Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marji : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Empire ultime Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Empire ultime
Brandon Sanderson   
Un des meilleurs livres de fantasy qu'il m'ait été donné de lire !
Si la saga mérite largement d'être lu pour son scénario (que j'estime être un des meilleurs de ma bibliothèque) ce premier tome fut à la base un énorme coup de cœur ! Pourquoi ?

Premièrement : son héroïne. Les personnages principaux féminins, ça ne me pose aucun problème en tant que garçon, mais Vin, c'est... ce personnage ne se limite pas à ce simple constat ^^ Clairement représentatif du passage de l'enfance à l'adolescence (plus, plus tard dans la saga, à l'âge adulte) son évolution, son ouverture aux autres et sa prise d'autonomie m'ont fait beaucoup m'identifier à elle. C'est d'ailleurs l'ouverture aux autres qui est au centre du développement du personnage, tout au long de ce premier tome, sans jamais tomber dans les clichés du style ;)

Deuxième point fort : son univers. Alors là, c'est limite le rêve pour les amateurs de dark-fantasy ! (bien que ce livre n'en fasse pas vraiment partie... notamment avec son parti-pris adolescence) Imaginez : Les brumes qui recouvre le monde à la nuit tombé, le ciel rouge, les cendres tombant du ciel comme de la neige, une citée tentaculaire dans un style renaissance (comme les habits d'ailleurs)... Le monde reste cependant technologiquement au moyen-âge au niveau de l'armement, donc vous ne perdrez pas tous vos repaires ;)

Troisièmement : la magie. C'est clairement le point fort du livre : nous proposer une magie originale et singulière. Un système de métaux, de pouvoirs... Tout est bien ficelé et nous fait finement sortir de notre fantasy D&D fourre-tout ^^
Les seuls petits défauts que j'aurais à souligner, ce serais peut-être les descriptions qui ne s'attardent pas assez à mon goût sur le décor... Et le trop grand emploi des noms de personnages (sans utiliser de pronom ou de synonymes), ce qui est un peu voyant à certains moments.

Au final donc, une fantasy finement pensée, avec sa dose de combats épiques, de personnages attachants, son intrigue très bien ficelée et son univers magique et physique tout simplement éblouissant ;)
Chacun des livres de la série apporte un développement différents tout en renouvelant l'intrigue toujours plus loin... je vous les conseils donc aussi ! :D
A relire encore et encore ! :D
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 2 : Jeux de masques Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 2 : Jeux de masques
Brandon Sanderson   
Mes yeux se sont agrandis et mes doigts ont frétiillés d'impatience lorsque je suis tombée aux utopiales sur cette suite que j'attendais depuis des millénaires, eh non j'exagère à peine.
Évidemment ma lecture fut un pure bonheur et j'avoue avoir une préférence certaine depuis le tome 4 avec des personnages que je trouve attachants .
Le petit côté western des rocailles et l'action qui ne s'arrête jamais met une petite pression bien sympathique pour le lecteur.
Même si wax est le héros droit dans ses bottes j'ai craqué pour le second, wayne, avec son humour, son comportement décalé et son côté touchant.
Marasi n'est pas en reste et donne une touche forte et féminine à ce duo détonnant.
Dans ce tome on retrouve avec plaisir certains faits et personnages de la première trilogie mais je vous en dit pas plus, juste de quoi vous donnez envie de le lire.
Il n'y a pas à dire, Brandon Sanderson à un talent fou.
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice
Brandon Sanderson   
Étant fan de la trilogie Fils-des-Brumes, ce fut donc avec enthousiasme que je me suis jeté sur ce tome qui se passe quelques siècles après les événements de la première trilogie. Brandon Sanderson indique dans ces remerciements son désir de ne pas donner l'impression d'un Scadrial (l'univers du roman) statique et sans progrès. On quitte donc l'aspect médiéval pour une ambiance résolument Western et autant le dire, le mariage entre allomancie et armes à feu créé un cocktail détonnant. Si nous ne somme pas dans l'épique tel les combats de Vin face aux Inquisiteurs, le livre n'en demeure pas moins très dynamique avec des scènes d'actions absolument jouissives.
Fini les Fils-des-Brumes, c'est derniers ne sont plus qu'un mythe. Seul reste les Brumants qui peuvent se servir d'un seul pouvoir allomantique mais en revanche, la ferrochimie c'est démocratisé dans la population au détriment de la capacité à pouvoir utilisé les 16 matériaux. En clair, si les Fils-des-Brumes ont disparu et que les ferrochimistes ayant accès aux 16 pouvoirs sont de moins en moins nombreux, une nouvelle "rareté" à vu le jour : les Doubles fils qui dispose d'un pouvoir allomantique et d'un pouvoir ferrochimique. Wax le héros du roman en est un, à savoir donc qu'il est à la fois un lance-pièce (allomantique) et a aussi le pouvoir de diminuer ou d'augmenter le poids de son corps (ferrochimique). Une combinaison qui détonne vous vous en rendrez vite compte si vous lisez ce livre.

Contrairement aux précédents tomes, ce dernier est relativement court avec des points de vue assez limités. L'auteur va à l'essentiel et si il n'oublie pas d'approfondir ces personnages, cela reste toutefois légèrement superficiel mais il se rattrape aisément grâce aux dialogues savoureux des 2 protagonistes principaux : Waxillium et Wayne. Une connivence très forte entre les deux frères d'armes qui me fait penser à ce que l'on peut voir dans des films comme L'Arme Fatal ou récent le Sherlock Holmes. Des dialogues à la fois légers et mordants qui mettent énormément d'ambiance et éclipse assez rapidement l'unique femme du trio.
Un livre sans doute pas aussi profond que ne l'était la trilogie de base mais qui n'en demeure pas moins une excellente lecture pour se détendre. L'auteur annonce d'ailleurs clairement son intention de faire 2 trilogies à divers époques de Scadrial : une urbaine et une futuriste. Ce livre est donc plus une aparté mais j'espère bien qu'une suite verra le jour d'autant que Brandon Sanderson laisse une porte ouverte pour la suite (pour ne pas dire qu'une bonne partie de l'intrigue est laissé en plan même si nous avons heureusement, pas de clifhanger).
Petite déception sinon, le fait que Brandon Sanderson n'est pas approfondi les mythes et la religion. Ces dernièrs étant, pour la plupart, basés sur les personnages des premiers romans (le survivant, la guerrière ascendante, Oeil-de-fer...), j'aurais vraiment aimé découvrir comme ces derniers avaient évolués et leurs dogmes dans certains cas. Tout au plus aurons nous quelques allusions mais un petit texte au même titre que la "Liste des métaux" en fin de tome aurait fait mon bonheur.
D'ailleurs, en parlant de fin de tome, ce dernier possède la nouvelle "Le Onzième Métal" qui met en place le charismatique Kelsier de la première série alors qu'il viens juste de devenir Fils-des-Brumes. On découvrira donc les débuts de son entrainement avec le mystérieux professeur ainsi que le déclic qui ferra de Kelsier l'homme qu'il sera dans le premier tome de la série "L'Empire Ultime". Un complément court mais presque indispensable puisqu'il révèle une petite partie du mystère Kelsier.

Un tome qui ne demande pas tant d'investissement que la première trilogie mais qui n'en demeure pas moins fun et dynamique. Pas de temps mort, beaucoup d'action et des dialogues savoureux. Je le conseillerais bien à tous mais j'ignore en revanche si ceux qui ont sauté la première trilogie parviendront à bien saisir le fonctionnement de l'allomancie. De toute façon, vu l'excellente de la première trilogie, ce serait un crime de la sauter et vous encourage donc à commencer par celle-la. Quand aux autres, L'Alliage de la justice n'attend plus que vous!

par Caly
Fils-des-Brumes, Tome 3 : Le Héros des siècles Fils-des-Brumes, Tome 3 : Le Héros des siècles
Brandon Sanderson   
Le premier tome de cette trilogie avait été pour moi une véritable révélation. Une pépite comme on en voit trop rarement et qui nous pousse à sans cesse reculer l'extinction de la lampe de chevet. Il faut dire que Brandon Sanderson a su construire un monde véritablement innovant avec des personnages très attachants.
Le tome 2 c'était avéré un peu moins addictive, sans doute dû aux nombreux personnages qui se cherchent eux mêmes mais cela ne m'avait guère empêché de dévorer l'ouvrage.
Avec ce tome 3, il est l'heure d'apporter une conclusion à l'histoire et de dévoiler tout les tenants et aboutissant. Et quelles révélations! Je reste ébahi de la planification de Brandon Sanderson pour qui de petits détails anodins de prime abord prennent une importance capitale par la suite. Les personnages quand à eux ont muries et la plupart agissent en fonction de leurs consciences. D'autant que l'auteur parvient à rendre intéressant chaque sous intrigues, que ce soit avec Vin, Elend, Sazed, Spectre ou TennSoon (et ce n'est jamais une mince affaire dans ce genre d'ouvrage)
Mais outre les révélations et les personnages, l'une des autres qualités de cette trilogie, ce sont les combats absolument titanesque qui nous sont décrits. Le système d'allomancie donne lieu à des combats parmi les plus inoubliables qu'il m'est été donné de voir et ferait passer les combats de Matrix comme anodins!
Brandon Sanderson réuni dans Fils-des-Brumes le parfait mélange entre histoire, personnages et combats, nous offrant un récit comme on en lit toujours trop peu et qui, une fois les dernières pages tournées, nous laisse avec ce petit sentiment doux-amère de ces œuvres qui échappent aux standards manichéens. Car Fils-des-Brimes fait partie de ces œuvres majeures de la Fantasy que je ne serais que trop vous conseiller.

par Caly
Fils-des-Brumes, Tome 2 : Le Puits de l’ascension Fils-des-Brumes, Tome 2 : Le Puits de l’ascension
Brandon Sanderson   
Je viens juste de terminer ce livre, et une chose est sûre : je ne suis pas prête de l'oublier.
Autant le premier tome nous donnait à voir un univers riche, complexe, mais à la théologie encore simpliste, autant cet aspect est largement plus poussé dans ce deuxième tome, qui s'attache justement à développer au mieux les divers aspects des mythes de l'Empire Ultime. Et, p*tain, ça décoiffe. Les personnages sont particulièrement soignés, et, si leurs multiples questions existentielles (surtout celle de Vin) peuvent paraître rébarbatives à certains, je les ai trouvé passionnantes. Aucun temps morts, des combats à couper le souffle, l'allomancie et la ferrochimie à l'honneur, je n'ai trouvé aucune des baisses de régime dont souffrait parfois le premier tome – autant le dire, j'ai même préféré le deuxième –. Même si ce dernier est plus long et plus politique, je l'ai trouvé bien plus recherché et, au risque de me répéter, moins « simpliste ». A lire pour tous les fans de fantasy ou ceux qui veulent découvrir l'une des trilogies les plus marquantes de ces dernières années.

par Akuo
Warbreaker Warbreaker
Brandon Sanderson   
En quelques années, Brandon Sanderson s'est révélé comme une figure incontournable de la fantasy actuelle. Son premier livre Elantris montrait déjà une imagination débordante même si le rythme était parfois un peu faiblard. Warbreaker se rapproche par bien des aspects de ce dernier que d'un nerveux Fils-des-Brumes. Ainsi, ne vous attendez pas à un rythme endiablé et des scènes d'actions effrénés mais à des joutes verbales, des manœuvres politiques et pas mal de description de l'univers. D'ailleurs, Brandon Sanderson nous montre une nouvelle fois son tallent pour inventer des systèmes de "magies" sans pareils avec cette fois l'"Ars Arcanum", pouvoir obtenus par des souffles collectés et qui permettent d'éveiller des objets ou atteindre une "élévation" (un genre de "level up"). Le tout fonctionne plutôt bien même si il m'a fallu plus de temps à bien assimiler le système contrairement à l'allomancie de Fils-des-Brumes.
L'intrigue, bien que partant sur une bonne base de départ va toutefois être dans le brouillard sans trop connaitre exactement la direction que veut prendre l'auteur ce qui n'est pas vraiment en faveur d'un coté addictif. Quand aux des personnages, on retiendra surtout l'excellent Chanteflamme dont les échanges avec Tissepourpre sont un vrai régale. De même, on regrettera que le personnage de Vasher ne soit pas présent bien plus tôt dans le livre tant il fait montre de prestance et pour permettre de contrebalancé le coté un peu fade de Vivenna. C'est dernière voit d'ailleurs ses passages sauvés par la présence des 2 mercenaires : Denth et Tonk Fah qui pimentent un peu le tout. D'ailleurs, au niveau des remontrances, je trouve que l'auteur échoue une nouvelle fois pour ces embryons de romances qui ne parviennent pas à faire vibrer les émotions du lecteur.

Warbreaker est un roman qui devrait plaire aux amateurs de l'auteur et pour les autres même si il ne s'agit pas d'un incontournable à mes yeux. Le rythme un peu lent et le brouillard dans laquelle navigue l'intrigue durant les deux tiers du roman ne devrait pas être du goût de tout le monde mais il en demeure pas moins un roman avec une intrigue solide qui se suffit à elle seule même si l'auteur laisse des portes ouvertes pour une suite. Pour ma part, j'espère plus unepréquelle centré sur le personnage de Vasher.

par Caly
Elantris, tome 1 : Chute Elantris, tome 1 : Chute
Brandon Sanderson   
Au début j'ai vu la note de 7.7 et j'ai été hésitant à commencer. Au final, j'ai vraiment adoré!!!
Très facile d'accrocher et d'entrer dans l'histoire, la plume est maitrisée, les personnages sont très plaisants... Bref tout m'a plu et ça fait longtemps qu'un livre ne m'avait pas tenu en haleine!

par fitz7
Elantris, Tome 2 : Rédemption Elantris, Tome 2 : Rédemption
Brandon Sanderson   
Le deuxième tome de ce roman à l'origine d'un seul tenant... Cette seconde partie ne déçoit pas et l'issue est à le hauteur de nos espérances.Le roman est très agréable à lire. La traduction est bonne et fluide.

Nous n’avons pas la trame hyper classique de renverser le méchant tyran, ou la quête dangereuse, difficile, délicate, désirable d’un artefact rare et puissant.

Non, le monde est un peu plus élaboré, il s’agit dune part d’élucider un mystère et d’autre part de trouver un moyen d'empêcher une conversion de masse ou l’imminence d’une annexion par une puissance voisine. La trame est bien ficelé, l’intrigue captivante, et les personnages sont tous attachants.
La magie de ce monde sans être d’une remarquable originalité, puisqu’il s’agit d’être en harmonie avec la nature physique et la nature intrinsèque de la chose, est un concept déjà vu ( Ursula Le Guin, pour n’en citer qu’une); mais cela reste extrêmement rafraîchissant.


Tout n'est pas parfait cependant.

Le roman a quelques longueurs (habituelle finalement chez Sanderson) et répétitions. Les personnages manquent une peu d'originalité ( la jolie princesse, l'homme sage, les prêtes combattants), et quelques ficelles sont un peu trop visibles (Hrathen dans Elantris).

Je déplore aussi que l’édition française, fidèle à son (horrible) habitude nous ait scindé en deux ce roman d'un seul tenant!!!!

par lutin82
Corbeau, Tome 2 : Serre de Corbeau Corbeau, Tome 2 : Serre de Corbeau
Patricia Briggs   
Dans ce second tome, Tiër et sa famille quittent Taëla et rentrent chez eux après avoir détruit le Chemin. Cependant, la menace plane toujours au dessus de leur tête et bientôt, Tiër se retrouve sous l'emprise d'un mal qui touche directement son Ordre. Pour sauver sa famille, Séraphe devra alors affronter un mal plus puissant que tout ce qu'elle a eut à affronter jusqu'à maintenant...

Si j'ai préféré ce second tome au premier, il n'en manque pas moins ce petit quelque chose qui fait qu'il est difficile pour le lecteur de se plonger entièrement dans l'histoire. L'histoire s'approfondie et les réponses nous arrivent enfin, bien que pas toujours très ordonnées et quelques peu embrouillées. A la manière dont c'est écrit (ou traduit !) il n'est pas toujours évident de comprendre là où l'auteur ce que l'auteur à voulu faire passer. Les explications sont confuses et pas toujours très claires si bien que l'on est vite perdu entre tous les personnages, de qui à fait quoi, qui est qui... En plus des scènes qui donnent l'impression de ne pas être à leur place, voir même d'être complètement inutiles du fait qu'elles n'apportent pas grand chose à l'histoire, ça reste tout de même un peu léger.

Côté écriture, les coquilles sont nombreuses. Des fautes de syntaxe et et des erreurs de grammaire, bref, une traduction faite avec des pieds (chose relativement courante tout de même chez Milady ! Sans vouloir être méchante !)

Malgré tout l'histoire reste relativement agréable à lire. Ca fait plaisir de retrouver les personnages déjà attachants dans le premier tome pour voir comment ils évoluent dans le second. J'apprécie particulièrement Tiëragan et Phorän. On continue de suivre le changement miraculeux de l'Empereur dont on a auparavant eut un suivit dans le premier tome. Il est vraiment intéressant de voir l'évolution de ce personnage, de le voir changer et mûrir et devenir un autre homme tout au long du livre. D'ivrogne passif et inutile, il devient véritablement l'Empereur que tout le monde rêvait de le voir devenir. C'est selon moi, le personnage le plus développé de l'histoire.
Petit détail que je regrette pourtant, c'est que l'auteur n'ait pas approfondie davantage la relation naissante entre Rinnie et Phorän. Malgré leur différence d'âge, on comprend vite qu'une relation particulière naît entre la petite fille et le jeune Empereur, que ce dernier ne lui est pas insensible. Je trouve dommage que l'auteur ait décidé de faire l'impasse sur cette relation.

Bref en dépit de tous ces défauts et une fin un peu trop abrupte à mon goût, cela reste tout de même une histoire qui agréable à lire et qui nous permet de passer un bon moment.


par Fantasyae
Corbeau, Tome 1 : Aile de corbeau Corbeau, Tome 1 : Aile de corbeau
Patricia Briggs   
Après avoir lu les aventures de Mercy Thompson, j'avais très peur d'être déçue par cette série si loin de la bit lit, qui est plus proche de mes lectures habituelles... Et ben j'avais tort ! Patricia Briggs a vraiment un talent énorme et nous emporte, cette fois encore à travers une aventure trépidente au sein d'un univers rempli de magie. On peut y retrouver Séraphle, l'héroîne de cette série, ainsi que toute sa famille et partager leur aventure incroyable.. Non... c'est décidé, je n'en dirai pas plus car ce serait vraiment gâcher votre plaisir ! Par contre je vous conseille vivement cette série !!

par Ellie