Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MathieuInWonderland : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Potion magique de Georges Bouillon La Potion magique de Georges Bouillon
Roald Dahl   
je l'ai lus à l'école, en CE2, et je l'ai trouvé superbe, avec de l'humour, du fantastique, et une petite pointe de je ne sais quoi qui a en plus relevé le gout du livre que j'ai donc dévoré en me régalant énormément !!!

par Emeuraude
Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 1 : La Couette de l'oubli Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 1 : La Couette de l'oubli
John Lang   
Amateurs de Fantasy Burlesque vous allez être servi!
Un Ranger un brin trouillard, une Elfe niaise aux formes généreuses, une Sorcière qui a du mal a contrôler ses sorts, un Nain ronchon, un Barbare sans cervelle et un Ogre toujours affamé; voila une fine équipe de niveau 1 qui décide de partir à l'aventure.
Fou rire garanti! ;)

par Heavy
Charlie et le grand ascenseur de verre Charlie et le grand ascenseur de verre
Roald Dahl   
J'ai quand même préféré le premier tome, mais celui-ci est bien. Il est vraiment écrit pour les plus jeunes, alors il faut conserver une âme d'enfant pour l'apprécier à sa juste valeur, je pense. Dans tous les cas, c'est bel et bien le même style fluide et agréable de l'auteur que j'ai retrouvé avec un grand plaisir !
La Tempête La Tempête
William Shakespeare   
L'une de mes oeuvres favorite avec "Hamlet" de Shakespeare. Un senario fot intéressant et des personnages surprenant- le fait d'insérer de la magie dans l'histoire, donne une ambiance féerique plaisante.
Le K Le K
Dino Buzzati   
Un livre splendide, reprenant les thèmes chers à Dino Buzzati, à savoir l'angoisse de la mort, la déchéance et le sens de la vie, avec beaucoup d'humour. Un chef d'oeuvre.
L'Héritage et autres nouvelles L'Héritage et autres nouvelles
Robin Hobb   
Alors, avant de commencer, vous n'êtes pas sans savoir que Megan et Robin sont le même auteure... Cependant, il est vrai que les deux ont un univers bien distinct (j'avoue que j'accroche en général moins sur les romans de Megan alors que je suis fan de Robin, bref). Déjà, j'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteure explique en prologue la génèse de ses différents pseudos et style d'écriture. De la même façon j'ai apprécié le fait que chaque nouvelle soit contextualisée par une note explicative. Maintenant, je vais passé à mon avis sur chaque petite histoire ^^


* Une note de lavande de Megan Lindholm : Là, on est dans la SF pure (je ne pensais pas que l'auteure s'était attaquée à ce genre). Ce que j'ai apprécié c'est qu'au début on pense être dans une chronique triste mais banale de la vie d'un pauvre gamin qui doit veiller sur sa mère droguée et sa soeur et d'un coup on bascule dans l'irréalité totale avec l'apparition des Skoags ... La fin était certes prévisible mais j'ai bien aimé cette nouvelle !

Ma note : 7/10


* La dame d'argent et le quadragénaire de Megan Lindholm : Changement d'ambiance avec cette nouvelle qui nous emporte dans un monde de magie et de fantasy. Tout du long, on se demande, à l'instar de l’héroïne si la magie est vraiment encore présente dans ce monde. Jusqu'à la chute que je ne spoilerai pas

Ma note : 6/10


* Coupure de Megan Lindholm : Une sorte de dystopie futuriste sous fond de droit des femmes. J'ai aimé les personnages et l'histoire qui fait quand même froid dans le dos. J'ai adoré la chute. C'était court mais c'était une excellente nouvelle

Ma note : 8/10


* Le cinquième chat écrasé de Megan Lindholm : Ouch ça c'était bien barré ! Mais j'ai trouvé toute l'histoire absolument hallucinante (d'un certain côté, ça m'a fait pensé à du Stephen King dans sa bonne période). J'avoue que comme l'héroine, j'ai eu du mal à y croire mais au final, une fois de plus la chute était excellente (la dernière phrase m'a tuée)

Ma note : 6,5/10


* Chats errants de Megan Lindholm : Décidément les chats se taillent la part du lion dans ce recueil. L'histoire est une fois de plus étrange mais j'ai adoré le personnage de Lonnie, la vrai reine de matous errants. Le tout est vraiment bien écrit et une fois de plus, la chute est excellente

Ma note : 6,5/10


* Finis de Megan Lindholm : Cette fois, on est dans la bit lit dans cette courte nouvelle qui parle de la valeur de l'immortalité face à l'amour. Le personnage de la veuve est très intrigant et, même si on devine la chute, on pardonne à l'auteure

Ma note 6,5/10


* Boite à rythmes de Megan Lindholm : Encore de la dystopie avec cette histoire de pro création qui fait froid dans le dos quand à un avenir possible ! J'ai adoré le personnage principal, son caractère et la manière dont l'auteure démontre au bout du compte qu'il est vraiment fait pour le travail qu'il occupe !

Ma note : 7,5/10


* L'héritage de Robin Hobb : Bon bah clairement, c'était déjà à demi gagné vu que j'ai retrouve avec grand plaisir le bois sorcier et l'amulette (qui ressemble à celle du personnage des Aventuriers de la Mer). Le personnage de Cerise est attachant et j'ai apprécié sa "croisade" inspirée par le bois sorcier visant à récupéré ce que Howgarth lui a volé ... On retrouve avec bonheur l'univers du Terrilville qu'on a connu au début de la saga et j'ai bien aimé croisé certains Marchands et bien entendu découvrir la famille Landis !

Ma note : 8/10


* Viande pour chat de Robin Hobb : Ma favorite du recueil (le fait que l'histoire se situe dans l'univers des 6 Duchés et que le héros soit Marmelade, un chat , n'y est sans doute pas pour rien !) Donc dans cette nouvelle, on parle de Vif et on s'attache vite à Romarin, l'héroine prête à presque tout pour défendre son bien de l'homme qui l'a abandonnée enceinte. Le personnage de Pell est odieux à souhait ! Mais le top c'est Marmelade, j'ai adoré suivre les pensées du chat et la manière dont il se rend compte qu'il va devoir défendre son territoire de l'envahisseur. Pour le coup, je trouve que l'auteure a vraiment bien réussi à se mettre dans la peau d'un chat et j'ai beaucoup aimé le machiavélisme de ce dernier. Une super nouvelle !

Ma note : 8,5/10


Ce que j'aime : le fait que les chats soient vraiment au centre de plusieurs histoires, les nouvelles dystopiques et celles qui reprennent l'univers des 6 Duchés et de Terrilville


Ce que j'aime moins : certaines nouvelles de Mégan étaient un peu trop barrées pour moi mais je lui pardonne rien qu'à cause des chutes !


En bref : Un très bon recueil qui permet de se rendre compte de la diversité de la palette d'écriture et de genre de l'auteure


Ma note :


7/10

par JessSwann
Le peuple des rennes : L'intégrale Le peuple des rennes : L'intégrale
Robin Hobb   
Tout ce que je peux dire, c'est que je suis frustrée par la fin u.u
Bon non, ce n'est pas vrai, j'ai vraiment aimé ce livre. Certes, ce n'est pas le meilleur de l'auteur, mais néanmoins il se défend bien. Les personnages sont attachants (même si j'ai eu un peu de mal avec Kerleu et ses principes machistes inculqués par cet imbécile de chaman), j'ai vraiment aimé voir la relation se tisser entre Tillu et Heckram, ainsi que les autres personnages qui sont tous si réalistes, avec une dimension propre. J'avais un peu peur de tomber sur un peuple primitif auquel je ne saurais pas m'attacher, comme il arrive parfois quand un récit se passe aux alentours de la préhistoire, mais ce ne fut vraiment pas le cas ; on comprend leur façon de vivre et on la respecte.
Maintenant, parlons de la fin. Sérieusement, Robin Hobb, pourquoi nous faire un coup pareil ?! On SAIT que cette histoire était appelée à avoir une suite. On le sait, on le sent. Et je parie qu'il y a un morceau du "Peuple des Rennes : Tome 3" qui traîne dans son ordinateur, au fin fond d'un dossier nommé "abandons". Quelle que soit la raison de cet avortement, il me laisse définitivement sur ma faim (sans rien gâcher de l'histoire, tout de même).

par MissMokka
Eleanor Eleanor
Holly Black   
Un roman jeunesse qui partait bien, et dont la lecture a été plutôt plaisante. Alors il a ses défauts, forcément, assez nombreux même, mais il est plutôt pas mal, à moins d'avoir des attentes trop hautes au début.

Ce qui me plaisait, c'était l'histoire autour d'Eleanor. L'histoire de la gamine, réincarnée en poupée, une poupée plus ou moins effrayante. L'idée était franchement géniale : une poupée faite en cendre d'os humain, une gamine morte bien trop tôt... L'auteur est partie sur des idées qui avaient beaucoup de potentiel. On aurait pu avoir une histoire effrayante et originale, dans un univers unique. Bon, autant clairement dire que ça n’a pas été le cas. Malheureusement, ça reste assez secondaire, et j'ai trouvé ça vraiment dommage. Si l'histoire était plus centrée là-dessus, je crois que j'aurais vraiment pu adorer.

Mais en l'occurrence, l'auteur a préféré s'appuyer sur l'aspect "quête" d'une sorte de roman d'aventure pour enfants, avec leurs problèmes, qui sont assez prévisibles quand on y pense. Les protagonistes sont très jeunes, pas encore tout à fait dans l'adolescence (bon, ça nous évite pas l'histoire d'amour qu'on voit venir à des kilomètres, mais elle est tellement secondaire et enfantine , qu'on y accorde pas la moindre attention). Alors développer ce que c'est que grandir, hum... C'est pas forcément très original, voire cliché, même si c'est plutôt bien fait, donc je ne râlerais pas trop là-dessus. Les relations entre les personnages aussi, sont un point un peu trop important à mon goût, mais encore une fois, bien fichu. Je trouve que tout ça prend bien trop de place par rapport à l'affaire d'Eleanor. D'autant plus que le côté jeu qui faisait appel à l'imagination des personnages était agréable un moment, mais n'a pas forcément pris une tournure adaptée.

Autre aspect que j'ai plutôt bien aimé, c'est les interrogations qu'on se pose tout le long, et qui même à la fin ne sont pas vraiment résolues, c'est de savoir si tous les éléments surnaturels étaient bien réels, ou s'il s'agissait de l'invention des protagonistes, notamment de Poppy. Il aurait été facile de fondre l'histoire sous un fantastique grotesque et pas forcément très crédible. L'auteur a su garder la vraisemblance, au point cette histoire de fantôme, reste justement une histoire dont on ignore s'il s'agit d'autre chose qu'un jeu.

Ceci-dit beaucoup trop de questions sont restées sans réponse. Les fins ouvertes, ça peut être bien, mais pas à ce point. J'ai vraiment eu l'impression qu'il manquait toute une partie du livre, et une intrigue plus profonde de la poupée fantôme et ce qu'elle cachait, qui aurait dû être le point central du livre, et qui ne l'est finalement pas du tout. Sur ce point, je suis vraiment déçue.


par Jenna95
La Mécanique du cœur La Mécanique du cœur
Mathias Malzieu   
Superbe duel entre deux hommes pour les beaux yeux d'une demoiselle. Je l'ai dévoré !

La métaphore poétique est omniprésente et naît dans chaque mot, chaque phrase, chaque page de cet ouvrage. Ce conte « cinématographique » rappelle l'univers de Burton. On devine facilement que Jack, c'est Mathias Malzieu. Miss Acacia est la muse amoureuse Olivia Ruiz. Une belle histoire d'amour sur l'amour et ce qu'elle entraîne aussi avec elle (la haine, la jalousie, l'abandon, le doute, la mort...)
Kick Ass, Intégrale Kick Ass, Intégrale
John Romita Jr    Mark Millar   
Comme beaucoup, j'ai vu le film avant d'acheter le comic. J'ai réellement énormément apprécié les deux mais j'ai trouvé que le comic pêchait par un côté vraiment trop gore quelques fois. J'ai aussi préféré l'histoire de Hit-Girl et Big Daddy dans le film plutôt que dans le comic. [spoiler]Faire de Big Daddy un simple comptable qui a finalement enlevé sa famille à sa mère, je pense que cela desservait réellement le personnage que je trouvais attachant jusque là.[/spoiler]

par syl1984