Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MariianneM : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Connection, tome 2 : Broken Connection, tome 2 : Broken
Kim Karr   
Avant de commencer le livre, j'avais des doutes car le premier tome ne m'avait pas emballée mais la fin avait piqué ma curiosité et m'avait donné envie de lire la suite de l'aventure de Dahlia et River.
J'ai bien fait de me laisser tenter par cet opus car il est au-dessus du 1er tome, les longueurs ne sont plus présentes pour laisser place à une histoire rythmée et une plume beaucoup plus aboutie.
Nous retrouvons Dahlia et River à l'hôpital, un peu avant les avoir laissé dans le premier opus. Ils rentrent chez eux, se remettent de l'agression de Dalhia, River culpabilise beaucoup. Ils ont décidé de se marier et partent pour Las Vegas lorsque le téléphone sonne.
Grace demande à Dalhia de la rejoindre chez elle. River accompagne Dalhia mais ne savent pas ce qui les attendent et que leur avenir va être bouleversé. Ils vont apprendre que Ben l'ex-fiancé de Dalhia n'est pas mort. Comment cette nouvelle va-t-elle influencer la vie de Dalhia et River ?
Dalhia est une femme un peu perdue - et on la comprend - mais, elle ne prend pas toujours des décisions pragmatiques. mais on peut comprendre ses hésitations au vue de la situation, en revanche, elle fuit les discussions pour éviter les conflits pour "protéger son cœur" ce qui crée des situations déplaisantes.
Je la trouve un petit peu plus charismatique dans cet opus, elle a des doutes, elle crie, elle pleure, j'ai réussi à m'attacher à ce personnage féminin même si je n'adhère pas toujours à son comportement.
River, est toujours aussi mignon, il prend soin de Dalhia, il est lui aussi complètement perdu, il doit assumer le retour de Ben et les doutes liés aux décisions de Dalhia, sa confiance en elle va peu à peu s’effriter. Dans cet opus, il a beaucoup plus de caractère, de colère et va même faire preuve de petite violence (rien de méchant tout de même).
La relation entre Dalhia et River connait des hauts et des bas, c'est un peu les montagnes russes. En plus du retour de Ben, River est blessé, doute des choix de Dalhia, mais il est aussi confronté à son choix de carrière, ce qui n'améliore pas son humeur. De plus, des révélations vont fragiliser encore plus la relation des 2 amoureux.
La connexion entre Dalhia et River ressentie au début de leur histoire est toujours présente, ce qui les pousse à se réconcilier sur l'oreiller - très souvent - au lieu de se parler une bonne fois pour toute. Alors, ils tournent autour de leur problème et s'en est agaçant.
Dalhia et River sont toujours très entourés par leurs amis et famille, qui interviennent au mieux pour pouvoir les aider.
Cet opus est plus rythmé, il y a moins de longueurs, l'écriture est moins saccadée, beaucoup plus fluide, elle est devenue addictive. En revanche, il me manque le petit truc pour faire la différence.
Bref, une lecture plaisante, addictive, j'ai passé un bon moment.
Pars avec lui Pars avec lui
Agnès Ledig   
Le début du livre était vraiment prometteur, j'ai aimé les débuts de la relation entre Roméo et Juliette, je me suis attaché a ces personnages ainsi qu'a Vanessa et Guillaume, dés le début j'ai eu envie de tuer Laurent. Même si j'ai aimé une grande partie de ce livre la fin me laisse dubitative, elle ne m'a pas convaincue ! C'est ce que j'attendais mais pas comme je l'attendais !
Sinon une superbe écriture fluide et un récit à plusieurs voix trés appréciable.

par allie
À corps perdus, tome 2 : S'abandonner À corps perdus, tome 2 : S'abandonner
Maya Banks   
A la base j’apprécie assez le style et l’écriture de Maya Banks, mais pour le coup je n’adhère pas vraiment à cette trilogie. Le tome 1 « Succomber » ne m’a pas laissé un souvenir intarissable mais j’attendais la suite pour vraiment me faire une opinion. Tout nous laissai croire que nous aurions un tome plus intense et plus sombre et bien je peux dire que je suis légèrement déçue. Au final cette saga ne me transporte pas.
Non pas que les personnages soient mauvais ou que leurs histoires soient inintéressantes mais voilà, je n’accroche pas. Pourtant Jensen paraissait très prometteur, mais là on retrouve un dominant tout doux, tout gentil, plein de patience et qui accepte sans mal d’être dominé pour que la belle Kylie se sente en sécurité. On tombe donc dans une romance des plus banale et on retrouve les défauts du premier tome, à savoir les longueurs et les répétitions.
Par contre, même si à la lecture je n’ai rien ressenti et bien j’ai tout de même envie de connaître la suite des aventures de ces trois couples d’amis.
Dans ce second tome, nous avons deux voix, celle de Kylie, la belle-sœur de Joss, et celle de Jensen, le nouvel associé de Dash.
En bref, un tome plein de tendresse, d'amitié et d'amour. Pour celles qui n'aiment pas l'univers BDSM, rassurez-vous, ici nous en sommes très loin !

par coco69
À corps perdus, tome 3 : Posséder À corps perdus, tome 3 : Posséder
Maya Banks   
Avant de commencer, je voudrais déjà remercier Aurélia du Ladies Club pour cette lecture. J’avoue que j’ai eu un grand moment d’hésitation face à cette suite. Toute la série m’a énormément déçue et de plus en plus au fil des tomes. Mais le dernier couple, Chessy et Tate, m’intéressait énormément. Par le fait que, c’est le seul couple qui serait un peu différent des autres et que le schéma serait un peu différent. Enfin bref, pleins de belles illusions en tête. Mais, malheureusement c’est le drame et en même temps mon cœur de midinette a aimé certaines choses. Mais au final le négatif a pris le dessus. Ce qui me fait le plus rager au final dans cette suite, c’est que le couple, Chessy et Tate, est complètement effacé et même fade !!! Les deux tomes précédents mettaient bien en avant les couples en évidence, là ce n’est pas le cas. On a une surenchère de répétition horrible qui comble les pages, mais de plus nous avons les événements heureux des deux autres couples qui viennent complètement occulter la tempête qui se passe chez Chessy et Tate. Puis, merde à la fin je trouve cela complètement aberrant et tellement pas réaliste !!! Certes, le début m’a pris par les sentiments j’en avais limite la larme à l’œil, mais les choses ont mis tellement de temps à se mettre en place à cause de ses répétitions qui ne servent à rien sauf à ajouter des pages, qui m’ont limite énerver au plus haut point parce que du coup l’histoire fessait horriblement du surplace. Et en contrepartie la fin, le côté mélodrame de leur histoire est complètement bâclée, inexistante et fausse. Comment elle peut lui pardonné son acte ou son manque d’acte aussi facilement et aussi simplement que cela ? Alors que l’on a vraiment le sentiment que cela la bouleverse et la travaille. Je suis hyper déçue de ce tome à cause de cela !!! C’est tellement faux, tellement fade, tellement effacé, cela manque cruellement de profondeur, le couple est hyper mal exploiter et j’en passe. J’étais souvent à la limite de vouloir jeter ma liseuse par la fenêtre. J’en attendais tellement de ce couple, de ce final, que mine de rien de voir la façon dont c’est bâclé, fade et faux que je suis complètement hors de moi. Et, pourtant, j’ai été touché par le début du livre, face à la détresse de Chessy et face à Tate qui se rend compte qu’il ne tient plus son rôle de dominant. Mais je m’attendais à vraiment plus dramatique que cela, à du changement dans le schéma de leur histoire, mais non c’est tout le contraire. Puis voire intervenir les autres couples alors que leur tour est passé m’énerve encore plus, cela me montre qu’elle n’a pas assez travaillé son couple. Je ne dis pas que je ne suis pas contente de les revoir, mais c’était le tome à ne pas rater et Maya m’a profondément déçue sur ce coup-là.

En conclusion, hyper déçue et en rage contre le livre, mon avis peut paraît hyper dur. Mais j’en attendais tellement de ce tome, que d’avoir lu ce livre bâclé et fade à mon goût m’a fait sortir de mes gonds. Maya Banks m’a énormément déçue sur ce tome-là, moi qui pensais lire d’autres livres, bah, ce n’est plus le cas… Après je ne dis pas que tout est complètement mal fait, la plume est simple et assez envoûtante vu que j’ai lu le livre assez rapidement. La fin m’a fait sourire et mon cœur de midinette était comblé. Mais j’ai juste été déçu par ma lecture. Je vous conseille plus d’aller voir d’autre avis que le mien.

par Lily01
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
Opération séparation Opération séparation
Stephanie Bond   
Léger : Quand la mère d’Annabelle lui apprend qu’elle se marrie dans une semaine avec un ancien acteur collectionnant conquêtes et mariages, elle voit rouge et décide de se rendre auprès de sa mère pour la faire changer d’avis. Quand Clay apprend que son père va se remarier, il quitte Paris pour essayer de dissuader son père de se marier, persuadé qu’il s’agit encore d’une femme qui en veut à son argent. Malgré leur but commun, Annabelle et Clay se méfient l’un de l’autre et luttent contre leurs sentiments contradictoires… Une romance sans prise de tête avec des quiproquos et des situations cocasses mais rien d’extraordinaire.

par Folize
L’Épreuve, Tome 3 : Le Remède mortel L’Épreuve, Tome 3 : Le Remède mortel
James Dashner   
Retour dans le monde de James Dashner!
Et oh lalala, je ne crois pas que je vais me remettre de cette trilogie. Ça doit faire un an que je n'ai pas lu ce genre de série qui vous comprime le cœur et vous empêche de dormir. Je doute d'en retrouver encore. Car L'Epreuve est vraiment exceptionnel et c'est se briser le cœur que de fermer Death Cure. Un déchirement. Savoir que plus jamais je ne lirai sur ces blocards me tue, c'est un horreur.
Que dire sur ce tome 3? Déjà, qu'il faut une volonté surhumaine pour ne pas lire la fin (qui, comme tout les tomes, se finit sur un mail du WICKED.). Des le début, ce n'est que panique et angoisse et les doigts qui tremblent sur les pages. C'est affreux de devoir tourner chaque page. Jamais l'action ne s'arrête. Il y a toujours quelque chose qui se passe, l'histoire ne s'essouffle pas et ne parait pas forcée.
Tous sont de retour: Thomas, Minho, Theresa, Brenda, Jorge, Newt... Les fondus, Poêle à frire, le WICKED... Mais que d'émotions, j'en ai encore la gorge nouée, l'estomac de travers et les larmes aux yeux!!
[spoiler]Newt, qui n'est pas immunisé contre la Braise. Sa descente vers la folie, terrible et terrifiante. Il est mon personnage préféré. Savoir ça... L'espoir que j'ai eu jusqu'au bout, jusqu'à la dernière page... Il y a des passages très éprouvants dans Death Cure. Quand Minho et Thomas retournent chercher Newt, dans un Crank Palace -Palais de Fondus- et que celui ci les rejette... Je crois que je n'ai jamais rien lu de plus dur. C'était horrible de voir ce trio disparaitre... Et sa mort... Seigneur!! Des hauts le cœur, une irrépressible envie de hurler et de tout balancer. Je vous jure qu'on pète les plombs à ce moment là. Enfin, un moment très intense et très éprouvant.[/spoiler]
Le livre entier vous fait péter les plombs du début à la fin. Que ce soit parce que vous voulez savoir la fin ou parce que c'est fini, vous avez intérêt à avoir le cœur bien accroché. Je ne peux pas dire plus. Je ne peux pas vraiment retranscrire ce que j'ai ressenti à ma lecture de Death Cure. C'est au delà du descriptible et de l'excellente lecture. C'est un monde qui se ferme et une blessure qui s'ouvre.
Ici, il n'y a plus de labyrinthe ni de désert. L'action se passe dans différents lieux et on en découvre plus sur le monde. Avec une surprise en prime.
Mais ça se passe bien jusqu'à l'épilogue. L'épilogue est une horreur indescriptible.
Je suis absolument détruite en pensant que je ne lirai plus jamais sur Thomas, Minho, Newt et les blocards. C'est affreux.
Alors à vous, chanceux qui ne l'avaient pas encore lu, je vous souhaite bien du courage pour supporter cette dernière épreuve. Mais prévoyez une nuit, parce qu'il est impossible de faire une pause dans cette avalanche d'action, de rebondissements et de sentiments. Ayez le cœur accroché et résistez à l'envie de lire l'épilogue.
Bon courage!
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)