Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marina009 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
P.S. I Like You P.S. I Like You
Kasie West   
http://www.my-bo0ks.com/2017/06/ps-i-like-you-kasie-west.html

PS : I like you m’avait totalement tapé dans l’œil lorsque j’ai découvert son résumé avant sa sortie. Je l’attendais donc avec une grande impatience et curieuse de savoir ce qu’il nous réservait.

Je ressors toute chamboulée par ma lecture. Il y a des romans pour lesquels c’est une sorte de coup de foudre littéraire dès les premières ligns. Le genre de lecture que l’on veut garder pour soi. Comme j’aime les appeler : « livre doudou » : un roman qui nous met du baume au cœur, qui donne le sourire et nous fait rêver tout simplement. C’est ce qu’il s’est passé pour PS : I like you.

Lily griffonne toujours dans son carnet. Dessins, paroles de chansons, ses pensées les plus secrètes. Jusqu’au jour où elle n’a plus le droit à son carnet en cours de chimie. Elle écrit donc des paroles sur sa table. Le lendemain elle découvre que quelqu’un a écrire la suite. Entre elle et son interlocuteur secret, elle se sent libre de dire tout ce qu’elle pense. Mais arrivera un moment où l’anonymat devra cesser et on n’est pas toujours prêt à faire face à la vérité…

J’ai de suite accrochée au personnage de Lily. Timide, sensible et un peu effacée, je me suis beaucoup identifiée à elle. C’est surement ce qui fait que j’ai autant aimé l’histoire de PS : I love you. On la découvre au fil des lettres qu’elle écrit à cet anonyme. De son côté, le mystérieux inconnu a de suite fait fondre mon cœur. Pourtant, je me doutais de son identité depuis le début. Je m’en doutais et je l’espérais à la fois. Je ne vous dévoilerais donc pas son identité, car il est mieux de le découvrir par soi-même, mais sachez qu’il est… hyper chou !

Leur relation met vraiment du baume au cœur. Dès les premiers mots, on rit, on espère et on attend la prochaine lettre. Tout comme notre héroïne Lily. Les choses évoluent à leur rythme et j’ai toujours que celui-ci était parfait. A la fois lentement, pour qu’ils apprennent à se connaître sans pour autant s’ennuyer une seconde. Croyez-moi, les pages défilent toutes seules. Comme avec les autres romans de la collection New Way, les émotions sont au rendez-vous, la plume de l’auteure, Kasie West est tellement juste et sincère qu’on ne peut qu’aimer.

J’ai terminé PS : I like you sur un petit nuage. Un petit moment de plénitude loin de tout tracas. Une bouffée d’air frais que j’aurais bien prolongé ! Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner, découvrir PS : I like you dès que possible !

par Carole94P
Perdue et retrouvée Perdue et retrouvée
Cat Clarke   
5/5 ♥

Ok. Alors je viens de finir PERDUE ET RETROUVÉE et je ne sais pas, une fois de plus, si je dois détester Cat Clarke parce qu'elle rend l'écriture de mes chroniques vraiment hyper compliquée à chaque roman qu'elle écrit ou alors devenir encore plus fou amoureux d'elle pour cela. Cette lecture est un joli coup de cœur, une histoire à la fois troublante, anxiogène et vraiment, vraiment passionnante. C'est bien la toute première fois de ma vie que je lis un livre en ayant une boule dans l'estomac du début à la fin. Dès que nous entamons ce récit, et comme nous parlons ici de Cat Clarke, nous savons pertinemment que tout peut basculer d'une page à l'autre et qu'un évènement imprévisible risque de se manifester pour faire valser nos convictions. PERDUE ET RETROUVÉE et l'exemple-même de ce don de l'auteure. J'ai vraiment été stressé et paniqué à l'idée de découvrir le fin mot de cette histoire tout en étant ultra curieux et captivé par ce qui se passait. Ce récit nous rend complètement paranoïaque et sadomasochiste : on en veut constamment plus alors qu'on sait que la chute va être horriblement traumatisante. J'avais oublié à quel point c'était jouissif d'être un peu fou. Merci Cat Clarke de me l'avoir rappelé. ♥

SUITE : http://wandering-world.skyrock.com/3250298942-PERDUE-ET-RETROUVEE.html

par Jordan
Hortense Hortense
Jacques Expert   
Inspirée de faits réels, l’intrigue nous plonge à la suite de Sophie dont la fille est enlevée par son père peu avant ses 3 ans. Malgré les recherches, les deux n’ont jamais été retrouvés et Sophie a passé plus de 20 ans à croire, espérer tout en se refermant sur elle-même.
Alors que l’on découvre les événements tragiques on est pris d’affection pour cette mère battante dont l’amour pour sa fille devient son unique force face à l’incompétence policière et judiciaire. Cependant, au fur et à mesure de que l’on avance dans le récit, un malaise se fait ressentir, de plus en plus vivace. Alors que Sophie semble avoir retrouvé sa fille de manière fortuite, elle tient des propos et des pensées qui mettent mal à l’aise. Outre le bonheur de revoir Hortense, l’inquiétude quant à lui révéler sa réelle identité, Sophie ne peut s’empêcher de s’enfoncer dans une optique de vengeance. Compréhensible certes, mais cela devient une obsession gênante quand à ceci s’ajoute des pensées de domination sur sa fille. On entre également dans une pure victimisation : tout ce qui est arrivé n’a été fait que dans l’unique but de la détruire, elle.
Outre ce comportement de plus en gênant, on découvre à travers d’autres témoignages une femme instable, encline à la violence verbale, colérique, qui contraste totalement avec la Sophie dépeinte au début.

Jacques Expert parvient à instaurer un sentiment de malaise qui ne cesse de grandir au fil de la lecture. Tout s’entremêle et plus rien ne semble aussi clair qu’au début. Le doute s’est immiscé, et il perdure jusqu’à la fin, fin qui nous coupe le souffle tant elle est brutale et inattendue.

Avec son écriture assez simple l’auteur arrive à créer une ambiance lourde qui se détériore au point de finir malsaine. Son usage de différentes découpes y contribue beaucoup. En effet, l’alternance des points de vue entre Sophie et Hortense, mais également l’introduction d’interrogatoires de différents personnages secondaires confèrent l’idée d’un prisme dans lequel se reflète une vérité changeante selon l’angle de vue dans lequel on le regarde. Ce qui était une certitude au départ disparaît. Le style d’Expert n’est pas non plus recherché et il se contente d’une simplicité qui fait mouche puisqu’elle parle à tout le monde.

Les personnages sont intrigants mais peu attachants. Sophie, qui l’était au départ (peut $etre à cause de la piété qu’elle suscite chez le lecteur) devient un être insaisissable, difficile à cerner et donc à apprécier. Hortense est sympathique, mais sans plus. Ces deux personnages finissent par se révéler dans une conclusion que j’ai fini par considérer comme bâclée A force de réflexion, trop de questions restent en suspens, et rien n’est clair.

J’en ressors frustrée et si la lecture a été addictive, cette fin me laisse un arrière-goût amer.
Séquestrée Séquestrée
Chevy Stevens   
Séquestré est mon premier roman de Chevy Stevens et je dois dire que c'est une vraie petite perle ! J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce bouquin.
Dés les premières pages j'ai été prise dans l'histoire. Le choix narratif est excellent et le langage ainsi que le caractère du personnage ( qui est très attachante au passage ), ne font que renforcer la bonne décision prise par l'auteur. En effet, la narration à la première du singulier nous permet de mieux ressentir les émotions d'Annie. On suit son histoire à travers les séances qu'elle a suivit chez son psy ( dont l'identité reste mystérieuse tout au long de l'histoire ) et décrit détails par détails ce qu'il lui est arrivé, ce qu'elle a ressentit.
Ce livre est ultra réaliste et très dramatique. Je n'ai eu cesse de soupçonner tout le monde au fur et à mesure. [spoiler]Et je n'aurais jamais cru que la personne derrière tout ça était sa mère... Ces justifications m'ont donner envie de la gifler, de l'étrangler, de l'égorger ! [/spoiler]
Le gros point fort dans ce livre ce joue vraiment dans les sentiments. Nous comprenons la douleur d'Annie mais aussi ceux des autres personnes. Sa mésaventure l'a non seulement détruit de l'intérieur mais nous découvrons aussi que ses proches et même ceux qui l'entoure ont aussi été affecté par l’événement. Nous ressentons donc les sentiments de tous.
Un autre point fort du livre. C'est évidemment la fin. Wholala quelle fin surprenante ! Je ne m'étais même pas rendu compte que je tournais la dernière page du livre... C'était inattendu et assez touchant : [spoiler]L'identité de son bébé qui été restée secrète jusqu'à la fin est dévoilée à la dernière ligne ! "Espérance" telle est son prénom. C'est en plus significatif ! [/spoiler]

Séquestrée est un énorme coup de cœur pour moi. J'ai ressentit de la pitié [spoiler]Non envers Annie mais envers sa mère et non parce que j'avais de la peine pour elle mais plutôt parce qu'elle était tombé bien bas pour faire ce genre de choses...[/spoiler], de la compassion, de l'empathie, de la colère et de la haine. Pour tout fan de polar psychologique, je le recommande vivement.


L'Importance d'être Constant L'Importance d'être Constant
Oscar Wilde   
" 'L'importance d'être constant'? C'est juste un autre classique..."
Ôtez-vous ça de la tête si c'est l'image que vous avez de quoi que ce soit d'Oscar Wilde. C'est hilarant dans son absurdité, la logique tordue des personnages et la critique généreuse qu'il apporte ainsi de la société Victorienne.

Par contre, un bémol: le titre en français (Constant?.?) et les extraits que j'ai lus sur cette page aussi, ils perdent leur force dans la langue de Molière.
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
The Remnant Chronicles, Tome 2 : The Heart of Betrayal The Remnant Chronicles, Tome 2 : The Heart of Betrayal
Mary E. Pearson   
Un tome 2 un peu décevant par rapport au premier.
Il y a plus de longueurs, même si l'histoire reste intéressante globalement.

Suite à une longue pause entre le tome 1 et le 2, la transition a été difficile et je ne me rappelais plus de la moitié des noms, même si cela s'arrange un peu vers la fin.

Même si la fin a attisé un peu ma curiosité, je ne pense pas lire de suite le tome 3, qui s'annonce encore plus long, mais qui j'espère, contiendra plus d'action !

Côté romance,[spoiler]le triangle amoureux semble se résoudre,
et à la fin, on est quasiment sûr de celui qu'elle choisira à la fin pour ma plus grande joie ! Elle a choisi le meilleur (Rafe), même si j'aimais bien l'autre aussi (Kaden)[/spoiler]

par Marina009
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
L'Inconnue du quai L'Inconnue du quai
Mary Kubica   
L'inconnue du quai se construit de la même manière que Une fille parfaite, que j'ai aussi eu l'occasion de lire : les chapitres sont chacun dévolus à un personnage, ce qui permet d'avoir l'histoire sous plusieurs angles et points de vue. Celui de Heidi, celui de Chris et celui de Willow.
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, au début, mais dès le premier chapitre centré sur Willow, l'intrigue prend forme. En effet, ces chapitres-là ont lieu après que quelque chose soit arrivé. Quelque chose qui a précipité Willow en prison. On ne sait pas ce qu'il est advenu du bébé ou de Heidi et sa famille. Évidemment, on commence à se poser des questions et, à partir de là, l'histoire décolle et le roman devient vraiment difficile à lâcher. D'autant que les chapitres sur Willow dévoilent peu à peu son enfance et ce qu'elle a subi, ce qui l'a conduite dans la rue avec un bébé. Et l'histoire qu'elle nous raconte est plus horrible et tragique que tout ce à quoi on s'attendait.

Mais le grand intérêt du roman est situé, pour moi, dans le personnage de Heidi. J'ai très vite ressenti un fort sentiment de malaise en lisant son comportement vis-à-vis de Willow et du bébé. Sa façon de s'approprier la petite Ruby, de déprécier les efforts de l'adolescente pour prendre soin du bébé. On pressent déjà une cassure, chez Heidi, alors que rien ne semble encore l'indiquer, et j'ai trouvé cela très bien amené.
C'est que Heidi adore les bébé. Elle en voulait des tas, avant qu'un cancer ne mette fin à ses rêves, ainsi qu'à sa deuxième grossesse, qu'elle a dû interrompre.
A mesure que le temps passe, on voit Heidi devenir de plus en plus possessive avec Ruby. le bébé devient une obsession, Heidi n'a plus d'intérêt que pour lui et ressent un besoin violent de le tenir en permanence dans ses bras. Elle en délaisse sa propre fille, Zoé, en crise d'adolescence précoce et avec laquelle Heidi n'arrive plus à se connecter.
A travers ce comportement dérangeant, on commence à percevoir que quelque chose ne tourne pas rond du tout, chez Heidi. Seulement, personne ne semble s'en apercevoir, entre son mari absent et sa fille rebelle. Nous, lecteurs, nous voyons forcés d'assister à cette spirale dans laquelle Heidi descend toujours plus. On la voit glisser vers la folie alors que sa sollicitude pour Willow se transforme en compétition pour le bébé.

En conclusion, L'inconnue du quai est un excellent roman, que j'ai préféré à Une fille parfaite, le premier roman de Mary Kubica qui, bien que très bon lui aussi, était par certains aspects un peu trop prévisible. L'inconnue du quai, en revanche, nous happe complètement, on a le sentiment que l'histoire se complexifie de page en page et, sur les cent dernières pages, il est juste impossible de lâcher le livre.
En jouant sur deux tableaux, l'auteure donne un rythme et une tension incroyable à son intrigue : d'un côté, nous sommes à la fois fascinés et épouvantés par le comportement de plus en plus délirant de Heidi. de l'autre, on découvre, horrifiés, toute l'histoire de Willow, un personnage qui ne peut qu'émouvoir.

par Anna19
Yesterday's Gone, Saison 1 - Épisodes 1 et 2 Yesterday's Gone, Saison 1 - Épisodes 1 et 2
David Wright    Sean Platt   
J'ai bien aimé ce premier et deuxième épisode, je trouve l'histoire très bien et original, durant cette lecture on se pose beaucoup de question sur ce qui c'est passé et sur ce qui se passera après.