Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MARQUISE66 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : Queen of Air and Darkness The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : Queen of Air and Darkness
Cassandra Clare   
Wouah.
Laissez-moi commencer par vous dire que ce livre est une brique, d'environ 900 pages. C'est une très bonne conclusion pour cette trilogie.
On retrouve nos personnages, tous faisant face à leur propres démons, et chacun ayant un rôle à jouer dans ce livre. Cassie a tellement bien écrit les histoires secondaires que souvent, j'étais plus impatiente de les lire que de lire l'histoire principale.
Il faut dire aussi que Kit a volé encore un peu plus mon cœur, et est venu se ranger à côté de Kieran et Julian comme étant un de mes personnages préférés de cette trilogie.
Il y a toujours de bons retournements de situation, des moments et des décisions déchirantes.
Honnêtement,[spoiler]je pensais que beaucoup plus de personnages seraient morts dans ce tome : je m'attendais à ce que Julian et/ou Emma meurent, et sûrement un des personnages de TMI. Tant mieux, même si j'aurais aimé voir un peu plus Simon & Izzy.[/spoiler]
Concernant les relations entre les personnages, elles étaient toujours aussi prenantes, [spoiler]celle de Kit et Ty ravissant mon cœur. Ayant étés annoncés comme personnages principaux (entre autres) pour la dernière série sur les Shadowhunters (TWP), je savais qu'ils allaient survivre, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle les sépare. Les dernières scènes où ils sont tous les deux sont absolument poignantes, et je déplore le quiproquo qui les sépare : je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre tellement d'années avant de connaître la suite de leur histoire.[/spoiler]
Pour finir, la fin en elle-même m'a étonnée : [spoiler]sachant que Cassie avait révélée que l'Enclave serait à jamais changée, je m'attendais vraiment à quelque chose d'horrible, et même pendant les dernières pages je ne pouvais m'empêcher de penser au pire. Je suis contente que tout se finisse bien pour nos personnages.[/spoiler] J'ai aussi un peu plus apprécié Dru dans ce tome, et Diego et Jaime, ainsi que leur très belle relation fraternelle. Peut-être n'avais-je pas prêté assez d'attention à Aline, mais je l'ai adoré et j'ai adoré son tempérament dans ce livre.
QoAaD était pour moi le meilleur tome de cette trilogie.
Dark and Dangerous Love, Tome 3 Dark and Dangerous Love, Tome 3
Molly Night   
Après avoir aimé les deux premiers tomes, j’étais vraiment ravie de recevoir ce troisième et dernier opus qui clôt l’histoire d’Evelyn, cette humaine qui a vu son destin changer lorsque le roi des vampires, Atticus, s’est épris d’elle.

Atticus a enfermé dans ses cachots les deux prétendants d’Evelyn : Ethan, son amour de jeunesse et Hansel, le vampire qui est tombé amoureux de sa belle. Il a un plan derrière la tête, une idée, pour tester Eve, pour recoller les morceaux.
Quant à Evelyn, elle est dépitée. Elle qui croyait que le roi voulait changer, elle qui était prête à lui laisser une seconde chance, elle sait maintenant qu’il lui a menti. Son but est de maintenant réussir à sauver les personnes qu’elle aime, quitte à se sacrifier une bonne fois pour toute.

L’histoire reprend là où elle s’est terminée dans le précédent tome.
Nous retrouvons donc un Atticus vraiment blessé, proche des ténèbres, qui ne sait plus être calme et réfléchi. Il prend mauvaises décisions sur mauvaises décisions et on le voit tomber doucement dans les Ténèbres.
C’est alors qu’il va s’allier avec la plus improbable des personnes : Ethan. Ce dernier veut faire passer le bonheur d’Eve avant le sien, et si cela veut dire qu’il doit tout faire pour la pousser dans les bras d’Atticus, pour qu’ils soient tous les deux heureux, il le fera.
Ce revirement est assez inattendu et va changer beaucoup de choses dans l’histoire. En toute franchise, je ne m’y attendais pas.

En ce qui concerne Evelyn, on la découvre sous un oeil différent dans ce tome.
Elle est plus sombre, plus fragile. On aperçoit son côté plus ténébreux puisqu’elle va faire la connaissance du Diable en personne qui lui propose un marché.
Cette nouvelle intrigue ramène un vent de fraicheur dans cette histoire, surtout que si elle gagne, elle pourra demander ce qu’elle veut au Diable en personne. Alors, le seul moyen pour se sauver des griffes d’Atticus est-il de faire un pacte avec le Diable ?

A côté de cela, pour l’une des premières fois de l’histoire nous faisons la connaissance de beaucoup de personnages secondaires qui gravitent autour d’Atticus. On peut les appeler « l’élite » des vampires puisque ce ne sont que des proches du roi.
Certains ne sont pas vraiment intéressants, d’autres plus. Il y en a qui vont curieusement être du côté d’Evelyn car il pense qu’elle est la seule qui peut le sauver.

Quant à la fin.. Je n’arrive pas à mettre de mots sur le fait que je suis perplexe.
Tout au long de ces trois tomes qui sont quand même assez denses, il y a de nombreux éléments qui sont développés, plusieurs intrigues à résoudre et beaucoup de questions.
Or, on n’a aucune réponse. La fin arrive à une vitesse incroyable et en toute franchise, plus j’approchais des dernières pages, plus j’angoissais. Comment l’auteur allait-elle réussir à conclure son histoire en si peu de chapitres alors qu’il y en a encore tant à dire ?
Pour moi, la fin est rapide et pas crédible avec le reste de l’histoire. L’ultime dialogue n’est pas réaliste avec les personnalités des personnages et je n’ai pas compris pourquoi l’auteur a voulu conclure son récit comme cela, de manière trop simple et expéditive.
Sans compter les nombreuses questions qui restent, malheureusement, sans réponse. Que va faire Venise en Australie ? Où est la grande bataille entre gentils et méchants ? Que va faire Ethan dans le château du roi ? A quoi servent ses pouvoirs, offerts par Venise pour une raison inconnue ? Que devient Alice, la cousine d’Evelyn, qui va bientôt accoucher ? Et enfin : Evelyn va-t-elle avoir des enfants ? Seront-ils humains ?
J’ai beaucoup d’interrogations en tête et peu de réponses. Alors est-ce que ce n’est pas vraiment une fin, juste celle du cycle d’Evelyn et que la suite arrivera ? Je l’espère parce que j’ai vraiment eu du plaisir à lire cette histoire.


En conclusion, « Dark and dangerous love, saison 3 » m’a autant plu que déçu. Molly NIGHT continue son histoire, de développer de nouvelles intrigues, donnant une nouvelle dimension à ses personnages et à son récit. Malheureusement, la fin vient complètement éclipser le reste, me laissant complètement abasourdie face aux choix que fait l’auteur et à la rapidité du dénouement.
Alors est-ce un vrai final ou non ?

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2018/06/dark-and-dangerous-love-saison-3-molly.html )
Princesse Mononoke - Anime comics Princesse Mononoke - Anime comics
Hayao Miyazaki   
Ashitaka, jeune descendant de guerriers Emishi, est voué à devenir le chef de son clan. Mais lorsqu’une créature monstrueuse attaque son village et le blesse mortellement, Ashitaka est contraint de partir en quête d’un remède. Aux abords d’une gigantesque forêt où des animaux livrent une guerre sans merci aux humains des environs, Ashitaka rencontre San, une jeune femme élevée par les loups qui voue une haine féroce aux humains. Un lien très fort commence à les unir, au moment où la guerre prend un tournant irrémédiable et tragique...
Le serment d'Andrew Le serment d'Andrew
Nine Gorman   
Sur wattpad, l'auteur annonce la sortie en fin d'année !!!

par Gregsam
La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!
Agatha Raisin, tome 18 : Kissing Christmas Goodbye Agatha Raisin, tome 18 : Kissing Christmas Goodbye
M. C. Beaton   
Yuletide over indulgence on the poison front...

During the dark, grey days of early December Agatha is obsessed by two things - the loming festivities, and her ex, James Lacey. In order to drive the latter from her thoughts, Agatha concentrates on planning the perfect Christmas for her friends. Even the murder of a Mrs Tamworthy, poisoned with hemlock, does little to distract her and yet it should, as Mrs Tamworthy had written to Agatha, telling her that one of her family wanted to see her dead before the year was out. So slightly guiltily (and belatedly), Agatha sets out to solve the case before the 25th rolls around.

par louelo44
Cemetery Challenge Collection « Mes sombres errances« » Cemetery Challenge Collection « Mes sombres errances« »
Christelle Colpaert-Soufflet   
cemeterychallenge
"une nuit de trouille ou on te dépouille"

Si tu ne veux pas que ton nombre d'amis devienne des euros, accepte de dormir au milieu des caveaux !

Tel est le principe du dernier challenge à la mode sur Facebook. De nombreux jeunes ont relevé le défi avec succès. Marion, quant à elle, a échoué.
Invitée par un contact à passer une nuit, seule, dans le cimetière abandonné de Lécluse, situé à une dizaine de kilomètres de Douai, la jeune fille de seize ans n'est jamais rentrée. Sa mère, folle d'inquiétude, requiert l'aide de Maroussia Predzick, son amie d'enfance. Cette dernière est la mieux placée pour retrouver l'adolescente. Friande de ce genre d'endroits, elle connait bien les lieux; elle s'y est déjà rendue à deux reprises cette année pour prendre quelques clichés. Mais lors de ces expéditions-là, il faisait jour...
Que se passe-t-il lorsque la nuit tombe, plongeant le site dans l'obscurité la plus extrême ?
Quel monstre se tapit dans les alentours, guettant dans la pénombre ces baroudeurs imprudents ?

Agatha Raisin, tome 19 : A Spoonful of Poison Agatha Raisin, tome 19 : A Spoonful of Poison
M. C. Beaton   
Agatha Raisin's detective agency has become so successful that she decides to take time off for rest and relaxation. But as soon as she does, she remembers that when she does have time on her hands, she doesn't know what to do with it. So it doesn't take much for the vicar of a nearby village to persuade her to help publicize the church fete - especially when the event organizer, George Selby, turns out to be a handsome widower. Agatha brings out the crowds for the fete all right, but there's more going on than innocent village fun. Several of the offerings in the jam-tasting booth turn out to be poisoned and the festive entertainment becomes the scene of two murders. Along with her young assistant, Toni, Agatha must lift the lid on the jam tampering, see to the safety of the church funds, and root out the nasty secrets lurking in the village. Quite a tall order while she is attempting to flirt with gorgeous George, who probably has a few secrets of his own!

par louelo44
Luca Luca
Franck Thilliez   
J'ai eu la chance de pouvoir lire ce livre en avant-première, une épreuve non-corrigée offerte par l'auteur et la maison d'édition à Livre Paris.

Je ne dévoilerai rien de l'intrigue afin que vous puissiez vous délecter par vous-même de ce nouveau bijou signé Thilliez. Une enquête de Sharko et de son équipe. Et plus ça va, plus j'apprécie ces personnages et je m'en fais pour eux. Mon coup de coeur pour Nicolas Bellanger s'est transformé en coup de foudre. Au-delà de l'enquête policière, tortueuse, hallucinante et fortement travaillée, l'auteur sait également mettre en avant les émotions de ses héros (ou anti-héros plutôt), leurs failles et leurs forces, leurs sourires, leurs larmes et leurs espoirs.
Vous découvrirez également une nouvelle recrue, Audra, qui apporte un nouveau souffle dans cette équipe, tout autant qu’une part de mystère.
Je me réjouis du prochain et continuez ainsi, M. Thilliez, vous êtes un grand !

par Ziela
Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort
Greta Strange   
Comment dire? Lorsque j’ai lu le résumé sur Booknode, j’etais trop emballée, Yeah! Un nouvel Univers fantastique. Hop commande direct. Je trépignais d’impatience devant la boîte aux lettres. Mon paquet arrive enfin! Et la, ho... il est tout petit! A peine 182 pages.
Je ne m’attendais pas du tout à ça. D’apres la 4ème de couverture, je m´attendais à un roman de 500 pages. Avec une vraie intrigue, une vraie longue histoire, avec une fin horrible... Qui finira avec la douloureuse attente d’un second tome.

En fait, c’est un recueil de 4 petites histoires.

4 histoires qui parlent des Faucheurs et de leur univers.

Ces histoires étaient toutes belles, pleines d’emotions et intéressantes. On découvre l’univers de la mort... Une description parfaite. Des personnages attachants. Les pages défilent à une vitesse alarmante... Je l’ai lu en quelques heures!

Par moment j’avais un peu de mal avec le style d’ecriture. Beaucoup de répétitions.
À chaque début de nouvelle, la meme introduction qui revient. Ou l’on explique l’univers, bla bla bla...

En conclusion: les histoires sont belles et j’en ressors éblouie et souriante. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce genre et ça m’en laisse un goût amer.

par Alex_Admv