Livres
472 828
Membres
445 991

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marius



Description ajoutée par Croko 2010-03-27T07:10:21+01:00

Résumé

Le port de Marseille, dans les années vingt. Marius, le fils de César, patron du bar de la Marine, est partagé entre son amour pour Fanny, la petite marchande de coquillages, et son désir de prendre la mer, de parcourir le monde...

Lorsque Marcel Pagnol, en 1929, fait représenter Marius sur une scène parisienne, sans doute ne se doute-t-il pas que ses personnages deviendront aussi célèbres qu'Harpagon ou monsieur Jourdain.

Deux ans plus tard, Pagnol et Alexander Korda en tirent un film. Raimu, Charpin, Orane Demazis, Pierre Fresnay reprennent leurs rôles, et la pellicule les immortalise. Ils feront le tour de la terre....

«Quand tu me parles sur ce ton, quand tu m'espinches comme si j'étais un scélérat... Je ne dis pas que je vais pleurer, non, mais moralement, tu me fends le cœur.»

Afficher en entier

Classement en biblio - 468 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Joyce 2011-01-27T12:39:17+01:00

(Acte 1, Scène 2)

César:

C'est ça! Insulte la clientèle au lien de te perfectionner dans ton métier! Eh bien, pour la dixième fois, je vais te l'expliquer, le picon-citron-curaçao. (Il s'installe derrière le comptoir.) Approche-toi! (Marius s'avance, et va suivre de près l'opération. César prend un grand verre, une caraffe et trois bouteilles. tout en parlant, il compose le breuvage.) tu mets d'abord un tiers de curaçao. Fais attention: un tout petit tiers. Bon. Maintenant, un tiers de citron, un peu plus gros. Bon. Ensuite, un BON tiers de Picon. Regarde la couleur. Regarde comme c'est joli. Et à la fin, un GRAND tiers d'eau. voilà.

Marius:

Ca fait quatre tiers.

César:

Exactement. J'espère que cette fois, tu as compris.

Il boit une gorgée du mélange.

Marius:

Dans un verre, il n'y a que trois tiers.

César:

Mais, imbécile, ça dépend de la grosseur des tiers!

Marius:

Eh non, ça dépand pas. Même dans un arroisoir, on ne peut mettre que trois tiers.

César (triomphant):

Alors, explique-moi comment j'en ai mis quatre dans ce verre.

Marius:

Ca c'est de l'arithmétique.

César:

Oui, quand on ne sait plus quoi dire, on cherche à détourner la conversation... Et la dernière goutte, c'est de l'arithmétique aussi?

Marius:

La dernière goutte de quoi?

César:

toutes les dernières gouttes! Il y en a toujours une qui reste pendue au goulot de la bouteille! Et toi, tu n'as pas saisi le coup de la capturer. Ce n'est pourtant pas sorcier! (Il saisit une bouteille sur le comptoir, et tient le bouchon dans l'autre main. Il verse le liquide en faisant tourner la bouteille.) tu verses en faisant un quart de tour, puis, avec le bouchon, tu remets la goutte dans le goulot. (Il fait comme il dit, avec un geste de mastroquet virtuose). tandis que toi tu fais ça en amateur; et naturellement, tu laisses couler la goutte sur l'étiquette... Et voilà pourquoi ces bouteilles sont plus faciles à prendre qu'à lâcher!

Il feint de faire un grand effort pour décoller sa main de l'étiquette. Marius éclate de rire.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Premier épisode d’une trilogie bien plus connu pour ses adaptations cinématographique, avec notamment Raimu (dans le rôle de César), Pierre Fresnay (Marius) et Orane Demazis (Fanny), la pièce de Marius nous fait découvrir un Marseille sous le soleil, avec la mer en toile de font (Je sentais presque le romarin et j’entendais presque le bruit des cigales. On y découvre également des marseillais pleine de gouaille, railleurs, bagarreurs.

La lecture de cette pièce de théâtre est très divertissante et plaisante. J’ai souvent rie. J’ai souvent été ému par ses amitiés viriles. Il en ressort beaucoup de poésie à la lecture de ses répliques pleines de tendresse. L’amitié, l’amour et les épreuves de la vie exacerbent le verves des personnages que se soit au sein des couples, entre parents et enfants ou entre amoureux.

A lire et relire, je vous le conseille pour ses scènes d’anthologie bien sur comme la fameuse partie de manille, mais aussi pour la leçon de cocktail, la comparaison entre Paris et Marseille, les disputes entre César, Panisse et Escartefigue ; mais aussi pour certaines expressions des plus savoureuses les 4 tiers d'un verre, la tourifèle (la tour Eiffel), l'opion (l'opium), le ferry-boîte (le ferry-boat)...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Florence-79 2019-07-07T20:57:23+02:00
Lu aussi

j'ai pris plaisir a lire cette piece le film est a voir certaines scenes de la piece ne figurent pas dans le film

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2019-01-01T13:02:45+01:00
Lu aussi

Le soleil commençait à manquer cet hiver alors j’ai ressorti un Pagnol. L’ambiance me plait moins que dans la série des Souvenirs d’enfance.

Comme c’est une pièce de théâtre, tous les détails d’un roman se perdent, il y a vraiment très peu d’indications sur l’ambiance et le ton. Trois heures pour le lire, ça m’avait semblé plus long, c’est toujours particulier de lire un théâtre, j’ai toujours l’impression d’être en décalage avec ce que veut faire passer l’auteur. En général, je vois l’œuvre jouée peu de temps après pour mieux apprécier et me donne une nouvelle vision.

L’intrigue est originale même de nos jours, ça change des histoires d’amour classique, du triangle amoureux. Pagnol je ne l’apprécie pas uniquement pour son soleil mais aussi pour son époque. Même si je n’ai pas accroché, je reconnais qu’au moins il est très ancré dans les mœurs du début du siècle dernier.

Moins d’innocence que dans ses souvenirs d’enfance mais toujours aussi rêveur, sans être convaincu j’ai quand même été touché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CandyV 2018-10-18T17:39:30+02:00
Or

D'excellents souvenirs reviennent quand on lit cette pièce de théâtre , surtout la partie de carte, à vous fendre le coeur ! et le film mythique d'Alexandre Korda et Marcel Pagnol avec Raimu, Orane Demazis , Charpin, Pierre Fresnay ...Pièce de théâtre et film aussi fabuleux l'un que l'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anneline 2018-07-03T21:13:23+02:00
Lu aussi

Mon tout premier Pagnol et quelle bouffée de littérature ai-je pris !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mdg2810 2018-04-17T07:03:43+02:00
Or

Une belle histoire d’amour. J’ai voyagé à Marseille avec la plume de Pagnol, les personnages sont si bien travaillés que je me suis prise pour Fanny. Il y a du pathos mais un bon pathos. Je me jette sur la suite avec impatience !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Agnes-27 2018-03-07T00:41:32+01:00
Diamant

La mythique trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, débute par ce volet Marius. Marius est amoureux de la jolie Fanny, mais son rêve c'est de voyager, sur les mers du monde.

Et si vous n'avez pas lu, je pense que César pourrais vous dire "Tu me fends le coeur"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vincepenny 2018-01-05T18:32:59+01:00
Diamant

C'est le premier volume de la fameuse "Trilogie Marseillaise", c'est également celui où l'on voit la mythique partie de cartes entre César, Panisse, Escartefigue et M. Brun. Pagnol a voulu transmettre et représenter la figure de Marseille, et à une époque où Paris dominait tout, c'était un exploit.

Une pièce de théâtre sincère, touchante et drôle tout à la fois, aujourd'hui véritable monument de la culture française.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Metehera89 2017-09-04T15:06:40+02:00
Lu aussi

Que dire de cette célèbre trilogie, qui n'aurait pas été déjà dit, à part que c'est un excellent classique !

Je l'ai lu au collège et j'en garde un très bon souvenir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2017-03-16T09:14:10+01:00
Lu aussi

J'ai retrouvé ce livre dans un carton, j'ai pris le temps de découvrir un des romans références de Marcel Pagnol et contrairement aux apparences m'a donné envie de découvrir la suite afin de savoir comme cette histoire d'amour va se finir...

Cela se lit très facilement même s'il y a quelques passages en patois du sud...

Bonne lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aramix 2017-02-14T19:02:21+01:00
Diamant

Cette pièce de théâtre est très vite lue, très drôle. C'est une histoire d'amour sans beaucoup de suspense qui donne néanmoins envie de lire la suite.

Afficher en entier

Date de sortie

Marius

  • France : 1928-01-01 (Français)

Activité récente

ronnie l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-19T00:13:10+02:00
KATE45 l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-13T19:00:42+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 468
Commentaires 47
Extraits 9
Evaluations 88
Note globale 7.94 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode