Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MathildeF : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Père & Fils, Tome 3 Père & Fils, Tome 3
Mi Tagawa   
Encore une belle plongée dans la douceur et l'émotion avec ce tome 3 !
Tora et son fils ne sillonnent plus les routes comme auparavant, puisqu'il a fini sa tournée et ils en profitent donc pour rentrer à la maison ! Pour notre plus grand plaisir, on découvre et on apprend alors à connaître la fameuse Tatsumi, soeur aînée de Tora, qui promettait d'avoir un sacré caractère - et une chose est sûre, impossible d'être déçu haha !

J'ai suivi avec beaucoup d'amusement, de tendresse et d'émotion la vie de cette belle famille qui a, elle aussi mine de rien, été touchée de près ou de loin par le décès de Shiori... Chacun surmonte son deuil d'une autre façon, dans tous les cas, et c'est très humain et beau à voir.

par Nelouchou
Audrey retrouvée Audrey retrouvée
Sophie Kinsella   
Ce livre me tentait particulièrement du fait des similitudes qui semblaient apparaître entre Audrey et moi. Les troubles anxieux, je connais bien. Ça fait bientôt 2 ans que j’en souffre, sous forme de phobie scolaire.
Audrey, quant à elle, souffre de phobie sociale, ce qui est bien plus handicapant. J’étais donc vraiment intriguée de découvrir comment Sophie Kinsella allait évoquer ce sujet délicat, qui touche pas mal de personnes de nos jours. Avant de vous en dire plus, je tiens à dire que Sophie Kinsella a réussi son pari !

Dans ce roman, nous découvrons avant tout une famille. C’est ce qui m’a le plus surpris, car je m’attendais à lire une histoire centralisée sur le personnage principal, Audrey. En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas.
Au fil des pages, nous apprenons à connaître la mère d’Audrey, unique en son genre et hilarante, ses deux frères, Felix et Franck, ainsi que leur père. Pendant une bonne partie du roman, le « vécu » d’Audrey n’est pas évoqué à proprement parlé. Sophie Kinsella a fait un choix qui au début, m’a pas mal gêné, mais qui au final, apporte un suspense indispensable à l’histoire !

Entre Franck, accro aux jeux vidéos, et sa mère, désespérée de le voir perdre son temps devant son écran d'ordinateur, l’ambiance familiale est plutôt chaotique. Audrey, elle, est suivit par une psychologue avec qui elle discute de son état, de ses progressions et qui lui demande de tourner un film sur sa famille. Audrey va alors commencer à filmer sa famille à tout bout de champs, et ce qu’elle capture s’avère assez croustillant ! Entre secrets, révélations et disputes, Audrey à de quoi créer un vrai court métrage.

Mais Audrey ne va pas bien. Elle porte des lunettes de soleil partout où elle va, ne supportant pas le regard des autres sur elle. Il lui est impossible de sortir de chez elle et elle a perdu tous ses amis. Des sous-entendus fréquents nous font comprendre que si Audrey est dans cette état, c’est qu’il s’est passé quelque chose de grave à un moment de sa vie. Il faudra attendre de rentrer pleinement dans l’histoire pour commencer à comprendre ce qu’elle a vécu, sans pour autant en avoir les détails, ce que j’ai beaucoup apprécié. Le mystère, ça a toujours du bon !

Mais vous imaginez bien qu’une histoire sur une jeune adolescente cloitrée dans sa chambre peut vite devenir ennuyante. C’est à ce moment là que l’arrivée de Linus, un ami de Franck, prend tout son sens et qu’on comprend très vite qu’il tient un rôle très important dans la suite des événements...
Audrey doit réapprendre à vivre normalement, elle doit guérir et sans aide, c’est dur d’y parvenir. Mais dans la vie, tout arrive pour une raison et à mes yeux, se livre illustre parfaitement ce proverbe.

J’ai été très touchée par cette histoire, qui, il faut l’avouer, me ramène directement à ma propre histoire. Je souffre de phobie scolaire et en lisant ce livre, je ne m’attendais à pas à me retrouver autant dans le personnage d’Audrey, qui était censée vivre des choses bien plus dures que moi étant phobique sociale. C’est en tournant les pages de ce roman que j’ai réalisé que ma phobie scolaire n’était pas seulement « scolaire »... Je suis passée par une phase qui était totalement similaire à celle d’Audrey. Je ne pouvais plus sortir de chez moi, entrer dans un lieu public était impensable à mes yeux et voir entrer des personnes chez moi me paniquait. Ça a duré un bout de temps et les séances chez ma psychologue m’ont beaucoup aidé ! Aujourd’hui je sors sans trop de soucis de chez moi, j’ai encore des angoisses mais ma peur des autres s’est atténuée.
Tout ce que je peux dire, c’est que ça a été très dure à vivre et que lire une histoire qui me parle autant me prouve à quelle point l’auteure est talentueuse ! Elle sait de quoi elle parle et je peux le dire d’expérience.

Je ne sais pas si cette histoire parlera à tout le monde mais une chose est sûre, beaucoup d’adolescents pourront se reconnaitre dans cette histoire si ils ont vécu environ la même chose. C’est une bonne façon de réaliser que ce genre d’angoisses n’est pas anodin et qu’il faut se battre pour s’en sortir et atteindre à nouveau le bonheur. Ce roman donne de l’espoir, montre que la vie vaut le coup d’être vécu et transmet un message fort sur les difficultés que les adolescents traversent.
Gone, Tome 1 : Gone Gone, Tome 1 : Gone
Michael Grant   
Un premier tome à l'écriture fluide, facile à lire. L'histoire est originale, dans le sens où elle raconte un peu le rêve de chaque enfant : un monde sans adulte. Mais contrairement à Peter Pan, elle montre aussi l'envers du décor, la réalité de la chose : les problèmes de survie, de tensions entre groupes, etc.

par Selenna
Vous n'aurez pas ma haine Vous n'aurez pas ma haine
Antoine Leiris   
Un livre qui ne se note pas, il n'y a pas de critique à émettre, c'est juste de la douleur pure et des mots pour le dire.

par Elyn
Gone, Tome 2 : La Faim Gone, Tome 2 : La Faim
Michael Grant   
Tout simplement génial ! Je le préfère de loin au tome 1 car on parle plus des personnages secondaires ...
La fin nous laisse en suspens . j' attend le tome 3 avec impatience
La maison du magicien, tome 1 La maison du magicien, tome 1
Mary Hooper   
Un livre moyen. L'histoire est originale et les personnages sont bien recherchés. Malgré ces points positifs, je m'attendais à mieux. J'ai un peu l'impression que ce tome sert d'introduction à la saga. De plus le livre se déroule pendant le XVIème siècle et je m'attendais à plus de description pour pouvoir m'immerger dans cette époque. Bref, on verra si la suite est à la hauteur.

par alesie292
Les Ailes d'Alexanne, Tome 2 : Mikal Les Ailes d'Alexanne, Tome 2 : Mikal
Anne Robillard   
Ce livre est vraiment réussi !!Anne Robillard a vraiment la plume magique un véritable chef d'oeuvre .
Anne Robillard nous transporte littéralement d'une ligne a une autre elle nous fait découvrir la magie , l’irréel et la passion !!
On découvre de merveilleuse facettes d'Alexei et de nouveaux personnages aussi touchants et attachants!!
Le suspense ,l'amour et l'intrigue sont au rendez vous !!
Je dit simplement bravo !!!j'attend le troisième avec impatience!!


par caline
Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 9 : Olympe comédienne Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 9 : Olympe comédienne
Anne-Marie Desplat-Duc   
Ce tome raconte la vie de la 8e colombe, Olympe, dont le reve est le theatre. Son voeux sera realise, mais bien plus qu'elle ne l'avait demande. En effet, elle deviendra non seulement une actrice, mais elle connaitra egalement le dileme cornelien dans tous les details. Honneur ou amour?

par Roxye
The Edge of Nowhere, Tome 2 : L'île de Nera The Edge of Nowhere, Tome 2 : L'île de Nera
Elizabeth George   
Une bonne suite mais qui n'égale pas le premier qui fut un vrai coup de cœur !
Mais très bon livre tout de même..
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe