Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marjorie-Gonzalez : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection
Abbi Glines   
Difficile d’échapper au premier né de la collection &moi. Depuis quelque temps, il me nargue sur les réseaux sociaux, alors quand j’ai vu qu’une masse critique se préparait sur Babelio, je n’ai pas résisté et j’ai plongée tête la première pour saisir l’occasion de pouvoir enfin découvrir cette merveille. Sans surprise Abbi Glines, m’a emporté avec une plume simple et addictive dans un univers plus adulte que ce dont j’étais habituée dans ses précédents romans et je m’y retrouve davantage.

Della Sloane est une jeune femme abîmée par la vie, son passé douloureux l’enfonçant un peu plus chaque jour, elle décide de partir en road trip, grâce à l’aide de sa meilleure amie Braden. Au cours de son voyage en solitaire, elle rencontre le sexy Woods Kerrington. Alors que rien ne les amenaient à se rencontrer, ils passent la nuit ensemble. Au petit matin, chacun reprend séparément le cours de sa vie, sans projet de se revoir. Pourtant, alors qu’ils pensaient ne jamais se revoir leur chemin va de nouveau se croiser à Rosemary Beach dans le country club de la famille Kerrington.

Lorsqu’elle a débuté son voyage, c’était une manière de se prendre en main, se reconstruire seule, sans être porté à bout de bras par Braden. Son personnage m’a captivé tellement il est élaboré et complexe. Sa rencontre avec Woods, c’est un peu une bouffée d’air frais pour elle, une échappatoire qui lui a permis de s’évader. Lorsqu’elle est avec lui, elle semble heureuse sans faire semblant. Pourtant, sous ses sourires se cachent une mélancolie que ses yeux bleus trahissent. Ses yeux, qui laissent entrevoir une personne rongée par un passé tellement envahissant, qu’elle n’arrive pas à avancer malgré les années écoulées. Pourtant j’ai le sentiment que son passé n’a été que survolé.

Della est très intrigante, dès le départ j’ai eu cette impression qu’elle découvre la vie. Elle a un côté naïve, mais dans le bon sens. J’ai tout de suite ressenti l’envie de la protéger, la soutenir lorsqu’elle s’effondrait. Elle a ce petit côté enfantin, qui la rend douce et gentille. Elle s’est lancée dans ce road-trip avec l’objectif de se découvrir et aussi accepté une part d’elle. Il y a 3 ans, un drame s’est produit dans la vie de Della qui l’a fragilisée, aujourd’hui son voyage répond à son besoin d’autonomie.

Woods il est la définition même du personnage qui m’a agacée et pourtant, j’éprouve une certaine affection pour lui. Il donne l’image de l’homme parfait, tant physiquement que dans sa vie. Pourtant, si on gratte un peu, on découvre un personnage pris au piège par sa famille. Il a réussi à me mettre hors de moi, ses relations avec son père sont chaotiques, il se laisse totalement dominer et ça le met dans une position d’infériorité. On éprouve une part de compassion de le voir se laisser bouffer, mais c’est tellement agaçant d’être impuissante. Il aurait mérité des bons coups de pieds au cul !

Au-delà de la relation (plutôt survolé) entre les personnages, on découvre les terreurs nocturnes de Della. Par l’intermédiaire des flash-back, on obtient des réponses sur son passé et les émotions dans ces scènes sont fortes, j’en la boule au ventre en découvrant son histoire. On s’attend au pire, c’est à la fois enivrant et déstabilisant. Une part de curiosité s’insinue découvrir son histoire devient indispensable. L’écriture est tellement addictive, qu’on se retrouve à devoir fermer son livre alors qu’on en a tellement pas envie, que s’en est terriblement frustrant de devoir le poser pour dormir.

Une lecture prenante, avec des secrets qui planent entre les héros, le passé de Della aurait mérité qu’on s’y attarde davantage selon moi. Je voulais surtout voir enfin le bonheur éclater et beaucoup de réconfort pour nos héros. J’aime la manière dont les liens se sont tissés entre Della et Woods, ce besoin/désir qui prend le dessus sur le devoir. La passion qui s’immisce dans leurs esprits, qui les dévorent, mais qui reste trop bestiale. Les sentiment se développent rapidement, alors qu’ils ne connaissent rien l’un de l’autre. On passe de rien, à tout. Ils se sautent dessus, sans chercher à s’apprivoiser, sans se préoccuper de qui est l’autre, une part de mystère demeure.

