Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mathilde69 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Âmes croisées Les Âmes croisées
Pierre Bottero   
Un livre beau, beau à en pleurer.
Une héroïne, Nawel, qui est loin d'être parfaite, qui frôle même parfois le détestable. Celle à qui nous, lecteurs, ressemblons le plus.
Des amis formidables toujours prêts à l'épauler.
Des guerriers fabuleux et mystérieux.
Une quête d'elle-même, des morts, des pleurs, des regrets.
Et enfin l'apaisement.
Qui se termine sur une question, question à qui chacun est libre de répondre comme il veut... Car, comme à toutes les questions, il y a deux réponses : celle du savant et celle du poète...
Soyez prêts à vous regarder en face, à vous remettre en question, à pleurer, à sourire, à rire, à réfléchir.
Et lancez-vous.

par Vavi
L'Autre, Tome 1 : Le Souffle de la Hyène L'Autre, Tome 1 : Le Souffle de la Hyène
Pierre Bottero   
J'adore comment Pierre Bottero est arrive a reunir toutes ces histoires en un seul univers, Quand les personnages des differentes histoires se croisent, cela cree un choc de tonnerre!!!

par Roxye
La belle et la bête La belle et la bête
Patrick Sobral   
J'ai adoré cette BD, c'est une revisitation de La Belle et la Bête, les dessins sont magnifiques et les personnages attachants!

par Unique
M.O.N.S.T.R.E, Tome 4 : Rire de satyre M.O.N.S.T.R.E, Tome 4 : Rire de satyre
Hervé Jubert   
Un 4° tome dans la même lignée que les précédents, encore plus rapide à lire peut-être. Nous en sommes au S de monstre donc à Sam. Et S pour Satyre aussi. On avance pas mal dans la recherche des chimères comme dans la famille de Milo. La suite risque donc de s'accélérer!

par obelix
M.O.N.S.T.R.E, Tome 3 : Rêve de hyène M.O.N.S.T.R.E, Tome 3 : Rêve de hyène
Hervé Jubert   
Titre : Rêve de hyène

Série : M.O.N.S.T.R.E

Auteur : Hervé Jubert

Editeur : Rageot

Date de parution : 01/10/2014

Résumé : Ébranlé par la disparition de Rolf et la trahison du faux Émile, le groupe M.O.N.S.T.R.E accueille le vrai Émile, rescapé comateux du séisme d’Haïti. Nathan, l’Éthiopien, sent qu’il n’est plus lui-même. Son père, inquiet, le renvoie en Europe en lui confiant un mystérieux talisman. En Sicile puis en Grèce, Nathan suit la trace d’un jeune clandestin égyptien qui semble souffrir du même mal que lui. Ils se transforment en garous. À Oxford, profitant de l’absence de Milo en quête d’un refuge pour les chimères, le chasseur s’infiltre au cœur du manoir Tindelli… Le groupe M.O.N.S.T.R.E pour Milo, Onde, Nathan, Sam, Takiko, Rolf et Émile, réunit une troupe cosmopolite qui partage la même curiosité pour les animaux fantastiques. Sillonnant la planète pour leur porter secours et contrecarrer les funestes projets du Chasseur, ils découvrent tour à tour le monstre qui est en eux et la part d’humanité de chaque créature.

Mon avis : Ce troisième tome est riche en rebondissements et imprévus. Certaines découvertes que l’on fait au cours de notre lecture nous amène à nous questionner encre plus.

J’ai apprécié le fait qu’on en découvre plus sur Nathan, qui est un personnage assez énigmatique et secret. Son comportement au début du roman est assez étrange, car on n’est pas habitué à autant de « sauvagerie » de sa part. Au cours de ce tome, on découvre également des choses sur les autres personnages, et on sent qu’on n’est pas au bout de nos surprises !

Plus j’avance dans cette série, plus j’ai hâte d’en connaître la suite. L’intrigue est envoûtante et tout simplement inoubliable.

Nombre d’évènements qui se produisent nous intrigues et s’avèrent déroutants, mais cela n’a d’autre effet que de nous rendre plus impatients d’avoir les réponses à nos interrogations !

Ma notation :

Coup de <3


par Reb1107
M.O.N.S.T.R.E, Tome 2 : Larmes de sirène M.O.N.S.T.R.E, Tome 2 : Larmes de sirène
Hervé Jubert   
Agréable lecture, ce n'a pas était un coup de cœur mais je l'ai bien apprécié... Les couvertures sont très belles.

par madelayne
M.O.N.S.T.R.E, Tome 1 : Cœur de harpie M.O.N.S.T.R.E, Tome 1 : Cœur de harpie
Hervé Jubert   
Très bon livre mais il devrait y avoir plus de détails aux moments importants...

par madelayne
M.O.N.S.T.R.E, Tome 5 : Souffle de centaure M.O.N.S.T.R.E, Tome 5 : Souffle de centaure
Hervé Jubert   
Je l'ai bien aimé même si j'ai l'impression d'avoir survoler l'histoire c dommage...

par madelayne
Monstre tome 6 : Sang de Gorgone Monstre tome 6 : Sang de Gorgone
Hervé Jubert   
Comment on fait pour avoir le livre ????


par cle-jan
PhonePlay PhonePlay
Morgane Bicail   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/01/24/phoneplay-morgan-bicail/

PhonePlay est un livre qui m’avait attirée dès son annonce. Son résumé et sa couverture me bottaient, donc c’est sans surprise que je me suis rapidement jetée sur ce livre sitôt paru. Sauf que, voilà… Installez-vous bien, ça va être long, mais je vais essayer d’exprimer au mieux mon ressenti général sur cette lecture…

Je ne vais pas prendre de pincettes : je n’ai pas du tout aimé ce livre. Pourtant, le young adult c’est mon dada, ma came comme on dirait. J’adore ce genre, j’en raffole, et j’ai tendance à être gaga devant les relations sirupeuses à souhait de ces chers adolescents. Mais j’ai eu l’affreuse sensation dès les premières pages que ça n’allait pas le faire du tout ici. Comme si j’étais trop vieille pour apprécier le style de l’histoire. Et se prendre ses vingt-sept années en pleine tête, ce n’est pas vraiment très agréable.

J’ai eu cette impression de m’être faite avoir sur la marchandise. Et je me sens vraiment coupable de ressentir cela. Car il ne faut pas oublier que l’auteur est toute jeune – seulement quinze ans – et je suis admirative de sa volonté d’écrire. Sauf que, pour ma part, cela n’excuse pas tout. Surtout à ce niveau là de l’édition : je m’attends à quelque chose de bon, et pas autant cliché à souhait. Je vais être sévère, et je m’en veux vraiment de ressentir cela pour l’auteur. Mais voilà : pour moi c’était fade, creux, et complètement futile. Et je vais essayer d’être la plus claire possible sur les raisons de ce ressenti.

Déjà, dès le début, je savais que ça n’allait pas le faire avec Alyssa, l’héroïne. Et la suite de l’histoire n’a fait que confirmer ce sentiment. Décrite comme une jeune fille « intelligente, rebelle, intéressante et libre », j’ai pourtant eu envie de la tarter dès le premier paragraphe ; ce n’est qu’une gamine prétentieuse, froide, hautaine et complètement snob dans sa façon d’être. Elle n’est nullement attachante; j’avais l’impression de voir une jeune en pleine crise d’adolescente. Au contraire, elle ne pense qu’à elle et c’est une véritable garce avec sa meilleure amie (je me demande d’ailleurs comment Holly peut rester à ses côtés malgré ce qu’Alyssa lui balance…). Pourtant l’auteur essaie de nous la présenter comme une jeune fille incroyablement mature. Sauf qu’elle m’a paru bien plus gamine qu’autre chose…

L’histoire, quant à elle, souffre de nombreuses platitudes. A un certain moment je sautais carrément des pages entières pour arriver au plus vite vers la fin. Car il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose (voire rien du tout en dehors du correspondant mystère des textos). D’ailleurs le niveau des échanges SMS était complètement à côté de la plaque. Comme si on voulait à tout prix faire passer nos deux héros pour des ados super-hyper-méga cool, au summum de la coolitude tant espérée et complètement imagée. Bref, du cliché en veux-tu en voilà à toutes les sauces..

Quant à l’écriture, elle est assez naïve, et très enfantine, et les dialogues restent peu élaborés. Alors oui, Morgan Bicaïl avait quatorze ans quand elle a écrit ce livre, mais voilà, pour moi, cela n’excuse pas tout. Et je ne juge pas un livre par rapport à l’âge de l’auteur. Mais les « Je fume comme un pompier depuis mes quinze ans car mes parents travaillent trop et ne s’occupent pas de moi » et autres « Cool, t’as dix-huit ans, tu peux aller en boîte légalement ! »… J’en avais les yeux ronds comme des soucoupes devant tant de naïveté, et j’avais juste envie de crier un gros « WTF ??? » !

Quant à « Lui », il ne m’a pas immédiatement convaincue. Et moi qui m’attendait à quelqu’un avec beaucoup de charisme pour proposer un tel jeu, je suis un peu tombée de haut. Sincèrement, qui tombe sous le charme d’un Inconnu qui annonce le plus naturellement du monde « Je ne choisis que les plus belles filles pour jouer » et « Il y en a eu dix-huit avant toi » ? Euh LOL. Heureusement que l’auteur a intégré quelques point de vue de son côté à « Lui », car sinon mon désespoir aurait été des plus total… Et cela m’a quand même permis mieux comprendre quelque peu la situation…

Mais je ne cache pas que ma curiosité était quand même titillée dès le départ, malgré mon énervement. Je me suis prise au jeu d’essayer de découvrir qui se cachait derrière « Lui », j’ai élaboré pas mal d’explications bien plus farfelues que la vérité. A ce niveau là, l’auteur a réussi à fournir assez d’indices et d’éléments pour nous donner envie de poursuivre cette lecture. Même si malgré tout cela n’a malheureusement pas permis de sauver le roman pour ma part, et je me suis empressée de le terminer au plus vite.

Pour conclure : j’ai du mal à comprendre les éditeurs qui se jettent aujourd’hui sur les auteurs « Wattpad » dès que ceux-ci commencent à recenser un certain nombre de lecteurs fidèles. Car, malheureusement, pour l’instant je n’ai pas rencontré ces fameuses pépites que l’on nous promet. Certes certains se démarquent et offrent des histoires agréables, mais il ne faut pas oublier que tout n’est pas bon à être édité. Malgré tout, je rappelle que ce n’est que mon ressenti, d’autres ayant bien plus apprécié cette lecture que moi. Et je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis. Sans oublier que je souhaite vraiment à Morgan Bicaïl de continuer, car ce n’est pas tout le monde qui peut accomplir son rêve à quinze ans (c’est même merveilleux pour elle, et j’en suis vraiment admirative). Mais, pour ma part, c’est une histoire que je vais m’empresser d’oublier…

par Kesciana
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4