Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de marychabot : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Blood Of Silence, Tome 9 : Lochan Blood Of Silence, Tome 9 : Lochan
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Lochan Harps-Cortesi est l’héritier des Blood Of Silence. Fils des deux fondateurs, le club et ses secrets coulent dans ses veines depuis toujours. À 21 ans, le passé de Lochan le rattrape. Le biker au cœur déjà condamné par une histoire impossible voit tous ses repaires s’envoler. Il va devoir faire face à une trahison des plus douloureuses qui va bousculer toutes ses certitudes, y compris ses bonnes résolutions.
Alors que le conflit avec les nazis prend de l’ampleur et menace les familles, un événement tragique va pousser le MC à prendre une décision dangereuse où les jeux d’alliance seront déterminants pour l’avenir. Les bikers savent qu’ils doivent agir pour protéger les leurs, quitte à jouer avec le feu et se brûler.
L’amour maudit auquel Lochan est destiné revient le hanter pendant qu’une vengeance se prépare.
Est-il envisageable de pardonner l’impensable et de laisser ses sentiments vivre l’impossible ?
Qui remportera l’ultime bataille ?

par ninon64
Carolina Beach, Tome 1 : Inséparable Carolina Beach, Tome 1 : Inséparable
Cecy Robson   
Inséparables, le 1er tome de la série Caroline Beach, s'avère être une romance contemporaine NA banale et sans surprise, comme il en sort par camion entier tous les mois.

Trinity, ou devrais-je dire Sainte Trinity (tellement parfaite qu'elle ferait rougir d'envie Mère Térésa) est typiquement le genre d'héroïne qui se trouve quelconque et qui manque de confiance en elle mais qui brise des cœurs au kilomètre sans s'en rendre compte. Heureusement, son humour et sa fraîcheur lui évite de rejoindre mon podium des personnages féminins les plus pénibles.
Callahan quant à lui, c'est le beau gosse hyper sexy, au regard hanté qui a déjà vécu et vu bien trop d'horreurs. Il est l'ombre, elle est la lumière. Ils n'ont rien en commun et pourtant...
Je vous l'avais dit, affligeant de banalité.

Comme toute romance qui se respecte, nos deux héros devront faire face à un "obstacle" avant d'avoir leur HEA - [spoiler]ici l’enrôlement de Trinity pour le Corps de la Paix pour deux ans[/spoiler], et franchement, il m'a fait l'effet d'un pétard mouillé tant j'ai trouvé sa résolution rapide et facile.

C'est un livre qui se laisse lire notamment grâce au ton léger et à quelques passages plutôt drôles (même si on ne peut quand même pas considérer ce livre comme une comédie), mais ce n'est clairement pas une histoire qui restera dans les annales ou dont je me souviendrai dans 6 mois.

PS: je n'ai absolument pas compris l'utilisation abusive et complètement inadaptée des guillemets. Je ne sais pas si c'est un raté de la ME française ou si c'est pareil en VO, mais ça m'a beaucoup dérangé.
Hell Riders: Ayden Hell Riders: Ayden
Stéphanie Jean-Louis   
En route pour l'enfer. L'acceptation de cette réalité cinglante et sans appel contre laquelle on ne peut pas lutter. Celle qui vous ouvre les portes de la rancœur. Cette déconvenue, teintée d'amertume et de ressentiment, emplie de haine, de désillusion et de rage. Ce sentiment d'injustice et de colère profonde qui va faire ressurgir cet instinct protecteur propre à ceux qui n'ont plus rien à perdre.
Victime d'un destin qu'il n'a pas choisi, exit le doux et protecteur Ayden McCalhan. Brutal et persécutant, deux mots, nouveau credo d'une toute autre facette de sa personnalité, tourmentée par une rage immense, incontrôlable, et qui s'insinue dans chaque partie de son corps. Ayden est devenu un être cruel, dénué d'humanité et arrogant mais avec un charisme qui vous attire et vous rebute. Pas de place pour les sentiments, l'amour et l'empathie. Après avoir quitté et laissé derrière lui son blouson des Rebels Bikers, ce nouveau président des Hells Riders, va se retrouver en pleine guerre des gangs où, les Black Bloods, rivaux les plus redoutés, souhaitent élargir leur territoire et prendre possession de la ville. Déterminé à confirmer sa place au sein du MC et à stopper toute question sur sa crédibilité de la part de ses nouveaux frères, Ayden devra faire des choix décisifs pour son club et pour elle.
Elle, Audrey, celle qui va changer la donne, celle qui va le regarder différemment et qui va percevoir le bon en lui. Tel un antidote, elle va s'infiltrer dans ses veines et dans sa tête. Véritable obsession, elle va le bouleverser et semer la confusion dans son esprit. Entre obscurité et danger, tiraillé entre le bien et le mal, il est souvent difficile de renier sa nature profonde. Désireux de trouver le juste milieu et finalement la place qu'il souhaiterait avoir au sein de cette communauté, il va vouloir changer l'héritage laissé par son père. Luttant avec ses démons intérieurs, il va réveiller rivalité et jalousie, qui mettront en péril cet état d'esprit commun, cette loyauté et ce sens de l'honneur, propres aux codes des Bikers.
Dès les premières lignes, Ayden nous attire par son charisme dominant, son côté sombre et dur mais surtout par son sex-appeal. Ce biker sexy et inaccessible, qui ne vous laissera pas indifférente et qui, au contraire, va vous rendre addict à sa douleur et à sa perdition. Par sa force, son courage et sa détermination, Ayden nous embarque avec lui dans cette recherche de rédemption où la haine et la trahison devront affronter la justice et l'amour.
Stéphanie, c'est la larme à l'œil et le cœur serré que j'ai lu le mot Fin... Fin d'une histoire pour laquelle j'ai pris un immense plaisir à découvrir Ayden, ce mec canon pour qui tu as écrit ce magnifique interlude. Oui c'est bien moi, Julie, la team number one de mon Tony so love, chef des Rebels Bikers, qui écris ces mots.
Pour moi ce n'est pas un spin-off mais bien son histoire à part entière. Tu lui as créé un univers amplement mérité. C'est sombre, brut, cru, hyper sexy et, en même temps, il y a tellement d'envie de rédemption et d'espoir qu'on pourrait croire au choix d'une fin différente mais qui pour moi ne serait pas celle qu'il faudrait. Celle que tu nous as imaginée colle parfaitement à son personnage si attachant et m'a beaucoup touchée.
Il y a tellement d'amour, de fraternité et d'actes bienveillants de la part d'Ayden, qu'il est vivant au plus profond des cœurs de chacune d'entre nous. Encore une fois, tu m'as transportée, tes rebondissements sont bien amenés, on ne s'y attend pas. Merci pour ce beau moment de lecture mais chut !! Pas un mot à Tony, il serait jaloux de ma petite aparté avec Ayden.
My Happily Ever After, tome 1 : How Deep Is Your Love My Happily Ever After, tome 1 : How Deep Is Your Love
Lina Hope   
Aaaaaah Malia et Maël, mes deux rocks stars au grand cœur ! Et surtout les chouchous de Lina !
Que dire de ce livre que j'ai découvert sur Wattpad ainsi que tout les autres ? Heu... Pfffff... Je sais pas ! À part dire qu'il m'a fait rêver ! Voir même plus ! Il m'a transporté dans un autre monde !
Lina Hope m'a fait voyager grâce à sa plume fluide et légère dans un tourbillon d'amour, de guimauves, de chansons et de sentiments. Une romance entre deux stars, deux étoiles aux passé plus que adorable.
Malia Evans, qui elle, est fantastique, merveilleuse, magnifique et parfaite. Je sais même pas si je pourrais lui trouver un défaut. Peut-être son passé, mais ça... C'est fini ! Ou alors sa jalousie, mais ça aussi c'est fini. Enfin j'espère...
Maël Taylor, qui lui est mon chouchou de ce tome 1, lui par contre je peux lui trouver des défauts. Alors il y a sa jalousie ( ça je suis sûr qu'on est tous et toutes d'accord ), le fait qu'il a chopé plein de filles ( mais je sais qu'il a était malheureux, je le comprend ), le fait qu'il n'écoute pas son meilleur ami ect...
Mais bon c'est comme ça que je l'aime et que Lina l'aime et que vous l'aimer surtout !
Mais ce que je surkiffe dans ce tome, c'est cette fameuse petite tornade aux yeux verts adorable ! Elle est trop mignonne ! <3
Les personnages secondaires sont aussi trop beaux ! Aubrey, Drew, Justin ect...
Mais ce que j'ai aimé le plus, c'est leurs lien avec la musique qui est pour moi, mon domaine de prédilections. J'en ai versé des larmes avec leurs chansons et leurs façons de se dire les choses. Je vous jure que j'en ai versés ! Beaucoup même !
Ce livre mérite vraiment d'être lu et d'être aimé. Pour moi, il mérite vraiment un grand succès ! Comme After !
Il mérite vraiment d'être connu ! Comme Lina Hope mérite d'être une rock star...
Preload, Tome 1 : Te regarder danser Preload, Tome 1 : Te regarder danser
Scarlett Cole   
Jordan est bassiste dans le groupe Preload, donc le chanteur Dred, sort avec Pixie, la gérante du tatoo shop « Second Circle » à Miami (voir Pure ) Les cinq membres du groupe se connaissent depuis des années, ils ont grandis ensemble dans un foyer pour ado difficiles. Leurs passés les a unis et soudé… Ils sont une famille. Mais avec le déménagement de Dred, qui part vivre avec sa fille, Petal et Pixie, Jordan est mal et il craint de ne pouvoir surmonter ce changement dans sa vie. Une rencontre inattendue va tout changer… Un soir, au détour d’une rue, il va avoir la plus belle vision de sa vie : une jeune femme qui s’entraine dans un studio de danse. Cela va tellement le bouleverser que lui, le solitaire, va provoquer le destin et va tout faire pour rencontrer cette jolie danseuse. Lexi est danseuse étoile pour le Ballet national du Canada, et elle ne vit que pour son métier, sa passion. Elle jongle entre les répétitions et les spectacles. Elle va être touchée par la sensibilité enfouie du jeune homme et cela va l’inciter à vouloir en savoir plus… Arrivera t elle à passer les barrières que Jordan à ériger pour se protéger ? La danseuse étoile saura t elle se faire une place dans la vie de la star du métal ?
En toute franchise, j’ai commencé ma lecture avec des a priori. Connaissant la plume de Scarlett Cole, je avais que j’allais passé un bon moment. A cela s’ajoute des musiciens, sujet que j’affectionne tout particulièrement. Malgré cela, je ne m’attendais pas à se que j’allais découvrir … Waow ! Ce roman est une bombe ! Dès les premières lignes, l’auteur nous plonge dans la vie de Jordan, le bassiste du groupe Preload. C’est une période un peu compliqué pour lui car elle représente un tournant qu’il ne sait pas trop comment abordé. Depuis longtemps, il vit avec les autres membres du groupe, avec qui il a grandit. En plus de la maison, ils ont un passé commun qui les a soudé au delà de tout, ils sont un famille. Avec le départ de Dred, qui a fondé sa propre famille avec sa fille Petal et Pixie, Jordan est déstabilisé. Heureux pour son frère, il retourne de le voir vivre ailleurs. Pour calmer son anxiété, Jordan erre dans les rues de Toronto et c’est là qu’il va l’apercevoir la première fois… Lexi est une jeune danseuse canadienne d’origine russe, et elle évolue au sein du Ballet National du Canada. Un soir, alors qu’elle s’entraine dans un studio, elle sent un regard sur elle et voit la silhouette d’un homme qui l’observe… Jordan, bouleversé par tant de grâce, va être inspiré par ce qu’il a vu et va tout faire pour rentrer en contact avec Lexi, sans savoir pourquoi… Il est attiré ! Leur rencontre va les perturber tous les deux et bien qu’ils aient des emplois du temps chargé, il ne peuvent s’empêcher de se revoir … Ensemble ils sont bien seulement cela n’efface pas les problèmes de Jordan, et cela le bloque dans sa relation avec Lexi. La jeune femme arrivera t elle à passer outre le passé de Jordan pour l’aider à avancer ? Jordan aura t il la présence d’esprit de retenir Lexi près de lui ? J’ai adoré ce roman, c’est un concentré d’émotions, un diamant brut ! Dans Pure, Scarlett Cole avait énoncé que les garçons de Preload avaient des soucis comportementaux, liés à leurs enfances. Et ceux de Jordan avaient été évoqués donc j’avais hâte de connaitre son histoire, je n’ai vraiment pas été déçue ! Nous sommes entrainés par la plume et les mots de Scarlett Cole, les pages se tournent et nous sommes partagés entre l’envie d’en savoir plus et la peur d’arriver à la fin… L’auteur aborde des sujets très durs, mais elle le fait avec beaucoup de justesse et de tendresse. Notre coeur se serre à plusieurs reprise mais nous ne tombons jamais dans le larmoyant. J’ai aimé qu’elle casse certains codes. Celui du musicien de métal, souvent ils ne sont pas reconnus en tant que tel, les gens estimant qu’ils ne font que du bruit, avec Jordan elle va nous montrer toute l’étendue de son talent. Mais aussi celui de la danseuse. J’ai aimé que l’auteur nous montre l’autre côté du décor, exit les paillettes et les jolies tutus ! A travers Lexi, elle va témoigner de la violence et de la dureté de cet univers. Les danseuses sont loin d’être les petites choses fragiles qu’elle semble être… La relation entre les deux artistes est belle et profonde. Ils ressentent la sensibilité l’un de l’autre et se reconnaissent dans les yeux de l’autre. Dès le début, ce n’est pas un flirt, c’est quelque chose de fort, compliqué certes mais puissant…
J’ai adoré le personnage de Lexi. Qu’est ce qu’elle est forte ! Elle n’a pas eu une vie facile mais elle s’accroche et tente de voir le positif dans ce qu’elle entreprend. Elle vit de sa passion mais ne s’endort pas sur ses lauriers, elle cherche à agrandir ses compétences. J’ai aimé sa douceur, son grand coeur mais également sa force de caractère. L’Amour qu’elle porte à Jordan est beau…
Avec Jordan, nous allons découvrir un homme brisé, qui ne s’est toujours pas remis des atrocités qu’il a vécu par le passé, qui n’arrive pas à aller de l’avant et qui a un grand manque de confiance en soi. Les coups d’un soir il connait mais sa rencontre avec Lexi va tout changer. Cela va le pousser en avant, le motiver ! Lui faire découvrir de nouveaux horizons qu’il ne pensait pas mériter… Jordan est un homme sensible , et un artiste de grand talent… Il m’a beaucoup ému !
Nous retrouvons les autres membres du Preload. J’ai aimé retrouvé Dred et Pixie, voir comment leur relation évolue. Et j’ai apprécié découvrir les autres garçons du groupe, et j’ai hate de connaitre leurs histoires …
« Te Regarder Danser » est mon premier coup de coeur de cette nouvelle année. La collision du monde du métal avec celui de la danse. Scarlett Cole nous entraine dans des montagnes russes d’émotion et de passion… Je ne peux que vous le conseiller ^^
PS : Même si j’aimais beaucoup les couvertures de la série « Sous ta peau » avec les phots d’hommes tatoués, je trouve celle ci magnifique. Le graphisme est doux et coloré je suis fan !

par BeaMars
Good Girls Love Bad Boys - Tome 1 Good Girls Love Bad Boys - Tome 1
Alana Scott   
Ce n'est pas le roman de l'année mais on en deviens vite accro.
Dans cette première partie on découvre Elodie qui se voit obliger de déménager avec sa famille puisque son père vient d'être muté à Saint-Louis dans le Missouri. Dans cette nouvelle ville Elodie et sa petite sœur, Sara vont vite comprendre que rien ne va à Saint-Louis, que cet endroit est réputé pour être un endroit dangereux à cause de personne pas du tout fréquentable. Le niveau de dealers, de violeurs est en hausse à Saint-Louis. Et dans leurs nouveaux établissements scolaire, c'est la loi du plus fort. Personne ne s’intéresse au cours, les profs ne font rien pour que leurs élèves s'intéressent un temps soit peu au cours. Les élèves font juste actes de présences rien de plus. Elodie va vite être plongée dans une dure réalité mais elle, elle ne compte pas se laisser faire même face au plus grand danger de l'école: Zach. La rencontre entre eux deux est aussi bien troublante que terrifiante pour Elodie. En effet, Zach qui a fait de la prison pour une raison inconnu par tous ne laisse pas indifférente Elodie. Cette dernière très têtue ne se laisse pas se démonter par les conseils de certains élèves qui lui disent de ne surtout pas l'approcher. Elle va tout faire pour savoir le pourquoi du comment en ce qui concerne Zach.
Un début de tome bien accrocheur. On deviens vite pris par la vie d'Elodie ce qui fait que l'on en devient accro sans s'en rendre compte. Mais il faut bien avoué que même si dans la globalité l'histoire est bien ficelé et qu'on en demande toujours plus, je dois dire qu'il y a deux gros éléments que l'on ne peux pas louper, qui ne sont pas crédible et qui sont beaucoup trop énervant.
La première c'est le harcèlement que fait preuve l’héroïne sur Zach. Elle en devient complètement obsédée que ça en devient un peu malsain. Elle en fait beaucoup trop à mon gout que c'est très vite énervant et terrifiant. Le pauvre Zach.
Et le deuxième est la soirée de Thanksgiving qui est un grand n'importe quoi de A à Z. La petite sœur qui part de chez elle le soir, Elodie qui essaye de la rattraper tant bien que mal alors que la mère lui dis de laisser Sara s'en aller de chez elle. Non mais c'est sérieux les parents ? Surtout dans une ville où le taux de danger est en forte hausse, la mère laisse sa fille partir. Non mais c'est n'importe quoi ! Je trouve que les parents d'Elodie sont beaucoup plus sur son dos (parfois pour pas grand chose) que sur Sara. Le comportement excessive des deux parents est à se tirer les cheveux. Et même Sara parfois je trouve que son comportement est un peu le comportement d'une fille superficiel, ce qui m'agace. Alors que pourtant parfois elle est vraiment une crème et compréhensive avec sa grande soeur.
Malgré ces deux problèmes, j'adore la relation qui se construit entre Zach et Elodie. Zach n'est pas du tout ce qu'il prétend être et j'adore voir petit à petit le vrai visage d'un personnage qui s'est construit une apparence de Bad Boy par obligation ou par choix.
J'adore la famille de Zach. On en apprend beaucoup plus sur lui que sur sa famille pour mon plus grand plaisir.
Un personnage que j'ai détesté et qui m'a donné envie de lui faire retirer son air condescendant est: Alex. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit comme ça au premier abord.
Le père d'Alex je le trouve un peu rend dedans avec Elodie. En tout cas j'ai un mauvais feeling avec lui. Il me met mal à l'aise ce qui fait que je n'arrive pas du tout à l'apprécier.
Quand à Elodie, beaucoup l'on critiqués d'enfant gâtée. Je ne l'ai pas ressenti dans ma lecture. Justement je pense le contraire. Elle s'adapte au gens de Saint-Louis avec facilité. Elle a du caractère ce que j'adore, elle ne se laisse pas faire et est très têtue.
Une première partie intéressante dans sa globalité mais qui peut être amélioré sur beaucoup de points. Je vais continuer ma lecture sur la partie deux malgré tout.

par lilo7788
Consolation, Tome 1 : Saving Her Consolation, Tome 1 : Saving Her
Corinne Michaels   
Une histoire comme je les aime avec des personnages attachants, bien décrits psychologiquement. Je me suis rapidement attachée à Natalie qui malgré sa situation, continue tant bien que mal d’avancer dans sa vie pour son bébé. Ses réactions, ses pensées, ses doutes sont biens retranscrits sans tomber dans l’excès ou le pathétique. J’aime d’ailleurs beaucoup son amie, Reanell, qui a les bons mots, aux bons moments. Quant à Liam, il est prévenant, peut-être un peu trop mièvre par moment, mais j’ai apprécié son côté protecteur, présent pour soutenir Natalie et sa fille.
Ce qui différencie un peu cette histoire des autres, c’est qu’ici, Natalie a un enfant de feu son mari. Il est donc indispensable pour elle que le l’homme avec lequel elle refera sa vie les accepte toutes les deux. Et c’est quelque chose qui m’a touchée chez Liam, son attachement aussi bien à la maman et sa fille. L’autre élément qui m’a plu, c’est que Natalie & Liam ne se sautent pas dessus tout de suite, ça se fait par étapes, ils tâtonnent, hésitent, doutent et se parlent ouvertement. Leur relation n’est pas simple mais je la trouve bien racontée.
Si un des rebondissements m’a franchement surprise, j’avais un pressentiment depuis le début concernant celui du final du livre. Mais maintenant, je vais me plonger dans la suite car j’ai hâte de savoir comment le dit rebondissement va être exploité dans le prochain tome. Et puis il y a deux ou trois dont j’espère avoir les explications aussi.

par Floreen
Toxic Love, Tome 2 Toxic Love, Tome 2
M.J. Swan   
Deux ans ont passé depuis les événements tragiques de la fin du premier tome. Ces deux années qui l’ont définitivement changé mais qui n’ont pas réussi à atténuer la peine des pertes qu’elle a vécu . Pourtant, elle n’a pas le choix, elle se doit de continuer à avancer. Alors qu’elle tente tant bien que mal de reprendre sa vie en main, des imprévus vont venir perturber sa routine. Calie, tout juste remise, arrivera t elle à faire front à ces nouveaux bouleversements ?
Cet avis risque d’être court. Pas parce qu’il n’y a rien à dire, biiiiien au contraire, mais c’est surtout parce que je ne voudrais pas vous spoiler… Il est tellement plus agréable de découvrir les faits au fur et à mesure, et je peux vous dire qu’il y a de quoi faire ! M. J. Swan va (enfin) répondre à toutes les questions qui ont été soulevées dans le premier opus, ainsi qu’à d’autres… Nous avions laisser Calie en bien mauvaise posture et la savoir dans cet état m’avait crevé le cœur. Mais Calie est une battante et elle a réussi, avec de l’aide, à remonter la pente. Elle tente d’avoir une « vie normale », malgré sa famille, mais elle a toujours un vide dans le cœur depuis que … Seulement quand le passé revient taper à sa porte, Calie n’a pas d’autre choix que d’affronter les événements du mieux qu’elle peut ! M.J. Swan nous replonge très rapidement dans le monde de Calie. J’aime beaucoup la façon dont elle expose les faits, elle nous place au présent et éclaire nos lanternes grâce à des sortes de flash back. Déjà, dans le premier tome, cette manière de faire m’avait plu, j’avais trouvé que cela nous inciter à nous poser des questions, c’est stimulant et ça, j’adore ! Nous avançons dans l’histoire, les pages se tournent d’elles mêmes, les événements nous prendre par surprise, notre curiosité est titillée et toute notre attention est focalisée sur la suite ! M.J. Swan nous fait nous interroger, réfléchir, émettre des hypothèses, nous tromper et recommencer, certains faits sont plutôt évidents mais d’autre totalement inattendus ! Nous nous laissons porter par la plume fluide, addictive et directe de l’auteur … C’est un vrai régal ! J’ai adoré retrouver l’ambiance qui m’avait tant plus dans le premier tome. Calie évolue toujours dans le même environnement (on ne choisit pas sa famille^^) même si elle tente de rester en retrait. Nous retrouvons ce climat, souvent tendu, de violence, agrémenté de trahison et de vengeance, la fraternité et la loyauté qui lient les membres des clubs de motards, le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup d’émotions… M.J. Swan a réussit à me faire monter les larmes aux yeux rien qu’avec les premiers chapitres…. elle est forte ^^ Le petit plus de ce tome, l’auteur nous fait voyager et découvrir les beaux paysages du Sud des Etat-Unis.
Calie m’avait beaucoup plu dans le premier opus, je l’avais trouvé forte et courageuse et ce volet n’a fait que me conforter dans ma position. Calie est une battante. Après tout ce qu’elle a vécu, elle a trouvé la force de reprendre le dessus (faut dire qu’elle a une bonne raison de « revenir ») J’ai aimé son caractère. Elle n’est plus aussi naïve que quand elle a débarqué dans ce monde, elle a compris comme évoluer dans ce monde de requin sans se faire manger. Elle compose avec son environnement mais elle n’a pas perdu son caractère, bien au contraire, elle est peut etre plus virulente d’avant. Ce que j’admire chez Calie s’est sa volonté d’aller de l’avant, à mettre un mouchoir sur le passé, faire abstraction de certains événements pour regarder vers l’avenir, c’est le fait qu’elle essaie d’affronter les choses, elle ne fuit pas … c’est une régulière, une vraie !
Ne pas parler des autres personnages est un choix assumé… je vous laisse les découvrir par vous même, mais une chose est sure, ils sont excellents et … surprenants

par BeaMars
Stand-Out, Tome 1 : Boby Stand-Out, Tome 1 : Boby
Jane Devreaux   
Une très bonne lecture ! J’apprécie l’ecriture de Jane Devreaux qui est très fluide. Additif aussi je l’ai lu en 1 journée ! J’ai apprécié les petits rappels de Sandre et Josh ! Je recommande !
Miss Cyclone Miss Cyclone
Laurence Peyrin   
Un véritable coup de coeur ! une belle découverte de l'auteur, une belle découverte pour ce roman ! L'histoire de deux jeunes filles, deux amies qui grandissent et partagent beaucoup de choses ! L'une est déjà en couple, son destin est peut être tout tracé ; quant à l'autre ; elle est beaucoup plus indépendante, une femme libre ; aussi libre que ça ? On avance avec elles au fils des années, l'adolescence, la vie adulte et à travers des faits qui ont marqué les Etats-Unis !
Je le conseille vivement !