J’espère que dans le second opus, Abbi Glines développera davantage le passé de Della, mais cette suite laisse présager une bonne intrigue. Malgré tout, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été autant accrochée par une lecture, que j’en suis ravie et que j’ai adorée.

http://luxnbooks.wordpress.com/2014/12/23/dangerous-perfection-abbi-glines-perfection-1/

par Luxnbooks
Feeling Good, Tome 1 Feeling Good, Tome 1
Fleur Hana   
Je reprend l'avis de certains : trop court !
Le personnage principale à une logique à tout casser et un humour incroyable (rien que de penser à ses boulettes j'en rigole ^^) on remarque dès les premiers mots que Sarah à une personnalité débordante et que l'on ne vas pas s'ennuyer pendant la lecture !
L'auteur a un tour de force incroyable : nous faire rire et nous donner l'envie d'avoir un assistant...
Étonnant qu'il ne soit pas plus connu :/

par Esperance
Definitely (Not) Into You Definitely (Not) Into You
Axelle Tournemire   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-28d

Nouvelle auteure dans la romance New Adult. Axelle Tournemire. Et pour un premier essai, "Definitely not into you" fut une agréable surprise…

Le soucis avec les nouveaux auteurs, c'est que parfois on a peur d'avoir cette éternelle impression de déjà lu. C'est pourquoi on hésite bien souvent. Mais cette fois ci, avec ce résumé qui a de quoi attiser ma curiosité je me suis dit pourquoi pas. Et résultat ? Je ne fus nullement déçue de ma lecture.

Avec une plume fluide, attrayante et entraînante l'auteure nous offre une petite romance à la fois sympathique et émouvante. Une intrigue peu commune et intense en émotions. Un ton vif et un bon rythme. Et même si au début, je dois bien l'avouer j'ai eu un léger doute car je n'arrivais à entrer dans l'histoire au fil des pages j'ai vite changé d'avis.

Le petit plus ? Notre héroïne. Emmanuelle (Emi) Elle est aussi bien rafraîchissante qu'agaçante. Mais d'un autre côté, elle est touchante et désarmante. C'est une jeune femme tourmentée et marquée émotionnellement par ses démons du passé, qui trouve un semblant de paix grâce à son art. Mais elle veut plus que tout laisser tout cela dernière elle et prendre un nouveau départ. Chose plus facile à dire qu'à faire…. Mais sa rencontre avec ce mystérieux inconnu va mettre sans dessus dessous son petit quotidien…

Que dire de notre héros ? Il est surprenant et déstabilisant. Il va en plaire plus d'une surtout avec sa méthode pour communiquer avec notre héroïne afin de la séduire. Mais on sent quand même cette part d'ombre en lui à sa façon d'agir…

Que dire des personnages secondaires ? Ils sont très intéressants et ont leur importance. Une meilleure amie et un agent qui semble ne pas s'apprécier mais qui seront toujours là pour Emi pour qu'elle ne replonge pas dans cette spirale autodestructrice.

En bref, bien que j'ai apprécié de faire connaissance avec Emi, j'aurai voulu également avoir le point de vue du personnage masculin. Mise à part cela, "Definitely not into you" est un petit New Adult avec le parfait mélange d'Humour, d'Émotions, de Passion et de Sensualité. Tout ce qu'il faut pour passer un très bon moment.
Ça a commencé comme ça Ça a commencé comme ça
Angéla Morelli   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-23A

Une auteure dont j'ai déjà eu l'occasion de lire. Mais cette fois-ci Angéla Morelli s'est surpassée car elle a su agréablement me surprendre avec "Ça a commencé comme ça". À la fois délicieuse et touchante... Et avec en prime cette magnifique couverture qui est en adéquation avec l'histoire, j'ai été littéralement conquise.

L'histoire suit celle de Flore. Beaucoup de lectrices se reconnaîtront en elle et moi la première. Je n'ai pas eu son vécu mais être dans sa tête m'a fait réaliser qu'il y a beaucoup de similitude avec mon quotidien. Une jeune femme et une mère célibataire admirable par son courage, son empathie et son optimisme. Elle a du faire de gros sacrifices et face à beaucoup d'épreuves mais elle n'a jamais baissé les bras. Mais suite à un concours de circonstance, une inscription à un concours de confiture et à une pénurie de figues, le chemin de Flore va croiser celui de l'énigmatique et peu bavard mais ultra sexy Corto... le nouveau venu dans la région depuis presque un an qui la trouble au plus haut point....

Avec une plume fluide, captivante et addictive, l'auteur nous offre une petite comédie contemporaine hors norme dans le charmant décor du Lot-et-Garonne. Une intrigue aux allures simplistes qui est menée avec brio. Et je félicite Angéla pour son immense travail. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas autant apprécié un contemporain à ce point proche de la réalité. Rien n'est surfait. Toutes les émotions sont bien là. Humour. Passion. Tendresse. Douceur. Peine. Colère. Joie. Un ton juste. Un rythme soutenu où il n'y a pas de place à l'ennuie. Une fois votre lecture commencée, il vous sera difficile de lâcher le livre. La preuve, ma nuit fut très courte mais je ne regrette rien. Bien au contraire. Le petit plus ? Les 9 petites listes de Flore... Je me suis prêtée au jeu et je vous avoue que les miennes ressemblent beaucoup aux siennes !

Tous les personnages sans exceptions sont réussis et très crédibles. Beaucoup vont vous plaire. Notre duo détonnant qui vont vous surprendre par bien des manières. Une adorable petite fille qui va vous faire craquer. Un père un peu loufoque mais aimant. Une meilleure amie des plus délirantes mais qui est toujours là en cas de problème. Des habitants, des monsieur et madame tout le monde des plus authentiques. Tandis que d'autre vont vous faire sortir de vos gonds. Comme cet ex qui ne pense qu'à sa petite personne ou ce crétin qui agit par pur égoïsme....

En bref, "Ça a commencé comme ça" porte le titre parfait. Une belle leçon de la vie. Une histoire aussi bien émouvante qu'amusante. Tout est réunis pour que l'on passe un excellent moment. Une petite gourmandise comme je les aime. On ferme les yeux tout en savourant ce délicieux petit goût qui attise vos papilles. On soupire d’aisance. Et c’est le bonheur absolu car votre moral remonte en flèche et on a retrouvé le sourire.
Thoughtless, Tome 4 : Sensible Thoughtless, Tome 4 : Sensible
S.C. Stephens   
Je viens juste de terminé de lire Thoughtful.... je suis passé par toutes les émotions possible comme dans les autres tomes... C’était vraiment formidable d’être dans la tête de Kellan, c'est un type vraiment attachant et tellement génial, comment ne pas l'aimer? :)
En tout cas encore un grand Bravo à S.C. Stephens qui fait son job à merveille et mille mercis, hâte d'avoir la suite ;)
Pouvoirs d'attraction, Tome 1 : The Boss Pouvoirs d'attraction, Tome 1 : The Boss
Abigail Barnette   
Un avis complet sur http://lestentatrices.net/2015/07/08/pouvoirs-dattractiontome-1-the-boss-abigail-barnette/

Vous détestez terminer un livre avec un « C’est quoi cette fin ? Je veux la suite maintenant ! »… Alors je vous conseille d’attendre la sortie du tome 2 (septembre 2015) avant de commencer celui-ci… Mais, SURTOUT, mettez le bien en vue dans votre PAL, parce que POUVOIRS D’ATTRACTION est à lire absolument.

L’héroïne m’a parfois agacée à cause de son angoisse sur l’engagement, mais elle m’a plu justement par son besoin d’être indépendante, sa franchise et son naturel. Sophie n’est soumise que dans un lit. Le héros est un homme suffisamment sensible pour ne rien pouvoir refuser à sa fille capable d’admettre ses sentiments et ses faiblesses, il est prévenant et attentionné. J’aime quand les héros sont des bad boy ascendant « connard », je n’aurais donc pas dû tomber sous le charme de Neil… Et pourtant, il a explosé son tanga et fait fondre mon cœur.

