Livres
529 273
Membres
549 869

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Marthe-Louise : Liste d'Or

La machine à assassiner La machine à assassiner
Gaston Leroux   
Suite de La Poupée Sanglante, cette deuxième partie reprend l'histoire là où nous l'avions laissé, sous forme de récit journalistique. Ainsi le roman est peuplé de citation reprenant simplement les dires des personnages qui apparaissent au fil de la lecture, accompagné par la plume du journaliste qui détaille les faits pour le lecteur. On découvre ainsi les faits et gestes de la poupée sanglante à travers des yeux extérieurs, montrant la terreur qu'engendra cette découverte.

Contrairement au premier roman, le fantastique est moins présent car les explications scientifiques affluent, mais on retrouve malgré tout cette dualité science/croyances qui sépare la populace lambda du scientifique érudit.

Les références sont toujours présente: Dracula, Frankenstein, Pygmalion, mais le mythe est dépoussiéré pour répondre à une attente du début du 20ème siècle.
Le seul point négatif est qu'il reste quelques questions en suspens à la fin du livre, mais Leroux parvient à nouveau à nous entraîner à la suite d'un monstre, démontrant que l'habit ne fait pas le moine à travers l'effroyable pouvoir de la presse et des croyances populaires.
La poupée sanglante La poupée sanglante
Gaston Leroux   
Premier volet d'une histoire en deux livres, La Poupée Sanglante présente un récit entre réalisme et surnaturel.

Le roman n'est pas sans rappeler celui du Fantôme de l'Opéra, auquel il emprunte son atmosphère fantastique et mystérieuse. On retrouve d'ailleurs ce thème du monstre, avec Masson, ce relieur repoussant au possible, qui du fond de sa maison épie celle qu'il aime en secret, Christine. Mais cette dernière est amoureuse de Gabriel, bel homme sauvagement frappé par le père de la jeune femme, mais qui sera à nouveau comme neuf quelques jours plus tard. Etrange mystère que voilà.
La curiosité du lecteur est soulevée, au même titre que celle de Masson. Mais Gaston Leroux ne s'arrête pas là et n'hésite pas à faire entrer en scène deux autres intrigues, qui relèvent l'une du policier, l'autre du fantastique.

En mélangeant différents genres, Leroux offre une oeuvre atypique mais réussie car le suspense est toujours présent, du début à la fin. Les personnages sont approfondis, réagissent selon leurs propres croyances. On retrouve une dualité science/surnaturel, rationalité/croyance qui sont très bien dépeintes à travers les références dont s'inspire l'auteur: Frankestein, Dracula.

L'auteur joue également sur les genres d'écriture, passant d'un journal intime et donc d'un point de vue interne à une écriture journalistique et un point de vue général, auxquels s'entremêlent quelques poèmes. Le tout donne un rendu particulier qui reste plaisant à lire.

Mais le récit se termine en suspens, la suite étant dans La Machine à Assassiner.
Démonia, planète maudite Démonia, planète maudite
Piet Legay   
Peut-on accuser la fatalité lorsqu'une radio-balise intergalactique se met sans raison à dériver dans le vide cosmique ?
Et quelle voix, du fond de l'Espace Noir, avait lancé ce cri de détresse ?
Pourquoi donc Lahar, l'homme qui avait su faire de Sygma XIII une planète de colonisation, appelait-il au secours ?
Ces phantasmes qui irradiaient le ciel mauve étaient-ils vraiment si irréels que ça ?
Mais il y avait aussi deux amants dans l'hypernef d'exploration. Deux amants que leur passion condamnait au même destin.
Et cela ce n'était plus du rêve. MAIS DU CAUCHEMAR.

Anticipation n° 771

par PatBreg
La Compagnie des glaces, tome 2 : Le Sanctuaire des Glaces La Compagnie des glaces, tome 2 : Le Sanctuaire des Glaces
Georges-Jean Arnaud   
Une suite aussi entraînante que le premier livre. Dans la recherche de Lien Rag de la vérité concernant les Hommes Roux, on finit par se prendre au jeu et par avoir vraiment envie qu'il en découvre les secrets. A suivre dans le prochain tome.

par x-Key
La disgrâce La disgrâce
Nicole Avril   
J'ai beaucoup aimé ce roman à l'adolescence, il m'a touchée au coeur à un âge où on se cherche douloureusement et qu'on se sent incompris(e) !

par isa
Vipère au poing Vipère au poing
Hervé Bazin   
Très bon livre autobiographique, la relation mère fils y est des plus perverses, on aborde ici la maltraitance qu'elle soit passive (père) ou active (mère). Et pourtant, malgré la gravité de l'ouvrage, le besoin de survie de l'auteur lui permet de prendre de la distance et de se construire malgré son histoire, brillamment dénoncée dans cet ouvrage.
Malgré la gravité du livre, l'humour est présent, les personnages sont superbement dépeints et les scènes sont très réalistes.
A lire !

par Lilwen
La Compagnie des glaces, tome 1 : La Compagnie des glaces La Compagnie des glaces, tome 1 : La Compagnie des glaces
Georges-Jean Arnaud   
La compagnie des glaces est le premier roman d'un cycle du même nom — ce premier tome aurait d'ailleurs pu s'intituler La voie oblique...
La compagnie des glaces n'est pas sans rappeler certains romans anglais, comme Les enfants de l'hiver (Michael G. Coney), L'hiver étemel (John Christopher) ou ce splendide roman de Christopher Priest qu'est Le monde inverti.
La compagnie des glaces est un des grands romans de la SF française, après L'autoroute sauvage (Gilles Thomas) ou Le viaduc perdu (J.L Le May).

La Compagnie des glaces, tome 5 : L'Enfant des Glaces La Compagnie des glaces, tome 5 : L'Enfant des Glaces
Georges-Jean Arnaud   
Dans ce tome, le héro Lien Rag est obligé de fuir dans les bas-font de la compagnie pour se cacher et surtout cacher son enfant né d'une mère Rousse.

Obligé de travailler et de s'occuper seul de son fils tout en fuyant les menaces de plus en plus présente de la part de la compagnie et de la population en générale.

Un peut seul fasse à tous, il finira tout de même dans ce tome par rencontré un "ami" Vark. Ce dernier lui fait part de sa propre activité clandestine... l'Astrologie. Et on apprend que subsiste un groupe d’individus cherchant le moyen technique de pouvoir dissiper la poussière de lune en orbite pour enfin permettre au rayon du soleil de revenir un jour frapper la Terre.



par Deniador
La Compagnie des glaces, tome 7 : Le Gnome halluciné La Compagnie des glaces, tome 7 : Le Gnome halluciné
Georges-Jean Arnaud   
L'aventure se poursuit de bien belle manière. Nous laissons les péripéties de Lien Rag en trame de fond, pour suivre l'évolution d'un personnage qui jusque là était largement secondaire, le fameux gnome rabatteur du cabaret Miki.

Ce dernier a eu la responsabilité de veiller sur Jdrien, et met tout en oeuvre pour construire un héritage solide à cet enfant adoptif.

Le gnome, petit par sa taille mais pas par son ambition, se lance dans l'achat et la création de sa propre compagnie. Il rêve d'un projet pharaonique et ambitieux pour devenir quelqu'un de très important et de puissant dans ce monde de glace.

Les choses ne se dérouleront pas aussi bien que prévu, mais petit à petit, il semblerait que la nouvelle compagnie Mikado-Kid, ait trouvé un endroit idéal pour se développer sur les flanc d'un volcan que le gnome a découvert lors d'une excursion solitaire aux limites du Terror-Point.

par Deniador
La Compagnie des glaces, tome 11 : Les Fous du soleil La Compagnie des glaces, tome 11 : Les Fous du soleil
Georges-Jean Arnaud   
Cet épisode prend prend presque des allures de fin du monde apocalyptique.

L'homme qui c'était si bien organisé sous le jonc des compagnies ferroviaires afin d'assurer sa survie, va voir tout son petit équilibre sombrer.

Des rénovateurs du soleil, qui se sont établis secrètement dans les fins fonds de la compagnies du Kid, vont réussir leur parie de percer une fenêtre permettant au rayon du soleil de venir à nouveau lécher la surface de la terre.

S'en suit une rapide et indéniable remontée des température, ce qui va mettre très rapidement la banquise en pérille.

Ce qui pourrait apparaitre comme une bénédictions, sonne en réalité la fin du monde des compagnie tel quel. La population est effrayée, et plus rien ne fonctionne. Dans ce chaos Lien Rag, le Kid et même Lady Diana, vont unir leur forces et leur espérance afin d'arrêter cette "malédiction".

De son côté, Jdrien lui profite de la confusion générale pour s'échapper du train orphelinat où il était tenu en captivité. Il s’en guiche d'un nouvel ami un peu loufoque, appartenant à une secte des rénovateur mais pas du côté scientifique.

Hâte de voir comment les compagnies vont accuser le coup et se remettre de ce terrible bouleversement qui aurait pu les forcer à disparaitre.

par Deniador

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode