Livres
505 691
Membres
513 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Je suis très heureuse et très fière d'avoir ce livre dans ma collection. Il est juste MA-GNI-FIQUE. Ce n'est bien sûr pas mon premier livre illustré, mais je trouve qu'il a vraiment une saveur particulière. C'est une création très moderne et hyper élégante, avec ce superbe choix de couleur : blanc, bleu et doré, sur ce beau papier à la texture chaleureuse. Il y a un énorme sens du détail, pas une page du livre qui n'a pas été savamment pensée, TOUT est bien réfléchis, y compris le placement des numéros de page ou encore les rabats marque-page. C'est un parfait travail d'édition, d'une maison que je ne connais pas très bien (Le Castor Astral) mais qui mérite visiblement qu'on s'y intéresse. Les illustrations sont de Clara Lauga et la direction artistique de Vincent Falgueyret ; leurs noms ne sont écrits qu'en tout petit sur la quatrième de couverture, je les ai cherché un moment, c'est pour ça que je me permet de les re-citer ici.

Ceci étant dit, le livre commence par une petite biographie de Pamela Lyndon Travers écrite par le traducteur, Thierry Beauchamp. C'est bien dosé, ni trop long ni trop court. C'est un bon choix de l'avoir mise en début d'ouvrage, car ça permet de bien situer les choses, les replacer dans leur contexte.

On enchaîne sur une sorte de lettre ouverte de Pamela Lyndon Travers, initialement publiée dans New york Times Magazine, où elle parle de son travail de romancière, et plus précisément de son rapport à la littérature jeunesse. J'ai trouvé ça passionnant, on sent qu'il y a une vraie réflexion dans ses paroles, un engagement de sa part, un subtil choix de mot. Ça m'a fait penser à une citation de Virginia Woolf sur Alice au pays des merveilles et de l'autre côté du miroir : "Les deux Alices ne sont pas des livres pour enfants mais plutôt les seuls livres pour lesquels nous devenons enfants". Les seuls ? Non, puisqu'il y a aussi Mary Poppins. Bref, c'est une jolie mise en bouche, qui permet elle aussi de se familiariser avec la personnalité complexe de la créatrice de notre fameuse gouvernante.

Je précise à ce stade que je n'ai pas souvenir d'avoir déjà lu un roman de Mary Poppins dans ma vie, avant celui-ci. J'ai vu des films Mary Poppins, j'ai vu des films qui parlaient de Mary Poppins (je pense notamment à "Dans l'ombre de Mary" que j'ai trouvé très sympa), j'ai vu un nombre incalculable d'histoires, tout support confondu, qui clairement s'inspiraient de Mary Poppins. Mais l’œuvre originale... Je suis passée à côté. Si c'est aussi votre cas, est-ce que ça pose problème ? Non, on arrive très bien à suivre les intrigues du livre. Cependant, il faudra accepter de ne pas avoir une vraie présentation des personnages principaux. Il y a également un personnage clé de "La Maison d'à côté", Mlle Andrews, qui est vraisemblablement déjà apparu dans un précédent livre. Et donc là aussi, il faut accepter qu'on ne va pas tout nous réexpliquer.

Pour le reste, la première histoire, "La Maison d'à côté" est très intéressante à suivre et a le mérite de traiter de sujets assez puissants. Luti, ce petit garçon malmené et déraciné de son pays natal est un personnage fort, inattendu dans un livre jeunesse et pour lequel on a de la compassion. Il fera même fondre notre froide gouvernante-magicienne, qui présente une grande et touchante complicité avec les enfants dans ce tome. Le dénouement est un poil trop rapide à mon goût, mais c'est aussi ça la magie de Mary Poppins, donc on fait avec. Je regrette en revanche son côté un peu immoral Spoiler(cliquez pour révéler)Mlle Andrews méritait vraiment cela ? Une prise de conscience de ses erreurs et des regrets auraient été plus positifs.

La seconde histoire "Mary Poppins dans l'allée des cerisiers" est moins accrocheuse, du fait de sa structure narrative plus complexe, voire un peu étrange. L'intrigue se passe dans le parc, et le vrai héros est finalement le gardien, qui va au cours de la nuit rencontrer tous les autres personnages et vivre une petite histoire avec chacun. On peine un peu à voir une intrigue ou un thème qui se décroche plus qu'un autre, qui nous touche et nous reste en mémoire. Les développements et la conclusion sont un peu lunaires. En revanche, le rythme et l'humour sont au rendez-vous. On enchaîne les quiproquos et les situations absurdes assez savoureuses. J'y ai également beaucoup plus ressenti les aspects ésotérique et crépusculaire évoqués sur la 4ème de couverture et dans la préface. Il est vrai que cette histoire est troublante et qu'il s'en dégage une certaine mélancolie.

Afficher en entier
Argent

Déjà, je dois dire que le livre en tant que tel est magnifique. Les couleurs (bleu, or et blanc) et les dessins sont juste sublimes !

Du côté de l'histoire, j'a beaucoup aimé l'introduction sur l'auteure et sur sa vision des histoires pour enfants. J'ai aussi pas mal apprécié la première histoire, mais j'ai eu plus de mal à rentrer la deuxième. Ceci est sans doute dû au fait que ce ne soit pas une histoire, mais pleins de mini intrigues liées au personnages. Elles n'avaient pas toujours de sens, mais c'est ce qui fait le charme de Mary Poppins après tout.

Afficher en entier
Bronze

J'ai redécouvert Mary Poppins avec cette nouvelle édition et ces deux histoires. C'est toujours aussi décalé mais c'est ce pourquoi on aime Mary Poppins. J'ai passé un bon moment à le lire. Et cette édition est juste, superbe avec les illustrations qui s'accordent parfaitement. Ça apporte une touche de folie en plus et ça m'a fait apprécier les deux histoires d'autant plus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode