Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Marypaule : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Sens et Sensations, Tome 1 : La Voix de l'Amour Sens et Sensations, Tome 1 : La Voix de l'Amour
Susan Laine   
Je n'ai que moyennement apprécié les précédents romans de l'auteur, et les premiers avis sur celui ci n'étaient pas dithyrambiques, mais bon, je suis curieuse, et je ne résiste que très rarement à la tentation d'un nouveau roman MM de DSP (bon, jamais, en fait !) . Et je suis contente d'avoir cédé à l'appel des sirènes une fois de plus, parce que je me suis bien amusée.
Certes, le fond de l'histoire est un peu léger, et l'intrigue (si, si , il y en a une, mauvaises langues !) tient sur le dos d'une carte à jouer. Mais les personnages sont réjouissants, Jordan en tête. C'est la tête à claque dans toute sa splendeur ! Un play-boy gay à fossettes, adepte des coups du soir, beau parleur et charmeur. Il drague avec la subtilité d'un char d'assaut, il a le tact de l'éléphant dans le magasin de porcelaine, et il n'a jamais appris à réfléchir avant de parler. D'une certaine manière, il me fait penser à Brian Kinney première saison. Et voilà que notre Jordy se laisse tout attendrir et tout troublé par Sébastian, un jeune auxilliaire malentendant. Celui-ci est beau, lumineux, adorable. On oublie vite son handicap, tant ce gars là aime rire, s'amuser, et vivre. Il n'a pas sa langue dans sa poche, et il est chaud au lit. Notre play boy en est tout énamouré, et sa carapace se fendille, nous dévoilant ses peurs profondes, son cœur tendre, et des émotions en pagaille. C'est super meeeuugnon. Puis de temps en temps, sa connarditude ressurgit, et ça, c'est super drôle ! On rajoute des frangins super sympas, un soupçon de Gayland chez les poulagas, de l'émotion, du sexe, un petit frisson de peur, et pas mal d'humour. On secoue bien, et ça nous donne un cocktail un peu sucré, rafraichissant, et pas trop alcoolisé, qui vous rendra guilleret sans risque de migraine.

3,8/5


par Lena06
Le cycle de la peur, Tome 1 : Un pas vers toi Le cycle de la peur, Tome 1 : Un pas vers toi
Toni Griffin   
Léo a un sérieux vertige. Quand sa sœur (un peu cruelle quand même sur le coup), lui offre une grimpée du pont de Sydney, il est terrifié. Et comme en plus elle ne l’accompagne pas (encore plus cruelle), il ne doit son salut qu’à la présence d’un autre touriste, le beau Ryan, tout disposé à l’aider à surmonter sa peur avec humour. Et j’ai adoré cette partie du livre, l’alchimie et la complicité que l’on ressent immédiatement entre nos deux hommes. Ils sont tous les deux très touchants.

Mais ensuite, il m’a manqué un petit quelque chose. Tout se passe très vite entre eux, et très facilement. Le passé des deux hommes est survolé et l’on passe directement à l’installation de leur relation et des sentiments. Et même si les pages se tournent toutes seules, grâce à de jolies scènes intimes, c’est un peu frustrant quand même. Et quand la péripétie arrive enfin on a peu de temps pour l’apprécier que c’est déjà réglé.

En bref,un livre mignon tout plein mais qui manque un peu de profondeur et de piquant. Il reste néanmoins agréable à lire pour un moment de détendre sans prise de tête.

par Oxanes
Lang Downs, Tome 1 : L'Australie en héritage Lang Downs, Tome 1 : L'Australie en héritage
Ariel Tachna   
Qui peut résister à l’appel du Cow-boy ? En tout cas, pas moi … I M P O S S I B L E !!!

Donc c’est tout naturellement que je me suis laisser tenter, captiver, happer par ce roman.

Et résultat des courses : c’est un Coup de Cœur. Je me suis laisser porter, emporter, transporter par cette histoire toute douce, de la première à la dernière page… Et que cela fait du bien !

Cette fois-ci, rendez-vous sur les terres sauvages de l’Outback Australien, à la rencontre de cow-boys amoureux de leur terre, passionnés par leur travail…

Quand sa mère hérite de la ferme australienne de son oncle, Caine y voit là une occasion de refaire sa vie, l’opportunité de la remettre sur le bon chemin, de se donner tout simplement une seconde chance … Il est loin de se douter que L’Australie lui donnera bien plus qu’un travail …

Arrivé sur place, Caine fait la rencontre de Macklin Amstrong, le contremaître de la ferme de Lang Downs. Oh Macklin ! Le Cow-Boy dans toute sa splendeur (soupirrrr ……), au caractère bien trempé, têtu, obstiné, passionné, un brin arrogant… mais au combien attachant !
Il ne laissera rien passer. Pour lui, la ferme du Lang Downs c’est sa Vie, sa Famille. Il voue un amour profond, inconditionnel à cette institution familiale. Sans elle, il n’est rien ; c’est donc tout naturellement qu’il est prêt à tout pour sauvegarder cette dernière.

Il va falloir beaucoup de courage, de patience, de ténacité à Caine, pour faire ses preuves et démontrer à Macklin qu’il peut avoir confiance en lui…

Petit à petit, une vraie complicité s’installe entre eux. D’abord professionnelle, puis amicale … doucement des sentiments plus profond prennent naissance, mais, même si il est l’instigateur de cette idylle, Macklin freine des quatre fers, il veut, ne veut plus, il s’attache, craque, succombe … Mais il à peur ! Tellement peur du jugement, des quand dira t’on, qu’il n’arrive pas à accepter cette relation naissante… Il ne veut absolument pas perdre ce qui est toute sa vie, et surtout la reconnaissance et le respect de ceux qui font ce que la ferme de Lang Downs est et doit rester, quitte pour cela à vivre toute sa vie dans le fond de son placard, à renier la réalité.

Caine, quand à lui sait ce qu’il veut, qui il est … Pas question pour lui de se cacher … Il veut vivre son bonheur au grand jour. Mais, à trop en vouloir, il pousse Macklin dans ces retranchements, et ce dernier préfère mettre un terme à toute cette histoire…

Mais parfois, il suffit d’un rien, pour que la vie prenne un tout autre chemin …

Voici donc l’histoire de deux hommes diamétralement opposés, qui vont se compléter à merveille. Deux hommes de caractères, emplis de douceur, de pudeur, de compréhension… Deux hommes qui vouent un amour infini à leur domaine, deux hommes qui vont s’unir malgré tout pour sauvegarder leur patrimoine et même beaucoup plus …

Avec légèreté, pleins de douceur, l’auteure nous plonge dans un univers sauvage, aride, un univers où le travail, l’acharnement, le courage, règnent en maître, mais où l’amour malgré beaucoup de pudeur, se vit intensément.

C’est avec un immense plaisir et impatience que j’attends et que je lirai le second tome.


La meute d'Atherton, tome 1 : Liam La meute d'Atherton, tome 1 : Liam
Toni Griffin   
j'aimerais savoir pourquoi cette série n'est pas sortie en français. elle a vraiment l'air trop bien j'ai vraiment aimé lire les frères holland d’ailleurs je croit les avoir lu au moins vingt fois chacun. mais impossible de savoir si cette série va sortir en français ou pas alors qu'elle les a écrit en 2014. svp pour se qui ne savent pas lire l'anglais aillé pitié.

par alexmich
Les Frères Holland Tome 1 : Un compagnon inattendu Les Frères Holland Tome 1 : Un compagnon inattendu
Toni Griffin   
Une couverture peu engageante, pour une histoire classique mais sympathique...

Brian Townsend accumule les incidents. Rejeté par ses parents, exclu de sa meute le voilà maintenant en panne sur l'auto-route avec un compte en banque qui se vide au fur et à mesure. Tandis qu'il se demande ce qui pourrait bien lui arriver de pire que ça, ce "pire" porte le nom de Marcus Holland.

Brian est un jeune homme perdu, rejeté et le cœur meurtri. C'est un petit bout d'homme pour lequel il est difficile de ne pas craquer parce qu'il est adorable, simple et désireux de trouver son compagnon pour fonder une famille. Marcus en revanche est arrogant, têtu comme un âne, froid et distant. Mais on sent vite qu'il change d'avis au fur et à mesure, particulièrement en imaginant un autre mâle poser ses mains sur son compagnon.

On ne va pas se mentir l'histoire est classique. Le p'tit gars rejeté par sa famille et sa meute à cause de son homosexualité. Il rencontre son compagnon qui le rejette à son tour parce qu'il refuse que sa moitié soit un homme, lui étant un hétéro pur et dur. Un ex hystérique, égoïste et timbrée également qui lui court après affirmant qu'ils sont des âmes-sœurs etc... Oui c'est classique. Cependant (et dans mon cas) ce n'est pas une mauvaise chose du tout. Bien au contraire, je suis satisfaite d'avoir lu cette histoire parce qu'elle est simple et légère. On n'entre pas dans des complots interminables ou des trahisons. Ce n'est pas une histoire sur laquelle on va se prendre la tête à chaque pages. C'est juste une lecture douce, tendre, délicate et mignonne avec juste ce qu'il faut de doutes, de questions et d'action. Et c'est ce qui m'a séduite. Le fait de pouvoir en quelque sorte poser mon cerveau sur mon bureau et simplement lire avec un petit sourire tout au long de l'histoire.

En bref, l'histoire est certes classique, mais on se laisse facilement envelopper par cette dernière pour sa douceur, sa tendresse et son côté mignon. Un brin d'action et cette pointe d'amertume sur le bout de la langue nous comble. Une petite histoire qu'on lit avec envie et plaisir.

par Linkward
Histoires de cœur, Tome 3 : À cœur ouvert  Histoires de cœur, Tome 3 : À cœur ouvert
Andrew Grey   
C'est peut-être moi qui commence à me lasser des histoires de cow-boys (à la sauce Grey en tout cas) mais ce tome m'a paru particulièrement niais et moralisateur (la palme revenant au personnage de Wally qui est juste insupportable dans ce récit). Entre Troy qui passe son temps à s’apitoyer sur son sort et à se sentir coupable de tout et n'importe quoi même quand il a rien à se reprocher (Parce que oui aux dernières nouvelles repousser les avances d'un mec qu'on connait à peine ça mérite pas les excuses qu'il est obligé de présenter ni l'engueulade qu'il se prend de Wally... O_o) et Bambi... oups Liam (bha oui mais à force de s'extasier tout le livre sur ses airs de faon ou de biche ça porte à confusion aussi -_-) et ses airs de midinette énamourée au 1er regard c'est devenu complétement insipide. En fait les 2 perso auraient pu être très intéressant vu leurs background respectif, c'était même bien partit dans l'épilogue et le 1er chapitre, mais à partir de leur rencontre ça devient ridicule.
Enfin voila, tout cela pour dire que personnellement j'ai eu du mal à arriver au bout de cette histoire et que je ne la conseil pas particulièrement :-s

par Sashy
À demi-mots, Tome 1 : 101 choses à faire avant de mourir À demi-mots, Tome 1 : 101 choses à faire avant de mourir
Lily Haime   
Encore une fois, cette auteure a réussi à me faire vibrer. Si l’idée de départ n’est pas vraiment original – un mourant qui fait une liste des choses qu’il aimerait faire – ce sont surtout l’histoire entre Mia & Jace, leur relation, les aventures qu’ils vont vivre ensemble et la manière dont s’est écrit qui font la différence. Et leurs amis, leurs familles… Une histoire touchante, dont la fin m’a fait pleurer à cause des paroles, des actes des personnages qui sonnent si justes. A nouveau une magnifique histoire. Et même si certains disent de Lily Haime qu’elle ne change pas son schéma d’écriture, ce qui n’est pas entièrement faux, et du coup se détourne de ses livres, moi, je ne me lasse pas de ses écrits mais surtout de sa manière d’écrire, cette sorte de poésie qu’elle met dans ses textes, de ces émotions qu’elle arrive à faire passer dans de simples mots.
Concernant les 2 nouvelles, je les avais déjà lues lors de leur première parution et j’ai apprécié de les relire, surtout Birdie.

par Floreen
Partenariats de Sang, Tome 4 : Réparation de sang Partenariats de Sang, Tome 4 : Réparation de sang
Ariel Tachna   
je n'avais pas trop accroché sur le premier, le deuxième est resté dans ma PAL ; je vois que la série se termine, alors je vais tenter lire les 4 tomes à la suite, c'est bien plus motivant je trouve quand on sait que l'on aura une vraie fin à la fin du livre et pas dans 1, 2 ans ou plus comme beaucoup chez Dreamspinner.
Voilà, j'ai acheté le T3 et précommandé le T4... à voir

par karabass
Les Mésaventures prometteuses de Chance Les Mésaventures prometteuses de Chance
Charlie Cochet   
Une lecture qui assemble mille et une émotions...

Chance Irving est un jeune homme n'ayant pas eu la vie facile. Considéré comme "enfant à problème" il se retrouve dans New York, seul et sans rien en poche. Alors qu'il trouve un refuge, des années plus tard, la rue le rattrape et il entre dans un cercle vicieux où le sexe, la drogue et l'alcool sont les seuls maîtres de sa vie. En plus de sa colère profondément ancrée. Finalement, il fini par rejoindre la Légion étrangère, mais même ici sa colère est toujours aussi présente et les problèmes nombreux. Il est transféré vers une unité composée uniquement de marginaux et d'agitateurs, des personnes comme lui. C'est à ce moment qu'il rencontre Jacky Valentine, son commandant.

La rencontre entre Chance et Jacky est un moment important dans l'histoire, parce qu'on découvre Jacky dans un espace confiné ce qui rend la scène encore plus intime. Ils sont enfermés et la seule chose qu'ils puissent faire c'est parler. Ce que Chance fini par faire, tandis que Jacky tente de réguler sa respiration... J'ai bien aimé cette scène et l'humour qu'elle dégage également. On n'est pas dans une scène chaotique avec des cris et des larmes. Juste de la sincérité et une petite touche d'humour pour alléger l'ensemble. Chance est un jeune homme attachant et sincère. Il est en colère, il se sent incompris et supporte difficilement la vie. Jacky est un homme respecté et ayant le cœur sur la main. Les trois gars, Bobby, Alexander et Jhonnie sont également attachants. Chacun à son histoire, certaines dures, d'autres un peu moins, mais elles sont en quelques sortes identiques, parce qu'ils ont tous souffert d'une façon terrible.

Chance est insupportable, mais sa relation avec Jacky s'installe doucement et on le sent doucement changer. On le voit évoluer de la bonne manière. On voit les liens entre les quatre garçons devenir plus sincère, plus aimable et surtout plus solide.

Charlie Cochet signe un premier tome bourré de colère d'une sincérité profonde. On découvre une vie de misère, une vie qu'ils doivent malheureusement traîner derrière eux, mais où ils ne sont plus seuls. Pas seulement une carte de deuxième chance, mais une carte vie. Parce que c'est ce que Jacky leur permet de faire. Vivre ! L'écriture est toujours aussi sensationnelle et captivante, fascinante même. On plonge dedans tête en avant pour n'en ressortir que plus tard.

Une vraie pépite ! Je n'ai qu'une attente, lire l'histoire de Jonathan.

par Linkward
Histoires de cœur, Tome 1 : Coeur de Loup Histoires de cœur, Tome 1 : Coeur de Loup
Andrew Grey   
Ah, les cow-boys... Ils me font craquer. Bien que je ne sois pas la première fan de Andrew Grey, j'avais bien aimé sa série sur les saveurs de l'amour à défaut d'avoir apprécié mais sans plus sa série Farm.

Dans ce premier tome, nous retrouvons Dakota qui malheureusement s'est vu obligé de mettre un terme à ses études en médecine afin de reprendre le ranch familial. On découvre un homme qui s'offre une semaine de vacances par an et c'est là qu'apparaît Phillip. Phillip que j'ai trouvé formidable et honnêtement j'avais espéré une romance entre les deux hommes mais finalement... Wally est différent, plus mignon, plus gay et gai (oui mes jeux de mots sont cruellement limités) j'ai envie de dire. Les deux fonctionnent.

L'univers autour est superbe. S'il y a une chose que j'apprécie réellement chez Andrew Grey, c'est sa manière de décrire les paysages, un carton plein à chaque fois. En revanche, la romance n'est pas celle que j'attendais. Oui comme dit précédemment, j'avais espéré Dakota avec Phillip (j'avais très mal lu la description). Quoiqu'il en soit, il me manque cette pointe de caractère en plus. C'est un peu trop rapide à mon goût. Mais il est bon de dire encore et encore qu'Andrew Grey écrit toujours avec cette même plume douce et romantique et agréable.

par Linkward