Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de marine0007 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
La Jeunesse de James Bond, tome 1 : Opération Silverfin La Jeunesse de James Bond, tome 1 : Opération Silverfin
Charlie Higson   
Une idée sympatique que ce James Bound adolescent... premier tome d'une série qui plaira au fan de roman d'espionnage.
Mais personnellement peut-être est-ce de les avoir lu e anglais, mais il ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable.

par Mondaye
Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov
Robert Muchamore   
Robert Muchamore:

Après avoir terminé Vague Fantome, j'ai réalisé que je ne voulais pas arrêter de faire du CHERUB. Mais après avoir écrit plus d'un million de mots à propos de James et sa bande, je voulais faire quelque chose de différent.

Ecrire République Populaire (le vrai nom de Aramov T1) était une grande idée, parce que tous les personnages sont au début de leur carrière à CHERUB et j'ai obtenu le même sens de plaisir que j'ai eu six ans plus tôt quand j'ai écrit 100 jours en Enfer et Trafic.

par babaOM
La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!
Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander
Jay Kristoff    Amie Kaufman   
Un roman SF Young Adult qui conviendra finalement à tout âges, déjà par son format, la mise en page est une mine de créativité, remplie de plans, de rapports, de feuilles noires quand l'I.A. s'exprime, d'infographies diverses, le tout de manière très réfléchie et ne posant aucun problème de compréhension, un véritable tour de maître visuel.

De plus nous nous retrouvons dans une histoire où l'on sent que les auteurs ont des références SF et fantastique, le récit m'as fait penser à un mélange entre Battlestar Gallactica et 2001 l'odyssée de l'espace à la sauce virus !!

Les personnages principaux sont classiques du genre Young Adult, une jeune fille rebelle qui apprend le Hacking, un jeune homme un peu gauche qui se retrouve pilote de chasseurs galactique et une entité donnant une âme au vaisseau à l'intelligence artificielle hors norme, beaucoup d'action, le roman est monté sous forme de rapports, comptes rendus, e-mail et captures de messagerie instantanée, ce qui donne pas mal de nouveautés et de différences sur le fond par rapport aux autre livres SF Young Adult.

Je ne dirai rien du tout de l'intrigue pour vous laisser la surprise de la découverte mais sachez que si vous aimez les voyages dans l'espace, l'action et l'originalité vous en aurez pour votre argent.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/02/illuminae-tome-1-dossier-alexander-jay.html

par Maks