Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de matmis : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Scotch, Tome 3 : Les Nobles du scotch Scotch, Tome 3 : Les Nobles du scotch
Penelope Sky   
Une fin que j'aurais aimé étirer car elle m'a paru beaucoup trop courte. Enfin, quand on aime une saga comme celle-ci, tout nous parait trop court. Un beau rapprochement entre tous les personnages et un troisième tome sur les montagnes russes, à l'image du reste de la série.... Comment fait-on pour commander une autre saga à l'auteure??? hi hi

par Pampelune
Rose Morte, Tome 2 : Trois Épines Rose Morte, Tome 2 : Trois Épines
Céline Landressie   
http://leden-des-reves.blogspot.fr/2013/04/rose-morte-celine-landressie.html

Rose Morte 2 est un roman que j’ai reçu pendant le SWAP « La Magie en littérature », et ohlala, quel cadeau, je vous le dis ! Pourquoi ne me le suis-je pas procuré plus tôt, moi, hein ?

Ce deuxième tome nous permet de retrouver Rose quelques menues années après le premier tome (en vérité, bien plus, mais chut ! ;) ). Cette fois-ci, les évènements se produisent en 1789. 1789… qu’est-ce donc, déjà ? Le premier qui me dit « je ne sais pas », grrr, hihi ! Bref, les chambardements ne se font pas qu’à Paris, et il semblerait qu’il y ait de l’activité, du danger, même, au sein du monde auquel elle appartient désormais. Elle doit faire face aux côtés de son mentor, assez difficilement et pour plusieurs raisons, à tous ces soulèvements qui sont bien plus graves qu’on ne pourrait le croire de prime abord…

Niuk. Comment voulez-vous faire un bon résumé avec tout ce condensé d’intrigues, de retournements, d’éléments importants, de… hein ? Le résumé officiel est brillant, concis et il ne dit juste pas ce qu’il faut en dévoilant les éléments pour vous donner envie de plonger dedans.

Comment a été ma lecture ? Très simple. Délicieuse. J’ai été embarquée du début à la fin, je l’ai lu – dévoré selon certains – avec un plaisir non feint, plongeant dans cet univers inconnu et tellement charmeur dont Céline Landressie nous a ouvert les portes. Des livres comme ça ? C’est l’extase, pour des lecteurs qui savent apprécier ce qu’ils ont entre leurs mains ! La saga Rose Morte est un pur bijou. Le tome 2, surtout, puisque j’ai déjà chroniqué le 1. Pourquoi donc ce tome 2 est merveilleux ?

Tout d’abord, les premiers mots ne peuvent que vous plonger dans une envie continuelle d’aller plus loin. Je l’avoue, j’ai tenu deux heures avant de craquer et de rouvrir le livre pour déchiffrer ces mots venus d’une autre époque. Oui ! Céline Landressie a gardé cette merveilleuse plume un peu ancienne, qui vous transporte aux côtés de Rose et d’Artus et… aaaaah, c’est tellement beau, je suis en admiration devant. C’est une des premières choses que j’ai notées, et que j’ai réellement appréciées.

Ensuite ? Les caractères des personnages. Parfaitement entiers. Rose est un personnage que j’aime énormément, parfaitement butée et pourtant humble, toujours à se remettre en cause, fière et déterminée pourtant ! Sa personnalité est géniale. Pas facile à vivre, mais géniale. Ensuite, les deux frères, Artus et Adelphe. Eux aussi, je les aime ! Butés, mystérieux… je suis sous le charme, je vous l’avoue clairement ! Ils dégagent une aura particulière qui nous envoûte littéralement ! Ensuite, il y a Vassili, je ne vous dirai pas de qui il s’agit, mais j’ai aussi énormément d’affection pour lui. Céline, tu as réussi un prodige, je me demandais comment l’appréhender à la base, mais après, au fur et à mesure, je l’ai vraiment trouvé touchant. Il a tellement sa place, ici !
Concernant les personnages secondaires, qu’on rencontre plus ou moins régulièrement, je les croyais presque de chair et d’os, à force !

Oui, parce que voyez-vous, cette œuvre a beau être une œuvre de fiction et même de nous faire part de surnaturel, hein, le réalisme de tout ceci me laisse toujours sur les fesses. Les détails, les précisions, le contexte… tout contribue à vous faire voyager dans le temps avec bonheur ! Rien n’est laissé au hasard et mon admiration pour l’auteure n’en allait que crescendo plus je lisais !

Autre chose aussi a suscité mon admiration totale, complète, irrémédiable… les complots et les soulèvements dont il est question ! Huh ! Il y a des moments, j’avais l’impression de perdre pieds, sans le faire complètement, suivant les raisonnements, les découvertes, les… tout ! J’appelle ça, personnellement, un travail de malade. Génial. C’est pas de la poudre devant vos yeux, c’est vraiment quelque chose qui vous laisse à la fin du livre « woah. ». Quand même, n’est-il pas ?

Le seul point, peut-être, qui me fait passer en dessous du coup de cœur (mais il a une place de choix dans mon cœur et dans ma biblio, obligé), c’est le réalisme de certaines scènes. Les combats, les… mises à mort, si on veut, sont un peu trop représentatives, même si ce n’est nullement un défaut, au contraire. Ce sont juste, une fois de plus, mes goûts personnels qui parlent. C’était quand même rassurant de percevoir la réaction de Rose après ce genre de scènes, et de se rendre compte que j’avais la même, en fait ! Hihi !

Céline Landressie réussit à ménager tout au long de son deuxième tome une tension horrible et parfaite. Dans plusieurs domaines, d’ailleurs, il me faut le préciser. Entre Artus, Vassili, Adelphe, Rose… vache, il y a des moments, on est pendu au livre pour plusieurs scènes, et le premier qui vient vous déranger pendant ces situations c’est « grrr, je mords ! ». Impressionnant ! Et puis, justement, ce soulèvement qui a lieu dans le monde obscur installe une ambiance particulière, vous aussi, vous êtes presque régulièrement aux aguets, sans compter que le soulèvement français installe lui aussi la même ambiance… bref, tout s’entrecroise parfaitement bien sans que cela soit too much.

Je crois qu’il va falloir que je m’arrête, je pérore, pérore et pérore… mais quand vous vous retrouvez avec un livre pareil entre les mains, vous ne pouvez qu’en parler pendant des heures.
Vous n’avez pas encore lu Rose Morte 2 ? Fichtre, vous passez clairement à côté de quelque chose de merveilleux, faites-moi confiance ! Une plume extraordinaire ; des personnages géniaux aux caractères entiers qui sauront vous charmer ; un sens du détail, du contexte qui vous emportera réellement à l’époque où la fiction se situe, vous faisant presque oublier qu’il s’agit d’une fiction, d’ailleurs ; une tension parfaite et… et encore tellement de choses. Rose Morte 2 ? Génial. Et bien plus encore !
Ce sera un 19.5/20 pour moi !
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
je viens de le finir et je l'ai trouvé tout bonnement fantastique ! un merveilleux roman qui nous transporte dans une histoire d'amour comme on voudrait en lire plus souvent. je vous le recommande vraiment, il vaut le coup
La Splendeur de l'honneur La Splendeur de l'honneur
Julie Garwood   
Quel bonheur de retrouver un inédit (en français) de Julie Garwood. Merci, merci , merci aux éditons J’ai Lu de s’être décidés à le traduire plus de 25 ans après sa sortie en VO (vous me direz, mieux vaut tard que jamais…). Oui c’est du très grand classique mais, punaise, que c’est génial. Un constat, les années passent et Julie Garwood me fait toujours autant d’effet !

Bien sûr, pas vraiment de surprise. C’est du grand classique, dans la lignée de tout ce qu’elle a écrit précédemment. Mais c’est tellement bien réalisé qu’on s’en fiche complètement. On est juste totalement entraîné dans son univers. On glousse beaucoup (elle est une des rares auteurs historiques qui me fait exploser de rire) et on sourit tout aussi souvent.

[...]

La suite de la chronique ici: http://lune-et-plume.fr/la-splendeur-de-lhonneur-de-julie-garwood/

par Melwasul
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion
Gena Showalter   
La Terre, 80 ans après la guerre opposant Aliens et humains, est envahie par des dizaines d'espèces différentes, dotées de pouvoirs physiques ou psychiques divers tous plus ou moins potentiellement dangereux. Le gouvernement tait beaucoup de leurs méfaits mais endigue les dégâts grâce à l'A.I.R une organisation chargée de traquer et punir les Aliens désireux de croquer l'humain. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les tomes précédents pour suivre, l'auteur nous situant toujours faits et personnages, mais il serait dommage de ne pas l'avoir fait ne serait-ce que pour le plaisir de mieux s'imprégner de cet univers original et faire la connaissance des héros qui reviennent à chaque tome. De plus cet opus est la continuité du tome 3 dont l'intrigue restait inachevée et pour cause...

Les Targons sont une race Aliens de guerriers aux pouvoirs psychiques impressionnants, Devyn leur roi est collectionneur de femmes de toutes origines, séducteur impénitent et Casanova patenté, il est prêt à tous les risques, toutes les audaces pour fuir l'ennui en relevant toute sorte de défi ou tentant chaque nouveauté sensuelle. Il a momentanément élu domicile sur terre auprès de son ami Dallas, espérant toujours épingler à son tableau de chasse Ecen la Raka du second tome et pourquoi pas Miscka la cyborg du tome 3. Des vampires, il a déjà testé aussi ne compte t-il pas s'attarder sur sa rencontre avec Bride qui elle en a décidé autrement. Non pas que le beau mâle sexy en diable lui ait tapé dans l'oeil, non, mais la jeune femme pensait jusqu'alors être unique en son genre. De plus Devyn porte l'odeur de la seule amie qu'elle n'ait jamais eue: Aleaha Love, changeforme extra-terrestre qu'elle compte bien retrouver.

Alors que Devyn pensait s'être débarrassé de la vampire, il se lance avec Dallas à la poursuite de Nolan, seul Shön capable d'aider l'AIR à localiser sa reine prête à débarquer sur Terre avec un parasite contagieux capable de décimer une planète en peu de temps. Mais c'est Bride qui, faisant étalage de pouvoirs stupéfiants soustrait Nolan à ses poursuivants, détenant lui semble t-il une monnaie d'échange. Et c'est une danse exquise qui s'engage entre Devyn l'éternel insatiable qui commence à entrevoir un défi de taille et Bride, petite femelle intelligente et pleine de ressources à la recherche de ce qu'elle est, et ce, alors que les enjeux en cours prennent une toute autre allure, à leur corps défendants mais plus que consentants. Nous pénétrons ici dans les sombres couloirs souterrains qui abritent cette race dont peu de personnes ne soupçonnent l'existence, les vampires vivant en autarcie afin de préserver le secret de leur présence sur terre.

Depuis le tome précédent l'intrigue aborde un tournant dans la saga qui annonçait des aventures trépidantes agrémentées d'un peu de romance qui passait au second plan! En effet l'auteur après avoir choisi la narration à la première personne du point de vue de l'héroïne passe en mode vocatif, élargissant les possibilités de son texte, ce que certains peuvent ressentir comme un moyen de noyer l'action au profit des sentiments des protagonistes! Ainsi on se sent bien moins proche de l'héroïne ce qui, pour quelqu'un qui, comme moi, peine toujours avec les personnages féminins, n'est pas un mal. D'autant que Devyn est un personnage tellement charmeur et doté d'un humour tout à fait savoureux, que l'on apprécie de goûter à toutes les facettes de sa personnalité qui vont bien plus loin que l'image d'égocentrique narcissique qu'il entretient avec facétie d'ailleurs. La page vierge qu'est le cas Bride se noircit au fil des pages nous réservant quelques surprises convenues ou pas, personnellement le tout m'embarque toujours, la magie agit sur mes rêves éveillés. De plus nous touchons plus intensément à l'amitié forte qui existe entre certains des acteurs, qui nous permet aussi de suivre l'évolution des nouvelles facultés de Dallas depuis que Kyrin lui a sauvé la vie.

Pour qui connait un minimum Gena Showalter au travers de ses sagas, il est évident que ce tournant évoqué nous ménage bien des surprises au fil des tomes suivants encore faut-il ne pas lâcher prise en cours de route. Si l'action des premiers tomes s'essouffle au profit de la romance agrémentée de scènes torrides, ce n'est sans doute pas par manque d'inspiration mais juste pour mettre en place les fils encore flous d'une trame tentaculaire que personnellement il me tarde de découvrir. Pour la personne qui lira ce tome indépendamment des autres, elle y trouvera un juste équilibre entre un monde original peu exploité en urban fantasy, des personnages attachants et charismatiques confrontés au bien et au mal sous toutes ses formes même les plus insolites, une intrigue qui tient la route et pousse la curiosité au point d'avoir envie d'en connaitre plus, une romance épicée loin d'être désagréable.

par Seregan
Les Anges déchus, Tome 4 : Finale Les Anges déchus, Tome 4 : Finale
Becca Fitzpatrick   
Voilà une de mes sagas coup de coeur qui vient de prendre fin !! et oui, je viens de fermer le livre, et je suis encore sous le coup de l'émotion, j'ai la gorge nouée et les larmes aux yeux, ah la force des livres !!! C'est dur de se dire que nous ne retrouverons plus Nora, Patch, Vee et Scott, hormis à travers nos relectures, car c'est sur je les relirais !!
Ce tome 4 regorge de révélation, de doute, de suspense, d'action, de passion, et de tension. Becca Fitzpatrick vous retourne la tête avec tous ses revirements de situation, alors préparez-vous à faire face à un éventail d'émotions !!

Nous voilà au lendemain de la mort de Hank. Nora est la nouvelle meneuse de l'armée de néphilims. Mais tout le monde ne voit pas son arrivée d'un très bon oeil, et accepte encore moins sa relation avec un déchu. Dès le départ on lui demande de choisir son camp ... les néphilims ou Patch !! Mais voilà, si elle abandonne son armée elle rompt son serment et mène sa mère à une mort certaine. Mais d'un autre côté, elle ne peut pas vivre sans Patch !! Comment faire pour jouer sur les deux tableaux, sans risquer sa peau ? Heureusement Patch est là, et il ne manque pas de ressource.

Nora va aussi pouvoir compter sur le soutien de Scott, ami fidèle, et de Dante, qui est l'ancien bras droit de Hank. Il va même prendre en main son entraînement. Elle doit être plus endurante, plus forte, et doit surtout apprendre à se servir de ses dons ... comme la possession et le contrôle de l'esprit. Nora va passer des matinée bien difficile avec Dante, il ne la ménage pas mais elle va en ressortir plus forte et plus déterminée. Et très vite, elle va pouvoir mettre en pratique ce qu'il lui a appris !

Tout irai bien, si le seul problème de Nora était d'empêcher la guerre entre les néphilims et les déchus (Comme dirait Patch "on ne s'ennuie jamais avec toi mon ange !"). Mais voilà, elle va devoir faire face à un kidnapping, gérer le retour de Dabria, l'ex de Patch, l'emménagement chez elle de Marcie, le fait que le démonium n'a pas été détruit avec la mort de Hank, et qu'un archange essaie désespérément de trouver Patch ... mais pourquoi ? Pourra-t-elle faire face à sa jalousie ? Qui fabrique le démonium et comment le détruire ? Pourquoi en veut-on à sa vie ? Que de questions pour si peu de réponses.
Et les vérités ne sont pas forcément celles qu'on attendaient !!!

Allez stop .... lisez le ;-))

par coco69
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea
Suzanne Wright   
Un coup de cœur !

Le tome 1 de cette série m’avait détruite, bouleversée, achevée, c’était juste une pure merveille, remplie de tension et d’attraction. Si ce tome 2 n’est pas tout à fait aussi puissant, il n’en reste pas moins une bombe, un bijou ! Le départ à été difficile, durant les 100 premières pages je n’étais pas emballé et je me disais qu’il était très en dessous du premier tome mais au final pas du tout, il est presque aussi bon, et une fois c’est 100 pages passés, je suis entrée dans la même frénésie dans lequel j’étais dans le tome 1 et alors j’ai dévorée le bouquin.

Dante Garcea est le Beta de la meute, second de Trey. Récemment, Jaime Farrow, son amie d’enfance, a rejoint sa meute. Elle à toujours eu le béguin pour lui mais ils s’était perdus de vus lorsqu’il avait quitté la meute des années auparavant. Immédiatement, l’attirance est puissante et partagée. Mais l’un comme l’autre ont des réticences à s’engager dans une relation… Cependant, seront-ils capables de résister ?

Dante est différent de ce à quoi je m’attendais. On pouvait déjà le voir dans le tome 1 et il n’était pas comme ça, et si au départ ce changement m’a un peu embêtée, j’ai fini par m’y habituer et par énormément appréciée son personnage, qui à une personnalité forte et intense, bien que je préfère toujours Trey. J’ai adorée Jaime. Elle m’a énormément touchée et elle à un caractère fort et de sacrée bonne réplique, elle m’a vraiment bien fait rire, bien qu’elle n’arrive pas à la cheville de l’inoubliable Taryn, elle m’a néanmoins énormément plu, je l’ai adorée. La relation entre Dante et Jaime se développe lentement, se construit sur la confiance, les épreuves, les efforts et les concessions que l’un et l’autre doivent faire, et au final leur couple devient très fort. J’ai adorée leur romance, elle est puissante et magnifique. Sinon gros coup de cœur pour les personnages de Nick et Shaya, qui seront les héros du tome 3, bon sang j’ai hâte de les découvrir vraiment !

Le langage est un peu moins cru et vulgaire que dans le tome 1, même si il ne perd pas de sa fougue et il y’a quand même moins de scènes de sexe, même si celles qui sont là reste très osés. Il y’a un scénario puissant, j’ai adorée le développement de la relation de Dante et Jaime, c’est vraiment le point le plus fort du roman, après l’histoire peut paraître un peu prévisible mais moi qui adorent quand d’autres femmes viennent mettre le bordel dans les couples… On peut dire que là j’ai été servie ! Que d’émotions ! Un second tome sublime, excellent, cette série fait partie des meilleures que j’ai lu parmi les Milady Bit-Lit, à égalité avec Belladone de Michelle Rowen et pas loin derrière Chasseuse de la Nuit et La Confrérie de la Dague Noire. Un second tome réussi et magnifique, un gros coup de cœur ! J’ai rie, j’ai angoissée, un cocktail d’émotions fortes !

Vivement le tome 3 !

Never Sky, Tome 1 Never Sky, Tome 1
Veronica Rossi   
WHAOU, WHAOU, WHAOU ? C'est assez expressif nan ? Ce livre est juste à coupé le souffle, parfait ! C'est un énorme coup de coeur !
Une dystopie pas comme les autres, un mélange de technologie et de vie sauvage, un mélange absolument délicieux d'ailleurs !
Never Sky est un livre ou dans l'histoire la Terre (on ne sait où exactement) est frappé par l'Ether, des tempêtes d'éclair bleu, depuis, des gens pour y échapper vivent dans des Capsules, d'autres dans la vie Sauvage, en formant des tribus.
Tout commence par un incendie, un sauvetage, un enlèvement, une accusation à tort et deux bannissement mais dans deux milieux différents. Deux personnes qui n'ont rien en commun et viennent de monde différent et qui pourtant vont devoir s'entraider pour finir leur quête : ils sont tout les deux à la recherche d'une personne qu'ils aiment. Commence alors une aventure fabuleuse, avec comme on pourrait dire, deux mondes ou plutôt deux espèces, mode de vie qui s'entrechoquent. Au fils des pages ont en apprend un peu plus sur La Capsule et sur la vie Sauvage et c'est totalement fascinant ! On apprend en même tant que nos deux héros à les connaître, on suit leur relation qui évolue de jours en jours, même si des fois quand ils font un pas en avant dans leur entente, le jour suivant ils en font deux en arrière. Puis ensuite, ce suit des nouvelles rencontres, de nouveaux sentiments, des combats, des évènements auxquels ont ne s'attend pas et tout sa écrit avec une plume merveilleuse. L'auteure à altéré les point de vue de Perry et Aria en fonction des chapitres mais en restant dans la narration externe, ce qui nous permet d'être proche de tout les personnages. Et elle manipule la narration externe avec brio car d'habitude quand il y a ce genre de narration, le lecteur sait des choses en avance mais l'auteure n'a rien laisser filé donc ont est vraiment surpris, surtout que ce sont pas des choses facile à deviner.
L'univers qui est sombre mais avec des éclats et le décor du livre sont fascinant, ont l'imagine sans mal et ont est tout de suite emporté, il n'y a aucune longueur, chaque passage est intéressant et apporte toujours quelque chose à l'histoire.
Concernant les personnages, Aria est une sédentaire, elle a 17 ans et quand elle est exclu dans "l'Usine de la Mort" puis quand elle rencontre Perry, ont apprend avec elle à connaître Perry et à s'habitué à son nouvelle environnement. C'est vraiment une héroïne parfaite, mature, avec un fort caractère mais tout en étant douce, curieuse, elle pose toujours un tas de questions, elle est réfléchie et ne se conduit jamais en gourde, elle pense vraiment comme une personne censé, et c'est très agréable. Sa l'a rend plus réel, plus humaine, malgré ses spécialités...
Peregrine appeler Perry quand à lui et tout aussi agréable, c'est un Sauvage, de 18 ans, chassé de sa tribu et il est près à tout pour retrouver la personne qu'il aime. Il est un Olfile et un Vigile (je ne vous dit pas ce que c'est, je vous laisse le découvrir en lisant le livre...) des dons qui se révèlent passionnant, surtout pour le lecteur. Le voir géré la situation avec Aria est vraiment superbe, on évolue en même temps que lui, on est spectateur de l'évolution de son jugement. Lui aussi est mature et réfléchie mais il est aussi courageux et surtout plein de ressource, il est un peu plus difficile à décrire que Aria.
Quant aux autres personnages : Talon, Lumina, Cinder, Marron, Vale et Roar, ceux sont aussi des personnages super, ils apportent un plus à l'histoire, ils aide l'histoire à ce construire, les relations. Roar est le personnage secondaire que j'ai le plus aimée.
En ce qui concerne l'histoire d'amour, elle est fascinante, merveilleuse, envoûtante. Elle se fait petit à petit, lentement mais surement. Un pure délice.
Et pour finir parlons de la fin, des dernières révélations, rempli de trahison, de souffrance, de compromis, de nouvelles rencontres et surtout d'une nouvelle quête... La dernière page, le dernier pasage est juste troublant et nous donne qu'une envie, découvrir la suite !
En résumé aller acheter Never Sky, de suite ! Sinon vous ratez un des meilleurs livre dystopique !
PS : Je veux lire le tome 2, now !

par Megane84
Les Frères MacCarrick, Tome 2 : Si tu le désires Les Frères MacCarrick, Tome 2 : Si tu le désires
Kresley Cole   
Avis complet sur :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/04/les-freres-maccarrick-tome-2-si-tu-le.html

(...)
J'apprécie tout particulièrement l'écriture de Kresley Cole que je trouve très agréable à lire. L'histoire est toujours aussi attrayante et divertissante, même si j'avoue avoir préféré le tome 1, car cette fois-ci je l'ai trouvé moins surprenant, étant donné que la trame du récit reprend le même schéma que le tome précédent : un amour- une malédiction- un ennemi. Nous ne sommes donc plus dans l'effet de surprise, mais il est tout aussi captivant de savoir comment l'auteure va nous nous mener au dénouement de l'histoire. De plus, les papillons dans le ventre et les frissons sont eux aussi au rendez-vous. Plaisir garanti !

par toutoun