Le fait que Sophie ait le même âge que la fille de Neil aurait pu provoquer une certaine gêne. Tout comme l’idée que la mère de Sophie est plus jeune que Neil… La prévenance et les attentions de Neil peuvent être interprété pour du paternalisme… Et pourtant, ce n’est pas le cas… Cette différence d’âge n’a d’importance que pour souligner la difficulté de s’afficher ensemble à cause du jugement des autres, mais cela ne se ressent pas dans leur relation. Ils sont rapidement complice et le sexe entre eux est… wahooooo….. l’auteur a une plume exceptionnelle pour écrire ces passages là !

Abigail Barnette sait nous embarquer dans cette histoire et nous faisant oublier tout ce qui n’est pas « politiquement correct ». Du début à la fin, on est enfermé dans la même bulle que nos deux héros et on n’accorde aucune importance à tout ce qui n’est pas EUX. Une bulle qui éclate à la dernière page…. Pfff…. Et maintenant, il faut attendre le mois de septembre !!!!
Lux, Tome 4 : Origine Lux, Tome 4 : Origine
Jennifer L. Armentrout   
Bon, il est temps que je donne mes impressions sur cette merveille que j'ai lu, à sa sortie en plus (Pourquoi est-ce que je l'ai pas fait avant ? xD)

En bref, c'est du Jennifer tout craché. Elle nous fournit avec Origin un quatrième tome à la hauteur des précédents, un livre qui m'a fait rêver, m'a fait pleurer, rire et presque crier. Un livre que j'ai longuement attendu, pré commandé et attendu encore et encore. Et qui a remplie toute mes attentes.

Elle nous offre avec ce livre une possibilité d'être à la fois dans la tête de Kat mais aussi de Daemon et ça, c'est une expérience unique.
Le livre reprend où le tome précedent nous avez laissé [spoiler]c'est à dire avec Kat détenue et un Daemon fou de rage et de chagrin[/spoiler] et, dès le début, on est envahit par les émotions.
Leur séparation ne dure, à mon grand soulagement, pas très longtemps non plus car l'auteure les fait se retrouver relativement rapidement. Mais les scènes des deux points de vue permet d'approfondir leurs sentiments, notamment durant celle ci, et c'est un véritable bonus.
Retrouvé ces personnages, ça a été comme avalé une bouffée d'air après avoir passé trop de temps sous l'eau. Ils m'avaient vraiment manqué et on peut dire qu'il n'ont rien perdu de leur charme, au contraire.

L'intrigue suit son cours et on ne s’ennuie pas un seul instant, toujours à fond dans l'histoire, happé par les événements et choqué par toutes les révélations et réponses aux questions que ce tome nous offre.

On retrouve avec joie les autres personnages comme Dee, Dawson, Beth, Ash, Andrew ou encore Luc...et on passe des rires aux larmes dans ce petit bijou qu'Armentrout nous a offert.

Vraiment, cette série est essentielle et absolument à lire. :)

par Pixma33
Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être
Abbi Glines   
Abandon à 40% par KO.

Je crois que je peux m'inscrire dans le Guiness Book des Records, dans la catégorie "roulage de noeil". Je n'ai jamais autant levé les yeux, ni aussi haut, ils ont faillis faire le tour complet et désaxer la Terre… Mais heureusement, il fait toujours aussi beau et chaud en ce bon mois de mai. Ahem. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

La première question qui m'est venue, c'est bon sang mais quel âge a Abbi Glines ? 15 ans ? 16, 17 ? Ah nan, 38 ans d'après Wikipedia, ça aurait pu expliquer tous ces enfantillages et l'intrigue toute moisie qui te donne juste envie d'entrer dans ce bouquin, de tous les flinguer et d'étrangler l'auteur. Oui mais non.

Généralement une plume simple pour moi rime souvent avec efficace, ici la simplicité est juste digne d'un pré-ado ou cela vient de la traduction. Alors J'ai Lu, on ne s'est pas beaucoup foulé, google trad ou bien ? C'est très médiocre mais si les échanges entre les deux persos principaux avaient été un peu plus digne de leurs âges et non pas des dialogues issus de téléréalité, j'aurai passé l'éponge.

Mais non, on se coltine une histoire à deux balles avec un personnage masculin qui se la joue trou du cul qui saute tout ce qui bouge et qui dés le départ est attirée par la douce et pure jeune fille… Au secours, c'est kitsh ! Et vla qu'il balance des petites phrases du genre : ne t'approche pas de moi, je ne suis pas assez bien. Et bla, et bla. Mec, elle veut juste un toit, tu n'es pas si sexy que tu ne le crois.

L'intrigue est inexistante, elle est bidon parce que sa mise en scène est pathétique. Abbi Glines croit que la technique de "je ne termine pas mes phrases comme ça on a du suspens" est une façon de faire. Je ne connais rien de plus agaçant. Tout le monde sait, l'héroïne entend bien des phrases où il manque des bouts et elle ne cherche pas plus que ça à savoir. Je ne compte pas les "mais qu'est ce qu'il entend par là ?". Bah demande, spèce de dinde !

Voilà, je vous donne mon avis à chaud sachant que je n'ai pas terminé, parce que si je le fais, je vais sauter plusieurs chapitres. Je ne sais pas à qui s'adresse ce genre de textes, parce que vu le cul qui est clairement annoncé, je n'ai pas envie de le proposer au moins de 15 ans même avec cette plume et l'intrigue basique. On a déjà lu des jeunesses bien plus développés que ça et ce serait complètement crétin de prendre les ados comme tels.

par LLyza
Eden, Partie 2 Eden, Partie 2
Ludivine Delaune   
n tome plus sombre que le 1er car l'on retrouve Matthew et Rosie qui essayent chacun de leur côté de faire leur deuil après la mort de Juliet...

On se retrouve donc 2 ans après la mort tragique de Juliet et personne n'arrive à reprendre le cours de sa vie sans elle...

En effet, Rosie essaye de rester celle qu'elle était avant mais elle n'a plus vraiment ni l'envie ni la joie. Elle va régulièrement sur la tombe de Juliet pour "parler" à son amie et croit même parfois voir des signes que Juliet pourrait lui envoyer pour la guider dans certains de ses choix. Arrivera-t'elle vraiment à reprendre goût à la vie sans sa meilleure amie et finir par se "caser" sérieusement avec un homme ??? En tout cas c'est tout ce qu'on lui souhaite !

Par contre, Matthew a tout abandonné (travail, appartement et même son humanité) car il n'a pas perdu une fois seulement la femme de sa vie mais par 2 fois et dans les mêmes circonstances... Il s'en veut, se sent coupable de la mort de son Eden. Il vit en reclus dans les bois et se noie dans la boisson pour pouvoir revoir Juliet dans ses hallucinations dues à l'alcool et bizarrement ce sont ces dernières qui le maintiennent encore un peu en vie !!! Trouvera-t'il la force de surmonter ce deuil et reprendre un semblant de vie ???

Un personnage secondaire va faire son apparition. Il s'agit d'un jeune étudiant, Marvin qui vient souvent rendre visite à Matthew dans les bois et lui tient compagnie même s'il se contente plutôt de dialoguer tout seul car Matthew ne lui a jamais adressé la parole. Je pense qu'il aura une place peut-être plus importante dans la prochaine partie car on a tout de même l'impression que Matthew aime bien les visites de ce dernier même s'il ne se l'admet pas entièrement !!!

Cet opus est plus sombre, j'ai beaucoup versé de larmes car Ludivine par sa magie des mots arrive à nous faire ressentir les émotions de ses personnages. Malgré la tristesse des personnages c'est une lecture plaisante, belle qui nous montre une belle leçon de vie qu'est le deuil.
Pucked, Tome 3 : Big Boy Pucked, Tome 3 : Big Boy
Helena Hunting   
Et bien, je suis contente de l'avoir enfin fini. La lecture fut laborieuse. Je me suis ennuyée, il ne se passe pas grand chose dans ce livre à part les galipettes des deux protagonistes. Pire que des lapins et ce jusqu'à la fin. Il n'y a pas d'intrigue ni une belle histoire d'amour. Même l'humour est peu présent, je n'ai pas rit ni sourit une seule fois. Même Violet que j'ai trouvé drôle dans le tome 1, je l'ai trouvé complètement idiote ici. Je ne sais pas si je lirais la suite.

par cyn79