Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaudeElyther : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Valeur de x La Valeur de x
Poppy Z. Brite   
Mes amours *-*, j'ai sauté littéralement au plafond quand j'ai vu une nouvelle parution de mon auteur préféré, et le summum sur mon couple chouchou ♥.
J'ai tellement aimé la trilogie de départ que j'étais heureuse d'enfin connaitre l'avant, nos garçons à leur début.

Gary et Rickey ♥. J'ai beaucoup aimé lire leur innocence du début, leurs craintes, les choses positives et négatives qu'ils ont traversé, ...
Un livre complément de la trilogie qui apporte ici un réel +

Comme je m'en doutais, une vraie bonne lecture. Poppy Z. Brite est une valeur sûre! :-)

Je referme ce livre et je sais que je ne vais pas tarder à me refaire les 3 premiers bouquins, tant je les aime :-)
Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.
Anthologie des Imaginales 2016 : Fées et Automates Anthologie des Imaginales 2016 : Fées et Automates
Pierre Bordage    Fabien Cerutti    Lionel Davoust    Jean-Claude Dunyach    Mike Resnick    Pierre Gaulon    Nabil Ouali    Gabriel Katz    Benoît Renneson    Adrien Tomas    Paul Beorn    Cindy Van Wilder    Jean-Claude Vantroyen    Charlotte Bousquet    Estelle Faye   
"La présentation de Jean-Claude Vantroyen

Les Imaginales publient tous les ans une anthologie de fantasy, sorte de manifeste de la vivacité du genre en langue française. Cette année, le thème est Fées et Automates. Qui ose le face à face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée est un personnage principal de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy. L’automate est un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction.

On connaît bien la fée. Elle est femme, certes, mais elle peut prendre des formes diverses et effectuer des missions variées selon les folklores, les traditions, les histoires. De la fée marraine bienveillante à la fée sournoise et enjôleuse, de la fée qui remplace les bébés par des changelings aux Morgane et Viviane qui gèrent leur monde, anges déchues ou forces élémentaires liées à la nature.

On connaît aussi l’automate. Ce n’est plus vraiment un personnage, mais un appareil, un objet, un dispositif, censé obéir aux injonctions que son créateur, son inventeur, son maître lui donne. C’est un objet programmé. Soit il reproduit les mouvements et les attitudes d’un être vivant ; soit, plus subtilement, il renferme des dispositifs électriques qui lui permettent de se mouvoir et d’agir ; soit même, c’est une machine électronique dotée d’une certaine autonomie, et on atteint là les modèles des androïdes, des robots, des cyborgs chers à la science-fiction.

Ce qui est nouveau, dans cette anthologie, c’est de confronter ces deux univers qui s’opposent la plupart du temps. De confronter la fée et l’automate, qui peuvent se combattre ou collaborer, s’estimer ou se haïr. Ils sont porteurs de leurs mondes respectifs qui vont s’entrechoquer. Le thème ouvre une multitude de possibilités. Et vous pouvez compter sur les quatorze auteurs pour faire preuve d’imagination, d’originalité et de profondeur."

(Source : Site des Imaginales)
La Dernière Lame La Dernière Lame
Estelle Faye   
Je possaidais ce livre depuis longtemps mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le lire.
Au début de ma lecture j'ai vraiment eu du mal avec les noms des personnages, je n'arrivais pas à differencier Laurant de Stefan...
Pour parler des personnages j'ai adorée les personnages de Joad et de Jester et detesté Laurent (non je suis pas un mouton et n'aime pas ce qu'on me dis d'aimer...). Par contre pour Marie je suis plus mitigée je l'ai adoré par moment detesté par d'autres...
Le style de l'auteur est particulié mais cela ne m'a pas spécialement derangé.
Seul hic le changement de point de vu de personnage d'un chapitre à l'autre ou même en plein chapitre là j'ai vraiment eu du mal à suivre...
Description suffisente à mon goût sans être de trop.
Autre bemol je me suis doutée de la fin (tout de tout) [spoiler]notament le fait que Joad recupererais son bras et sa jambe, le fait que Jester était Erys, le fait que les ombres allais être détruit,..[/spoiler] mais cela ne m'a pas empéchée d'aprécier ma lecture.
Pour conclure je consei ce livre a tout ceux qui aime la Fantasy (bien que limité l'âge selon la sensibilité des lecteurs qui n'ai pas la même chez tout le monde en vue de la violence présente dans ce livre)
Marches Nocturnes Marches Nocturnes
Franck Ferric   
Les nouvelles sont douces, mais elles invitent à réfléchir sur notre société et sur notre manière d'agir. J'aime bien ce genre de livre qui fait rêver.

par Sara717
Rêver Rêver
Franck Thilliez   
J'ai encore adoré ce thilliez. Dans ce livre, l'auteur nous plonge dans les méandres du cerveau humain pour essayer de comprendre le sommeil. Tout au long du récit, on ne sait jamais quand Abigaël rêve ou quand c'est la réalité. Même si une partie de l'intrigue m'a parue vite évidente, je l'ai lu avec plaisir pour voir si mon interprétation était juste et au final je ne suis pas tombée bien loin. De plus la construction du récit peut désarçonner un peu car il n’arrête pas de faire des allers retour entre le présent et divers passé.
Et pour les fans de Walking dead, une des scènes du livre est la réplique d'une scène de la série quand ils sont au Terminus.

par kymmy38
Le Cirque des rêves Le Cirque des rêves
Erin Morgenstern   
Même en anglais, je n'ai pas pus lâcher ce livre tellement j'étais rentrée dans l'univers de ce livre. Un cirque ? Eh bien allons-y. L'ambiance même me poursuivait dans la réalité et ce plusieurs jours après l'avoir fini.
Les personnages ont chacun leur petite histoire, bien que j'aurais aimé en savoir plus sur certains. Mais c'est surtout la relation entre Célia et Marco qui m'a subjugué (ce ne sont pas les personnages principaux pour rien ) et cette fin...grandiose. Coup de coeur aussi pour Poppet et Widget. Bref, tout cela me donne envie de porter une écharpe rouge.

par Yule
Frappe-toi le cœur Frappe-toi le cœur
Amélie Nothomb   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/10/14/frappe-toi-coeur-damelie-nothomb/

J’avais vraiment hâte de découvrir cette nouvelle parution d’Amélie Nothomb. Chaque livre est un événement que beaucoup de lecteurs attendent avec impatience. Un livre par an, c’est convenable, mais cela reste peu, surtout au regard du nombre d’écrits !

Dans ce roman, Amélie Nothomb met en avant le sentiment de jalousie sous toutes ses formes. Nous allons suivre Marie qui est d’une jalousie maladive et ne se plait que lorsque tout le monde l’envie. Malheureusement, Marie va donner naissance à la plus belle petite fille qui soit, plus belle encore que sa propre mère qui va alors nous montrer sa jalousie dans toute sa splendeur. L’histoire ne s’arrête bien sûr pas là, mais je ne vous en dirai pas davantage. Le livre fait moins de 200 pages et il serait très rapide de vous spoiler l’entièreté de celui-ci.

Sachez simplement que ce livre met en avant le sentiment de la jalousie dans tous ses états et que, comme la plupart des romans de cette auteure, on va avoir des rebondissements surprenants et des personnages vraiment caricaturaux.

D’un point de vue personnel, j’ai énormément aimé ce livre. Les personnages sont bien évidemment singuliers avec des troubles de la personnalité évidents et parfois gravissimes. Le tout est très travaillé, rien n’est laissé au hasard, même pas les noms des personnages qui, pour une fois, sont assez communs (ce qui est très rare dans les récits de cette auteure célèbre pour ses personnages appelés par exemple Epiphane ou encore Léopoldine).

Enfin, j’ai énormément apprécié le rapport entre l’histoire et le titre de l’ouvrage. Tout est rapporté au cœur à chaque instant du récit et dans les plus infimes détails et je ne peux que saluer le génie de l’auteure pour cette nouvelle œuvre maintenant que je l’ai terminée.

En conclusion, j’ai énormément apprécié ce livre que cela soit pour les personnages caricaturaux ou pour l’intrigue habilement menée. Amélie Nothomb a sorti à mon sens, cette année, l’un de ses meilleurs romans et si vous ne connaissez pas encore cette auteure, alors je pense que vous pouvez très facilement commencer par cette dernière parution.

par Mayumi
Le Portrait du mal Le Portrait du mal
Graham Masterton   
Absolument inspiré du Portrait de Dorian Gray, mais très modernisé, très gore et détaillé par moment, très "collection horreur", comme à l'habitude de Masterton, mais je dois avouer avoir été plus marqué par celui là que par l'original :) !

par miracl