Livres
606 232
Membres
697 149

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Merci, j'accepte avec reconnaissance. C'est faire preuve de bon coeur que de penser à un vieil homme comme moi. Et, après tout, un coeur généreux vaut bien tout un tas de petites cellules grises. Si ! Si ! moi-même qui vous parle, je serai parfois enclin à l'oublier.

Je ne goûtai guère cette remarque. Poirot a tendance à sous-estimer mes facultés mentales. Mais son plaisir était si manifeste que je dissimulai mon léger agacement.

Afficher en entier

- Merci, j'accepte avec reconnaissance. C'est faire preuve de bon coeur que de penser à un vieil homme comme moi. Et, après tout, un coeur généreux vaut bien tout un tas de petites cellules grises. Si ! Si ! moi-même qui vous parle, je serai parfois enclin à l'oublier.

Je ne goûtai guère cette remarque. Poirot a tendance à sous-estimer mes facultés mentales. Mais son plaisir était si manifeste que je dissimulai mon léger agacement.

Afficher en entier

J'imagine que votre ébéniste était un homme jeune. Il ne connaissait pas toutes les ficelles du métier. Les gens étaient très ingénieux, à l'époque. C'est ainsi qu'il existe souvent un secret à l'intérieur du secret. Elle tira une épingle à cheveux de son chignon, la détordit et l'introduisit dans ce qui semblait une piqûre de ver sur une des parois de la niche secrète. Après quelques tâtonnements, elle ouvrit un tiroir miniature. À l'intérieur se trouvaient un mince paquet de lettres aux enveloppes fanées et un papier plié en quatre

Afficher en entier

Edward poussa un soupir à fendre l'âme. Puis, se reprenant, il s'employa résolument à se débarrasser avec tact de cette hôte décevante : — Vous avez été très bonne de venir comme vous l'avez fait et d'essayer de nous aider. Désolé que ç'ait été un fiasco. Je crains que nous n'ayons par trop abusé de vos instants. Mais n'ayez nulle inquiétude, je vais sortir la voiture, et je pense pouvoir vous promettre que vous attraperez le train de 15 h 30 et… — Mais nous devons trouver le trésor ! protesta miss Marple. Il n'est pas question d'abandonner la partie, Mr Rossiter. Qui ne trouve pas du premier coup doit s'obstiner, envers et contre tout

Afficher en entier

Il poussait assez loin la maniaquerie et… Étrange chose, en vérité, que l'influence du célibat sur le comportement de notre prochain ! Dans le dos de miss Marple, Charmian adressa des signes à Edward : la vieille fille était complètement gâteuse ! Miss Marple n'en continuait pas moins à babiller sur feu son oncle Henry : — Il adorait les calembours. Or, il y a des gens que les calembours assomment. Le plus inoffensif jeu de mots peut, à la longue, devenir exaspérant. C'était en outre un individu fort méfiant. Il était persuadé que ses domestiques le volaient – ce qu'ils faisaient, bien entendu, mais moins souvent que ce bon Oncle Henry ne le pensait. Pauvre homme, cela ne s'est pas arrangé avec l'âge… Sur sa fin, il les soupçonnait de mettre du poison dans sa nourriture, et il en est arrivé à ne s'alimenter que d'œufs à la coque.

Afficher en entier

Bien sûr, vous devez être épuisés, ce n'est que trop naturel ! Si vous n'y voyez pas d'objection, je vais jeter un coup d'œil à tout ceci. (Elle désignait les papiers sur la table.) À condition toutefois qu'il n'y ait rien là de confidentiel… Je ne voudrais pour rien au monde me montrer indiscrète. — Faites, je vous en prie. Mais j'ai bien peur que cela ne vous avance guère. Nullement découragée, elle s'assit à la table et entreprit l'examen méthodique des documents. Chaque fois qu'elle en avait fini avec un papier, elle le classait soigneusement sur la pile correspondant au sujet abordé. Quand elle eut terminé, elle resta quelques minutes songeuse, les yeux dans le vide. — Eh bien, miss Marple ? s'enquit Edward non sans quelque malignité

Afficher en entier

 Nulle place où la main ne passe et repasse… », cita gaiement miss Marple. Vous me semblez, au contraire, avoir fait les choses à fond. Peut-être même, si je puis me permettre une critique, un peu trop à fond. Pour ma part, je prêche toujours en tout discernement et modération. Vos efforts me remettent en mémoire les mésaventures d'une de mes amies, Mrs Eldritch. Elle avait une petite bonne merveilleuse, une perle, et qui encaustiquait à ravir. Mais elle plaignait si peu sa peine qu'elle en est venue un beau jour à trop encaustiquer le linoléum de la salle de bains. En sortant de sa baignoire, son tapis de bain a glissé et Mrs Eldritch s'est cassé la jambe ! Bien entendu, la porte était fermée au verrou : le jardinier a dû prendre une échelle et entrer par la fenêtre… Imaginez les affres de cette pauvre Mrs Eldritch, qui a toujours été la pudibonderie même ! Edward manifesta quelques signes d'agitation

Afficher en entier

Je commence à comprendre, murmura miss Marple. — Ses amis avaient beau lui faire remarquer qu'avec ce système son capital ne lui rapportait pas d'intérêts, il n'en soutenait pas moins que cela n'importait guère. « Tous vos biens, aimait-il à répéter, devraient être serrés dans une cassette sous votre lit ou enterrés au fond de votre jardin. » C'étaient ses propres termes

Afficher en entier

 Nous comptions vraiment sur cet héritage, comprenez-vous ? renchérit Edward. Quand vous savez que le gros lot va vous échoir, vous ne… comment dire ?… vous ne relevez pas vos manches pour tenter de faire fortune. Moi, je suis dans l'armée et je ne possède pas un sou vaillant en dehors de ma solde. Quant à Charmian, elle n'a pas un radis. Elle travaille comme régisseur dans un théâtre, c'est un job intéressant mais ça ne rapporte pas lourd. Nous nous aimons, nous comptions nous marier et nous n'éprouvions pas le moindre souci car nous savions tous deux que nous ne tarderions pas à être plus qu'à l'abri du besoin

Afficher en entier

- D'après Jane, vous damez le pion aux plus fins limiers, miss Marple !

Si les yeux de la vieille demoiselle pétillèrent, ce fut néanmoins avec modestie qu'elle protesta :

- Mais absolument pas ! Tout au plus pourrait-on dire que, vivant dans un village, il m'a été donné de beaucoup observer la nature humaine.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode