Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
themusik Bronze
Note : 6/10
Incompréhension. Voilà le maitre mot pour parler de cette lecture.

Incompréhension par rapport à la romance, incompréhension par rapport aux amitiés mises en avant ici, incompréhension face à beaucoup de choses de ce récit.

Je rejoins d'autres booknautes qui ont visiblement pensé la même chose que moi, des incohérences, un ton trop précipité parfois, et oui, des changements soudains.
Oui, beaucoup de choses vont trop vite, la romance va trop vite, les changements de comportement sont trop abruptes pour être cohérent.

Dans Masques, tous les personnages sont antipathiques, ou du moins, ne m'inspirent pas vraiment de l'affection. Je ne me suis pas attachée à eux, à Daniel, qui a eu le don de m'agacer par moment.
Je ne comprends pas pourquoi il reste avec ses "amies", mélange de faux semblants et de faux cul incroyable, de jeunes filles infectes entre elles.
Je ne comprends pas la romance, qui n'a aucun sens pour moi, aucune raison d'être. C'est typiquement le genre de romance avec laquelle j'ai du mal. Et tout est pardonné tellement vite, j'ai presque l'impression que la violence de Loan est banalisée tant elle n'est pas condamné par Daniel, alors que la violence parentale, elle, l'est ! Aberrant.

Néanmoins, même si j'ai eu des difficultés à accrocher à l'histoire, je dois avouer que la dernière partie m'a plus plu, m'a pris aux tripes. J'ai ressenti un mélange de colère, de tristesse, de rancœur devant tant de méchanceté, d'injustice, de fausse compassion et attention des gens qui ne pensent qu'à eux même, écœuré, dégoûté par ces comportements.


Conclusion, une lecture en demi-teinte. Beaucoup de choses m'ont déplu, mais la dernière partie rattrape un peu les nombreux points négatifs.
Par le Editer
Mine1205 Diamant
Note : 10/10
j'ai beaucoup apprécié ce livre qui traite un peu de l'homophobie. un très grand changement dans la vie de ce jeune homme vu les antécédant.
Par le Editer
rineska Pas apprécié
Note : 3/10
Rares sont les livres que je n'apprécie vraiment pas, mais ici, il n'y a que la couverture qui vaut le coup. Car le contenant n'est pas du tout à la hauteur de l'emballage... J'ai vraiment du m'accrocher pour le terminer tant les incohérences et les aberrations s'enchainaient, dans un style décousu et clinique. Dommage car la trame avait du potentiel.
Par le Editer
ilovelire Bronze
Note : 7/10
Je suis assez partagée sur ce livre d'un côté il y a pleins mais pleins de points positifs et de l'autre deux trois choses me font tiquer.
L'homophobie latente des personnages
Spoiler(cliquez pour révéler)
: les parents qui font l'autruche
, le côté salaud de beaucoup de personnage, notre personnage principal compris. Mais parfois l'intrigue est trop rapide, l'exposition est un peu maladroite et certains changements sont trop soudains.
Par le Editer
lou02 Diamant
Note : 10/10
Un très bon livre traitant de l'homophobie. Une relation cachée, le violence parentale. Magnifique même si le sujet est poignant et bouleversant.
Par le Editer
John007 Diamant
Note : 10/10
Masques est un roman qui ne laisse pas indifférent. Il séduit ou il déplait, comme le démontrent les avis très divers, mais il fait réagir.
J'ai hésité à l'acheter mais je ne regrette finalement pas mon achat, puisque j'ai été complètement absorbé par l'histoire de Daniel et Loan.
Mon unique conseil serait de se forger soi-même son opinion.
Par le Editer
SashaLiber Pas apprécié
Note : 4/10
Des personnages détestables, des situations qui le sont tout autant.
Je ne suis pas du tout rentré dans l'histoire. Un gamin de 16 ans, avec des parents âgés, aimants et attentifs, qui est décrit comme un consommateur de coups d'un soir et d'excès, juste comme ça, sans rien en dire, sans explication, juste comme argument pour poser le fait qu'il a décidé d'arrêter : avec un personnage de 16 ans, c'était nécessaire. J'ai pas compris et pas réussi à l'imaginer.
Les masques qui tombent à plus de la moitié du livre, comme ça, sans plus d'explications non plus. Il faut juste accepter que pendant la moitié du livre, on a eu affaire à des personnes infectes et tout à a coup "oh hé, c'était une blague ! On est des mecs super !" Impossible ! Il était bien trop tard et sans explications, impossible de suivre le chemin de l'auteur.
Quand à la situation entre les deux personnages, impossible aussi. Elle est tout ce qui me fait grincer des dents (au mieux). Un tortionnaire est un tortionnaire, et les "brimades" vont tout de même loin. La justification d'un père violent et homophobe n'est pas suffisante pour amener la "victime" à tomber amoureuse de celui qui le frappe et l'humilie.
Vraiment, tout tombe comme un cheveu sur la soupe, comme si tout coulait de source et était normal. Cela en devient totalement incohérent.
Que l'auteur ait choisi de construire une histoire avec des personnages horriblement désagréables, pourquoi pas. C'est un risque et un pari osé. Mais alors, cela demande de la précision, de l'accompagnement, de la maturité.
Ici, tout est superficiel, terriblement superficiel, à en devenir effrayant.
Par le Editer
http://www.unbrindelecture.com/2017/04/masques-de-lily-grey.html
Une romance très prenante entre deux adolescents que tout oppose, mais dont l’attirante est incontrôlable et irrévocable. On éprouve toutes sortes d'émotions au fil de la lecture. La religion tient une place importante dans cette histoire et on ne peut que ressentir de l’empathie pour Loan. A découvrir !
Par le Editer
Northstar Pas apprécié
Note : 1/10
Écriture naïve et sans grand intérêt.
Un personnage principal superficiel, sans aucune profondeur, limite détestable et pour qui il est impossible de ressentir la moindre empathie.
Impossible de dépasser 25 pour-cent du livre et encore, je me forçais depuis les premières pages.
Mention spéciale pour les dindes qui entourent le "héros"! Rien que pour s'épargner ces clichés ambulants de "meilleurs amies des gays", ça vaut le coup de ne pas poursuivre sa lecture!
Par le Editer
MAMIKAT31 Or
Note : 9/10
C'est un de ses romans où le coeur bat très vite. La jeunesse et ses préoccupations sont bien documentées. Juste un regret, la deuxième partie aurait pu être plus fouillée et approfondie.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.