Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mary53 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le Tartuffe Le Tartuffe
Molière   
Une très bonne pièce de Molière, courte mais efficace! Elle se laisse très vite et en plus elle est vraiment intéressante. Molière dénonce encore une fois, un des plus grands travers de la société qui lui est contemporaine... Les hypocrites ont toujours existé et continueront toujours d'exister, mais c'est à chaque personne de savoir faire la part des choses entre le vrai du faux, et ne pas se laisser entraîner dans une sombre machination. Dans ce livre, Orgon fait les frais de la malhonnêteté de Tartuffe. Cet homme est véritablement intelligent et sait comment influencer les gens... Se faisant passer pour un faux dévot, il va tenter de voler le noble en lui faisant perdre tout ce qu'il a de plus précieux: sa maison, sa famille... Mais c'était sans compter sur toute la famille d'Orgon qui va réussir à le convaincre de sa méprise! Mais heureusement, comme dans presque toutes les comédies de Molière, la fin est heureuse, et ce grâce au procédé "deus ex machina". C'est un peu tiré par les cheveux mais ça permet d'affirmer le pouvoir et la clémence du roi, et aussi de satisfaire le lecteur. la vérité triomphe toujours sur le mensonge. Chacun des personnages a une place qui lui est propre. Celui qui m'a le plus touché par la justesse et la sagesse de ses propos, reste Cléante. un homme de bien qui se veut être la conscience de la pièce, le pacificateur en quelque sorte.
Je comprends tout à fait pourquoi cette pièce a été censuré à la suite de ses premières représentations. À cette époque, les dévots étaient des gens importants du pays et il ne fallait pas s'en prendre à eux... C'était presque blasphémer que de s'attaquer aux "meilleurs" représentants de la foi sur Terre, ou tout du moins c'est ce qu'ils faisaient croire... Cette pièce est vraiment riche d'enseignements, Rousseau aura beau dire que la comédie montre et incite aux vices, c'est pourtant le contraire! Le Tartuffe est une pièce satirique et didactique impressionnante et qui charme réellement par sa profondeur mais elle touche aussi par son humour. Des quelques pièces de Molière que j'ai lues, celle-là est de loin ma préférée. Je me suis réellement délectée de cette lecture, même si elle m'a été imposée par ma professeur de français cette année.
Cette pièce est donc un concentrée de bonne humeur et de réflexion, très agréable et divertissante.

par elana55
Dis, est-ce que tu m'aimes ? Dis, est-ce que tu m'aimes ?
Claude Sarraute   
Dans un style cru, vulgaire et parfois grossier, l'auteur nous conte quelques mois de la vie de Fabiane, la cinquantaine, ex-mannequin, belle, hyper-narcissique, très soucieuse de sa personne, indifférente aux autres, à sa fille avec qui elle se brouille périodiquement, à son petit-fils, à son amant, sauf lorsque celui-ci la trompe avec une amie de sa fille. Elle évolue dans un milieu mondain et pervers où chacun ne vit que pour soi. Survient la maladie, un cancer, l'ablation d'un sein, une abomination. Elle guérira de son cancer et, contrainte et forcée, intégrera une famille élargie, autour de Nina, la mère de l'ami de sa fille et de Bruno son nouvel amant dont elle devra partager l'amour avec ses jumeaux.
Un roman de femme pour lectrice assidue de Presse-People. Des sujets graves (l'égoïsme morbide d'une mère, la soif d'amour d'une fille ignorée, la solitude devant la maladie dans un milieu superficiel et futile...) traités avec légèreté dans une ambiance de ragots et de vie dissolue d'une société frivole où la préoccupation première est la chasse à l'homme, moins pour trouver l'amour que pour prouver que l'on peut encore séduire !... A moins que ce ne soit pour fuir la solitude de cette société vide. Ces gens sont malheureux et le titre est une supplique "AIME-MOI" que chacun adresse à l'autre et particulièrement la fille à sa mère. Le fond donne à réfléchir, la forme peut ne pas plaire.

par Phil_33
Le Horla Le Horla
Guy De Maupassant   
Un livre plutôt court dans lequel Maupassant décrit et raconte ses peurs. Paradoxalement, j'ai trouvé l'ambiance du roman, teintée par la future folie de son auteur, très dérangeante mais c'est également ce qui m'a beaucoup plu.

par x-Key
Jacques le fataliste et son maître Jacques le fataliste et son maître
Denis Diderot   
J'ai mis pas mal de temps pour rentrer dans l'histoire , et je dois dire que si ce n'étais pas l'année de mon bac et que l'on ne présentais pas comme oeuvre intégrale, je l'aurais abandonné. Mais quel livre j'aurais raté!
C'est un livre difficile à lire, et perturbant de part sa structure et son écriture (tout est emellé: histoires, points de vue, discours) surtout que les histoires se font échos entre elle. Il en résulte que si l'on perd sa concentration pendant quelques lignes, on ne sait plus où l'on en est.
Mais une fois que l'on a passé ce moment, la beauté du livre s'offre à nous. L'ironie particulière, inhabituelle et inattendue de l'auteur m'a fait beaucoup rire. Les histoires sont pittoresques et nous apprennent beaucoup sur l'époque des Lumières.
De plus, j'ai eu la chance d'étudier le livre en cours, et même si je l'avais déjà aimé avant de l'analyser, la manière dont on l'a aborder en classe m'a vraiment laisser un souvenir de ce livre qui me restera à jamais sans doute.

Bref tout ça pour dire: A LIRE et il faut s'accrocher parce que l'abandonner est passer à coté un livre d'une qualité et d'une fraîcheur exceptionnelle.

par lea51294
Lucrèce Borgia Lucrèce Borgia
Victor Hugo   
WOUAH.

Quelle pièce a coupée le souffle ! Voilà longtemps que je n’avais pas eu un coup de cœur aussi grand pour une pièce de théâtre ! Récemment, je me suis prise de passion pour la famille Borgia, ils me fascinent véritablement, alors je me suis procurée le maximum de romans sur eux. Bien évidemment, comment passer à côté du célèbre « Lucrèce Borgia » de Victor Hugo ? C’est la première œuvre de Hugo que je lis et seigneur, c’est loin d’être la dernière. Quel plume, quelle magie, quelle intensité. L’une des plus belles pièces de théâtres jamais écrite.

Lucrèce Borgia. Cette femme monstrueuse fait trembler toute l’Italie de la Renaissance. Experte en assassinat, en empoissonnement, en manipulation, en vengeance, elle à aussi toucher à l’adultère et à l’inceste. Mais un seul homme parvient à adoucir son cœur féroce. Son fils, née de ses amours avec son frère : Gennaro. Elle ira jusqu’à Venise pour le retrouver, pour retrouver ce garçon qui l’a hait autant qu’il est fasciné par elle. Lui qui vénère cette mère dont il ignore tout. Comment lui avouer que sa mère est la femme qu’il méprise le plus au monde ?

La Lucrezia Borgia de cette pièce m’a juste fascinée et touchée en plein cœur. J’adore cette femme, je suis déjà plus qu’intéressée par la personne en elle-même, la célèbre Lucrezia Borgia. Elle est ici représentée comme une femme sans pitié lorsqu’en s’en prend à elle où au nom des Borgia, une femme manipulatrice qui n’hésite pas à tuer, à empoisonner, à commettre l’inceste. Mais aussi une femme avec un cœur de mère, qui aime son fils plus que tout au monde et qui est prête à tout pour le maintenir vivant et heureux. L’étrange relation de Gennaro et Lucrezia est troublante, approfondie, unique. Il l’a haït, elle le dégoûte, pourtant il y’a des moments où il à l’air captivée par elle. C’est vraiment travaillé. J’ai aussi adorée Gennaro, ce jeune homme sombre, torturé, mystérieux, intéressant.

En théâtre, j’ai essayée jusqu’à maintenant Shakespeare, Racine, Corneille et Molière, des auteurs bien plus vieux que Hugo et cela se sent dans le style d’écriture. Celui de Victor Hugo m’a complètement et entièrement conquise. Il devient mon auteur de pièces préférées après William Shakespeare rien qu’avec Lucrèce Borgia. Cette pièce est sombre, dérangeante par moments mais tellement captivante et addictive ! Une fois la lecture commencée, c’est quasiment impossible de s’arrêter. En bref, je ressors de cette lecture avec un IMMENSE coup de cœur, comme j’en avais pas eu depuis longtemps et à tout ceux qui aiment le théâtre et l’histoire si fascinante de la sanglante famille Borgia, jetez-vous sur cet œuvre, vous allez vous régalez !

L’une des plus belles pièces de théâtre qui m’a été donnée de lire.

Sang d'Afrique, tome 1 : L'Africain Sang d'Afrique, tome 1 : L'Africain
Guy Des Cars   
J'aime beaucoup cette histoire ! Elle bouleverse nos préjugés et nous transporte sur une terre ou la vie les coutumes et les rites nous sont étranger ! Je le recommande

par Zazou22
La Planète des singes La Planète des singes
Pierre Boulle   
On m'avait déjà raconté l'histoire, je savais donc à quoi m'attendre. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé découvrir le récit d'Ulysse Mérou et je n'ai pas pu m'empêcher de sourire tout de même en lisant le dernier chapitre et en découvrant cette fin magistrale.
L'histoire est vraiment bien montée et la façon dont l'auteur envisage l'évolution de l'humanité assez fascinante.

par x-Key
L'Étranger L'Étranger
Albert Camus   
Un livre dérangeant, qu'on aime ou qu'on déteste mais à lire au moins une fois !
Contes de la bécasse Contes de la bécasse
Guy De Maupassant   
La premiere lecture que j'ai faite de cette oeuvre avait ete durant un cours de francais il y a quelques annees de cela. Je l'ai relu il y a moins d'un an. Ces nouvelles sont totalement magique, peignant un monde passe et agreable, perdu entre cruaute, bourgeoisie et brumes d'antan. Un regal qui nous fait passer des moments pls qu'agreables

par Miero
Le Grand Meaulnes Le Grand Meaulnes
Alain-Fournier   
C'est sûr : Ce roman, que j'ai dû lire en quatrième, est un grand classique, par lequel on doit passer. A tous ceux qui veulent le lire : ACCROCHEZ-VOUS. Je vais être franche : la première partie est très dure à accrocher mais la seconde et la troisième sont plus simples. On arrive à pénétrer dans l'histoire. La fin m'a même fait pleurer. C'est seulement à la dernière page que l'on se rend compte que ce livre est très beau.

par myra44
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4