Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mathilde-14 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Ugly love Ugly love
Colleen Hoover   
Alors là. .. waw. Chapeau bas Colleen Hoover.
Ce qui m'a le plus bouleversé dans cette histoire c'est ce que j ai ressenti par rapport aux personnages. C'est la premiere fois que je lis une romance ou j ai l impression que les personnages sont vivants. Vraiment vivants. La seul fois ou j ai du faire une pause dans ma lecture c etait pour aller au restaurant et Miles et Tate étaient là avec moi. Encore et toujours.
Ce livre a tout pour plaire. L ecriture, les jolies phrases, les scènes d'amour qui ne sont pas supposées être des scènes d'amour, les mots, les regards,... j en ai eu les larmes aux yeux. Ce livre m'a donné envie de tomber amoureuse, quitte à ressentir la douleur qui accompagne l'amour, parce que c'est inévitable. La perfection n'existe qu'avec l imperfection, dit on. Cette histoire m'a retournée, émue et fait ressentir des choses que je croyais enfouies en moi à jamais.
Un immense coup de coeur.

par Lulla-By
Calendar Girl, Tome 3 : Mars Calendar Girl, Tome 3 : Mars
Audrey Carlan   
J'ai beaucoup aimé l'histoire de Mia en mars car il y a une certaine leçon de vie qui m'a beaucoup touchée dans celle-ci.

Mia va travailler pour un PDG italien qui n'accepte pas qui il est vraiment aux yeux des membres de sa famille et aux yeux du monde médiatisé d'où il vient.
Mia va l'aider à accepter que sa famille n'a pas le droit de gâcher son bonheur à cause de normes sociales et familiales.

On retrouve aussi notre beau Wes et j'ai beaucoup aimé les passages Mia/Wes !

J'ai hâte de lire la suite mais aussi d'être à décembre pour savoir le dénouement ;)
Calendar Girl, Tome 2 : Février Calendar Girl, Tome 2 : Février
Audrey Carlan   
https://lmedml.com/2017/02/10/calendar-girl-2-fevrier-audrey-carlan/

J’avais hâte de retrouver Mia et de faire connaissance avec Alec, ce célèbre peintre français. Mia va être sa muse durant le mois de février et constituer l’oeuvre « L’amour sur toile ». Telle une thérapie, Mia va apprendre énormément aux côté d’Alec.

J’avoue que comme beaucoup de lectrices j’avais beaucoup d’interrogations avant de commencer ce second tome. Mia va-t-elle oublier Wes ? Comment va-t-elle appréhender sa mission avec Alec ? Comment va-t-elle gérer le côté sentimental et sexuel de sa seconde mission ? Vous aurez toutes les réponses à la fin de ces 153 pages.

Ce mois de février sera riche en émotions pour notre héroïne. Elle passe très vite à autre chose en ayant tout de même des pensées pour Wes. N’oubliez pas que Mia est une jeune femme qui tombe très facilement amoureuse, c’est un défi de taille pour elle que de vivre cette aventure en acceptant naturellement tout ce qui va lui arriver pendant cette année. Elle ne se refuse rien et va apprendre à s’aimer.

Alec n’est pas Wes… D’ailleurs je n’ai même pas envie de les comparer tellement ils sont différents. Si l’accent français d’Alec m’a quelque peu énervée à certains moments, j’ai adoré son personnage atypique. Alec est un artiste, un homme totalement à part, un illuminé qui vit pour son art et qui a une conception de l’amour très intéressante. Il ne manquera pas de faire vivre à Mia un mois de février exceptionnel.

Audrey Carlan signe là une suite à la hauteur de mes attentes. Le concept est vraiment excellent. Le format de la saga ne me frustre pas du tout parce que c’est ce que l’auteure à cherché à transmettre à ses lecteurs. Je sais que chaque mois je vais découvrir une nouvelle facette de Mia et ce qui est génial c’est que je vais la découvrir en même temps qu’elle parce que chaque mission va lui faire ouvrir les yeux sur son existence et ça c’est carrément dingue.

J’ai ressenti énormément d’émotions avec cette suite. L’amour nous y est décrit comme un art et c’est tout un art de s’aimer. Février est une ode à l’amour, à l’acceptation de soi, un message résolument positif pour toutes les femmes qui manquent de confiance en elle. La beauté est partout sous toutes ses formes et Audrey Carlan nous le démontre avec beaucoup de justesse et de tact.

L’érotisme est un élément essentiel de cette saga, et là encore l’auteure fait un sans faute. Les scènes sont chaudes sans être vulgaires. Elles apportent le côté léger au roman et pourtant Audrey Carlan arrivent à les rendre indispensables dans la dynamique de l’histoire avec sa plume piquante et addictive. Le thème de l’art est vraiment bien exploité avec son authenticité et ses excentricités, un tome vraiment original. L’humour vient ponctuer tout le récit et rend Mia encore plus attachante.

En bref, ce second tome me confirme que cette saga à un énorme potentiel. Avec un concept révolutionnaire, Audrey Carlan nous captive avec une héroïne moderne qui a tout à apprendre de cette année. Alec est un personnage que j’ai aimé malgré ses petits défauts et j’ai adoré le duo qu’il a formé avec Mia. L’alchimie qui s’est dégagé de leur couple m’a transportée et je ne garde que le beau message de ce mois de février. L’amour est un art et c’est un art d’apprendre à s’aimer.
Honeytrap Honeytrap
Olivia Miller   
Voici un livre un peu inhabituel dans le milieu de la romance. Car si avec le 4ème de couv, on est complètement dans le thème, le style de l’auteure, lui, est atypique. Elle s’adresse directement aux lecteurs, comme si elle racontait une histoire et présente ses personnages avec un regard acéré et une certaine froideur, dans un style « so british » (difficile à définir : un mélange d’humour grinçant et de balais dans le cul !). Par moment, elle nous livre même ses propres réflexions sur un ton toujours très sarcastique. Alors évidemment, ça change complètement des styles d’écriture habituels en romance, et j’avoue que ça n’a pas été évident pour moi de rentrer dedans.
En plus, la rencontre des 2 héros n’arrive qu’à 30% du livre, autant dire qu’il y a quelques longueurs et une multitude de détails sur des événements qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire (comme par exemple la répétition générale de Grace ou sa représentation théâtrale).
Dans la 1ère partie du livre, j’ai carrément survolé certains paragraphes. Mais je me suis accrochée tant j’étais intriguée par le style de l’auteure, la tournure que prenait le scénario et la façon dont tout cela était mené.
Et finalement, je n’ai pas regretté. La 2nde partie du livre est plus prenante. L’histoire s’accélère et de nombreux rebondissements pimentent le tout. La personnalité de Riley/Marilyn s’affine ou s’affirme également. On la comprend mieux. Elle qui paraissait si froide et vide au départ, s’éveille doucement à la vie. Alors même si on ne partage pas toujours ses choix (surtout quand on la voit s’enferrer dans le mensonge), on la suit dans sa difficulté à abandonner Marilyn.
Au final, ce roman plutôt court (à peine 200p) tient bien la route, même si avec un thème pareil on aurait pu espérer avoir beaucoup mieux en termes de romance, d’évolution des sentiments et de jeux de séduction….

par Nene33
Le contrat, Tome 2 Le contrat, Tome 2
Tara Jones   
Gros coup de coeur pour cette série. J'ai dévoré chaque page. Et lorsque je suis arrivée à la fin : non!!!!!! Ça ne peut pas finir comme ça. Je dois connaître la suite c'est obligé. À suivre de près.....

par audiemp
Le contrat, Tome 1 Le contrat, Tome 1
Tara Jones   
J'ai découvert la parution de ce livre vendu en kiosque avec un magazine télé sur Instagram. J'ai lu la 4ème de couverture et j'ai tout de suite filée chez mon marchand de journaux.
Et je n'ai aucun regret, ce petit livre est extra. J'ai passé un très bon moment.

Nous faisons donc la connaissance d’Agneline qui est sur le point de signer un contrat en vue d'un mariage avec Geoffrey Lancaster pour effacer les dettes de son père. Elle a trop honte d'en parler ses amis car elle trouve cette solution dégradante mais elle n'en a pas d'autre pour se sortir la tête de l'eau. Mais, pourquoi Lancaster lui propose-t-il ce genre de contrat ?
Nous assistons donc à la connaissance entre Angeline et Geoffrey, à la préparation, la signature du contrat et à la préparation du mariage. Vu comme ça, cela peut paraître tout simple voir ennuyeux mais Angeline est une héroïne extra comme je les aime, elle est forte mais avec ses fragilités, déterminée, a beaucoup d'humour et d'autodérision, ne se prend pas la tête mais se pose les bonnes questions et n'ai pas en pâmoison toutes les 10 secondes devant le très beau Geoffrey Lancaster. Quant à lui, nous n'apprenons pas grand chose sur lui, il nous lâche quelques infos -lors des quelques fois où il est le narrateur - mais il reste intrigant et mystérieux mais très attachant.
Ces héros sont entourés d'amis très proches qui ont aussi leur importance ; les meilleures amis d'Angéline la soutiennent et l’accompagnent dans sa démarche sans la juger. Les meilleurs amis et associés de Lancaster sont aussi mystérieux que lui.

La plume de l'auteure est addictive - j'ai dévoré les 207 pages-, rythmée, légère, juste, précise, pleine d'humour. J'ai beaucoup aimé le côté très humain qu'elle a su donné aux personnages. Nous n'avons pas une jeune femme "qui mouille sa culotte toutes les 30 secondes" mais qui prend son temps (malgré une une très forte attirance pour Geoffrey) et vit dans une réalité.

Bref, j'ai beaucoup aimé, j'ai passé un très bon moment, vivement le tome 2 qui sera publié le 28 juillet.

http://leslecturesdenini.blogspot.fr/2016/07/le-contrat-tome-1-de-tara-jones.html
La Trilogie Italienne, Tome 3 : Tout Entière La Trilogie Italienne, Tome 3 : Tout Entière
Irene Cao   
Hum une trilogie sympathique mais j'avoue que le jeu du chat et de la souris m'a très vite lassé. Ce dernier tome n'est pas l'explosion à laquelle je m'attendais mais c'est en quelque sorte la suites des autres.
Bref j'ai apprécié mais pas adoré. Dommage

par Kuchikie
La Trilogie Italienne Tome 2 : Pour tes lèvres La Trilogie Italienne Tome 2 : Pour tes lèvres
Irene Cao   
Ce second tome m'a vraiment dérangé tant Elena prend de mauvaises décisions...

Elle se laisse encore plus manipuler que dans le premier et n'a que très peu d'amour propre. On attend qu'elle dise "stop" et quelle frustration pour le lecteur que de la voir descendre aussi bas...

[spoiler]Elle se dit amoureuse de Filippo et pourtant le trompe encore et encore...[/spoiler]

Leonardo est vraiment un sale type, égoïste et méchant. [spoiler]Comment peut-il se déclarer et la laisser tomber comme une pauvre me*de sous prétexte que sa femme revient vers lui? Il se moque du surnom que Flippo donne à Elena, se moque du fait qu'elle veuille rester avec Filippo car c'est une relation seine et confortable. Alors que lui reste avec sa femme au nom du passé alors qu'il aime Elena. Non mais on croit rêver.[/spoiler]

J'apprécie beaucoup Filippo et son amour est vraiment beau et pure. Il mérite d'être heureux.

par Tiaa-Noda
La Trilogie italienne, tome 1 : Sur tes yeux La Trilogie italienne, tome 1 : Sur tes yeux
Irene Cao   
une romance érotique en trois tomes, donc celui-ci est le premier, avec son lot d'hésitations, de secrets, de revirements...... Chaud, chaud, chaud !
Pour les fans de ce genre de littérature, voilà le roman idéal pour les vacances, à lire sur la plage !
Mais, me direz-vous, qu'est-ce que ça vaut ? C'est vraiment bien ? A cette question, on en peut s'empêcher de répondre par comparaison avec une autre trilogie bien connue, vous savez, les cinquante nuances.....entre gris clair et gris foncé.
Et là, je vous le dirai tout net : pour moi c'est beaucoup mieux que les 50 nuances ! Pourquoi ? Parce que cette trilogie, au moins, elle n'est pas en noir et blanc, elle est en couleurs ! C'est facile à comprendre, par exemple pour les personnages, on a d'un côté Anastasia, journaliste malgré elle, et Christian, homme d'affaires. De l'autre, une restauratrice en peinture, Elena, et un cuisinier d'exception, Leonardo. Cela suffit à nous offrir des plaisirs beaucoup plus colorés et riches en saveur que ceux, assez noirs effectivement, offert par E. L. James.
Enfin, tout est affaire de goût, et il n'y a pas réellement concurrence entre les deux, qui sont publiés chez le même éditeur. A vous de voir.
Bonnes vacances !

par Bookeny
Marked Men, tome 4 : Nash Marked Men, tome 4 : Nash
Jay Crownover   
Après Rule, Jet et Rome vient l'histoire de Nash le gentil garçon ! Son histoire aussi complexe que celle de ses amis raviront les fans de la série Marked Men ! La série continue avec Rowdy le garçon sympa qui à un lourd passif et ensuite Asa ! La série vaut le détour ! Bonne lecture ;)

par Ryzel
  • aller en page :
  • 1
  • 2