Pourtant c'est plus agréable d'avoir face à nous un garçon respectueux des femmes (faut dire qu'il vit entouré de sa mère et ses sœurs depuis le départ de son père, qui est d'ailleurs un sujet sensible), romantique... J'ai vraiment été touché par ce personnage surtout lorsqu'on le découvre timide et maladroit face à Nina car il la trouve très belle, exceptionnelle même et on le sens désarmé face au rejet de cette dernière car il ne comprends pas toujours ses réactions. Mais il fallait compter sur sa détermination à "briser" la carapace de Nina. Et si finalement l'un et l'autre était la solution aux blessures de chacun : en effet grâce à Greg Nina commencera à prendre confiance en elle, et Greg, commencera à avoir plus d'assurance, à s'imposer quitte à prendre des coups et sortir à devenir enfin "homme".

Les personnages secondaires son très présents dans l'histoire et auront une place importante dans l'intrigue. J'ai adoré Alice, la meilleure amie de Nina même si je n'ai pas compris certains de ses choix mais c'est vraiment une personne fidèle en amitié et qui est là pour soutenir sa copine. Par contre, les amis de Greg j'ai eu assez de mal surtout avec l'un d'entre eux que j'ai eu envie de trucider presque tout le roman mais pas que lui car que dire des parents de Nina si ce n'est qu'ils m'ont déçus mais bon les choses peuvent changer et je vous laisse découvrir cela par vous-même !

Qui aurait cru qu'en se heurtant dans un couloir ses 2 âmes "torturées" ne pourraient plus se tenir éloignées l'un de l'autre... enfin surtout Greg qui ne comprendra pas la fuite de Nina lors de leur 1ère rencontre mais qui saura persévérer pour l'attirer à lui ?! Vous l'aurez compris ce roman parle des 1ers amours lycéens mais également de thèmes plus sensibles comme l'image que notre société nous "force" à avoir en nous mettant dans des cases, le harcèlement scolaire et les complexes tout cela abordé avec délicatesse, objectivité mais aussi tendresse par l'auteure ce qui nous plonge au plus profond de l'histoire dès les 1ers chapitres. Dans tes yeux est un beau message d'espoir mais aussi une leçon de vie nous montrons que les apparences (ce que l'on montre de nous en public peut être à des lieux de notre vraie nature) sont bien souvent trompeuses et que pour avancer dans la vie il faut s'accepter mais aussi accepter le soutien des autres (enfin ceux qui nous veulent du bien lol) car ça aide à avancer et surtout à grandir... 

Avec cette très belle histoire d'amour je suis passée par toutes sortes d'émotions : j'ai ri, j'ai pleuré mais j'ai surtout ressenti la détresse et la fragilité des personnages.

Comment ne pas évoquer aussi la plume de Céline Musmeaux qui est toujours aussi agréable à lire, envoûtante, ce qui lui donne un côté addictif. L'auteure arrive toujours à rendre n'importe laquelle de ses histoires magnifique sans rentrer dans les clichés mais aussi d'aborder des sujets complexes avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité.

Vous l'aurez compris je vous invite à découvrir ce récit plein d'émotions avec des personnages touchants dans un mal être respectif mais qui s'apportent soutien et amour. 
Secrets érotiques, 20 nouvelles torrides Secrets érotiques, 20 nouvelles torrides
Alison McNamara   
20 nouvelles fraîches, qui se lisent rapidement tout en titillant quelque peu notre imagination. Un bon moment, une pause sympa De très courtes nouvelles pimentées et plaisantes, qui bénéficient d'une plume alerte et sans chichi. Dans l'ensemble, c'est agréable à lire.
Son succès est largement mérité, mais je ne saurais trop conseiller d'acheter directement le recueil car le sentiment de frustration de ces récits très courts se dissipe un peu quand on peut en lire plusieurs d'affilé.
Serial Fucker Serial Fucker
Océane Ghanem   
Excellent moment de lecture !!

Un livre que j'ai débuté un beau soir et terminé le lendemain dans la matinée. Une plume addictive qui nous plonge droit dans une enquête macabre aux côtés de la belle Gabriella, une étudiante en criminologie, et de son Serial Fucker (so intense).

C'est glaçant. Incroyablement intriguant, haletant et excitant. Chaque pages tournées nous entraîne un peu plus loin dans l'enquête. On se questionne sans arrêt. Tout comme Gabriella, on reste sur le qui-vive. On ne sait plus quoi penser. Qui croire.

Tout le monde devient suspect.

Même ceux qu'on aurait jamais soupçonné...

Encore une lecture de Océane qui ne me quittera pas de sitôt ! Et qui, je l'espère, se poursuivra avec ce mystérieux Joaquim qui m'a vraiment beaucoup intrigué...
secrets érotiques 10 histoires excitantes secrets érotiques 10 histoires excitantes
Alison McNamara   
Dans ce nouveau recueil de 10 nouvelles érotiques inédites d'Alison McNamara, les situations de la vie de tous les jours deviennent le théâtre d'actes torrides.

Voulez-vous découvrir ce qu'il se passe lorsqu'une jeune femme fait l'amour avec un inconnu dans un train, sous le nez de son futur mari ? Ou lorsqu'une étudiante accepte d'être l'esclave soumise d'un trader de Wall Street ? Aimeriez-vous lire l'histoire d'une jeune employée bien sous tous rapports soumettant son directeur à tous ses désirs ? Ou découvrir la vengeance sexuelle d'une épouse bafouée couchant avec son beau-frère pour punir son époux volage ?

Que vous lisiez ce livre dans les transports en communs, sur la plage, au travail ou dans le confort de votre canapé, Alison McNamara vous permettra de vous échapper vers un univers de fantasmes secrets...

Liste des nouvelles : Le train du plaisir, Vengeance de femme, Le pompier, La jeune anglaise, La blonde et la brune, La tentatrice, Le docteur, La locataire, L'autoroute du désir, Employée modèle (Nouvelles également disponibles individuellement).

par cdv25
Secrets érotiques, 15 nouvelles taboues Secrets érotiques, 15 nouvelles taboues
Alison McNamara   
Je crois pouvoir dire que Alison McNamara peut se révéler une valeur sûre dans le domaine érotique. Ses histoires sont toujours bien écrites, bien construites et on ne s'ennuie pas un seul instant. Franchement, ce serait une erreur de se priver de ses nouvelles.
Secrets érotiques, 6 histoires de jouissance Secrets érotiques, 6 histoires de jouissance
Alison McNamara   
je crois que le fond de commerce de l'auteur , la niaiserie de ses heroines et ses fantasmes débridés

par bernard21
  • aller en page :
  • 1
  • 2

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode