Livres
524 076
Membres
542 135

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Marypaule : Liste d'Or

La Guerre des Moteurs, Tome 4 : Faire des vagues La Guerre des Moteurs, Tome 4 : Faire des vagues
Marie Sexton   
Comment choisir entre un amour et un meilleur ami ? Quand Ward revoit Ash après plus de huit ans, il n’a plus rien de l’adolescent qui les suivait partout, Dean et lui. L’attirance entre eux est immédiate et Dean ne la voit pas d’un très bon œil. Est-ce qu’il gagnera encore une fois ?

L’histoire est très sympa, malgré le format ultra-court, on a un peu profondeur avec le dilemme de balayer une amitié de quinze ans, et les doutes d’Ash concernant la sincérité adulte de son béguin adulte. Ward et Ash forment un couple plutôt touchant, et Dean, malgré son caractère pas forcément sympathique au premier abord, est tellement dans le déni qu’il est parfois drôle. Son revirement est toutefois un peu rapide à mon goût.

Une quadrilogie dans l’ensemble plutôt sympa, même si c’est dommage qu’après le 1er tome, l’émission ne tienne qu’un rôle accessoire.

par Oxanes
Mad Creek, Tome 2 : Comment marcher comme un Homme Mad Creek, Tome 2 : Comment marcher comme un Homme
Eli Easton   
Une romance M/M très agréable.

Eli Easton réussit encore une fois à nous ensorceler avec une histoire addictive et romantique. Rien de particulier dans l'écriture de l'auteure, si ce n'est un peu plus d'humour (qui est le bienvenu, d'ailleurs) que dans le premier tome.

J'ai apprécié suivre Roman et Matt dans leur relation. Cependant je n'ai pas réussit à m'attacher autant à eux qu'à Lance et Tim. Peut-être était-ce à cause du fait que Matt avait un côté "espion" que je n'ai pas apprécié, même s'il disparaît au fur et à mesure que sa relation avec Roman évolue. Je n'ai pas non plus eu l'impression qu'il y avait la même alchimie entre nos deux protagonistes qu'entre ceux du tome précédent. Mais même ces petits désagréments n'ont pas empêché la lecture d'être très agréable.
Je dois bien insister sur le fait que j'ai particulièrement apprécié la confrontation entre Roman et son père. J'ai trouvé ça très bien, très réaliste. Et j'aurais aimé avoir un peu plus d'informations sur l'après.

J'ai été aussi heureuse de retrouver Lance, Tim et certains autres personnages secondaires aperçus dans le premier tome. Ils sont toujours aussi adorables et un peu fous. Concernant ce côté-là de leur manière d'être, j'avoue avoir été particulièrement surprise et contente d'avoir le point de vue de Matt. Sa vision d'humain complet sur le comportement parfois...canin des habitants de Mad Creek était vraiment intéressante. Parfois même franchement amusante !

L'histoire de fond, les drogues, n'était pas aussi palpitante que dans le tome précédent. Peut-être à cause du fait que l'on avait accès à certaines pensées des dealers...il y avait donc moins de surprises. Cela dit, la traque et la surveillance sont restées intéressantes dans tous les cas.

Je suis à présent curieuse de savoir ce que va nous réserver l'auteure dans son troisième tome !

par Nijimi
Douleurs miroir Douleurs miroir
Barjy L.    Charly Reinhardt   
Deux histoires. Deux douleurs.
La première se passe dans un lycée, une classe de cancres, de celle qu'on trouve dans les quartiers dit 'sensibles'.
Cette fin d'année 2004 marquera Jonas définitivement. C'est une de ces journées implacables, qui ravage tout sur son passage, de celles qu'on n'oublie jamais.
Sur le tableau une inscription "L'intolérance". Puis un vieil homme, Paul, qui viendra renverser le monde de Jonas avec son témoignage poignant. L'histoire d'un homme qui en aime un autre, celle d'un amour interdit, en temps de guerre. Un amour a jamais perdu, avec l'emprisonnement pour conséquence.
Un passé qui confronte un présent, et le bouleverse sans crier gare. Une journée, dans la vie de cet adolescent de 17 ans, ou plutôt une putain de tornade.

Ce texte n'a sûrement pas chamboulé que Jonas et sa classe ce jour là, je suis toujours scotchée de voir combien les mots de Barjy entaillent ma peau, je les sens toujours qui s'infiltre pour y rester chaque fois un peu plus. Cette histoire qui au final en est deux, m'a fascinée, j'ai revécu comme ces gamins l'épopée de cet homme, ce grand-père qu'on aimerait tous avoir. Un conteur qui captive son public, même les plus récalcitrants sont charmés.
Je suis resté d'abord subjugué par ce vieil homme, pour petit à petit m'émerveiller de Jonas. Ce jeune qui va se battre avec ses armes, et à sa façon pour ce qu'il croit. Ses choix et sa force face à l'amour m'ont transcendé.
L'auteure m'a une fois de plus embarquée, je noterai juste que j'aurais aimé en savoir plus, ce fût trop peu pour moi. Même si l'histoire est posée, et les détails parfaitement choisis, j'aurais voulu faire davantage parti de la vie de Jonas. J'ai ce goût de trop peu, il a été ma tornade personnelle, il est venu, m'a retourné et a disparu, me laissant un immense vide.

La deuxième, je rentre dans le vif immédiatement, une réelle mise en garde s'impose, cette histoire n'est pas pour tout le monde, elle repousse les à prioris, et une certaine forme de morale. Greg, le personnage est un homme dans une recherche constante d'extrême. Une vie gouvernée par une envie d'autodestruction. Le tout condensé dans un corps de mal-être, une épave ni plus ni moins. Ce besoin de s'oublier dans le cul, la came, l'alcool et tout ce qui peut faire mal, et se blesser davantage. Comme une pénitence, une réponse à une vie de chien ou de chienne en l'occurrence.
J'ai eu du dégoût en lisant, je parle de dégoût car je me refuse une pitié pour cet homme, il ne la mérite pas et ne la voudrait pas de toute façon. Il est le reflet de ceux qui côtoient la noirceur, sans l'envie de voir le jour. C'est en cela que cette histoire m'a moins touchée, ça n'engage que moi, et ne remets pas en question la superbe plume de Charly, non c'est que je n'idéalise pas cette recherche du toujours pire.
C'est tellement plus facile n'est-ce pas ?
Ce ressenti, mon ressenti est purement personnel, je le précise, c'est ma façon d'appréhender un tempérament comme le sien. Certaines de ses déviances me parlent sûrement trop, et je n'y vois qu'une profonde antipathie.
En tout cas chapeau bas à l'auteure, ce flirt quotidien avec la mort est sublimement dépeint, et j'imagine qu'il a fallu mettre de côté une forme de morale, s'oublier un tant soi peu, pour donner vie à ce genre de personnage.
Dans l'adversité, Tome 1 : Au premier regard Dans l'adversité, Tome 1 : Au premier regard
Chris Owen    Tory Temple   
Chroniqueuse pour le blog Au cœur d'une passion voici mon avais.
Merci à Juno publishing de leur confiance pour ce service presse tendre et doux.
J'ai bien aimé l'histoire qui porte bien son nom. Et oui les deux protagonistes sont attirés l'un par l'autre dès leur première rencontre.
Nathaniel travaille dans l'informatique et souhaite rentrer chez lui. Mais il se retrouve à devoir être hébergé chez un ami car son appartement a brûlé.
Il va tout faire pour retrouver l'homme qui a sauvé sa chienne en gestation. Car depuis qu'il a croisé son regard sa vie en est chamboulé.
Trey pompier de métier ce voit appeler pour intervenir sur un incendie. Il va ce jour là sauver la vie d'une chienne enceinte.
Il est remercié par le maître de Cher, la chienne qu'il a sauvé, Nathaniel. Il fini même par accepter de rencontrer les chiots.
De là s'ensuit plusieurs visites ou une amitié va naître. Et cela na va être facile pour aucun des deux car ils doivent faire face à plusieurs complications.
Nathaniel n'a plus de logement et loge dans une chambre chez un ami à lui avec chienne et chiots et Trey doit gérer une ex femme en colère, sa fille attendrissante et un boulot prenant.
Alors comment la relation de Nathaniel et Trey va évoluer ? Amicale ou plus si affiné ? Tant de questions que ce posent nos héros.
Trey fini par demander à Nathaniel de venir vivre chez lui le temps qu'il se trouve un logement puisque celui-ci a un jardin et une chambre d'ami.
Comment va se passer la cohabitation ? Cela ne va-t-il pas les mettre dans une situation compliquée ? Est-ce que ça ne risque pas de gâcher leur amitié voir plus ?
L'intrigue est sympathique et douce. Elle nous entraîne dans les tourments des personnages. J'ai bien aimé malgré quelques longueurs qui ont casé le rythme de l'histoire.
Il est vrai que parfois je me suis un peu ennuyée dans ma lecture.
La plume addictive des auteurs nous pousse malgré nous à continuer de découvrir l'univers de Nathaniel et Trey.
C'est une belle romance douillette qui fait du bien.
Pour conclure je dirais juste que si vous aimez les histoires d'amour simple, sans trop de complications elle est faites pour vous. En tout cas moi j'ai bien envie de connaître la suite.
Bear Mountain, Tome 7 : Rédemption pour deux ours Bear Mountain, Tome 7 : Rédemption pour deux ours
Kelex   
Encore un très bon tome. L'histoire évolue continuellement au fil des tomes et l'univers de ces ours est de plus en plus intéressant. Rien n'est laissé au hasard et tout est parfaitement cohérent. La romance entre notre trio passe au second plan ici mais les intrigues des tomes 8, 9 et 10 ont déjà commencé à se mettre en place. J'ai hâte de les découvrir, surtout le tome 9 sur Dmitri, Barron et Tyler ;)

par Katsura
Agents et associés, Tome 4 : Double objectif Agents et associés, Tome 4 : Double objectif
Layla Reyne   
http://www.virtuellementvotre.fr/2020/01/agents-et-associes-4-double-objectif-layla-reyne/

Complètement sous le charme d’Aidan et Jamie, je ne pouvais pas passer à côté de l’histoire de Mel et Danny. C’est donc très enthousiaste que j’aie commencé cette lecture, perdant de ma superbe au fur et à mesure des chapitres.

Vous allez vous dire que je suis dure et c’est peut-être le cas. Seulement voilà, ce couple méritait un vrai tome, un complet, un qui nous permettrait de comprendre le fonctionnement de leur duo et pas un opus concentré sur une situation risquée bien qu’elle soit justifiée. En fait je suis déçue, car je m’attendais réellement à plus, je voulais sincèrement que l’on apprenne à les connaître et qu’on se perde avec délice dans leur relation, ce qui ne fut pas le cas.

Pourtant Mel et Danny sont absolument parfaits. Ils sont drôles, ils sont combatifs, altruistes et éprouvent l’un pour l’autre des sentiments profonds et sincères. L’ancien agent du FBI m’a totalement captivée par sa force et sa détermination tandis que le plus jeune frère Talley m’a enchanté par sa façon de gérer les événements et par sa débrouillardise. Je n’ai strictement rien à redire sur ce couple si ce n’est que je souhaitais les voir s’aimer en dehors de ce genre de contexte identique aux précédents romans de la saga.

Car oui, si j’ai apprécié l’ambiance générale du livre, il n’en reste pas moins qu’il faut reconnaître qu’une fois encore le piège se referme et que l’on a l’impression de revivre certaines situations. C’est ce qui m’avait plu d’ailleurs en me lançant dans la série, mais il faut à un moment donné rebondir et ne pas se laisser aller à la facilité. De plus les flashbacks incessants entre passé et présent m’ont donné le tournis et ont alourdi ma lecture. Il y a des souvenirs très sympathiques, il est vrai, mais la plupart n’apportent pas grand-chose à l’histoire malheureusement.

« Double objectif » aurait pu à mon sens nous offrir une magnifique histoire d’amour habilement rehaussée d’une dose de suspens comme Layla Reyne sait si bien le faire. Dommage qu’il me laisse avec un sentiment de trop peu et cette tenace impression que c’est le tome de trop. Espérons tout de même que le reste de la saga sera à la hauteur et surtout qu’elle soit traduite un jour chez nous, car je pense que Nic et Cam ont pas mal de choses à nous raconter. Croisons les doigts.
Omega Quadrant, Tome 1 : Son Omega de Substitution Omega Quadrant, Tome 1 : Son Omega de Substitution
Kelex   
Je découvre cet auteur avec ce tome et je dois dire que j’ai été bien surprise. Je m’attendais à une lecture rapide, sympa, mais sans plus. À la place, j’ai trouvé un roman agréable, plein de surprises et surtout bien poignant.
J’ai facilement suivi Gray, qui doit à présent veiller sur ses neveux. Mais pour le faire, il va devoir prendre de grandes décisions.
Les personnages sont à la fois attachants, pleins d’envie, de rêves, mais aussi d’angoisses et de peurs.
De surprises en découvertes, la lecture m’a à la fois émue, attendrie, attristée ou révoltée.

En résumé, une belle découverte. J’attends la suite avec impatience
Note : 4,5/5

par Nanaho
Café, lait de poule et jambe de bois Café, lait de poule et jambe de bois
Reru   
On continue les lectures de noël avec un second coup de cœur !
J’ai absolument TOUT adoré dans cette histoire. Je n’ai pas pu lâcher mon livre une seule seconde (sauf pour aller aux toilettes, question de survie vous voyez !).
Les personnages principaux sont attachants au possible et même si leur histoire d’amour commence par un gros mensonge, elle est digne des plus belles romances de noël que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Avec les étoiles pleins les yeux et les papillons dans le ventre, compris.

Le gros plus de cette histoire reste pour moi la folie ambiante de leurs familles respectives. Mention spéciale pour Nannie...
Cette petite dame est tout bonnement folle à liée mais ça fait tout son charme ! Elle n’est pas sans me rappeler une autre grand mère dérangée chère à mon cœur (coucou Nana) !
Vraiment son personnage est clairement le bonus de cette histoire d’amour toute douce, parfaite pour les fêtes !

La plume est très douce, on entre facilement dans l’histoire. On sent que l’auteur est passionnée par son métier, elle sait très bien le retranscrire ce qui ne rend les choses que plus palpables encore.

Un grand bravo ! Je suis conquise, il rejoint la liste de mes livres anti déprime

par mounsch
Monsieur Frosty Monsieur Frosty
Leta Blake   
Les thèmes d'origines de ce roman sont loin d'être drôles, ce sont des sujets d'actualités qui tiennent à coeur, et pourtant au départ quelque chose m'a échappé. Mes émotions sont restées plus ou moins linéaires, et je n'ai pas eu les pincements et tiraillements que j'attendais.
Était-ce dû parce que la narration était à la troisième personne et que de ce fait je m'en suis retrouvée moins impactée ?
Ou bien peut-être la traduction ?
C'est quelque chose dont je ne me préoccupe pas forcément d'ordinaire, toujours est-il que là je me suis posée la question.
Mais il y'a eu un moment, CE moment où Mr Frosty m'a charmé, et puis j'ai fini par m'attacher à ces deux hommes. Et je suis complètement entrée dans l'histoire.
Leur histoire. Leurs amis.

Casey est un jeune comme il en existe pleins d'autres. Homosexuel sortit du placard, ce qui est, vous le conviendrez une excellente chose. Il n'arrive à trouver sa place nulle part et à 22 ans personne ne s'est donné la peine de réellement savoir qui il est, pas même sa famille. Il reconnaît y être pour beaucoup puisqu'il ne se montre jamais complètement vrai. Toujours à se cacher.
Après une année d'une relation sans amour, lui et son compagnon Théo se séparent. Il souffre énormément, pas de la rupture mais de la solitude qui en découle. Il accepte l'invitation de ses parents à passer Noël chez eux, contrairement aux conseils de sa thérapeute Ann il part persuadé que tout sera forcément mieux qu'à l'heure actuelle.
Il prend la route avec pour souvenir Joël, cet ami d'enfance, et même un peu plus, qui hante encore et toujours sa mémoire.

Une histoire compliquée entre ces deux hommes qui s'aiment depuis l'enfance mais dont les différences sociales, les choix de vies et autres, les entraînent dans un quiproquo perpétuel. Entre Joel qui cache son homosexualité, qui ne s'estime pas assez bien pour la vie aisée et bourgeoise de Casey, et qui lui en veut toujours de son départ et absence de nouvelles. On a le sentiment qu'il y'a beaucoup pour aller de l'avant.
Les deux hommes finiront ils par faire face à leurs à priori ? Un pardon sera-t-il possible ?

On plonge grâce à leurs souvenirs, dans les tréfonds d'un passé commun. Un passé qui dévoile qui ils sont aujourd'hui. Une époque où les deux garçons s'aimaient en secret, et où leur homosexualité était cachée. Surtout pour Joel qui se faisait maltraiter, malmener quotidiennement par un père abusif et autoritaire. Un homme qui lui laissera une image de lui-même vicieuse et malsaine.
Tout cela constitue qui il est aujourd'hui, cet homme bougon, dont le surnom Mr Frosty va comme un gant.
Pour Casey, ses parents ne sont pas méchants, plutôt indifférents je dirais, malgré les sourires et leurs acquiescements, on ressent que cette gentillesse sonne faux. Une façon de mettre la tête dans le sable pour oublier que leur fils est "différent" de ce celui qu'ils espéraient, hors des standings qu'ils côtoient.

Je ne peux que vous recommander cette lecture, elle fait partie des romances de Noël incontournables chez Juno, même si je n'aime pas ce terme "romance de Noël", et son auteure est connue pour nous faire voyager par ses écrits et son style si particulier.
Une histoire très belle, avec de la profondeur, et un message d'espoir.
Une deuxième chance.

Je remercie comme toujours Juno et Maïwenn pour ce service presse.
PresLocke, Tome 3 : Union PresLocke, Tome 3 : Union
Ella Frank    Brooke Blaine   
Ce livre est sans intérêt, je me suis ennuyée pendant la lecture... Il ne se passe rien, c'est juste les étapes de la préparation du mariage et le mariage : pas d'histoire, juste le train train du couple. Je veux plus dans un livre, une intrigue, des problèmes, des péripéties !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode