Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de maud_77 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
A bout de souffle, Tome 2 : Dominée A bout de souffle, Tome 2 : Dominée
Maya Banks   
A la place d'Evangeline, je n'aurais pas pardonné son attitude à Drake... Il l'humilie et la rejette deux fois dans ce tome, et que fait-elle? Elle sanglote, s'enfuit, et lui pardonne quand il vient la rechercher. Entretemps elle occupe ses journées à faire la cuisine ou le shopping. Alors certes, elle est adorable avec tout le monde. Mais Bof. Un personnage de soumise vraiment passif, sans amour-propre, qui finit par lasser avec son éternelle gentillesse.
Parmi les personnages secondaires, Silas semble prometteur. Espérons que l'auteur lui associera une femme avec un peu plus de caractère.

par IsaR
A bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée A bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée
Maya Banks   
J'ai l'impression d'avoir déjà lu cette histoire dix fois, chez cette auteur ou d'autres.
Une jeune fille innocente voire naïve, milieu modeste, jolie, qui rougit quand on lui dit qu'elle est belle, rencontre un bel homme riche au caractère dominateur (surtout au lit ! ) qui tombe amoureux de son côté ingénu et sincère. Il l'emporte chez lui, lui offre des cadeaux somptueux, etc.
Ici, Evangeline est une serveuse de bar, et Drake un patron de boite de nuit plus ou moins mafieux, entouré de quelques hommes de confiance qui font des personnages secondaires intéressants (héros des prochains tomes je suppose). C'est amusant de voir comment la jeune fille fait la conquête de tous ces gros bras en leur cuisinant de bons petits plats. On est vraiment dans le cliché sexiste : homme viril, femme au foyer, mais c'est écrit avec légéreté donc ça passe.

par IsaR
A bout de souffle, Tome 3 : Capturée A bout de souffle, Tome 3 : Capturée
Maya Banks   
Un avis + détaillé : https://wp.me/p6618l-9bJ

{Marina}

Les livres de Maya Banks ont toujours été une référence pour moi. Alors même si les deux premiers tomes de A bout de souffle ne m'ont pas transporter comme d'habitude, j'étais persuadée que la magie opérerait avec le charismatique Silas, héros de Capturée.

[...]

Avec Silas et Hayley, Maya Banks a fait de Capturée, le tome des trois volumes de À bout de souffle, que j'ai préféré.
Je ne saurais dire si c'est parce qu'ils ont des tempéraments plus forts que Blake et Evangeline... Ou si j'ai fini par m'habituer à ces personnalités improbables....

Toutefois, cette série ne m'aura pas convaincu.... J'ai eu l'impression de lire une romance historique dans un contexte contemporain... et cela n'a pas fonctionné pour moi. Cela rendait le tout beaucoup trop improbable et les personnages sans crédibilité...

De plus, le scénario dans ce troisième tome m'a semblé un copié collé des deux premiers... J'ai deviné l'histoire dès les premiers chapitres.

Cela reste du Maya Banks, et sa plume suffit à rendre la lecture du livre plaisante. Mais cela est tellement en dessous de tout ce que j'ai précédemment lu d'elle que je ne peux m'empêcher d'être exigeante.

Il n'empêche que À bout de souffle pourra plaire à d'autres. Très certainement aux adeptes des héros de romances historiques.
Alchimie Alchimie
Beth Fantaskey   
Oh. Mon. Dieu.
Je suis entrain de le lire,je suis peut-être à la moitié et je suis très très très agréablement surprise. C'est excellent, vraiment, je vous le conseil! Beaucoup de suspense, amour, parti d'une histoire légendaire très... technique, en une histoire de vie et de mort, d'amour, d'amitié, de mystère, de suspense... wow. Encore une fois je suis agréablement surprise par loeuvre de Beth Fantaskey.
Au-delà des étoiles Au-delà des étoiles
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Avoue que tu m'aimes, tome 2 Avoue que tu m'aimes, tome 2
Aya Oda   
C'est pour ça que les histoires comme ça m'enervent un peu, c'est que la fille est toujours amoureuse de deux personnes en même temps et c'est pour ça que ça devient compliqué.

par Vavamiss
Avoue que tu m'aimes, tome 4 Avoue que tu m'aimes, tome 4
Aya Oda   
Je l’ai préféré au tome 3. Il s’y passe plus de choses. On connait mieux les sentiments de Natsumi. L’histoire tourne toujours autour de la musique qui mêle travail et amour. Je commence le tome 5.

par DarKay
Avoue que tu m'aimes, tome 5 Avoue que tu m'aimes, tome 5
Aya Oda   
Un shojo des plus basiques qui ne m'a pas transporté mais a juste suffi à passer un bon moment, "sans plus" comme le pense la plupart d'entre nous. Le graphisme est très agréable. Les personnages sont mignons mais pas assez travaillés. L'héroïne m'a un peu agacée mais sinon on la suit plutôt facilement. Le triangle amoureux était inutile, et en plus je préférais celui qui n'a pas été choisi (aucun suspense, c'était évident). J'ai apprécié le thème de la chanson, de la passion et le fait e s'y accrocher mais encore une fois pas assez travaillé, juste fait en surface. Une intrigue en somme plutôt faible mais qui se lie assez bien. La fin est classique et prévisible. Ce n'est pas une révélation, mais un simple divertissement.

par MayDavis
Avoue que tu m'aimes, tome 1 Avoue que tu m'aimes, tome 1
Aya Oda   
Ce premier tome m'a bien plu car ça se passe dans le milieu musical donc ça me plaît. J’ai bien accroché aux trois personnages principaux et surtout à la jeune fille (Natsuki). Ca change parce que c’est un auteur de chansons mais qui ne chante pas. Il y a des passages drôles, mignons. Bref, je lirais le tome 02 ^^

par roselia11
Avoue que tu m'aimes, tome 3 Avoue que tu m'aimes, tome 3
Aya Oda   
J’ai eu du mal à entrer dans la suite de l’histoire. Il ne se passe pas grand-chose. Un triangle amoureux au milieu de travail qui est un peu compliqué… Peut-être manque-t-il un petit quelque chose à mon gout !?! J’ai tout de même passé un bon moment à le lire. J’ai surtout apprécié les histoires bonus à la fin.

par DarKay