Livres
395 223
Comms
1 388 178
Membres
290 178

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Masques ajouté par MAMIKAT31 2017-04-04T13:15:08+02:00

Je suppose que je devrais être content d’avoir quitté mon village de Bourgogne pour une grande ville du Sud, Montpellier. Je ne le suis pas.

La raison de ce changement rend son acceptation d’autant plus difficile. D'accord, les voisins m’ont vu embrasser un garçon dans la rue, et alors ? Cela ne requérait pas de s’exiler à l’autre bout du pays. Je n’ai même pas eu la possibilité de m’expliquer !

La spécialité de ma famille ? Faire l’autruche. Fermer les yeux et attendre que l’orage passe.

Si seulement mes parents n’étaient pas aussi croyants… Fervents catholiques, pour eux, plaisir rime avec péché. Inutile donc de préciser ce qu’ils pensent de l’homosexualité. L’enfer me tend les bras.

Après cet incident, les membres de l’église qu’ils fréquentaient se sont mis à chuchoter sur leur passage, à les éviter. Deux mois plus tard, ils vendaient la maison.

Malgré tout, derrière ce sentiment de colère et de rancœur se cache la reconnaissance. Il y a des adolescents qui sont jetés à la rue, humiliés et martyrisés par leur famille. La mienne a « juste » choisi d’ignorer la vérité. En comparaison, ce n’est pas si terrible.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T12:04:25+02:00

J’enfile des habits pris au hasard dans ma garde-robe et saisis mon sac de natation. Je dévale les escaliers sans prendre le temps de petit-déjeuner et rejoins Loan dehors.

Il m’attend devant le portail dans sa voiture couleur de feu. Je prends place à ses côtés et pose ma main sur la sienne. Il m’interroge du regard.

Je me contente de sourire et, lentement, ses lèvres se courbent à leur tour.

Tout ira bien.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T12:01:22+02:00

Je retire le préservatif avant de le jeter dans la poubelle près du lit. Je me rallonge sur lui et il me laisse l’embrasser, l’air ailleurs.

— Est-ce que tu veux toujours sortir avec moi, maintenant ? finit-il par demander.

Il évite mon regard, embarrassé.

— Cette question est si conne que je vais prétendre que je n’ai rien entendu.

Il se tend contre moi.

— Tu crois que si tout ce que je voulais, c’était ton cul, je serais là à te faire des câlins comme un Bisounours ? explicité-je.

Il fronce les sourcils, perplexe.

— T’es vraiment bizarre, comme mec. Je… je me demande pourquoi je sors avec toi.

Un battement de cœur. Je le fixe, incertain. Ai-je bien compris ? Son regard fuyant me donne la réponse que je cherche. Je m’évente dramatiquement le visage.

— Je suis mort, c’est ça ?

Il hausse un sourcil blasé.

— De mieux en mieux. T’as perdu ton cerveau dans la bagarre, c’est ça ?

J’éclate de rire et l’embrasse. Oui, je suis définitivement au paradis.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:51:27+02:00

Quelqu’un a-t-il déjà essayé de camoufler une morsure ? Parce que j’ai l’empreinte dentaire de Loan incrustée dans le cou et que ce carnage multicolore peut difficilement passer pour une piqure d’insecte.

Je réajuste mon foulard noir et soupire. Je me considèrerai chanceux si personne ne me demande de le retirer avant la fin de la soirée. Mes parents m’ont pris par surprise en m’apprenant au dernier moment que je devais les accompagner à une réception mondaine. Je n’ai ainsi pas eu le temps d’appliquer du fond de teint sur la morsure.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:50:32+02:00

Je croise Loan deux jours plus tard, au détour d’un couloir. Nous sommes seuls, sans témoins. Je vis la scène au ralenti. J’ai tant de choses à lui dire, pourtant aucun son ne sort de ma bouche. Nous nous fixons en chiens de faïence. Je m’attends à un mot, un geste, un regard. Un signe de remords. N’importe quoi. Je n’obtiens rien de ça. Il s’écarte en passant près de moi, les yeux rivés au sol.

Et juste comme ça, mon cœur se brise à mes pieds.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:47:40+02:00

J’hésite à lui révéler l’embarrassante vérité.

— J’aurais dû m’habiller autrement.

Il me fixe avec incrédulité.

— Tu penses vraiment que je me préoccupe de tes fringues ?

— Eh bien, un peu quand même, j’espère, marmonné-je.

— Je m’intéressais à l’emballage quand j’avais deux ans. Maintenant, je préfère jouer avec le cadeau.

— Heu… Merci… Je crois.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:46:01+02:00

Loan farfouille dans sa poche et en retire le prospectus que je lui ai donné. Je pense pendant un instant qu’il va le déchirer. Au lieu de ça, il sort son téléphone.

Je ne comprends ce qu’il fait que lorsque mon portable se met à vibrer. Je vérifie que nous n’avons pas attiré l’attention de nos familles avant de lire son message.

« On avait dit PAS EN PUBLIC »

Je pouffe discrètement. Mon père nous interroge du regard et je lui adresse un sourire angélique. Il lève les yeux au ciel et se replonge dans la conversation. Ma mère prend nos assiettes et nous sert, en parfaite hôtesse qu’elle est.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:45:04+02:00

Il approche son visage du mien, indécis, et je ferme les yeux quand nos bouches se touchent. Mon corps entier est électrisé par la vague de désir qui me submerge. J’humidifie ses lèvres gercées du bout de la langue et il en profite pour approfondir le baiser.

Ses mains parcourent mon dos, mes fesses, tandis que je m’agrippe à sa taille. Il rapproche nos deux corps afin que nos queues se touchent.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:40:02+02:00

Deux heures plus tard, Nadia et Oriane dorment toujours. Je laisse un mot à leur attention sur la table du salon avant de rentrer chez moi. Je trouve la maison vide. Des bribes de conversations me reviennent alors. Je revois ma mère durant le petit déjeuner de la veille me prévenir qu’ils seraient absents cet après-midi.

Je soupire et m’assieds à la table du salon. Je me surprends à fixer le jardin des voisins et me force à détourner la tête. Peu importe ses raisons, il a épuisé ses chances.

Afficher en entier
Extrait de Masques ajouté par ilovelire 2017-06-26T11:39:35+02:00

Si je devais décrire cette soirée en un mot, ce serait « catastrophique » que je choisirais. J’ai eu du mal à bander, puis j’ai été pris de remords. En plein milieu. Ça a duré des heures, Laurent a dû se résigner à terminer seul. Il m’a assuré que ce n’était pas grave, sauf que ça l’est. Je me sens profondément humilié.

Tout en se rhabillant, Laurent m’annonce qu’il doit se rendre à une fête qu’organisent d’anciens amis communs. Il insiste pour que je l’y accompagne, pour la forme. Je décline poliment son offre.

Je pars de chez lui aux premières lueurs. Il n’est pas rentré de la nuit. Je supprime son numéro de mon téléphone. Je ne le reverrai pas.

Afficher en entier