Livres
568 938
Membres
624 275

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de marineaver : Mes envies

Le Royaume assassiné Le Royaume assassiné
Alexandra Christo   
J’ai adoré.

Avant de commencer, je tenais quand même à parler de l’objet livre qui est juste magnifique dans son format relié, surtout en prenant en compte l’intégration de très belles illustrations. Cependant, je ne vous cache pas que j’aurais préféré que la maison d’édition conserve le titre d’origine qui était beaucoup plus parlant à mon goût.

« Le Royaume Assassiné » a été une très bonne lecture.

Cela faisait des mois que ce livre me faisait de l’œil, principalement pour son résumé très prometteur, nous proposant une revisite beaucoup plus sombre du conte de la Petite Sirène. En effet, notre petite sirène est loin d’être une jeune femme innocente qui parcours l’océan en ramassant des coquillages. Au contraire, depuis des années, elle arrache les cœurs des princes qu’elle envoûte. Et notre prince est loin d’être un enfant de cœur non plus puisqu’il chasse les sirènes à bord de son bateau et avec l’aide de son équipage.

Dès le premier chapitre, j’ai su que l’histoire allait vraiment me plaire. Son résumé était déjà bien prometteur, donc je n’ai pas été surprise de tomber sous le charme. Mais je dois quand même avouer que je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus sombre par rapport au résumé et que la personnalité des personnages n’a pas toujours été cohérentes à ce que je m’imaginais d’eux ou même ce que laissait sous entendre au départ l’autrice.

[spoiler] A commencer par Lira. Dès le premier chapitre, nous découvrons une sirène qui n’a aucun scrupule a voler la vie d’un humain pour lui arracher son cœur. J’ai pas trouvé très cohérent de sa part de venir rejeter la faute uniquement sur sa mère. Bien qu’elle l’ait forcé à devenir un monstre, elle n’était pas obligée de prendre une vie en dehors du mois de son anniversaire et elle l’a pourtant fait. Alors oui, certainement pour accompagner sa cousine et lui rendre la tâche plus facile à accepter. Mais j’ai trouvé qu’elle n’éprouvait pas assez de remords à ce sujet. En ce qui concerne Élian, le personnage est censé être un prince pirate sans cœur qui chasse les sirènes. Au final, j’ai été assez surprise de constater qu’il avait parfois du mal à agir. [/spoiler]

J’ai été agréablement surprise par les personnages secondaires. Je m’attendais pas à m’attacher autant à ce petit groupe en commençant ma lecture, et pourtant il se dégage d’eux un petit cocon familiale très chaleureux. Malgré ce qui est arrivé à sa mère, j’ai beaucoup apprécié la loyauté sans faille de Kahlia pour sa cousine. J’ai beaucoup aimé aussi le soupçon de romance secondaire avec Kye et Madrid, qui reste de fidèle amis pour Élian.

Si ce livre n’est pas un coup de cœur, c’est parce que dans le fond, je pense que l’écriture aurait pu être davantage meilleure. De plus, j’ai parfois trouvé la traduction de la maison d’édition un peu brouillon avec des passages par très clairs. En ce qui concerne la romance, j’ai trouvé dommage qu’elle se développe un peu trop rapidement sur la fin. Nous avions une progression assez naturelle, et soudainement nous avons eu un rapprochement rapide entre nos deux protagonistes. Après, je suis bien consciente que ce n’est pas toujours évident quand nous avons affaire à un one shot.

En ce qui concerne la fin, j’ai trouvé qu’elle était très satisfaisante. Bien évidemment, j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur l’avenir de Lira et Elian, mais cela ne m’a pas tellement dérangé de terminer l’intrigue sans avoir toutes les réponses à mes questions. Dans le fond, ils vécurent heureux était amplement suffisant pour la revisite d’un conte. En tout cas, je recommande sans hésiter ce livre.
My dear f***ing prince My dear f***ing prince
Casey McQuiston   
Ce livre est magnifique, l’auteure nous offre une romance touchante et mignonne à souhait. L’univers de la politique est original et très bien exploité, même si un peu lourd pour moi puisque je ne suis pas fan de ce milieu. L’auteure s’est servie de la politique pour évoquer l’enfer que peut devenir la presse dans cet univers et la vision des LGBT en politique, un aspect très intéressant.
L’intrigue est géniale, très drôle et elle sort des sentiers battus, l’humour est présent tout au long du roman et rend notre lecture plus légère.
Ce roman est aussi totalement addictif, je n’ai pas pu décrocher jusqu’à la dernière page.
Quant aux personnages, ils sont adorables, l’utilisation de la troisième personne du singulier m’a au départ un peu déstabilisée, mais finalement on se plonge très vite dans les péripéties d’Alex, il est rare de ressentir autant les états d’âme d’un personnage.
Et Henry...je l'adore! Sa personnalité typiquement anglaise nous conquis immédiatement, comme la manière dont il se révèle au fur et à mesure.
La romance entre les deux protagonistes est aussi mignonne que ce à quoi je m’attendais, sans être à l’eau de rose vu les épreuves qu’ils traversent, tout se fait naturellement, sans être tiré par les cheveux, tout est parfait.
Bref, Red, White And Royal Blue est une superbe lecture qui m’a séduite en tous points, elle ravira les adeptes de romance avec son humour omniprésent, ses adorables personnages et son intrigue pour le moins originale, je suis fan!


par Penny5
Mystic Land - La Légende des cinq reines Mystic Land - La Légende des cinq reines
Laia López    Marta Álvarez   
L'histoire était bien, mais sans plus. Je m'attendais à quelques retournements de situation mais c'est finalement quand même intéressant et prise dedans. J'ai beaucoup aimé Iris et Luna, les 3 autres étaient plutôt attachantes également.

Les illustrations sont magnifiques, dommage qu'il n'y en ait pas plus ! Aussi dommage que la mise en page à 2 double-pages gâchent une illustration qui s'étend sur la double page, qui fait que le milieu est caché par la reliure du roman...

J'ai par contre pas aimé le style d'écriture, avec la narration qui part dans tous les sens et nous parle parfois, les références à Harry Potter, Star Wars ou Beyoncé qui n'ont pas lieu d'être dans cet univers... Ca m'a beaucoup dérangé durant la totalité du roman, et c'est peut-être ce qui fait que j'ai moins aimé ce roman que je ne le pensais et espérais !

par mjup
Strange Grace Strange Grace
Tessa Gratton   
J'ai eu du mal à vraiment rentrer dans ce livre, mais je comprends pourquoi pas mal de gens l'aime. La romance était chouette, et j'ai bien accroché avec les personnages - même si j'ai eu un peu de mal avec Ruhn, au début.
L'atmosphère spooky était au rendez-vous et je pense que les amateurs de ce livre aimeront "The Near Witch" de VE Schwab.
The Queens of Innis Lear The Queens of Innis Lear
Tessa Gratton   
A kingdom at risk, a crown divided, a family drenched in blood.

The erratic decisions of a prophecy-obsessed king have drained Innis Lear of its wild magic, leaving behind a trail of barren crops and despondent subjects. Enemy nations circle the once-bountiful isle, sensing its growing vulnerability, hungry to control the ideal port for all trade routes.

The king's three daughters—battle-hungry Gaela, master manipulator Reagan, and restrained, starblessed Elia—know the realm's only chance of resurrection is to crown a new sovereign, proving a strong hand can resurrect magic and defend itself. But their father will not choose an heir until the longest night of the year, when prophecies align and a poison ritual can be enacted.

Refusing to leave their future in the hands of blind faith, the daughters of Innis Lear prepare for war—but regardless of who wins the crown, the shores of Innis will weep the blood of a house divided.

par Mono9000
Vampire Akantha Vampire Akantha
Lia Vilorë   
J’ai choisi et obtenu ce livre lors d’une masse critique Babelio.

Ce livre est particulier puisque à la base ce sont des nouvelles publiées au format numérique qui ont été par la suite regroupées pour faire ce roman. Ainsi chaque chapitre est une nouvelle. Si les trois premières sont assez indépendantes les unes des autres, les quatre dernières sont liées et ne peuvent donc pas se lire séparément.

J’ai eu du mal à lire ce livre, j’ai mis quasiment 3 semaines à lire moins de 200 pages. J’ai eu du mal avec le début de ce livre, sans doute parce que les trois premiers «chapitres» sont indépendant les uns des autres. J’ai songé à arrêter ce livre à un moment. Je me suis accrochée et j’ai retrouvé un certain plaisir avec les dernières histoires.

Akantha est une vampire qui a gardé un côté humain, elle veut que justice soit faite. Ses enquêtes vont l’amener sur son passé qui n’est pas celui qu’elle pense être. Il y a peu de personnages secondaires, le principal étant Christopher. Il accompagne souvent Akantha dans ses enquêtes. Je ne me suis attachée ni à Akantha ni à Christopher. Une chose est sûre, entre bien et mal, rien n’est établi d’avance.

L’écriture de ce roman est fait à la troisième personne du singulier. J’ai trouvé que cela m’éloigné du récit. J’aurai aimé être dans la tête d’Akantha pour avoir son ressenti lorsqu’elle fait des découvertes sur son passé.

Ce roman que j’ai perçu comme un policier fantastique au départ, se révèle être une quête d’identité pour Akantha. C’est ce côté du livre que j’ai le plus aimé.

En bref, c’est un roman auquel il faut s’accrocher au départ, une quête identitaire mêlée d’enquêtes paranormales.
Cassidy Blake, Tome 3 : Le Pont des âmes Cassidy Blake, Tome 3 : Le Pont des âmes
Victoria Schwab   
Pour ceux qui ne sont pas familiers de la langue de Shakespeare ou pour les plus jeunes d’entre nous, voilà la traduction du résumé :

Là où il y a des fantômes, Cassidy Blake arrive...
Ou bien est-ce le contraire ?

Cass pense que son instinct de chasseuse de fantômes se dissipe. Après tout, elle et son meilleur ami fantôme, Jacob, ont survécu à deux villes hantées alors qu’ils voyageaient avec les parents de Cass pour leur émission TV.

Mais rien ne pouvait préparer Cass à la Nouvelle Orléans, qui a tous les mérites en matière de fantômes. Dans la ville des fantômes et des tombes, de la musique grinçante et toutes autres formes de magie, Cass pourrait se perdre dans toutes les légendes urbaines colorées aussi bien qu’épouvantables. Et la plus grande surprise que la ville réserva à Cass, chose qu’elle ne pensait jamais voir : un serviteur de la Mort en personne.

Cass fait face au plus dangereux challenge jusqu’alors pour le dernier livre de cette série.
Le Conseil d'Orion, Tome 3 : Isobel et Will Le Conseil d'Orion, Tome 3 : Isobel et Will
Samantha Jane   
Pour protéger sa vie et échapper aux Noctems, Isobel devra lutter contre la nature même de son pouvoir qui la pousse à sauver les personnes blessées.

Isobel Stone, alias la Résurrectrice, pourrait être la Starborn la plus puissante ayant jamais existé. Et Will Hamilton pourrait être le plus blessé. Criblé de cicatrices, aussi bien physiques que psychologiques, Will doit protéger Isobel, dont les pouvoirs valent des millions sur le marché noir. La jeune femme pourra-t-elle rester cachée alors que son seul désir est de guérir les autres ? Will pourra-t-il surmonter son passé traumatisant et la garder hors de portée des terribles Noctems ?

#Mutants #Pouvoirs #OrganisationSecrète


Description VO :
Isobel Stone, aka The Resurrectionist, may be the most powerful Starborn ever born. Will Hamilton may be the most wounded. Riddled with physical and emotional scars, Will must protect Isobel, whose powers are worth millions on the black market.

Can Isobel go into hiding when all she wants is to heal people?

Can Will overcome his traumatised past and keep her safe from evil Noctem?

Starlight, the thrilling third book in The Order of Orion series, gives readers more of what they want— a wild ride of action and romance set in a captivating paranormal world like no other.

par Gkone

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode